Tous les articles

Tous les articles en lien avec Paroles engagées, Paroles engageantes

  • Ananda Devi, deux malles et une marmite pour tout bagage
    Lancée ce mois-ci, la maison d’édition Project’îles, co-fondé par les auteurs Nassuf Djailani et Raharimanana, publie Deux malles et une marmite de Ananda Devi. Deux malles et une marmite pour raconter le parcours de…
  • Vers un boom de la littérature africaine en France ?
    En cette rentrée littéraire 2021, on constate une nouvelle fois la présence de plusieurs auteurs africains dans les listes des candidats aux prestigieux prix littéraires français. Cette présence tend à se normaliser. L’é…
  • Première sélection du prix littéraire Kourouma dévoilée
    Ce 28 avril, le jury du prix Ahmadou Kourouma, du nom de l’écrivain ivoirien disparu en 2003, a dévoilé sa sélection 2021. Le prix 2020 avait été décerné à la romancière Hemley Boum pour son roman Les jours viennent et p…
  • [2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »
      Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui es…
  • [VIDEO] La littérature sur le génocide des Tutsi au Rwanda
    Une quantité considérable de textes ont été produit après ce génocide. Certains cherchent à l’expliquer bien sûr, c’est le cas d’essais plus théoriques comme des livres d’histoire ou de sciences politiques. D’autre, …
  • Aminata Dramane Traoré et Christiane Taubira au colloque du Fespaco
    Le colloque « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité » qui s’est tenu lors du Fespaco à Ouagadougou les 25 et 26 février 2019 s’est terminé sur un…
  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • Ateliers de la Pensée: un rendez-vous qui s’installe
    Après un pari lancé en 2016 par Felwine Sarr et Achille Mbembe de réunir des intellectuels pour Ecrire l’Afrique-monde, les Ateliers de la pensée s’installe à Dakar avec une deuxième édition qui s’est tenue du 1er au 4 n…
  • Cantique de l’acacia : un roman pour figurer le temps qui passe
    Acceptant de me soustraire, pour un temps seulement, à la gageure de n’observer que de loin l’actualité littéraire, je me suis résolu de plonger dans Cantique de l’acacia , le dernier roman de Kossi Efoui, auteur que j’a…
  • En compagnie des hommes
    Le virus Ebola, l’une des maladies les plus craintes du XXI siècle, est au cœur du dernier livre de l’écrivaine franco-ivoirienne Véronique Tadjo. En compagnie des hommes, sorti en août 2017 chez les Editions Don Quichot…
  • Présence Africaine fait son université
    Les 21 et 22 octobre derniers La Colonie, en collaboration avec la revue Afrikadaa et l’African Art Book Fair, a été le théâtre d’un événement signé Présence Africaine : Les universités de la Rentrée. Cette carte blanche…
  • La Sonate à Bridgtower, portrait d’un violoniste métis au siècle des Lumières
    Dans son dernier opus, l’écrivain Emmanuel Dongala retrace le parcours d’un jeune prodige mulâtre, George Bridgtower, auquel Beethoven dédie sa Sonata Mulattica, autrement connue sous le nom de Sonate à Kreutzer. Roman d…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • Age d’homme, appétit de Monde et supplément de vie
    Publié chez Grasset, le dernier ouvrage de Alain Mabanckou, Le monde est mon langage, est un tour du monde dans la bibliothèque de l’auteur. « – L’écrivain est quelqu’un qui se délimite un espace très étroit et qui fouil…
  • Mûrier triste dans le Printemps arabe
    Tahar Bekri a sorti, en avril 2016, chez Al Manar, son dernier recueil de poèmes, au titre évocateur, Mûrier triste dans le Printemps arabe, accompagné d’acryliques de Jean-Michel Marchetti.Les poèmes de Tahar Bekri comp…
  • Roland Barthes, son grand-père et le rêve des autres
    Dans le cadre de sa chaire de création artistique au Collège de France, Alain Mabanckou a convié l’intelligentsia des années 2010 le temps d’un colloque historique, sobrement intitulé  » Penser et écrire l’Afrique noire « …
  • Les Maquisards de Hemley Boum
    Ce samedi 16 avril, le prix du livre engagé de La Cene littéraire récompense le roman, Les Maqui-sards, de Hemley Boum paru aux éditions La Cheminante. Il lui sera remis le 28 avril lors du Salon du livre de Genève. Le j…
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Alain Mabanckou, hybridité, intertextualité et esthétique transfrontalière
    Prolifique, Alain Mabanckou compte à son actif dix romans, six recueils de poésie, quatre essais et deux livres pour la jeunesse. Plébiscité par les institutions littéraires prestigieuses, il est le récipiendaire de nomb…
  • « Le Collège de la France cosmopolite »
    Pour la première fois la chaire annuelle de création artistique du Collège de France ouverte en 2005 invite un écrivain à y officier. Et cet événement est double puisque cette chaire a été confiée à Alain Mabanckou, fais…
  • Nous sommes Bassam et bien plus
    Nous sommes Bassam et bien plus La vie n’est pas à prendre çà et là Le sang n’est pas à répandre à tout vent Vous le savez si bien Vous qui croyez en votre Dieu Qui ne peut être un Dieu de haine et de mort A moins …
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Les Transparents de Ondjaki
    Dans une langue sublime, poétique où les personnages sont plus attachants et détonnants les uns que les autres, Ondjaki nous livre un récit puissant au coeur de Luanda, en Angola. Les Transparents est un coup de coeur éc…
  • « Une réflexion sur le présent de l’Afrique ou des Afriques « 
    Née en France, Seloua Luste Boulbina grandit dans l’Alger de l’après indépendance et poursuit des études de philosophie et de Sciences Politiques à Paris (agrégation, doctorat, habilitation à diriger des recherches). Thé…
  • Un festin de mots pour un Shungu-Monde
    Soeuf Elbadawi propose à des auteurs, rencontrés à Limoges en 2013, un projet littéraire autour du shungu, notion fondatrice de l’être comorien. SHUNGU Un festin de lettres, recueil récemment publié aux éditions Komedit,…
  • A quoi sert la poésie ?
    J’ignore ce que peut la poésie même si je ne peux me passer d’en produire et d’en consommer. Production et consommation si singulières, différentes de celles, marchandes, qui caractérisent le monde au XXIe siècle. Le pou…
  • Gil Scott Heron sous la plume de Waberi
    Avec La Divine Chanson, Abdourahman Waberi, romancier, poète et essayiste, dresse le portrait d’un Gil Scott Heron retravaillé par la fiction dans la bouche d’un chat soufi. Une œuvre qui se construit sous la forme d’un …
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier, Directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en -Yvelines, nous parle des activités de la Maison qu’il dirige depuis 2002, des passerelles entre la poésie et les autres arts et de la place de la…
  • Poésie. « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez Le Manteau et la Lyre, Obsidiane.Africultures. Pourriez-…
  • « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète congolais. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez la nouvelle maison d’édition française Le Mant…
  • Y a-t-il une vie avant la mort ?
    Ce texte en guise de manifeste mêle les voix poétiques de Tanella BONI, Célia ELAME, Denis POURAWA, Yvon LE MEN, Rohan HOUSSEIN et Marc Alexandre OHO BAMBE, sur une idée originale de ce dernier. Cette question, brutale e…
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier est directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), initiateur du festival PoésYvelines et de deux prix de poésie. Il nous parle de la place de la poésie aujourd’hui et des passere…
  • La Conférence des chiens
    La compagnie Théâtre Inutile, en compagnonnage avec l’auteur Kossi Efoui, dévoile cette semaine leur nouvelle création, l’histoire d’un enfant appelé à qui revient de la société des animaux pour raconter aux Hommes ce qu…
  • Exhibit B de Brett Bailey au TGP : les contes de la crypte au Musée Grévin
    Si l’on peut rire de tout ou presque, on ne peut pas faire spectacle de tout. La question des exhibitions coloniales est au cœur même de cette impossibilité. Traiter des exhibitions au théâtre suppose justement de ne pas…
  • « Il n’y a pas de problèmes en Afrique il n’y a que des recherches de solutions. »
    Cacophonie est le dernier roman de Ken Bugul, paru en 2014. Ce roman d’une femme qui s’emmure peu à peu physiquement, puis psychologiquement, dans une « maison jaune » dans une « ville ocre » sur le « continent clair-obsur », …
  • L’Afrique à l’honneur
    Pour la première fois, plusieurs éditeurs africains présentent leurs ouvrages au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, du 26 novembre au 1er décembre.Des albums en français et en kinyarwanda, des syllabai…
  • Nio Far questionne l’histoire coloniale
    Réunir artistes, historiens et citoyens autour de l’histoire coloniale, c’est tout le pari du festival Nio Far. Itinérant, ce temps fort qui se déroule du 22 au 29 novembre à Paris se prolongera en avril au Sénégal. Renc…
  • Voix d’insurgés, Rano, Rano
    Raharimanana monte sur scène avec le musicien Tao Ravao pour faire entendre les voix des insurgés malgaches de 1947. En toile de fond : les photos de Pierrot Men. L’œuvre est présentée au festival les Francophonies du Li…
  • Tahar Bekri/Annick Le Thoër, La nostalgie des rosiers sauvages
    La nostalgie des rosiers sauvages est le dernier livre du poète Tahar Bekri, paru en juin 2014, avec des acryliques d’Annick Le Thoër, chez Al Manar, éditeur auquel il est resté fidèle depuis quelque temps.Tahar Bekri es…
  • « Plus qu’une pièce de théâtre, il fallait investir la question de la transmission « 
    À l’occasion des représentations de la pièce Rano, Rano actuellement en tournée, Raharimanana revient sur la genèse de cette œuvre et la nécessaire transmission de la mémoire de la répression de 1947 à Madagascar. Une oc…
  • Lire en été 9. Métaspora, Essai sur les patries intimes de Joël Des Rosiers
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille chaque semaine quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Poète, essayiste et psyc…
  • Lire en été 3 : Congo Inc ou la logique sublime de la machine
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en aout, vous conseille chaque semaine, quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Cette semaine, découvrez C…
  • Lire en été 2 : L’Afrique entre soleil et volcan
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en aout, vous conseille chaque semaine, quelques oeuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Belle lecture. Angèle …
  • Le passé se mêle au présent
    Écrivain, Véronique Tadjo était au Rwanda le 7 avril dernier pour les commémorations du génocide des Tutsis. Elle y a rencontré de jeunes auteurs. Pour Africultures, elle témoigne de ce retour au pays des mille collines,…
  • In Memoriam : Yaya Savané
    Dans la nuit du 25 au 26 avril 2014, Yaya Savané s’est éteint à Paris. Né en 1950 à Daloa (Côte d’Ivoire), historien et anthropologue, auteur de nombreux articles sur le patrimoine et le musée, ancien Conservateur en che…
  • Frédéric Bruly Bouabré : La lettre, l’esprit et le dessin.
    Frédéric Bruly Bouabré a quitté les siens à Abidjan (Yopougon), le 28 janvier 2014. Né au tout début des années 1920, probablement en 1923 (1), il vivait et travaillait à Abidjan. Il était sans doute l’un des deux artist…