Tous les articles

Tous les articles en lien avec Genèse du monde et de l’écriture chez Aimé Césaire et Edouard Glissant de Michel Moukouri Edeme, Yaoundé, CLE, 2004, 462 pages.

  • Edouard Glissant : Une âme inquiète du monde !
    Ernest Pépin, l’autre figure de proue de la « créolité », rend hommage à « l’un des penseurs fondamentaux du XXIème siècle. » L’écrivain guadeloupéen évoque les moments partagés, les aventures intellectuelles de son compagno…
  • Édouard Glissant (1928-2011), un héritage magnifique
    Édouard Glissant est mort, mais il nous laisse ses mots : un héritage magnifique, protéiforme et fertile. Quand il publie en 1956, son premier essai-poème, Soleil de la conscience – un texte à redécouvrir – Édouard Gliss…
  • Une prière à l’humanité
    Le petit théâtre de la Salamandre en Avignon a accueilli pendant le festival 2010, place de Jérusalem, un très touchant duo poétique nourri des textes d’Aimé Césaire et de quelques-uns de ses compagnons de route comme Lé…
  • Césaire, colosse au cœur d’argile
    Une parole fondatrice et galvanisante, sans concession pourtant, mais aussi une parole d’une grande humanité et d’un humour sur soi et le monde aussi salvateur que vivifiant, Cahier d’un retour au pays natal a cette forc…
  • La Négritude et l’Afrique dans le Cahier d’un retour au pays natal
    On pourrait lire le Cahier d’un retour au pays natal à la lumière de la notion psychanalytique de phantasme, propose Olivier Tonneau. Dans la définition que donne Césaire de la négritude c’est « peut-être le mot conscienc…
  • Edouard Glissant : un monde en relation
    C’était le 15 juillet 2010 en Avignon, au Théâtre du Verbe incarné, qui accueille chaque année des manifestations en lien avec l’Institut du Tout-monde du penseur martiniquais Edouard Glissant. Après avoir présenté le fi…
  • La formation de la diaspora noire dans le monde et son héritage africain
    A l’approche des commémorations de l’abolition de l’esclavage, instituées le 10 mai depuis 2006, l’écrivain, anthropologue et économiste Tidiane N’Diaye propose une étude sur la formation de la diaspora noire dans le mon…
  • Centenaire de la naissance d’Alioune Diop
    À l’occasion du centenaire de la naissance d’Alioune Diop, fondateur de Présence africaine, l’ancien ministre sénégalais de la Culture, Makhily Gassama président du comité scientifique, introduit le colloque Alioune Diop…
  • Pierre Bouvier :  » Les illusions assimilationnistes dénoncées par Césaire et Fanon laissent place, faute d’alternatives, à un pragmatisme raisonné « 
    Rencontre avec le socioanthropologue Pierre Bouvier, auteur de Aimé Césaire et Frantz Fanon, Portraits de décolonisés.Les points de convergences entre l’œuvre de Fanon et de Césaire sont manifestes à la lecture de votre …
  • Crise coloniale – crise mondiale
    On trouvera ici la transcription intégrale de la rencontre avec Edouard Glissant organisée par le TOMA à la Chapelle du Verbe Incarné durant le festival d’Avignon, le 13 juillet 2009.Marie-Pierre BOUSQUET : Bonjour. Mer…
  • Manifeste pour les « produits » de haute nécessité.
    « Au moment où le maître, le colonisateur proclament « il n’y a jamais eu de peuple ici », le peuple qui manque est un devenir, il s’invente, dans les bidonvilles et les camps, ou bien dans les ghettos, dans de nouvelle…
  • Le discours inaugural de Barack Hussein Obama à la lumière de L’intraitable beauté du monde d’Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau
    Barack Hussein Obama a prononcé un discours inaugural d’un peu plus de 18 minutes le 20 janvier 2009 sur les marches du Capitole face à quelque deux millions de personnes. Peu auparavant, les écrivains Edouard Glissant e…
  • Ferrements et autres poèmes
    « Revêtir le masque des mots / de pierre de cuivre de fer / surgir / avec au cou le collier de mémoire ». À peine deux mois avant sa disparition, paraissait chez Seuil Ferrements et autres poèmes, rassemblant un choix d’œ…
  • Aimé Césaire, Adieu au Nègre Majuscule
    Je pleure Aimé Césaire aujourd’hui. C’est l’heure où j’ai autant envie de garder le silence car tout ne peut être dit de ce qui n’est pas chanté dans le chant. Je pleure Aimé Césaire aujourd’hui… J’entends les démons vib…
  • Pourquoi je ne rendrai pas hommage à Césaire
    Une semaine après le décès du grand homme, chacun y va de son couplet, ou plutôt de son vers, en hommage à Aimé Césaire, se risquant à l’occasion à des jeux de mots faciles sur son nom ou sur son prénom, se dépêchant de …
  • poème en hommage à Césaire
    Ouvre ton cahier Sur les armes miraculeuses Et hurle ces mots coupables Coupés à la machette de l’histoire Décuplés par la gâchette du verbe . Ouvre ton cahier Révise ton cadastre de fond de cale Entre les sanglo…
  • l’homme limitrophe
    Abrasé au soufre d’abstinence Tu effaces de mémoire les trajectoires lacrymales Khamsin dans les yeux Constellations au cœur Salivaire Tu mets le cap au cardinal des désirances Franchis les cercles solaires Prêt …
  • Césaire : l’envol du Phénix
    Oiseau fabuleux de la mythologie égyptienne Comme la légende lui attribuait le pouvoir de renaître de ses propres cendres, Il devint le symbole de l’immortalité (1) »La mort de Césaire ? La fin d’une époque ». Voilà le m…
  • Mémoire des esclaves : tous les jours de mai 2008
    L’Institut du Tout-monde vous propose de célébrer, pour cette année 2008, et en marge des autres cérémonies et hommages, les mémoires des esclavages des Amériques et de l’océan Indien et de leurs abolitions, en commentan…
  • L’hommage d’un bédéiste à Césaire
    Aimé Césaire, l’élégance d’être nègre, Ta « Négritude » a rendu la fierté aux africains. . Te voilà sur le chemin de retour au pays natal, avec ce cahier qui reste l’un des plus beaux chant de révolte de la poésie sur…
  • Aimé Césaire : la passion du poète
    Ce texte est paru sur le site mediapart.fr le 17 avril 2008, jour de la mort d’Aimé Césaire. Nous remercions vivement Edouard Glissant et Edwy Plenel pour leur autorisation de le publier.La route de Balata monte à traver…
  • Rendre à Césaire
    « J’habite une blessure sacrée/ J’habite des ancêtres imaginaires » (Moi, Laminaire, 1982)Je ressens le décès d’Aimé Césaire comme celui d’un des miens. Le sentiment se comprend-il ? Il demeure étrange. Comme beaucoup de …
  • Poète, nous te pleurons…
    Un phare s’est éteint ! Jamais homme, en Martinique et en Guadeloupe, ne suscita tant de controverses, de polémiques et de débats comme si son œuvre et son action avaient dérangé la fourmilière coloniale d’une manière ir…
  • Aux obsèques nationales d’Aimé Césaire
    Je reviens ce soir de la Martinique où j’ai participé, avec la délégation de la Guadeloupe, aux obsèques nationales d’Aimé Césaire. Un moment d’une densité telle que l’on oubliait le corps même de Césaire dans le cocon d…
  • De l’île Maurice, parole pour l’aimé Césaire
    J’ai rencontré Aimé en 1996, à la mairie de Fort-de-France. Son accueil et son humanité poétique ont laissé en moi une trace indélébile. Il a lu en toute complicité mon texte Cale d’étoiles-Coolitude, bousculant ses acti…
  • Aimé Césaire : le volcan s’est éteint
    Le glas ayant sonné, Césaire est donc parti. Désormais allongé, étendu seul, il est là, ici, partout et nulle part, fiché horizontalement, à la manière de ce qui plus jamais ne se relèvera. Passé au pays du grand sommei…
  • Césaire, créateur et passeur de mots
    La mort d’Aimé Césaire a été annoncée ce jour, 17 avril 2008. Le poète et homme politique était hospitalisé à Fort de France depuis une semaine. Au cours de sa vie, il aura marqué son temps, influencé la pensée d’autres …
  • La Comédie Indigène
    Avec La comédie Indigène, Lotfi Achour propose un spectacle « politiquement incorrect » qui a le mérite d’interroger les représentations archétypales et humiliantes héritées de la colonisation, véritables gangrènes des soc…
  • Les Murs
    Une des richesses les plus fragiles de l’identité, personnelle ou collective, et les plus précieuses aussi, est que d’évidence elle se développe et se renforce de manière continue, nulle part on ne rencontre de fixité id…
  • La question noire aujourd’hui dans le monde
    Organisée par l’Institut du Tout-Monde, une semaine du Tout-Monde s’est tenue au TOMA (Théâtres d’Outre-Mer en Avignon) à la Chapelle du Verbe incarné durant le festival, du 14 au 17 juillet. Après la première rencontre …
  • Mémoires des esclavages
    Organisée par l’Institut du Tout-Monde, une semaine du Tout-Monde s’est tenue au TOMA (Théâtres d’Outre-Mer en Avignon) à la Chapelle du Verbe incarné durant le festival, du 14 au 17 juillet 2007. Essentiellement constit…
  • Des pèlerins africains chez Aimé Césaire
    L’ancien maire de Fort-de-France fête ses 94 ans le 26 juin 2007. À cette occasion, une forte délégation sénégalaise, composée d’une cinquantaine d’officiels et d’artistes, débarque en Martinique pour rendre hommage à ce…
  • Une nouvelle région du monde. Esthétique I
    L’an dernier, Edouard Glissant avait publié un essai au titre énigmatique: La cohée du lamentin. C’était une sorte de  » retour au pays natal « , puisqu’il est natif du Lamentin,. Ce livre lui servait en tout cas de prétex…
  • « L’épreuve du bateau négrier : négativité totale et positivité absolue »
    Il y a quelques années, Édouard Glissant, philosophe, poète et romancier, lançait, avec Wole Soyinka et Patrick Chamoiseau un appel pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité. Cette revendication…
  • Lettre ouverte au Ministre de l’Intérieur de la République Française, à l’occasion de sa visite en Martinique.
    Malgré le report de la visite du ministre de l’Intérieur en Martinique, ce texte reste d’une remarquable pertinence.De Loin M. le Ministre de l’Intérieur, La Martinique est une vieille terre d’esclavage, de colonisatio…
  • La cohée du lamentin. Poétique V
     » Agis dans ton lieu, pense avec ton monde « . Cette maxime de l’auteur ressassée dans plusieurs essais convient au cinquième volume de sa poétique : La cohée du lamentin. Ce titre, inintelligible au non Martiniquais, ren…
  • Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec F. Vergès.
    Les années 90 ont été des années grises quant à la réception d’Aimé Césaire. Il y a d’abord eu le manifeste de la créolité (1989) cosigné par P. Chamoiseau, R. Confiant et J. Bernabé, qui reprochait à Césaire son amour i…
  • Droits de l’homme, droit des peuples
    Dans le cadre des rencontres du matin du TOMA en Avignon à la Chapelle du verbe incarné, Edwy Plenel, qui fut directeur de la rédaction du Monde jusqu’en novembre 2004, et le philosophe poète et romancier martiniquais Ed…
  • Écrire le métissage
    Les personnages métis apparaissent dans la littérature africaine dès les années 1930. Aperçu historique, de Nini la mulâtresse d’Abdoulaye Sadji à Lagon, lagunes de Sylvie Kandé.Première colonie française en Afrique noir…
  • René Philombe, entre le maquisard et le pilonne : autoportrait impersonnel
    Nous brisons en passant les plus lourdes montagnes, Nos voix clamant sans cesse :  » en avant ! en avant ! R. Philombe Epuisé. Tel est le bref adjectif qui traduit le mieux la situation de l’œuvre littéraire de René…
  • Editorial
    En consacrant le deuxième numéro de Hiototi aux pionniers de la poésie camerounaise d’expression française, nous ne pensons pas seulement rendre hommage à ceux qui, les premiers, ont levé la plume sur notre destin indivi…
  • Editorial
    Hiototi ! Voilà un mot qui surprend certainement. Certains lui ont déjà trouvé une résonance japonaise, d’autres juste une fantaisie sensorielle, choisie pour flatter l’oreille. Si nous avons succombé au charme physique …
  • Akoma Mba dans le présent : impératif des livres pour enfants
    La fin de l’année dernière a vraiment mis Akoma Mba sur orbite. Qu’il s’agisse de la première semaine du livre européen à Yaoundé, des journées portes ouvertes au CCF, de la fête du roi des belges, la maison d’édition po…
  • Poétesses camerounaises : plumes en verve
    La poésie et les femmes, c’est avant tout une affaire de regards, celui que les hommes posent sur elles, et le leur propre. Mais c’est surtout un lyrisme charnel, maternel et cérébral qui, pour diverses raisons, se fait …
  • Poésie camerounaise : Âges, noms, filiations, modalités et visages actuels Dans l’O du V me rendaient belle Pour ombrager l’homme écaillé à l’ardent soleil
    Parler de la poésie camerounaise est un sujet délicat. Il faut lui trouver un âge, des noms, des filiations, une certaine expérience ou, selon l’expression de Jean-Louis Joubert, sa modalité originale. La tâche, à tout p…
  • entretien de Jean-Claude Awono et Wilfried Mwenye avec Pabe Mongo, écrivain et fondateur de la Nouvelle Littérature Camerounaise (Nolica)
    Puisque la théorie se définit comme un ensemble organisé d’idées, de concepts qui se rapportent à un domaine d’idées ; doit-on considérer que la Nolica est une théorie au sens strict du terme ? La Nolica est une théorie…
  • Paroles excédées : fleurs et épines d’une génération
    Les poèmes qui forment cette anthologie (entendue dans son sens sélectif et élitiste de fleurs) sont des mouototi (pluriel de hiototi, étoile), la nouvelle cuvée de lumière de l’écriture poétique au Cameroun. Ce n’est ni…
  • Gabon : La littérature gabonaise vue de Yaoundé
    Vu du Cameroun, il faut dire que c’est une littérature qui reste difficile à apprécier, parce que très peu ou très mal ou pas du tout connue. Madame Stella Engama, écrivain et présidente des Amis de la littérature que j’…
  • Tchad : Nyamirambo de Nocky Djedanoum, une poésie du génocide et du manifeste pour la vie
    On l’attendait sur le front de son propre pays jalonné de puissantes dictatures, de guerres civiles, de déserts; mais le poète tchadien, tournant le dos aux massifs du Tibesti et de l’Ennedi (hauts lieux de l’art rupestr…
  • Genèse du monde et de l’écriture chez Aimé Césaire et Edouard Glissant de Michel Moukouri Edeme, Yaoundé, CLE, 2004, 462 pages.
    L’approche originale d’une sociologie goldmannienne de la littérature s’appuyant sur les techniques de sémiotiques mises au point par Argildas Julien Greimas dans les années soixante manquait au panthéon de la critique d…
1
2
3