Tous les articles

Tous les articles en lien avec Théâtres de l’impossible étreinte-3814

  • Ailleurs toute ! à la Chapelle du Verbe Incarné
    Croisière improbable pour arche perdueIssu d’un projet tout à fait original, Ailleurs toute ! est avant tout né d’une rencontre de comédiens à la Chapelle du Verbe Incarné où chacun des trois comédiens jouait dans un spe…
  • Monsieur de Pourceaugnac
    Un cochon, c’est de quelle couleur ?En son temps, Molière mettait en scène avec Monsieur de Pourceaugnac les aventures d’un gentilhomme de province débarqué à Paris de son Limousin natal pour épouser une jeune femme de l…
  • Avignon 2008 : les sons afro-caribéens du plus grand théâtre du monde
    Simple directeur de la Chapelle du Verbe Incarné en 1998, un théâtre que Greg Germain a créé de toutes pièces avec l’aide de la Municipalité d’Avignon pour accueillir les compagnies d’outre-mer et d’ailleurs, le voilà à …
  • Othello Théâtre urbain
    Les sarcelleries d’Othello en AvignonSorcellerie ou sarcellerie ? Quels sortilèges ont donc encore employé les jeunes artistes de Sarcelle et la Compagnie du Voile déchiré qui ont fait salle comble au Collège de la Salle…
  • Mâ Ravan’ à la Chapelle du Verbe Incarné
    Peau de lune et face solaireAprès Les porteurs d’eau au Big-Bang et l’extraordinaire succès de Kalla, le feu au Théâtre des Halles, le théâtre Taliipot n’avait pas refait escale à la cité des papes. Aussi la dernière cré…
  • Projection privée à la Chapelle du Verbe Incarné
    Divinité cathodique pour vide sentimental chroniqueVaudeville du XXIe siècle qui vire au drame du quotidien, la pièce de Rémi de Vos montée par Greg Germain convoque cette détresse moderne qui habite l’intime des relatio…
  • Maître Harold
    Quand les ailes de la danse rattrapent les cerfs-volantsUn joli petit restaurant des années cinquante avec son bar, ses affiches publicitaires, ses alcools, sa caisse et ses deux garçons de salle, Sam et Willie. Sam lit …
  • Jaz
    Jaz de Koffi Kwahulé, mis en scène par David Farjon et interprété par Emmanuelle Azeroual, a été présenté, du 13 au 16 mai 2008, au Lavoir Moderne Parisien pour le Festival Anima Kwahulé. Il semble que D. Farjon ait voul…
  • Ida
    Une parole qui goutte aux quatre coins du théâtre et qui éclabousse les consciences tapies dans l’ombre. »J’ai neigé sur place quand elle a pris la décision d’aller chercher ailleurs. Ida seule était mon soleil. Mais moi …
  • Cette Vieille magie noire
    Cette Vieille magie noire de Koffi Kwahulé, mis en scène par Claude Bokhobza, a été présentée, cet automne, à l’Atelier du Plateau puis au Théâtre du Garde-chasse aux Lilas. Il sera joué en Avignon cet été. Le travail dr…
  • Jaz
    Elle est là, debout, le regard défiant, immobile, chapeau de western sur la tête dans la pénombre de la salle et de la scène. Insensible aux mouvements et aux commentaires des spectateurs qui entrent silencieusement dans…
  • Immigration et conscience diasporique
    Koffi Kwahulé se consacre à l’écriture depuis la fin des années 80. Il est né et a grandi en Côte d’Ivoire où il s’est formé au jeu d’acteur avant de venir à Paris poursuivre son apprentissage à L’École de la rue Blanche…
  • D’où vient donc le « con » ?
    « Je vais dévoiler tous les mystères mystères religieux ou naturels, mort, naissance, avenir, passé, cosmogonie, néant. » A. RimbaudCe n’est pas tant le sexe qui pose problème, et de tout temps, que le « con » (n. m. XIII…
  • Du Général Alexandre Dumas au Maréchal Leclerc de Hauteclocque
    À l’occasion du centenaire de sa mort, une statue du Général Dumas (1762-1806), père d’Alexandre Dumas et grand soldat de Napoléon, fut érigée à Paris en son honneur. Elle fut détruite par racisme sous l’occupation allem…
  • Face à la vaporisation médiatique, le théâtre pour sépulture
    Comment les dramaturgies contemporaines africaines présentent-elles et interrogent-elles la figure du journaliste et plus largement la parole médiatique ? Sylvie Chalaye revisite quelques pièces théâtrales et chorégraphi…
  • Les Nègres
    « Le point de départ, le déclic, me fut donné par une boîte à musique où les automates étaient quatre nègres en livrée s’inclinant devant une petite princesse de porcelaine blanche. Ce charmant bibelot est du XVIIIème siè…
  • Topdog / Underdog
    « Nous devons entreprendre de montrer au monde, ainsi qu’à nous-mêmes, notre diversité : elle est aussi magnifique que puissamment infinie » (Suzan-Lori Parks)En ce début de saison, la programmation du Théâtre de l’Athénée…
  • Exils 4
    Quête des origines, entre-deux, retour aux sources, métissages, racines, identité… Eva Doumbia convoque toutes les facettes du prisme qui diffracte la conscience identitaire des enfants d’immigrés, pris entre un ici et u…
  • Primitifs / About Chester Himes
    « … Elle s’imagine que tout homme au teint foncé est un  » primitif « . Le mâle américain noir est une poignée de psychoses enchevêtrées telles qu’il n’en a pas existé jusqu’ici. C’est une sorte de bâtard social, écrasé par…
  • Le négropolitain qui chante Boby Lapointe… Mais aussi Brassens et Vian
    Ancien comédien du Rocado Zoulou Théâtre et compagnon de Sony Labou Tansi, Ferdinand Batsimba a participé dans les années quatre-vingt aux créations du Théâtre International de Langue Française, comme Maréchal Nikkon Nik…
  • Comme deux frères
    Voilà dix ans que Maryse Condé n’avait pas écrit pour le théâtre, mais cet été en Avignon, la romancière et dramaturge guadeloupéenne nous a offert un texte d’une étonnante fougue que l’interprétation de deux admirables …
  • « Le racisme entre Noirs est aussi une réalité »
    Après avoir longtemps roulé sa bosse comme comédienne et traductrice auprès des créateurs du théâtre russe, notamment le scénographe Valery Firsov du Bolchoï et les metteurs en scène Igor Zolotovitski et Serguei Zemtsov …
  • La Route
    Sec et fluet, sentimental aussi, il traîne son baluchon sous le soleil ardent, appelant Békilé son compagnon de route, le chien qu’il a sauvé de la noyade. L’ombre d’un arbre, un peu de repos… et voilà que surgit un autr…
  • Avignon Off 2007 : le secret de La Chapelle…
    « Le théâtre n’est pas un cirque où l’on exhibe les vrais fauves, c’est un espace de convention où on exhume ce qui est enfoui. » Koffi Kwahulé (Cassandre n°69, entretien avec Irène Sadowska-Guillon)Le 17 juillet 2007, …
  • Avignon Off 2007 prend des couleurs
    Né dans l’ombre du Festival d’Avignon, un autre festival avait poussé comme de la mauvaise herbe, tenace bien sûr, mais sans organisation. Chiendent du théâtre, monté en graines, piétiné, méprisé par le public du festiva…
  • Cannibale
    Sylvie Malissard et la Compagnie Le porte plume portent à la scène le roman de Didier Daeninckx, Cannibale. Inspiré d’un fait réel, l’ouvrage retrace l’aventure d’un groupe de Canaques convié à l’Exposition coloniale de …
  • Georges Aminel a tiré sa dernière révérence
    Premier acteur noir à entrer au Français, Georges Aminel vient de disparaître à l’âge de 84 ans. Il faisait partie de ces comédiens sans visage que la télévision a fabriqué dans l’ombre du cinéma américain et de ses star…
  • Le devoir d’oubli
    Voilà le « 10 Mai », date nationale de commémoration de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière, et je le veux. Comprenez-moi. J’aimerais pouvoir me taire, mais je ne peux pas. J’aimerais pouvoir applaudir à ce…
  • à propos d’Atterrisage
    Quand le fait divers prend la force du mytheIls avaient 14 et 15 ans Yagine Koita et Fodé Tounkara, les deux adolescents qu’on retrouva morts de froid, le 2 août 1999 dans le train d’atterrissage d’un avion de la Sabena …
  • De l’identité à l’identité nationale
    Il faudra bien un jour s’entendre sur une chose. Je veux parler de cette notion d’identité appliquée à l’être humain. A mon sens, c’est une aberration de vouloir enfermer un être dans une identité. Jusqu’à preuve du cont…
  • En allant à Saint-Ives
    Mary : Je suis celle qui est venue à Saint-Ives. Personne d’autre ne l’aurait fait. Je suis celle qui peut vous aider à tuer le monstre qui est dans votre cœur. Je suis votre espoir. Je suis votre honneur. Je suis votre …
  • Limoges 2006-5841
    ///Article : 5841…
  • Cérémonie des masques Bwaba au Musée du Quai Branly : un bestiaire magique qui n’a rien à envier à Hollywood
    Venue de Boni au Burkina Faso, la troupe de danseurs, musiciens et chanteuses que dirige Yacouba Bonde dans son village a fait le voyage, en cette fin du mois de décembre 2006, jusqu’au Musée du Quai Branly pour nous fai…
  • Un trou dans le mur
    Selon un rapport sur la santé des Africains publié le 20 novembre dernier par l’OMS, plus de huit cent mille Africains atteints par le virus du sida seraient aujourd’hui soignés par des médicaments antirétroviraux – soit…
  • Rencontres « Maintenant l’Afrique ! » : entre amer réveil et lueurs d’espoir
    En attendant la parution du prochain numéro d’Africultures (n°69, à paraître en décembre 2006 et réalisé en partenariat avec CulturesFrance), consacré à l’économie de la culture en Afrique et qui présentera des synthèses…
  • Io (tragédie)
    Io (tragédie), dernière pièce de Kossi Efoui, se saisit du mythe de Io pour le croiser avec l’histoire de l’Afrique noire contemporaine. L’action se passe sur un marché où les anciens acteurs de la compagnie de La grande…
  • La Parenthèse de sang
    Laboratoire de langue pour dissection poétique et autopsie sonoreNe pas aborder le théâtre de Sony par la scène, mais par la langue, par la dimension sonore, la matière sonore qu’il convoque, et les mots qu’il fait s’ent…
  • Catharsis
    Pagnes et cendres pour conjurer le sort,Pour son édition 2006, le Festival des Francophonies en Limousin avait programmé Catharsis, une bien inquiétante cérémonie théâtrale, où les spectateurs, disait-on, participaient à…
  • Le Programme
    Après La Danse du pharaon, paru en 2004 chez Actes-Sud papiers, Marcel Zang, dramaturge, poète et nouvelliste, s’apprête à publier Le programme chez le même éditeur. Construit à partir de certaines répliques de la pièce,…
  • L’expérience de la perte
    Le Théâtre Varia a ouvert sa saison 2006-2007 avec deux pièces tout à fait représentatives des théâtres de l’immigration. L’invisible de Philippe Blasband, auteur né à Téhéran, s’est jouée en septembre dans la petite sal…
  • Bérénice
    Deux êtres qui se séparent, malgré lui, malgré elle, malgré l’amour qui les unit, malgré le désir qui les attire et les dévore : chacun connaît la tragédie de Titus et Bérénice ! Elle est reine de Palestine, il est emper…
  • Blue-s-cat
    Au centre de la scène, posé au sol, un rectangle blanc flotte dans l’obscurité de la salle uniquement éclairée pas des néons bleus disposés à la verticale sur les murs. Sur cet espace rectangulaire lumineux exigu se tien…
  • Théâtres d’immigration, théâtres du secret
    De plus en plus de pièces de la scène contemporaine traitent de l’immigration, notamment celles du répertoire francophone dont les auteurs sont originaires d’Afrique subsaharienne. Elles mettent en scène, souvent non san…
  • Petit glossaire de l’immigré avec Marcel Zang
    Dramaturge camerounais d’une cinquantaine d’années, Marcel Zang est arrivé en France à l’âge de neuf ans. Il est l’auteur de plusieurs pièces publiées chez Actes Sud papiers, notamment L’Exilé, Bouge de là et La danse du…
  • « Le regard des autres est terrible pour l’immigré »
    On a pu voir au dernier festival d’Avignon, le comédien congolais Dieudonné Kabongo interprèter seul sur scène le texte de Philippe Blasband L’Invisible dans une mise en scène de la Congolaise Astrid Mamina. Cette pièce …
  • Blue-S-cat
    Après Fama en 1998, Koffi Kwahulé met à nouveau en scène une de ses pièces : Blue-S-cat. Occasion rêvée d’entrer de plain-pied dans son univers, interprété ici avec force et justesse par Nanténé Traoré et Olivier Brunhes…
  • L’esclavage et la scène française : d’une Révolution à l’autre ou le Nègre démasqué
    L’esclavage n’arrive sur la scène française qu’à l’époque des Lumières. Curieusement, le théâtre aura tendance à « blanchir » les personnages noirs.Pendant des siècles, les réalités de l’esclavage et de la traite avaient é…
  • Io (tragédie)
    Dans Io, mis en scène par Françoise Lepoix au Théâtre Paris-Villette, Kossi Efoui s’empare d’un mythe ancien et le fait renaître en allégorie d’une Afrique désabusée. »Toute la rue vous verrez. Des flacons de couleurs, d…
  • La ligne bleue des autres ou l’horizon des désirs chez José Pliya
    L’Autre et ses fantasmes et préjugés sont au cœur de l’œuvre de José Pliya que l’on a pu récemment découvrir dans deux mises en scène.Une ligne pure, une simple ligne sans bavure. Une ligne. Celle de l’horizon des désirs…
  • La force du rêve
    Associée au Théâtre Paris Villette depuis 1999, Françoise Lepoix a un parcours théâtral très éclectique. Elle a travaillé auprès de Jean-Paul Wenzel et de Matthias Langhoff et reste nourrie de ces rencontres. En 2002, el…