Tous les articles

Tous les articles en lien avec Bamako

  • Portes et passages du retour
    Abidjan, 35 degrés, près de la  » Pyramide « , sur le haut du Plateau. Le  » château  » n’est pas simple à trouver. Serait-ce cette structure de plateaux de béton superposés, projet d’hôpital à l’abandon ? L’endroit n’est pa…
  • Une démarche proche de la révolte
    Comment, dans la représentation plastique, ce dont on ne parle pas est forcément présent. Rencontre avec un artiste ivoirien en déplacement.Comment la problématique de l’esclavage et de la traite réagit-elle en toi et da…
  • Une réflexion sur le pouvoir
    Concernant l’esclavage et la traite, c’est l’écran noir : le cinéma occidental ne touche pas à  » la chose « . Du côté français, c’est le désert. Les Amériques noires, par contre, s’y sont attelées du Nord au Sud, dans le …
  • 1999 : impressions de Cannes
    Cette année encore, l’Afrique était peu présente dans la sélection officielle. Pourtant, Un Certain Regard avait choisit un peintre sénégalais pour illustrer son affiche, Assane N’Doye, qui a adapté pour le festival son …
  • Buena Vista Social Club
    L’émotion. Pas de celle qui fait pleurer mais de celle qui fait vibrer. Car ces vieux musiciens cubains ont la sérénité de leur musique et qu’il s’en dégage une extraordinaire puissance. De ces musiciens magnifiques comm…
  • La Sueur des palmiers
    La première image est fulgurante : un homme court dans le désert que la caméra centre au pied de ce qui pourrait être une montagne sacrée. Il suit une odeur, celle du lieu d’où il provient.  » Si tu ne suis pas ton odeur,…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Radwan El-Kashef
    Vous mêlez volontiers dans votre film fable et réalité. J’ai voulu raconter une histoire populaire telle que je l’ai entendue de ma mère ou de ma grand-mère dans mon village du sud de l’Egypte. Le mélange de la fable et…
  • Ghost Dog – la voie du samouraï
    Le film vibre d’une musique endiablée signée RZA, un des neuf membres du Wu Tang Clan, le célèbre groupe de rap new-yorkais. Ce n’est pas un hasard : le personnage du samouraï joué par Forest Whitaker allie maîtrise de s…
  • Pleure, ô pays bien aimé
    Fallait-il adapter aujourd’hui le célèbre livre d’Alan Paton où le pasteur noir Kumalo se rend à Johannesburg pour y découvrir que sa sœur se prostitue et que son fils a participé au meurtre du fils de son voisin blanc, …
  • L’hommage à Mustapha Dimé
    permet de voir le film que lui a consacré Laurence Attali » En fait, je ne rêve que de lumière « . C’est ce que Laurence Attali, qui nous a habitué a beaucoup de sensibilité, retient de sa conversation avec Moustapha Dimé …
  • Editorial
     » Lumumba Comme rumba, conga ! Lumumba Comme rumba, Congo !  » Tchikaya U Tam’si Le Ventre, Présence africaine, 1978, p. 143.Il n’y a pas que les cyclistes du Tour de France qui se dopent : une enquête révèle que dès…
  • Le corps profond des cinémas d’Afrique
    Les cinémas d’Afrique n’ont jamais cessé de tenter de se réapproprier le corps que la modernité nous dénie.Critique de cinéma et passionné, je dois voir près de deux à trois cent films par an. Les perles sont rares : ce …
  • La cinémathèque de l’Audecam préservée ?
    L’incertitude semble se lever sur l’avenir de la cinémathèque du ministère de la Coopération qui gère la diffusion de centaines de films d’Afrique auprès des festivals et associations. Comment, sans l’Audecam, voir ces f…
  • Vues d’Afrique
    Un festival, c’est un choix : on montre un maximum de films mais on risque de lasser par des films moyens ou bien on ne sélectionne que quelques films à la qualité assurée et on met l’accent sur la rencontre. Les 15èmes …
  • Bye bye Africa
    Un fil à tiroirs. C’est ainsi que se définit elle-même cette passionnante pérégrination à Ndjaména d’un réalisateur revenu au pays après avoir appris le décès de sa mère. Pèlerinage d’un cinéaste qui ne lâche pas sa camé…
  • Algérie : comment filmer le témoignage ?
    Les massacres en Algérie laissent survivre des enfants terriblement traumatisés par la vision du meurtre de leur famille. Leu témoignage est poignant et accablant. L’arc en ciel éclaté, de Belkacem Hadjadj (52′) illustre…
  • Les Casablancais
    Inquiétude et dérision. Pour donner la mesure des contradictions d’une population cernée par les dangers, Lagtaâ utilise habilement les ficelles de la comédie et du suspense. Une convocation au commissariat de police plo…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Abdelkader Lagtaâ
    Vous abordez des sujets graves avec une grande légèreté. Est-ce votre caractère ou un choix particulier? Le ton de mes deux films précédents, Un amour à Casablanca et La Porte close, était assez dramatique, effleurant p…
  • Ces Maliens de l’extérieur
    Coproduit et cofinancé par la télévision malienne, ce documentaire entièrement tourné au Malin passionne par son approche nouvelle de la question de l’immigration. Nous savions, notamment grâce à Kebadian (D’une brousse …
  • L’art internet
    Le festival Vues d’Afrique de Montréal accueillait cette année un colloque  » Art africain et nouvelles technologies  » organisé par l’ISEA (Inter-Société des Arts électroniques). Encore rien de fulgurant mais tant de perp…
  • Le lâchage d’Atria
    L’association Atria a permis à nombre de films africains de voir le jour durant les vingt dernières années. Elle ferme ses portes dans des conditions dramatiques, victime de l’inpréparation des restructurations actuelles…
  • Editorial
    « Il paraît que bientôt l’Afrique et le progrès vont peut-être se marier c’est pourquoi sans relâche à la recherche d’un témoin tonnent les armes » Idris Youssouf Elmi Nostalgies ou Le joug du Verbe (L’Harmattan, 1…
  • Fespaco 99 : quelle nouvelle voie ?
    Qu’on le veuille ou non, un palmarès est un message. Il exprime les compromis qu’opère un jury de sensibilités diverses mais pour le grand prix, celui-ci doit trancher. Le Fespaco 99 a couronné un film adulé du public af…
  • Le testament du maître
    L’émotion était au rendez-vous et la minute de silence trop courte lors de l’hommage rendu à Djibril Diop Mambéty et David Achkar au Fespaco, deux cinéastes disparus en 1998 qui se sont à proprement parler donnés au ciné…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Ngangura Mweze
    Le personnage de ce roi est assez extraordinaire ! Avec cette coiffe, il a une très forte assise personnelle en même temps que quelque chose de ridicule pour l’Occident. Par derrière ce personnage, voulais-tu aborder la …
  • La Genèse
     » Pourquoi as-tu créé les frères pour qu’à chaque génération revienne ce vent sec et cette soif ?  » Surgissent aussitôt en nos têtes les images des génocides rwandais ou yougoslaves, de tous ces pays où les frères s’entr…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Cheikh Oumar Sissoko
    Quelle est l’actualité de ce film ? On retrouve dans la Bible une fraternité qui n’empêche pas l’affrontement : on s’aime et s’entre-déchire. C’est ce qu’on voit de plus en plus dans le monde actuel, au Rwanda, en Yougo…
  • Mektoub
    Un couple jeune et riche se rend à Tanger pour un congrès médical. La femme est enlevée et violée par des hommes importants. Pour la délivrer, l’homme tue un commissaire de police qui voulait en récupérer la cassette vid…
  • Dakan
    Manga et Sorry s’aiment et bravent l’interdit homosexuel. Leurs familles arrivent à leur imposer une séparation. Manga tente une relation avec une femme blanche, mais finit par rejoindre Sorry qui s’est marié et a un enf…
  • Chickin Biznis
    Cette joyeuse comédie se donne elle-même son nom : la  » mandelazation « . L’apartheid n’est pas évoqué et les Blancs sont absents : c’est en toute liberté que Sipho (Fats Bookholane) décide de quitter son patron à la bour…
  • Letting go
    Revenue en Afrique du Sud après s’être exilée aux Etats-Unis, Nolutando, devenue médecin, veut offrir une sépulture digne à son père qu’elle croit mort dans le combat pour les droits civiques au Zwaziland. Elle doit écha…
  • La Jumelle
    Awa et Adama (Adam et Eve) sont des jumeaux très liés. Pour soutenir son frère scolairement moins brillant qu’elle, Awa (Nacky Sy Savané) vend son âme au féticheur Mousso (Gérard Essomba), sans se douter quelle sera ains…
  • Femmes… et femmes
    Zakia est belle, active, passionnée. Elle anime une émission sur les femmes à la télévision. Elle retrouve des amies perdues de vue : Leila, Keltoum et Ghita. Les quatre femmes se promettent de garder le contact, de se s…
  • Sucre amer
    Fiction historique, Sucre amer est un film dense et passionnant dont l’intention crève l’écran : restaurer la mémoire antillaise face à son effacement métropolitain et, plus encore, montrer que mieux comprendre l’Histoir…
  • Courts métrages et documentaires : l’émergence de l’intime
    Dans le foisonnement des fictions, quelles tendances, quel météore ? On the Edge, du Nigérian Newton Aduaka, assurément. Cet hommage à Fela à effectivement des allures d’afrobeat : jouant autant sur les flash back que su…
  • Noces de lune
    Cinq jeunes d’une vingtaine d’années forment un groupe très uni jusqu’à une dispute entraînant la mort accidentelle de l’un d’entre eux. Problème : ce film entrelace deux registres qui voudraient se compléter mais se con…
  • Saïkati the Enkabaani
    Traumatisée d’avoir vu mourir son père faute de soins suffisants, Saïkati a fait une formation d’infirmière. Elle rêve d’assister les médecins de brousse qui se déplacent pour les urgences en avion. Mais au village, on v…
  • Waalo Fendo
    Soudani a le sens de l’image. Cameraman et chef opérateur avant d’être réalisateur, il sait choisir le cadre qui d’emblée sert son sujet et fait sourdre l’émotion. En lui alliant une bande son sensible et un montage mêla…
  • Lalla Hobby
    Traiter du drame des immigrés par le biais de la comédie est un pari osé, d’emblée sympathique mais difficile à réussir. Surtout quand il s’agit de ceux qui perdent leur vie dans le détroit de Gibraltar en essayant de pa…
  • Vivre au paradis
    Pour les Algériens de l’après-guerre, la France c’était l’Amérique. Mais la réalité des bidonvilles n’avait rien à voir avec le paradis. Celui de Nanterre, où se déroule le film, regroupait dans la boue et la promiscuité…
  • Black Movie, au seuil de la rencontre
    Du 26 mars au 3 avril s’est déroulé à Genève le festival Black Movie. Un rendez-vous devenu incontournable.Black Movie n’aligne ni mondanités ni ramdam médiatique, et sans doute est-ce sa qualité : une programmation alli…
  • Editorial
    « Puisque tu es le plus petit de mes enfants, tu seras le plus grand sur la terre comme au ciel. Rien n’arrivera jusqu’à moi si ce n’est à travers toi. Tu seras donc toujours le premier servi » Le dieu suprême Olofi au di…
  • Une lutte culturelle
    Le cinéma cubain préfère aborder la question des préjugés raciaux envers les Noirs par des films historiques. Sara Gomez (1943-1974), première réalisatrice cubaine, était Noire. Elle a osé aborder ce thème de façon conte…
  • Adieu Forain
    Adieu Forain est la chronique douce-amère d’un microcosme : c’est à la fois son intérêt et sa pesanteur. Les trois personnages principaux pourraient être les trois facettes d’une société marocaine à la recherche d’elle-m…
  • Editorial
     » Ces paroles avant d’être les miennes appartenaient au Vent, à la Mer, aux fées, au Temps, au Rêve et à la Parole elle-même. A présent, elles vous appartiennent…  » Joujou Turenne Joujou, amie du Vent, contes (Editi…
  • Du nouveau au Fespaco ?
    Dans notre numéro 13 de décembre dernier, nous avons publié un entretien avec le secrétaire général du Fespaco, Monsieur Baba Hama. Il affirmait sa volonté de recentrer le festival sur son objet : la cuvée 99 devait être…
  • Editorial
     » Je t’aimerai (toi le somptueux présent) de tous mes souvenirs de nomade envieux du puits jaloux de la source  » Ghaouti Faraoun Pour une Danaïde.Douloureux, l’exil ? Sans doute. Mais ce détachement qui fait mal ou…
  • Le Rap au Cameroun
    Ce jeune groupe de rap de Yaoundé figure aujourd’hui parmi les leaders d’un mouvement musical qui depuis dix ans s’est fortement développé au Cameroun. Premier groupe à avoir organisé un concert de rap, enregistré une ma…
  • « Nous sommes tous responsables »
    Sa voix tendue sortant du fond des tripes et son incroyable présence sur scène rendent inoubliables Bomou Mamadou. Né en 1961 à Dimbokro (Côte d’Ivoire), il est comédien, danseur, chanteur, auteur et compositeur, autant …
  • Nouveautés du livre
    L’enfant-jazz, de Mohamed Dib, Ed. de La Différence, 1998, 156 p, 89 FF. Lorsqu’on évoque Mohamed Dib, on pense de prime abord au romancier prolifique (une vingtaine de romans et recueils de nouvelles) et on oublie souv…