Tous les articles

Tous les articles en lien avec Ecorce de peines

  • TOMA 1999 : Théâtre en Avignon 1999 : Afrique fantasmes, Afrique fantômes
    Blancs et Noirs, les revenants d’Afrique sont venus hanter les vieilles pierres de la cité des papes en ce dernier Festival du millénaire. Les uns revenaient de voyage, les autres de l’enfer. Le Festival a invité en Avi…
  • Rwanda 1994
    Work in progress pour le 53e Festival d’Avignon Rwanda 94 n’est pas un spectacle, mais bien plutôt un travail de recueillement, une commémoration, un acte religieux au sens premier, tel que pouvait l’être le théâtre gre…
  • Moi pas Tintin… Toi pas Kongo
    Du théâtre pour rire à livre ouvert Un album géant, de belles couleurs, des masques, des costumes d’animaux et des personnages tout droit sortis de l’univers de la BD… Moi pas Tintin… Toi pas Kongo (mais Tientien et…
  • De l’occultation française à la culpabilisation africaine
    Alors que le théâtre africain a su condamner avec violence les abus et les perversions de la colonisation, l’esclavage et la traite sont assez paradoxalement des sujets quasi absents du paysage théâtral africain francoph…
  • Opéra pour une mangrove rebelle
    Duo sous les palétuviers Il sont deux, un musicien,  » Bambou man « , l’homme végétal, il est le bois, le son profond de la mangrove, et un comédien, une voix claire qui se lève, il est l’âme de la mangrove, sa lumière, e…
  • Le Balcon
    Abyme vaudou et vertige créole Tout de rouge vêtue, le port altier, le cou gracile chargé d’or, Mme Irma que joue Marie-Noëlle Eusèbe est un cygne noir majestueux qui n’a pas peur des métamorphoses. Il se change en poul…
  • L’anniversaire de Zapata
    Des clowns au coeur beau comme un camion Kakontmas. Musiques, contes et masques… L’équipe de cette jeune association guadeloupéenne, que Jean-Claude Lomon anime avec une générosité et une conviction sans faille, s’est…
  • Ubu déchaîné
    Ubu suit le trafic Après Ubu Toujours qui, pendant le Festival 1995 au théâtre des Halles, avait soulevé l’enthousiasme du public, Vincent Mambachaka et Richard Demarcy nous ont resservi une deuxième tournée avignonnais…
  • à propos de Rwanda 1994
    Ce que vous proposez n’est pas encore un spectacle, comment avez vous conçu ce travail ? Nous abordons une réalité complexe. Il y a l’interrogation des responsabilités occidentales dans l’histoire du Rwanda, il y a la s…
  • à propos de Moi pas Tintin, toi pas Kongo
    Qu’est-ce qui vous a amené à créer un spectacle avec les personnages d’Hergé ? Rassidi Zacharia : Tintin au Congo est très connu en Afrique centrale. Mais, il n’y a pas grand chose de positif dans cette BD, elle est mêm…
  • à propos de Opéra pour une mangrove rebelle
    Vous portez seul le texte de Raphaël Confiant, comment définissez-vous cette parole ? Raphael Confiant a voulu faire un appel aux différentes composantes de la Caraïbe actuelle, sans pour autant nier la base qui est la …
  • à propos d’Ubu déchaîné
    Pourquoi avoir voulu poursuivre l’aventure de l’Ubu de Jarry à travers une espèce de suite parisienne ? Vincent Mambachaka : Le projet est né du désir de maintenir la continuité du groupe. Certes le groupe aurait pu fai…
  • à propos du Balcon
    Après L’Esclave et le Molosse que vous avez mis en scène l’an dernier d’après le roman de Chamoiseau (cf Africultures n°10) et que vous reprenez d’ailleurs à la Chapelle, pourquoi avoir choisi de monter une pièce de Gene…
  • De la couleur des corps
    L’évolution historique de l’image du Noir puise bien dans le racisme et dans ce qu’on avait besoin qu’il soit : retour sur un livre important de notre collaboratrice Sylvie Chalaye, suivi d’un entretien.Parce qu’il est u…
  • à propos de Du noir au nègre
    Pourquoi avoir intitulé votre livre Du Noir au nègre ? Pour moi, il y a une évolution, la fabrication finalement d’une image, d’un cliché que l’on appelle nègre, de ce fameux mot qui est bien sûr particulièrement péjora…
  • à propos des Déconnards
    Créée en France au Festival d’Avignon en juillet 1998, à la Chapelle du Verbe Incarné (cf. critique dans Africultures n°10, pp. 63-64), enregistrée par France Culture et diffusée en automne sur les ondes, Les Déconnards …
  • Frères Volcans
    Un spectacle qui se met à table C’est un curieux roman de Vincent Placoly qu’Anne-Marie Lazarini a choisi de porter à la scène pour célébrer le poète antillais, mort en 1992, et le 150e anniversaire de l’abolition de l’…
  • MASA 99 :
    Avec douze compagnies invitées dans la sélection officielle et de nombreuses troupes venues à leur frais au festival  » off  » présenter leurs créations dans les quartiers d’Abidjan, le MASA 99 a fait la part belle aux exp…
  • Moments privés et Visions de l’avenue Ponty
    Sept secousses qui réveillent le théâtre africain Ils sont sept, pleins d’énergie et bourrés de talent, et s’affirment, ces deux dernières années, comme une nouvelle génération d’acteurs sénégalais formés à l’Ecole Nati…
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Philippe Laurent
    Comment vous êtes vous retrouvé dans cette aventure avec sept jeunes comédiens sénégalais ? Je dépends de la Communauté Française de Belgique et je suis arrivé à Dakar en 1993 comme assistant technique dans le cadre d’u…
  • La Ligne
    Un spectacle sur le fil Un spectacle sur le fil pour cette queue peu ordinaire où s’aligne sous la férule d’Alougbine Dine un quintet d’acteurs venus du Bénin. Après le solo du premier qui, alors que les spectateurs ent…
  • Le Paradis infernal
    L’enfer est humain Cadre dynamique plein d’avenir, costume sombre trois pièces, classe, distinction, le cheveu fraîchement coupé, jeune loup mafieux aux dents longues, beau gosse tyrannique et sûr de lui… voici le Die…
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Binda N’Gazolo
    Mettre en scène Dieu et son royaume, n’est-ce pas une entreprise périlleuse ? Le gros problème c’est que l’auteur voyait des humains faisant véritablement un voyage chez Dieu. De mon point de vue Dieu est une idée, ce n…
  • La Récupération
     » Il a fallu réarranger les deux versions du même texte dont nous disposons. Le théâtre de Kossi Efoui fonctionnant dans la réécriture permanente de ses textes, il était important de les superposer pour en proposer une …
  • Les déconnards
    Un peuple que l’histoire a rendu fou Créée en France au Festival d’Avignon en juillet 1998, à la Chapelle du Verbe Incarné (cf. critique dans Africultures n°10, pp. 63-64), enregistrée par France Culture et diffusée en …
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Koffi Kwahulé
    Le texte des Déconnards était à l’origine un roman, tout au moins un texte qui n’était pas prévu pour le théâtre. Pourquoi l’avoir adapté à la scène ? C’est plutôt le contraire. D’abord, j’écrivais une pièce de théâtre …
  • La Queue du diable
    Bien peu ensorcelant… Reprenant l’esthétique qui a fait la réputation du Ki-Yi M’Bock, Bomou Mamadou a monté La Queue du Diable de Were-Were Liking en mêlant aux comédiens des marionnettes géantes qui affichent claire…
  • Une hyène à jeun
    Un mystère sacré sur la lagune abidjanaise La hyène a dévoré son fils et le spectacle n’a pas laissé les festivaliers sur leur faim ! Comme revenu des temps mythiques de sa gloire passée, Samory avait dressé son camp au…
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Marcela Pizzaro
    Vous êtes une jeune  » metteure en scène  » canadienne. Comment vous êtes-vous retrouvée dans cette expérience africaine ? J’ai fondé une Compagnie, EnsembleSauvagePublic, en 1995 avec plusieurs amis. C’est une compagnie …
  • Le rôle du griot
    L’oeil pétillant et plein de malice de l’enfance espiègle, la barbe poivre et sel de la sagesse ancestrale, Hamadoum Kassogué est un comédien à la présence étrange. Homme sans âge, Hamadoum Kassogué a ce quelque chose qu…
  • Antigone
    A vous le jour et la nuit ! L’Antigone qui a été présentée au Théâtre de la Commune du 12 au 31 janvier dernier est la première création du Mandéka Théâtre, une toute jeune compagnie africaine que Sotigui Kouyaté, Habib…
  • Théâtres contemporains d’Afrique noire francophone
     » Le Poète : Là-bas, mes sommeils étaient disparates. Et je m’effritais. Je vois une femme s’avancer vers moi. Je lui tends la main. Elle me traverse et s’en va. J’étais un fantôme. Je faisais même peur. Là-bas, je suis …
  • Fama
    Une création théâtrale en Afrique  Ecrite et mise en scène par Koffi Kwahulé d’après l’univers romanesque d’Ahmadou Kourouma, Fama a été créée à Abidjan avant de venir à Limoges dans le cadre du 15e Festival des Francop…
  • à propos de la scénographie de Fama
    C’est la première fois que vous participez à une création en Afrique. Est-ce que votre manière de travailler s’en est trouvée un peu chamboulée ? En fait, j’ai été obligé de changer complètement ma façon de travailler, …
  • à propos du texte et de la mise en scène de Fama
    Comment s’est constituée la production de Fama ? Le projet s’est monté avec le financement d’Afrique en créations, de la Commission Internationale du Théâtre Francophone, de l’Agence de la Francophonie et du PSIC, une é…
  • Kôbèndé (eau trouble)
    Quand l’Afrique danse en Bretagne…. Accueillie en résidence de création au Théâtre national de Bretagne dans le cadre d’une action d’ensemble menée en Ille et Vilaine par l’Association Départementale pour le Développe…
  • Les Guignols d’Abidjan
    Des chiens à l’africaine Ils étaient venus, ils étaient là les Guignols d’Abidjan, à Paris ! Sous le parrainage de Canal +. Et on a frisé l’émeute en ce week-end de la mi-novembre dans le petit théâtre de Ménilmontant. …
  • A la rencontre de trois auteurs en résidence à Limoges
    Créée en 1988, la Maison des auteurs du Festival de Limoges a reçu, cette année, pour ses 10 ans une douzaine d’écrivains en résidence dont neuf originaires d’Outre-mer et d’Afrique, romanciers comme Codjo Eugène Kpade d…
  • De la rue au théâtre
    Invité du 13e Festival International des Francophonies en 1996 avec La Complainte d’Ewadi de Liazéré dont il avait assuré la mise en scène, voilà Fargass Assandé de retour à Limoges, en résidence d’écriture cette fois, a…
  • La parole d’une femme qui aime les mots
    En résidence d’écriture à Limoges, Mercédès Fouda est une jeune Camerounaise de trente ans dont les oeuvres dramatiques ne sont pas encore publiées mais dont l’humour et la plume satiriques se sont déjà largement fait re…
  • Entre les bulles et les planches
    Tour à tour rédacteur en chef au Canard du Golf, puis à Abito, des journaux satiriques béninois, il est aujourd’hui chroniqueur culturel pour plusieurs quotidiens nationaux. Florent Couao-Zotti a en effet plus d’une plum…
  • à propos des Aventures de Dada 1er
    Vous proposez un spectacle de clowns, or ce type de spectacle n’existe pas vraiment dans la culture africaine. Marième Faye : En effet, j’ai 24 ans et je n’ai encore jamais vu de clown à Dakar. Nous sommes les premiers….
  • Limoges 98 :
    Pour sa quinzième édition le festival s’est offert une fête aux couleurs de l’Afrique avec deux créations d’auteurs contemporains d’Afrique noire, Tout bas… si bas de Koulsy Lamko et Fama de Koffi Kwahulé, une troupe d…
  • Fama
    L’épopée tragique d’un antihéros Un rectangle de latérite, un liseret bleu sur un côté du rectangle au lointain. La terre d’Afrique et l’eau du voyage. Pas de décor, mais une scénographie épurée qui convoque un espace s…
  • Tout bas… si bas
    Accroupis, levez-vous ! Elle a treize ans et porte seule l’avenir d’une Afrique moderne et meurtrie, entre, d’une part, un père démissionnaire dont l’autorité transcendante est vidée de sa substance et qui du haut de so…
  • 1962
    L’écran des souvenirs… Ils sont frère et soeur. Elle attend le bateau sur le quai du port de Marseille pour rentrer à Alger, lui a choisi l’exil. Et le temps des adieux, voilà que remontent à la surface leurs souvenir…
  • Le FAR, un festival qui rayonne
    Les lumières du F.A.R., le festival des Arts de la Rue, ont durant trois jours, du 14 au 16 août, réveillé la ville fantôme du quartier français et percé la nuit profonde des rues de Grand-Bassam. Ce festival qui en est …
  • entretien de Sylvie Chalaye avec Luis Marquès et Claude Gnakouri, organisateurs du F.A.R.
    Luis Marquès et Claude Gnakouri dirigent le Ymako Téatri, une troupe de théâtre installée à Abidjan qui a lancé, il y a trois ans, le Festival des Arts de la Rue, un festival qui correspond à leur conception théâtrale. I…
  • Limoges 1998 : une mangrove francophone enracinée en Limousin
    Installé depuis sa création, en 1984, dans le verdoyant bassin du Limousin, le Festival International des Francophonies est une vraie pépinière de talents. Monique Blin, la jardinière de cette serre francophone qui, au m…
  • Un zèbre qui tricote toute l’année
    Après avoir travaillé plusieurs années au théâtre des Amandiers à Nanterre, où se trouvait Patrice Chéreau, Monique Blin démissionne et vient à Limoges créer le Festival. Pierre Debauche y dirige alors le Centre dramatiq…