Tous les articles

Tous les articles en lien avec Rencontres « Maintenant l’Afrique ! »

  • Etienne Minoungou : « Le moment est venu pour ouvrir de nouvelles relations entre les différents peuples »
    Restituer le patrimoine africain. Par cet ouvrage, publié fin novembre, à l’issue d’un rapport commandé par le président de la République française, Felwine Sarr, auteur et professeur d’économie, et l’historienne de l’ar…
  • La colère des anges
    Sorti en octobre 2016 chez Vents d’ailleurs, Anges fêlés est le premier roman d’Eva Doumbia. Metteure en scène franco-ivoirienne et fondatrice des compagnies La part du pauvre et Nana Triban, l’auteure nous invite ici à …
  • Quand Haïti, l’Afrique et la littérature se fait soupe à Niamey
    Reportage avec le poète haïtien Beonard Kervens Monteau, au cœur de la semaine littéraire organisée à Niamey à la fin du mois de mars dernier. Labellisé Printemps des poètes, cet événement avait pour thématique Afrique(s…
  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • Décoloniser les Molières
    À la direction de France Télévisions, À la direction des Molières, À Madame la Ministre de la Culture et de la Communication Lundi 23 mai, devant les Folies Bergères, à l’appel du collectif Décoloniser les Arts, des a…
  • Cahier d’un retour au pays natal
    Du 23 au 26 mars 2016, Etienne Minoungou interprète l’oeuvre magistrale d’Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal, au TARMAC (Paris). Il est également au festival d’Avignon du 9 au 27 juillet 2016. Un défi pour l…
  • Chocolat et la question raciale dans le théâtre contemporain
    Hasard du calendrier ou signe des temps, le film Chocolat de Roschdy Zem sort en salles le 3 février prochain après une année de débats houleux concernant la question raciale dans le monde du théâtre français. Plus d’un …
  • Dieudonné Niangouna, du ring à la scène
    Du 11 au 22 novembre 2015, M’appelle Mohamed Ali, texte de Dieudonné Niangouna, mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Ce texte est…
  • « La scène doit être considérée comme un ring »
    Du 11 au 22 novembre, M’appelle Mohamed Ali mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Rencontre avec l’auteur de la pièce, Dieudonné Ni…
  • « [Labou Tansi], un poète au fondement de mon engagement artistique »
    Avec une « Fenêtre ouverte sur », les Francophonies en Limousin mettent à l’honneur pour la deuxième année consécutive un festival. Après avoir invité en 2014 Mantsina sur Scène qui se tient à Brazzaville sous la direction…
  • Editorial : Africultures, plus que jamais !
    100 numéros ! C’est bien sûr à la fois pour l’équipe d’Africultures une fierté et une fête, mais aussi un défi. D’une part parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de maintenir une revue imprimée. D’autre pa…
  • Démystifier la tradition
    L’écrivain In Koli Jean Bofane introduit le catalogue de l’exposition Beauté Congo à la Fondation Cartier par cet article qui replace les artistes présentés dans leur contexte de création en République démocratique du Co…
  • #4 Le théâtre à l’assaut des cours de Ouaga
    Un peuple se soulève. Un président quitte ses fonctions. Un gouvernement de transition est nommé. Et pendant ce temps-là, les opérateurs culturels continuent de s’activer. Qu’en est-il des rendez-vous phares des burkinab…
  • Ier Acte
    Lundi 30 mars 2015, le Théâtre de la Colline de Paris, en partenariat avec la Fondation Edmond de Roschild et la Fondation SNCF, organisait une lecture de texte de la première promotion de sa formation théâtrale Ier Acte…
  • Miano et Doumbia : combat d’Afropéennes
    Dans Afropéennes, la metteure en scène Eva Doumbia s’empare des mots de Léonora Miano. En adaptant Blues pour Élise et Écrits pour la parole, elle porte à la scène une question : qu’est-ce qu’être une femme noire dans la…
  • Exhibit-B : bien plus qu’une polémique
    Présentée à travers le monde depuis 2012, l’installation du metteur en scène sud-africain Brett Bailey, Exhibit-B, a été annulée au Barbican Center de Londres le 23 septembre 2014. Suite à des manifestations lors de son …
  • Quand dramaturges, escrimeurs, footballeurs et boxeurs marronnent de concert
    Qui a dit que le sport n’avait pas sa place au théâtre ? Les dramaturges sont d’ailleurs très souvent de grands amateurs de foot et un universitaire comme Jean-Pierre Ryngaert n’a pas manqué de démontrer que le terrain e…
  • Pleins feux sur la création théâtrale contemporaine guadeloupéenne
    La programmation du festival d’Avignon 2014 a fait la part belle au théâtre guadeloupéen. Lors de l’Université d’été des Théâtres d’Outre-Mer en Avignon, les 20 et 22 juillet dernier, intitulée  » Poétiques de marronnage …
  • Lire en été 5 – Tchicaya U Tam’si a violé la lune et Boniface Mongo était là !
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Cette semaine, c’est l’écrivain Sami Tchak…
  • La Traversée aux disparus – Compagnie La part du pauvre
    Du 5 au 7 mai la metteuse en scène Eva Doumbia (Cie La Part du Pauvre) présentait son dernier travail au Théâtre National de La Criée de Marseille : La Traversée aux disparus. D’après des textes romanesques de Maryse Co…
  • « Tenir la main au futur. Qu’il ne tremble pas. Qu’il sourie. »
    Les Récréâtrales, Résidences théâtrales panafricaines, ont débuté en février à Ouagadougou. Installées dans le quartier populaire de Gounghin-Nord à Bougsemtenga, ces biennales s’organisent de février à novembre autour d…
  • « J’ai le devoir de raconter des deux côtés ce qui se passe »
    Féministe et afropéenne assumée, la metteuse en scène Eva Doumbia parle de son projet théâtral et littéraire La Traversée aux disparus. Un volet de ce travail, la pièce Femmes de Ségou, a été présenté en février à Yaound…
  • Tchicaya U Tam’si, le viol de la lune. Vie et œuvre d’un maudit
    Après avoir dirigé aux éditions Gallimard l’édition des œuvres poétiques complètes de Tchicaya U Tam’si, J’étais nu pour le premier baiser de ma mère(2013), Boniface Mongo Mboussa vient de publier Tchicaya U Tam’si, le v…
  • Mantsina sur Scène : « Boxer la situation »
    Du 10 au 30 décembre 2013, s’est tenue la 10ème édition du festival Mantsina sur Scène à Brazzaville au Congo. Résolument orientées vers des œuvres contemporaines, ces rencontres internationales ont mis à l’honneur le ge…
  • Homosexualité et écriture en Afrique francophone
    Dans La Rive noire (1) essai dans lequel Michel Fabre analyse l’émigration des écrivains et artistes noirs américains en France, sont évoquées, entre autres, les relations complexes du grand écrivain Richard Wright à l’é…
  • Homosexualités en Afrique : état des lieux
    Cette carte des législations sur les homosexualités, régulièrement mise à jour en fonction de leurs évolutions, récapitule la situation en matière d’unions homosexuelles et de pénalisation des homosexualités. Les législa…
  • Tchicaya U Tam’si, poète tout cru et tout nu
    Vient de paraître dans la collection Continents noirs, chez Gallimard, sous la direction de Boniface Mongo-Mboussa et avec l’aide des Services culturels de l’ambassade du Congo, la première série des œuvres complètes de …
  • Vers une normalisation de l’accueil fait aux littératures africaines
    À l’occasion d’une nouvelle traduction de Tout s’effondre chez Actes Sud, Boniface Mongo-Mboussa s’est entretenu avec Bernard Magnier, critique littéraire et directeur de la Collection « Afriques » aux éditions Actes SudBo…
  • Tout s’effondre de Chinua Achebe
    Chinua Achebe ! Ses collègues anglophones le plaçaient haut dans le panthéon des écrivains. De Ngugi Wa Thiongo en passant par Nadine Gordimer, V.S Naipaul jusqu’à Chimamanda Ngozi Adichie. Tous ont salué son talent. Il …
  • Como é que África chegou a este ponto?
    ‘Comment l’Afrique en est arrivée là (Como é que África chegou a este ponto?) o novo livro de Axelle Kabou, ilumina com luz forte a problemática do lugar de África no mundo, colocada já há vinte anos no célebre ‘Et si l’…
  • Festival d’Avignon (In) 2013 : l’Afrique fait le buzz ?
    Du 5 au 26 juillet 2013 se tiendra le Festival d’Avignon dirigé depuis 2004, et pour la dernière fois cette année, par Hortense Archambault et Vincent Baudriller qui céderont ensuite les rênes à Olivier Py. Pour cette 67…
  • Le regard à rebours : Théo Ananissoh
    Fondées il y a une dizaine d’années à Tunis, les éditions Elyzad, lauréates du prix Alioune Diop 2011 pour la promotion de l’édition en Afrique de la FIlDAK, en partenariat avec l’Organisation internationale de la Franco…
  • « Faire bouger les choses ! »
    Une « affaire de femme » ? En Afrique de l’Ouest, il est fréquent d’entendre que la danse est « une affaire de femme ». Des Djendjoba maliens aux Sabar sénégalais, les cercles qui se forment lors des événements festifs regr…
  • Combat d’Afropéennes : Léonora Miano et Eva Doumbia
    En représentation pour AfricaParis du 13 au 15 février 2015 au Carreau du Temple, Africultures publie à nouveau cet article sur le spectacle Afropéennes, mis en scène par Eva Doumbia sur les mots de l’écrivaine Léonora M…
  • Édouard Glissant entre Derrida et Khatibi*
    Du 23 au 25 avril 1992, Édouard Glissant et David Wills organisent un colloque à l’université d’État de Louisiane aux États-Unis. Jacques Derrida est présent. Il prononce une communication, qui deviendra l’un de ses text…
  • Écrits pour la parole et Blues pour Élise
    Quand l’écriture affûtée de Léonora Miano rencontre l’esthétique d’Éva Doumbia, ça chauffe sur le plateau ! L’auteure a confié son Blues pour Élise et ses Écrits pour la parole à la metteure en scène. Résultat : Afropéen…
  • Eva Doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano : Corps diasporique, corps inouï
    Textes : Léonora Miano Conception, adaptation et Mise en scène : Eva Doumbia Scénographie : Francis Ruggirello Musiques : Lionel Elian Costumes : Sakina M’sa Vidéo et régie générale : Laurent Marro Lumières : Erika…
  • Lussas 2012 : les voies de l’espoir
    Compte rendu critique des États généraux du film documentaire, qui se sont tenus à Lussas (Ardèche) du 19 au 25 août 2012 : comment les films se font-ils vecteurs d’espoir ?Bousculer l’ordre établi Un festival a toujour…
  • La Leçon de cinéma de Raoul Peck
    Raoul Peck est en ce mois de mai 2012 à l’honneur : il fait partie du jury qui décerne la palme d’or au festival de Cannes. Nous publions ci-dessous la leçon de cinéma qu’il avait donnée durant le Festival des films d’Af…
  • « La pensée de Glissant demande à être lue avec patience »
    Ce qui frappe lorsque l’on vous lit, c’est la structure du livre. L’approche est davantage dialogique qu’hagiographique comme dans certains textes sur Glissant. Et on se dit quel dommage, ce livre aurait dû paraître du v…
  • Danse contemporaine d’Afrique à la Villa Médicis de Rome
    Ils sont huit. Huit chorégraphes et danseurs du continent africain qui, en septembre dernier, ont partagé une résidence de création à la Villa Médicis de Rome. Une triple première : pour la première fois, l’Académie de F…
  • Moi et mon cheveu, le cabaret universel d’Eva Doumbia
    Présenté au festival des Francophonies en Limousin 2011, le cabaret capillaire de la metteuse en scène Éva Doumbia est décoiffant d’universalité. Derrière ce titre, beaucoup seraient tentés de penser à des histoires de f…
  • Le cabaret capillaire d’Éva Doumbia :
    Le Festival de Limoges a fait son festival d’Avignon cette année 2011 avec une douceur climatique bien propice aux plaisirs du plein air et des échanges en terrasse. Et c’est une belle programmation internationale que le…
  • La noble gloire posthume de Benjamin
    « Sans être poète, Benjamin pensait poétiquement. »D’Hannah Arendt, je ne connaissais que les écrits sur le totalitarisme et son Eichman à Jérusalem ; j’ignorais ses textes de critique littéraire. Certes, j’avais parcouru …
  • Serge Amisi ou la résilience perpétuelle
    Sur la première de couverture se dresse une kalachnikov avec une languette en forme de phallus. Cette arme, qui illustre les carnets de guerre de Serge Amisi est aussi une sculpture de l’écrivain. Plus que le récit propr…
  • Moravia à la recherche de Ngugi et de Conrad
    « On devrait écrire pour plaire non pas à ses contemporains mais à ses prédécesseurs » Ce viatique littéraire de Brodsky, évoqué par Susan Sontang pourrait être aussi celui de tous ces écrivains, qui ont essayé de réécrire…
  • Lire l’Afrique, une anthologie de la littérature
    Amina Bekkat, professeur de littérature comparée à l’Université de Blida, en Algérie, est passionnée de littératures d’Afrique. Elle a entrepris avec des collègues tout aussi animés par ses textes, de composer une anthol…
  • Les plasticiens africains à l’honneur à la Galerie Hussenot
    Du 12 mars au 23 avril 2011 est présentée à la galerie Hussenot une exposition collective de plasticiens venus du Bénin, de la République Démocratique du Congo, d’Afrique du Sud et de Madagascar. André Magnin et Eric Hus…
  • Writing on Walls
    In following the issues and day-to-day workings of a neighbourhood video-club in Ouagadougou, home of the FESPACO and capital of African cinema, my latest work, « Sacred Places », allowed me to question my own work as a fi…
  • Sylvie Kandé entre deux rives
    Révélée au public en 2000, avec l’étonnant Lagon lagunes (postface de Glissant), Sylvie Kanderevient onze ans après, avec une épopée en trois chants : La quête infinie de l’autre rive, qui est une médiation poignante sur…
1
2
3
4
5