Tous les articles

Tous les articles en lien avec Au Tchad, sous les étoiles

  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • Histoire de l’art contemporain du Nigeria
    L’histoire de l’art et la critique d’art demeurent faibles au Nigeria, dû principalement au manque de fonds et d’intérêt accordé à ce type de littérature. La Zaria Art Society composée de peintres, poètes et enseignants,…
  • Le Carrefour du théâtre et ses revenants
    La pièce Le Carrefour (1990) marque sans doute le début de la carrière internationale de Kossi Efoui mais elle est surtout l’œuvre qui contient en germes la trajectoire dramaturgique que trace l’auteur togolais depuis de…
  • Le rêve fou d’un malade du cancer de l’assistanat
    Nocky Djedanoum est connu comme le fondateur de Fest’Africa, festival de littérature et des arts africains qui se tenait à Lille. A son initiative, un groupe d’écrivains et d’artistes a été invité au Rwanda dans le cadre…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Alain Ricard : « Il y a une sorte d’aplatissement colossal de la réalité africaine qui fait que l’on passe à côté de choses essentielles »
    L’universitaire est décédé le 27 août 2016. Nous republions ici son entretien avec Africultures en 2009. Créée en 1999 à Bordeaux par l’éditeur Éric Audinet et le linguiste et historien de la littérature Alain Ricar…
  • Nuruddin Farah : « Un écrivain n’est jamais un réfugié »
    Pour Nuruddin Farah, écrire est une nécessité pour surmonter la douleur de l’exil. Aujourd’hui installé en Afrique du Sud, l’écrivain somalien refuse de se considérer comme un réfugié. Il a cependant consacré à la diaspo…
  • Les enjeux de la traduction
    Nouveau credo francophone, la diversité culturelle fait encore trop souvent abstraction de la diversité linguistique, alors même que la traduction est au cœur de tout dialogue des cultures.La tenue récente de la première…
  • Des romans sans amour-3811
    ///Article : 3811…
  • du Climat de peur de Wole Soyinka à Rue Félix-Faure de Ken Bugul
    Presque uniformément la peur sortait d’une chaîne de fabrication d’État… Wole Soyinka Cette énergie, c’était ce qu’il fallait pour que l’être humain survive à la vie. Ken BugulLes écrivains sont des météorologues. D’a…
  • L’étonnante résistance de la littérature africaine
    L’engagement des écrivains africains contre la barbarie peut conduire jusqu’à la mort quand ce n’est pas l’exil forcé. Dans leur écrasante majorité, ils ont trempé et continuent de tremper leur plume dans l’encre de la r…
  • Au Tchad, sous les étoiles
    Souvenirs du Nouveau congrès des écrivains d’Afrique et de ses diasporas, par Alain Ricard.Au Tchad sous les étoiles… Nous étions sur des tapis, accroupis, buvant de la zam zam, l’Evian locale, et dégustant de délicieuse…
  • Le fleuve Congo et ses rives sonores
    C’est un fleuve-littérature qui coule depuis je ne sais combien d’années sous le pont… Justement, le fameux pont sur le Congo. Qui n’en a pas rêvé ? Pas seulement Franklin Boukaka et sa célèbre chanson  » Pont sur le Cong…
  • Penser le Rwanda…
    Ce texte, paru pour la première fois dans la revue bordelaise Le Passant Ordinaire, nous a été proposé par l’auteur, chercheur au CNRS et spécialiste réputé des littératures d’Afrique, dans une version plus longue et réa…
  • King Baabu
     » Nous ne pouvons pendre les dictateurs en vrai, c’est pourquoi nous devrons le faire sur scène (1) « Wole Soyinka est un homme révolté qui -à 68 ans – s’est lancé dans un nouveau combat qui a débuté en juin 2001 à Badagr…
  • Nocky Djedanoum, Jean-Marie Vianney Rurangwa et Monique Ilboudo ont participé à « Rwanda : écrire par devoir de mémoire »
    Les éditions Le Figuier ont publié, en co-édition avec le Fest’Africa de Lille, trois livres sur le génocide rwandais de 1994 : Nyamirambo, un recueil de poèmes écrit par l’écrivain tchadien Nocky Djedanoum ; Le génocide…
  • La littérature africaine et l’Expédition rwandaise
    En 1998, le poète Nocky Djedanoum organisa un voyage au Rwanda avec plusieurs écrivains et un cinéaste africains, afin de réaliser différents ouvrages et un film sur le génocide des Tutsis et des Hutus modérés 4 années p…
  • L’extermination en échec
    L’écrivain Abdourahman A. Waberi à propos du livre de Yolande Mukagasana qui est allée parler avec les témoins du génocide rwandais – un livre de paroles et de photos.Rescapée du génocide rwandais de 1994, devenue auteur…
  • Amours de villes, villes africaines
    Voici huit textes courts à mi-chemin entre fiction et reportage, entièrement consacrés au thème de la ville. Alger, Conakry, Cotonou, Libreville, Lomé, Ouagadougou, Saint-Louis du Sénégal et Yaoundé sont célébrées, racon…
  • Du droit de perdre l’espoir
    Premier Prix Nobel africain de littérature (1986), Wole Soyinka est mondialement connu à la fois comme écrivain et défenseur des droits de l’homme. Nous l’avons rencontré à Delphes, à l’occasion du Festival international…
  • La gravité du théâtre africain
    Les 700 places de la salle dévolue au théâtre au Palais de la Culture d’Abidjan ne se remplissaient que rarement – pourtant, il y avait de quoi remplir son panier en ce Masa 2001.Laissons de côté le présentateur catastro…
  • Rwanda 2000 : Djedanoum et Ilboudo
    Après les romans de Boubacar Boris Diop, Koulsy Lamko et Tierno Monénembo dans Africultures n°30 et de Véronique Tadjo dans Africultures n°32, Boniface Mongo-Mboussa aborde ici les œuvres écrites par Nocky Djedanoum et M…
  • Femmes en mouvement dans la fiction de Nuruddin Farah
    Par-delà les clichés dont on affuble la vision de la femme développée par le grand écrivain somalien, l’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi remet les pendules à l’heure.De cet auteur doué, grand romancier de la con…
  • « Nous avions l’obligation morale d’aller jusqu’au bout »
    Organiser le projet  » Ecrire par devoir de mémoire  » n’avait rien de simple, à commencer par dépasser les réticences de départ.Comment est née l’idée d’organiser Fest’Africa au Rwanda ? Nocky Djedanoum – Au départ, il y…
  • entretien de Boniface Mongo-Mboussa avec Maïmouna Coulibaly, secrétaire générale de Fest’Africa
    Comment est né Fest’Africa ? Fest’Africa est né d’une frustration. Nocky Djedanoum et moi, nous nous sommes rencontrés à l’Ecole du journalisme. Il était en 2e année, j’étais en 1ère. Notre frustration était toute simpl…
  • Pour un théâtre actif
    Animateur et directeur du festival Fest’Africa de Lille, Nocky Djedanoum est également dramaturge. Lors du dernier festival qui s’est tenu du 22 octobre au 15 novembre, la troupe Le Logone Chari théâtre du Tchad a présen…