Tous les articles

Tous les articles en lien avec Paris fait les grands auteurs

  • Ananda Devi, deux malles et une marmite pour tout bagage
    Lancée ce mois-ci, la maison d’édition Project’îles, co-fondé par les auteurs Nassuf Djailani et Raharimanana, publie Deux malles et une marmite de Ananda Devi. Deux malles et une marmite pour raconter le parcours de…
  • [2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »
      Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui es…
  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Un festin de mots pour un Shungu-Monde
    Soeuf Elbadawi propose à des auteurs, rencontrés à Limoges en 2013, un projet littéraire autour du shungu, notion fondatrice de l’être comorien. SHUNGU Un festin de lettres, recueil récemment publié aux éditions Komedit,…
  • L’Afrique à l’honneur
    Pour la première fois, plusieurs éditeurs africains présentent leurs ouvrages au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, du 26 novembre au 1er décembre.Des albums en français et en kinyarwanda, des syllabai…
  • Voix d’insurgés, Rano, Rano
    Raharimanana monte sur scène avec le musicien Tao Ravao pour faire entendre les voix des insurgés malgaches de 1947. En toile de fond : les photos de Pierrot Men. L’œuvre est présentée au festival les Francophonies du Li…
  • « Plus qu’une pièce de théâtre, il fallait investir la question de la transmission « 
    À l’occasion des représentations de la pièce Rano, Rano actuellement en tournée, Raharimanana revient sur la genèse de cette œuvre et la nécessaire transmission de la mémoire de la répression de 1947 à Madagascar. Une oc…
  • Transhumances littéraires africaines :
    Les Étonnants Voyageurs viennent d’achever leur 24e édition à Brazzaville. Une édition qui a fait grand bruit. Les questions du « retour » et de « l’hybridation » ont été sur toutes les lèvres, en attestent les nombreux arti…
  • Enlacement(s)
    L’exigence de l’écriture n’est peut-être que celle que s’est fixée l’écrivain quand il devient le réceptacle de toutes les défaillances et de toutes les violences liées à l’Histoire qui n’est la sienne que dans la déposs…
  • Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés
    Le vendredi 4 mai 2012, l’Observatoire de la Diversité Culturelle (ODC) (1) et le webzine TerangaWeb (2) « L’Afrique des Idées » organisaient une table ronde modérée par Lareus Gangoueus, avec Jean-Luc Raharimanana, Yahia …
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • Adjmaël Halidi : « La littérature n’est pas un jeu. Pour moi elle est vitale »
    Un quart de siècle seulement et déjà auteur multiforme. À 25 ans, le jeune comorien Adjmaël Halidi marque sa présence dans la littérature de l’Océan Indien. Alors qu’il vient de publier une édition remaniée de nouvelles …
  • Les cauchemars du gecko
    Raharimanana semble de tous les combats avec des textes dans des ouvrages collectifs contre le colonialisme, les politiques d’immigration, avec des nouvelles et des romans où la nuit et la boue sont le temps et l’espace …
  • Des Ruines
    Après 47 et Les Cauchemars du Gecko, Thierry Bédard met une nouvelle fois en scène les mots de Jean-Luc Raharimanana. Des Ruines explore les thèmes chers à l’auteur que sont la mémoire, l’histoire, le poids douloureux du…
  • Les Cauchemars du Gecko
    Cauchemardesque. Telle est la vision de Jean-Luc Raharimanana sur l’état du monde actuel. Il le raconte avec une poésie violente, non dénuée d’ironie, dans Les Cauchemars du Gecko, mis en scène par Thierry Bédard. Contro…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Avignon 2009 : Festival et histoires de lézards
    Drapé dans sa très haute opinion de lui-même, héritier de la grande histoire du théâtre occidental, fidèle à la tradition théâtrale issue de l’Europe de l’est et à ses amours antiques, le Festival d’Avignon entreprend ce…
  • « L’art ne peut pas être figé, si on le fige, l’artiste est mort »
    En Avignon, les festivaliers ont rendez-vous avec les œuvres de Jean-Luc Raharimanana. Thierry Bédard, metteur en scène français, a adapté trois œuvres de l’écrivain malgache : Za, Les cauchemars du Gecko et 47. Les deux…
  • Dinaw Mengestu : « La narration est un acte intime »
    Éthiopien de naissance, Américain de nationalité, Noir aux États-Unis, Africain en Afrique… Le jeune auteur américain Dinaw Mengestu multiplie les identités et pratique avec habileté l’art de la distance et de l’observat…
  • Paroles de femmes
    Pour parler des femmes d’Afrique, Tanella Boni a choisi la voie de l’intime et de la littérature. Point de grand discours ni de données statistiques dans ce petit ouvrage de 200 pages, mais une invitation à écouter la pa…
  • Silence sur 47.
    47 vous dit-elle quelque chose ? 29 mars 1947. Une date. Une simple date. De printemps. De massacre. L’histoire de France n’a-t-elle pas basculé ce jour-là sous les assauts de quelques indigènes armés de sagaie, de lance…
  • « J’ai su très tôt que la littérature serait mon rempart »
    Luttes de clans, règlement de comptes, guerres de succession. Dans son deuxième roman écrit comme un scénario de polar, au phrasé court et au rythme soutenu, Mamadou Mahmoud Ndongo plonge le lecteur dans les milieux du g…
  • « On n’entend pas toutes les voix en même temps dans la même histoire »
    Sept ans après La Fabrique de cérémonies (2001), dix ans après La Polka (1998), Kossi Efoui livre un troisième roman remarquable sur la mémoire et l’oubli, sur un présent pressé de figer le passé en discours officiel et …
  • Za
    Le dernier roman de Raharimanana force le lecteur à abandonner ses habitudes et à écouter la voix d’un personnage hors du commun. Un livre remarquable.Il y a des silences qui en disent long. Des silences qui trahissent l…
  • « Publier peut être une provocation, mais pas écrire »
    Za, magnifique dernier roman de Raharimanana aura laissé plus d’un lecteur – public ou critique – sans voix. Parce qu’il entraîne ses lecteurs sur d’autres sentiers, Za étonne, perturbe, fascine, rebute parfois. De passa…
  • Za
    Avec Za, son dernier roman, Raharimana « plonge au plus profond des miasmes qui hantent le monde ».On prend la langue à revers, déjà dans la récitation des lettres, de la dernière à la première, et cela nous signale insens…
  • L’Afrique vue par Aya
    Rien ne destinait Marguerite Abouet à faire de la bande dessinée, si ce n’est son goût pour les anecdotes et son talent pour les raconter. Avec Aya de Yopougon, elle a trouvé la forme adaptée pour les mettre en mots et e…
  • Za, de Raharimanana
    D’une poignante densité qui ne laissera sans doute pas ses lecteurs indifférents, le dernier roman de Raharimana dénonce – dans un subtil jeu de langage – la situation à Madagascar avec « une cruelle jubilation ».Za, un pè…
  • À fleur de peau
    Dans les romans de Jamal Mahjoub et Patrick Neate, les héroïnes cherchent leurs origines au son du jazz.La littérature et le jazz ont toujours fait bon ménage. On pense à Jazz de Toni Morrison, à Jazz et vin de palme d’E…
  • Le cœur des enfants léopards
    On ne connaît pas son nom, juste les questions qui le hante : t’es qui toi ? tu viens d’où ? On ne sait pas pourquoi il est là, dans cette cellule qui pue le vomi et l’urine. Pour comprendre, il faut écouter le « je », le …
  • Cueillez-moi jolis Messieurs…
    Elle s’appelle Claire,  » comme de l’eau de roche « . Mais depuis que le virus HIV a élu domicile en son corps, comme ça, sans crier gare, elle voit trouble, si trouble qu’elle veut en finir. Elle, elle s’appelle Juliette,…
  • Exils romanesques-5845
    ///Article : 5845…
  • Rencontres « Maintenant l’Afrique ! » : entre amer réveil et lueurs d’espoir
    En attendant la parution du prochain numéro d’Africultures (n°69, à paraître en décembre 2006 et réalisé en partenariat avec CulturesFrance), consacré à l’économie de la culture en Afrique et qui présentera des synthèses…
  • « L’étrangeté n’empêche pas de s’enraciner »
    Angleterre, Soudan, Danemark, Espagne… Les migrations sont au cœur du parcours de Jamal Mahjoub et de ses personnages de roman. Écrivain cosmopolite, il explore dans ses livres l’illusion d’une identité pure, questionne …
  • Nuruddin Farah : « Un écrivain n’est jamais un réfugié »
    Pour Nuruddin Farah, écrire est une nécessité pour surmonter la douleur de l’exil. Aujourd’hui installé en Afrique du Sud, l’écrivain somalien refuse de se considérer comme un réfugié. Il a cependant consacré à la diaspo…
  • « L’Afrique au Brésil, c’est comme l’air que l’on respire »
    Écrivain guinéen, Tierno Monenembo a consacré son cinquième roman, Pelourinho (Le Seuil, 1995), à la ville de Bahia et aux liens unissant l’Afrique et le Brésil. L’héritage africain a imprégné toute la culture brésilienn…
  • Nubian Indigo
    Nubian Indigo, de Jamal Mahjoub, charrie un flot de légendes. « Une histoire d’eau, d’amour et de légendes. » Le sous-titre de Nubian Indigo, le cinquième roman traduit de Jamal Mahjoub, est suivi d’une mise en garde : « I…
  • Dernières parutions
    Pirogue sur le vide, de David Jaomanoro, nouvelles, éd. L’Aube, 2006, 215 pages, 17 euros. Auteur de pièces de théâtre, de nouvelles et de poésie, le Malgache David Jaomanoro fut un des quarante écrivains invités au Sal…
  • Nouveautés du livre de jeunesse
    Anna, Kevin et Nomzipo vivent tous en Afrique du Sud, mais leurs vies ne se ressemblent guère. À travers le portrait des trois jeunes, Claire Veillères raconte les préjugés, l’histoire de l’apartheid et les tensions entr…
  • La petite Icare
    Le premier roman de la jeune Nigériane Helen Oyeyemi révèle une auteure d’une rare maturité.Depuis quelques années, le Nigeria révèle de jeunes auteurs aux textes percutants. Après Chimama Ngozi Adichie et Helon Habila, …
  • Nouveautés du livre
     » Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible.  » En évoquant cette phrase d’Albert Camus, l’éditeur tunisien Elyzad a proposé à cinq auteurs d’évoquer leurs souvenirs d’été. Ils se prêt…
  • La littérature africaine, éternelle périphérie ?
    Peut-on parler d’un champ littéraire africain francophone ? Même si cette littérature dispose d’institutions, d’évènements et d’éditeurs spécialisés, elle reste attachée au centre parisien par des liens linguistiques, éc…
  • Des littératures d’outre-mer aux littératures francophones
    Qu’est-ce que la littérature francophone ? Comment la délimiter ? Directeur éditorial de la revue Notre Librairie et professeur d’université, Jean-Louis Joubert suit l’évolution de cette littérature depuis 40 ans. Il rev…
1
2
3
4
5