Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le labyrinthe de la mélancolie

  • Migrations africaines et violences
    Ancienne ministre de la Culture au Mali, aujourd’hui figure de proue du mouvement altermondialiste, Aminata Traoré s’oppose à la criminalisation de l’émigration africaine. Prenant à partie les dirigeants politiques du Su…
  • La force des vaincus
    Il y a un an, en septembre dernier, les journaux européens révélaient le traitement proprement inhumain dont sont victimes des milliers de migrants africains qui tentent d’entrer clandestinement en Europe par les enclave…
  • Si la musique doit mourir
    Né en 1951 à Gabès en Tunisie, Tahar Bekri vit à Paris depuis 1976. Son œuvre, marquée par l’exil et l’errance, évoque des traversées de temps et d’espaces réinventés. Sa poésie est traduite en de nombreuses langues. Il …
  • Carnavalesques
    Carnavalesques est un recueil de textes de langue française, confirmant la présence d’une nouvelle génération de poètes.En marge des manifestations du festival Francofffonies et en cette année d’hommage à Léopold Sédar S…
  • Presque-Songes – Sari-Nofy
    Exhumation d’un poète Jean-Joseph Rabearivelo (1901-1907) est probablement l’écrivain malgache le plus célèbre. Issu d’une famille noble de l’Imerina, il est fasciné par la littérature française, qu’il découvre au collè…
  • L’encre est ma demeure
    L’anthologie de Georges Castera donne à lire une poésie engagée, à la recherche du mot juste.Établie et préfacée par Lyonel Trouillot, L’encre est ma demeure est une anthologie de poèmes de Georges Castera, publiés entre…
  • Senghor à l’honneur
    Une biographie et une anthologie mettent le « poète-président » à l’honneur.Par l’ampleur de sa documentation et sa finesse d’analyse, Vie de Léopold Sédar Senghor du professeur Janet G. Vaillant se distingue parmi les nom…
  • Musée du Quai Branly : « Ainsi nos œuvres d’art ont droit de cité là où nous sommes, dans l’ensemble, interdits de séjour »
    Talents et compétences président donc au tri des candidats africains à l’immigration en France selon la loi Sarkozy dite de  » l’immigration choisie  » qui a été votée en mai 2006 par l’Assemblée nationale française. Le mi…
  • Babyface ou la leçon de Koffi Kwahulé
    Le premier roman du dramaturge Koffi Kwahulé est un chant d’amour polyphonique.En France, où les champs artistiques sont généralement compartimentés, il n’est pas toujours aisé de naviguer d’un genre à l’autre. Beaucoup …
  • Une poésie d’initiation
    Lors du Printemps des poètes du 7 au 13 mars 2006 sur le thème le  » chant des villes « , vous serez à l’honneur, puisque votre recueil Gnia est mis en scène par Gilbert Tiberghien. Quel sentiment vous inspire cette électi…
  • Harraga
    Boualem Sansal a fait une entrée fracassante en littérature avec son premier roman Le Serment des barbares (1999) – une charge virulente contre l’Algérie des Islamistes et du F.L.N. Depuis, il a publié L’arbre fou (2000)…
  • « Tchicaya U Tam’si empêchait la littérature africaine de tourner en rond »
    A l’instar de L. S. Senghor, le poète congolais a toujours été un chantre du dialogue entre l’Afrique subsaharienne et le Maghreb. Témoignage du poète tunisien Tahar Bekri.Boniface Mongo : Cette rencontre avec Tchicaya. …
  • Le regard de la différence
    C’est un mot bien curieux,  » francophonie « . On y entend sans doute  » France « , pays qui, à y regarder de près, du point de vue des faits, pourrait ignorer ce que  » francophonie  » veut dire. Est-ce pour cette raison qu’i…
  • La cohée du lamentin. Poétique V
     » Agis dans ton lieu, pense avec ton monde « . Cette maxime de l’auteur ressassée dans plusieurs essais convient au cinquième volume de sa poétique : La cohée du lamentin. Ce titre, inintelligible au non Martiniquais, ren…
  • Testaments de transhumance
    Dans Testaments de transhumance, le Comorien Saindoune Ben Ali invite à découvrir un peuple à la mémoire blessée.Testaments de Transhumance est un recueil de trois longs poèmes (Kaaro / Le pas, Testaments de transhumance…
  • La place de la littérature dans l’interculturel
    Dans la préface qu’il consacre à votre essai, J.M.G. Le Clezio écrit : « Issa Asgarally n’est pas le produit de la culture française. On peut même affirmer qu’il n’est pas le produit d’une culture purement occidentale. I…
  • Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec F. Vergès.
    Les années 90 ont été des années grises quant à la réception d’Aimé Césaire. Il y a d’abord eu le manifeste de la créolité (1989) cosigné par P. Chamoiseau, R. Confiant et J. Bernabé, qui reprochait à Césaire son amour i…
  • La caravane de la dignité contre les barbelés de l’injustice et de l’indifférence
    Passant par l’Espagne, la France, la Belgique et l’Italie, la caravane de la dignité est une initiative du forum pour l’autre Mali et du réseau des artistes et intellectuels africains pour l’éthique et l’esthétiqueRetrou…
  • La parole des poètes en chansons
    Bernard Ascal, pouvez-vous nous parler de votre itinéraire d’artiste, puis-je utiliser cette expression ? Itinéraire d’artiste, je revendique totalement cette expression puisque depuis l’origine de mes activités, il y a…
  • Moroni, cet exil
    Trois recueils pour trois  » voyages en poésie « .Et la terre en ses graines ailées, comme un poète en ses propos, voyage… Saint-John Perse, Anabase.Les mots accompagnent les pas des poètes : ombres, échos, voix, armes,…
  • De la quête métaphysique du bonheur au plaisir éphémère des mots…
    Durban, son festival littéraire, ses habitants  » arc-en-ciel « , son marché et ses taxis… Visite guidée avec Tanella Boni.La dernière fois que je suis passée par ce pays, en septembre, l’air du Cap m’a laissé un goût amer…
  • Double flamme africaine*-3809
    ///Article : 3809…
  • Des romans sans amour-3811
    ///Article : 3811…
  • Lyriques amoureuses-3812
    ///Article : 3812…
  • du Climat de peur de Wole Soyinka à Rue Félix-Faure de Ken Bugul
    Presque uniformément la peur sortait d’une chaîne de fabrication d’État… Wole Soyinka Cette énergie, c’était ce qu’il fallait pour que l’être humain survive à la vie. Ken BugulLes écrivains sont des météorologues. D’a…
  • Les photos de Pierre Fatumbi Verger et la tasse de Goethe
    Première étape d’une traversée de l’Europe : l’Allemagne, ses chauffeurs de taxi, ses philosophes et son ciel bleu.Il y a des villes où l’on aime revenir même si elles sont éloignées, par la culture et la distance, du ch…
  • Le royaume du python
    1. Avant toute chose, je vais tenter de préciser les notions autour desquelles j’articule cette réflexion. Il y a d’abord l’expression  » royaume du python  » qui peut sembler renvoyer à un certain exotisme, voire à une c…
  • Écrire le métissage
    Les personnages métis apparaissent dans la littérature africaine dès les années 1930. Aperçu historique, de Nini la mulâtresse d’Abdoulaye Sadji à Lagon, lagunes de Sylvie Kandé.Première colonie française en Afrique noir…
  •  » Le métissage en Afrique est un sujet sensible « 
    Métis d’origine congolaise, Henri Lopès est l’une des figures majeures de la littérature africaine contemporaine. Poète, romancier, essayiste, mais aussi homme politique, il est l’un des premiers à avoir mis en scène dan…
  • Corps emprisonné, parole libérée
    De tout temps, l’enfermement a servi de prétexte à raconter des histoires. Quand les corps sont emprisonnés, la parole et la narration apparaissent comme une fenêtre vers l’extérieur, vers la vie, vers la liberté. C’est …
  •  » La poésie est le lieu où je me sens moi-même « 
    La ville de Trois-Rivières au Québec, est la seule ville au monde où la poésie laisse des traces écrites, visibles dans les rues à longueur d’année et qui a consacré un monument à la gloire du poète inconnu. Chaque autom…
  • Mia Couto ou l’art du conte
    Il n’est plus possible aujourd’hui d’ignorer Mia Couto. A l’occasion de la sortie de O fio das missangas, Pierrette et Gérard Chalendar proposent dans cette nouvelle contribution une exploration de la langue si originale…
  • Ecoutons les chansonniers !
    Révélé au grand public en 2001 par son roman Les Jambes d’Alice (Actes Sud, 2001), Nimrod est avant tout un poète. Il est également un critique littéraire, auteur d’un remarquable Tombeau de Léopold Sédar Senghor (Le tem…
  • Introduction
    Les études sur le barde et l’épopée en Afrique noire ont été considérablement entravées par les nombreux a priori des chercheurs occidentaux. Il nous faut reconnaître d’emblée que le genre épique a été défini à partir de…
  • Quand on refuse on dit non, d’Ahmadou Kourouma
    Disons-le tout de suite, ce roman inachevé de Kourouma est de trop. Quand on sait comment Kourouma travaillait énormément ses textes avant de les soumettre à l’éditeur, on se demande pourquoi les éditions du Seuil ont ju…
  • Les âmes du peuple noir
    Pour la plupart des Africains, le nom de William Edward Burghardt Du Bois (1868-1963) renvoie au panafricanisme ; pour les Afro-Américains, Dubois est d’abord l’auteur d’un livre mythique : The Souls of Black Folk. Publ…
  • Cette traversée qui n’en finit pas de durer
    L’écrivaine ivoirienne Tanella Boni que nos lecteurs connaissent bien pour la qualité de ses collaborations et qui a notamment coordonné le numéro 56 « Côte d’Ivoire : le pari de la diversité » nous livre ici un touchant p…
  • « Nous sommes orphelins de nations »
    Sami Tchak s’est révélé au public en 2001 avec son roman Place des fêtes (Gallimard), dans lequel, il explore avec insolence la question de la marginalité à travers le regard d’un adolescent issu de l’immigration. Deux a…
  • L’inutile utilité de la littérature
    La question de l’engagement hante la littérature africaine depuis la négritude. Aperçu historique des débats qui ont secoué la scène littéraire africaine francophone. (1) » Chez (les écrivains de la négritude), le rêve es…
  • L’étonnante résistance de la littérature africaine
    L’engagement des écrivains africains contre la barbarie peut conduire jusqu’à la mort quand ce n’est pas l’exil forcé. Dans leur écrasante majorité, ils ont trempé et continuent de tremper leur plume dans l’encre de la r…
  • Au Tchad, sous les étoiles
    Souvenirs du Nouveau congrès des écrivains d’Afrique et de ses diasporas, par Alain Ricard.Au Tchad sous les étoiles… Nous étions sur des tapis, accroupis, buvant de la zam zam, l’Evian locale, et dégustant de délicieuse…
  • Paroles engagées, Paroles engageantes
    Ecrire aujourd’hui est-ce différent d’écrire hier ou d’écrire demain ? Ecrire aujourd’hui est-ce plus une passion, une nécessité ou un devoir ? Et pour qui écrire ? Et quoi écrire ? Et pourquoi écrire ? Et comment…
  • Engagement, quand tu nous tiens…
    Je me pose la question de savoir s’il faut encore débattre de l’engagement dans un monde où les écrivains, les artistes, les poètes et tous les travailleurs de l’esprit, pourvu qu’ils soient quelque peu sincères, sont me…
  • Ecrivain engagé, artiste impliqué ?
    Que pensez-vous de l’engagement ? Le débat ressurgit aujourd’hui dans un monde ravagé par les guerres, les famines, les maladies et toutes les horreurs que nous vivons en ce début de siècle. Dès 1946, au cours d’une conf…
  • « Le poète n’est pas appelé à être militant propagandiste »
    Poète et essayiste né en Tunisie, Tahar Bekri vit à Paris depuis 1976. Maître de conférences à l’université de Paris X – Nanterre, il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages parmi lesquels douze livres de poésie. Il écri…
  • Là d’où je viens
    Né à Londres en 1960, Jamal Mahjoub est un romancier soudanais. Il est l’auteur de La navigation du faiseur de pluie (1998), Le télescope de Rachid (2000), Le train de sable (2001) et de Là d’où je viens (2004). Tous ses…
  • Nouvelle Afrique sur Seine : les romans de la nouvelle génération d’écrivains africains en France
    En 1996, Odile Cazenave publiait aux éditions l’Harmattan, un essai, Femmes rebelles dans lequel elle signalait l’émergence, à partir des années 80, d’une nouvelle génération subversive d’écrivains femmes stigmatisant ce…
  • « Une poésie nécessaire, celle de l’inspiration vive »
    Gabriel Okoundji occupe dans la poésie congolaise une place particulière. Il n’est pas un poète baroque, charnel comme Tchicaya U Tam’si ; il n’écrit pas la poésie engagée, digne d’un Maïakovski de Maxime N’Debeka (du mo…
  • Une vision circulaire
    De l’écrivain mozambicain Mia Couto vient de paraître un livre pour enfants, Le Chat et le noir (1), occasion de revenir sur les relations entre littérature et enfance, et un roman, Chronique des jours de cendre, (4) sur…
  • Écrire par plaisir
    Auteur notamment de plusieurs albums pour enfants, Fatou Keïta est avec Véronique Tadjo une des auteures de jeunesse ivoiriennes les plus prolixes et les plus marquants. Entretien avec une auteure qui revendique une meil…