Tous les articles

Tous les articles en lien avec Ecorce de peines

  • Interroger les valeurs de la tradition
    Nouvelliste gabonais, Ludovic Emane Obiang s’est fait connaître avec L’enfant des masques, paru en 1999 dans une coédition N’Dzé / L’Harmattan. Il mène une carrière universitaire en tant que musicologue à l’Université de…
  • Fest’Africa au Rwanda : un projet artistique qui a fait école
    De « Rwanda, écrire par devoir de mémoire » au spectacle Corps et voix paroles rhizome, le projet Fest’Africa 2000 orchestré au Rwanda (voir dossier Africultures n°30) par Nocky Djédanoum a su faire école, laissant après l…
  • Les masques de l’africanité
    « Ma couleur n’est pas dépositaire de valeurs essentielles » Frantz FanonLoin d’envisager une quelconque essentialisation africaine, soulever la question de l’africanité dans le domaine de la création, c’est accepter une …
  • Africanité et Création Contemporaine
    Actes de la table ronde  » Africanité et création contemporaine « , animée par Sylvie Chalaye, qui s’est tenue à l’université de Rennes 2 / Haute-Bretagne dans le département des Arts du spectacle, le 13 janvier 1999, avec…
  • Classifier, c’est éviter de s’interroger…
    Auteure d’origine caribéenne, Gerty Dambury partage sa vie entre la Guadeloupe et la métropole. Elle a publié plusieurs recueils de poèmes ainsi que des pièces de théâtre, notamment Survols (1996) et Lettres indiennes (1…
  • Pour une africanité vagabonde
    Koulsy Lamko appartient a cette génération de dramaturges « vagabonds » qui ont « soif du monde ». Né à Dadouar, Koulsy Lamako quitte le Tchad en 1979 et interrompt ses études en raison de la guerre. Il s’installe au Burkina…
  • Briser l’enclos et donner rendez-vous ailleurs
    Les dramaturges africains contemporains placent leur africanité là où on ne l’attend pas. »Je me conçois Africain dès l’instant où on me reconnaît en tant qu’être humain. » Caya MakhéléParce qu’elle s’opérait au loin sous…
  • TOMA 2001 : Avignon, une consécration pour la Chapelle du Verbe Incarné
     » C’est nous pourtant qui là. Nous qui sommes ainsi, comme ça, tant souvent à plat et à vide, aussi bien que mal. Nous qui, pourtant, à prendre ou à laisser, mais ici-da assurément. Nous qui allons de sol gravieux à t…
  • Othello
    Un Maure de Madrid Après le magnifique Torquémada en 1999 et La Soufrière en 2000, Antonio Diaz-Florian n’est pas avare de surprise : il est venu cette année à La Chapelle du Verbe Incarné avec une figure quasi mythique…
  • La Damnation de Freud (1)
    Faut-il sauver Freud ? Bibliothèque à double fond, tiroirs secrets, portes qui pivotent… Greg Germain nous entraîne avec La Damnation de Freud dans une drôle d’enquête. Mais ce n’est pas à la rencontre d’Arsène Lupin …
  • Au bal d’Obaldia
    Cueillez dès aujourd’hui… C’est une galerie de personnages étonnants que Lucien Jean-Baptiste convoque sur le plateau avec énergie, humour mais aussi beaucoup de tendresse parfois. On sent que ses personnages lui sont…
  • Une très belle mort
    Contes et sable blanc Rencontre de la parole et de la matière, rencontre éphémère comme l’est la vie, comme l’est aussi le théâtre. Cette rencontre qui unit une mère et une fille, une conteuse et une plasticienne, a été…
  • An kabel pou Lam – Les mystères d’une nuit sans lune
    Un tableau qui danse Les danseurs de Christiane Emmanuel semblent surgir du tableau de Wifredo Lam, emportant avec eux des pans de toile colorés qui leur collent aux corps pour nous ramener à la forêt vivante avec ses f…
  • Séga Tremblad
    Quand le théâtre chante ceux qu’on entend pas… Accordéon, saxo et flonflons de la Réunion ont résonné chaque soir aux rythmes du séga. Cette comédie musicale qui a remporté en 2000 le prix du meilleur spectacle d’Outr…
  • Metteurs en scènes en « résidence de spectateurs »
    Bravo à Monique Blin qui, après avoir dirigé le Festival international des Francophonies et créé la Maison des auteurs à Limoges, est aujourd’hui à l’initiative d’une résidence itinérante « Ecritures vagabondes » dont les …
  • Les Mariés de la Tour Eiffel
    « Mais je déchirerai les rires banania sur tous les murs de France. » Léopold Sédar Senghor, Hosties noires, Le Seuil, 1948Ne faisons pas l’autruche ! On peut avoir de la tendresse pour les années folles et tous ces poèt…
  • Hoche-Koche
    Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée Créé à Harare au printemps 2001, Hoche-Koche est une pièce chorégraphique de la Tumbuka Dance Company du Zimbabwe dont Avignon « off » a eu la primeure européenne. Le musicien s…
  • Gare au gorille
    Les Négropolitains dynamitent Brassens Les jeunes d’aujourd’hui ont plutôt une vision « plan-plan » de Brassens avec sa guitare, sa pipe et sa grosse moustache. Chanteur grivois parfois, anarchiste à ses heures, contestat…
  • Doum Doum Patouka Dhambi et Histoires d’ivoire
    Un syncrétisme singulier Un patchwork de pagnes dont éclatent la diversité des couleurs et des imprimés tendus aux trois pans du plateau pour seul décor, la Compagnie Tellem Chao c’est avant tout une passion pour le con…
  • Extraits de la table ronde organisée lors du TOMA 2001 à La Chapelle du Verbe Incarné
    Professeur de psychologie clinique à l’université de Paris VIII, Tobie Nathan est également l’auteur de romans policiers à succès, notamment Saraka Bô et dernièrement 613, paru chez Odile Jacob. Isabelle Stengers est pro…
  • Théâtre, créolité et francophonie
    Minuscule île anglophone, indépendante depuis 1979, coincée entre la Guadeloupe et la Martinique, la Dominique s’est dotée du premier festival de théâtre exclusivement créole de la Caraïbe avec une première édition en ce…
  • Théâtre et fraternité au Togo : un festival d’avenir
    Le festival de théâtre de la fraternité que dirige au Togo Daniel Komla Ayida n’est pas un festival de plus dans le paysage théâtral africain.A côté des MASA, FITMO et autres FITEB, le FESTHEF a su conquérir son original…
  • Discours sur le colonialisme
    « Ce n’est pas par la tête que les civilisations pourrissent, c’est d’abord par le coeur. » Aimé CésaireUn cri d’amour Discours sur le colonialisme, ce texte de Césaire qui fit scandale dans les années 50 et que l’on dé…
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Younouss Diallo
    Comment est né ce projet ? C’est parti d’un désir commun que nous avions Jacques Delcuvellerie et moi de nous rencontrer sur un projet. On a échangé des textes, fait des lectures et un jour Jacques m’a proposé le Discou…
  • Bureau National des Allogènes
    « Bureau national des Allogènes Allogènes Qui a dit la centrale des lampes Mais non ce n’est pas la centrale des Lampes Allogènes D’une origines différente de celle de la population autochtone Et installé tardivemen…
  • Les Nègres
    Que deviendra cette pièce quand auront disparu d’une part le mépris et le dégoût, d’autre part la rage impuissante et la haine qui forment le fond des rapports entre les gens de couleur et les Blancs, bref, quand entre l…
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Alain Ollivier à propos des Nègres, de Jean Genet
    Comment est né le désir de monter Les Nègres de Genet ? J’ai eu envie de monter Les Nègres il y a déjà longtemps, mais je n’ai eu la possibilité de le faire qu’en 2001. Cette décision est à relier avec les représentatio…
  • Quand les tréteaux d’Afrique se dressent au nord…
    De septembre à décembre, dans le cadre de l’Afrique en créations, les rencontres et expressions contemporaines du continent africain organisées par l’A.F.A.A. en cette fin de l’an 2000, des tréteaux venus des quatre coin…
  • Les Matitis : une utopie gabonaise venue de la Rochelle
    Voilà plus de quinze ans que Patrick Collet est entré dans le brouillard, mais s’il a perdu la vue, il n’a pas perdu sa passion du théâtre, son enthousiasme et sa fougue. Il est un de ces hommes que rien n’arrête. Et il …
  • « Petites formes » mais grand projet
    Bien que d’envergure modeste, puisqu’il ne s’agissait que de lectures scéniques ou de mises en espace plus ou moins poussées, le projet des « petites formes » initié par l’auteur dramatique ivoirien Koffi Kwahulé a eu un v…
  • Eyala Pena sauve le Cameroun de l’ignorance théâtrale
    Beau projet que ces chantiers d’Eyala Pena conçus au Cameroun grâce à l’énergie sans faille de Barbara Bouley avec des scénographes, des auteurs contemporains, des metteurs en scène… chantiers destinés à stimuler la cr…
  • Territoires de la création
    Ils étaient venus, ils étaient tous là, artistes et opérateurs culturels pour réfléchir à un avenir durable de la création théâtrale en Afrique. Jacques Deck, modérateur des rencontres, décrivit en ouverture des débats…
  • Ecritures nomades
    Robert Marinier (Canada-Ontario), Florent Couao Zotti (Bénin), Koffi Kwahulé (Côte d’Ivoire / France), Jean-Yves Picq (France), Mohamed Kacimi (Algérie / France), Yves Laplace (Suisse), Carole Fréchette (Québec-Canada), …
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Monique Blin
    Vous avez lancé un nouveau projet de résidence d’écriture, une résidence itinérante, qui a commencé de manière expérimentale avec le Liban. Comment s’est fait le projet du Liban ? Il faut remonter à 1999, l’année de la …
  • Limoges 2000 et les théâtres d’Afrique
    Une fois les planches et les projecteurs remisés, il est tant de dresser le bilan. Le Festival des Francophonies devenu Festival des Théâtres Francophones n’a pas donné cette année une vision très dynamique des théâtres …
  • Entretien de Sylvie Chalaye avec Patrick Le Mauff, directeur du Festival
    Cette année, le Festival n’a programmé qu’un seul spectacle de théâtre conçu par des créateurs africains. En revanche, l’Afrique était très présente par la musique et la thématique de certains spectacles, par des lecture…
  • Afrique et Outre-Mer ont fait un carton à la Cartoucherie
    C’était un tire groupé : Amérique, Afrique et Caraïbe au théâtre de l’Epée de Bois en cette rentrée 2000 avec un magnifique hommage à la communauté noire-américaine à travers Blues pour Sonny, une nouvelle du célèbre Jam…
  • Entre jazz et cinéma
    Comédien et metteur en scène guadeloupéen installé en Métropole, héros de la série « Médecin de nuit » à la télévision, Greg Germain a beaucoup tourné au cinéma. Il dirige aujourd’hui le théâtre de la Chapelle du Verbe Inc…
  • Limoges 2000 :
    Programmation étonnante, déconcertante même, que cette 17e édition du Festival des Francophonies devenu Festival International des Théâtres Francophones avec l’arrivée du nouveau directeur Patrick Le Mauff. Loin de s’ins…
  • Rwanda 94, du Groupov (Belgique) et Méfiez-vous de la pierre à barbe de la Madani Compagnie
    Rwanda 94 Le théâtre qui tente de convoquer la violence des génocides et des guerres pour la tendre aux regards des spectateurs et la soumettre à leur jugement, leur indignation, leur questionnement, leur mémoire aussi,…
  • Mains vides contre kalachnikov
    Que la francophonie ouvre l’oeil et le bon ! Ils n’ont pas la même perception de l’espace que ceux qui les regardent, eux ne voient pas les spectateurs, mais sentent leur présence, les écoutent et les respirent… Les c…
  • La Confession d’Abraham
    En direct d’Hébron D’origine algérienne, Mohamed Kacimi est entré en littérature par les voies romanesques avec en 1987 un premier roman publié chez l’Harmattan : Le Mouchoir et dix ans plus tard Le dernier jour chez S…
  • TOMA 2000
    En dehors d’Acte 3 et de la Compagnie Sham’s, deux troupes réunionnaises qui ont préféré faire cavalier seul, l’Outre-mer est venue en force, sous les voûtes de la Chapelle du Verbe Incarné, affirmer l’expression artisti…
  • Extraits de la table ronde du 16 juillet 2000
    Sylvie Chalaye : Gora, tu es, je crois à l’origine du projet. Tu avais le désir de jouer ce texte et tu es venu trouver Koffi Kwahulé et Greg Germain qui se sont lancés dans l’aventure. Mais comment as-tu découvert ce te…
  • Saroyaze, oraison pour un gramoun (1)
    Rite, théâtre et poésie Curieux spectacle que cette veillée mortuaire qui se fait prétexte à une oraison poétique afin de convoquer, au-delà de l’accompagnement du grand-père dans l’autre monde, toute la société réunion…
  • Un café littéraire africain au café du commerce
    Belle idée que ce Café Littéraire Africain lancé en Avignon pour la première année par Caya Makhélé, directeur des éditions Acoria, et qui, en dépit des déboires occasionnés par un changement de dernière minute, est parv…
  • Négrerrances (1)
    Balai nègre pour pas de deux Un banc public, des feuilles mortes, un lampadaire et un curieux pont suspendu de cordes et de chaînes : lieu d’un rendez-vous étrange où cet homme qui erre, tout distingué qu’il est dans so…
  • En chevauchant les nuages
    Une terre qui habille les hommes Pièce étonnante que cette cinquième création de la Compagnie réunionnaise que dirige la danseuse et chorégraphe Yun Chane. Celle-ci insuffle dans son travail une esthétique de la créolit…
  • Dèpi antan Dyab té ti gason
    Des traditions qui inventent l’avenir Le travail de l’Akédémiduka, cette Compagnie guadeloupéenne que fonde Jacqueline Cachemire il y a près de trente ans, et devenue aujourd’hui la référence en matière de Gwoka, n’est …
  • Mamiwata
    Une mamie infatigable Mamiwata n’est pas ici la sirène jalouse du conte, cette Lorelei africaine qui entraîne ses amants au fond de l’eau. Mamiwata est avant tout une mamie, une de ces mamies pleines d’énergie et de drô…