Tous les articles

Tous les articles en lien avec Cinéma et révolution

  • Vent du Nord, de Walid Mattar
    Le premier long métrage du talentueux court-métragiste issu du mouvement tunisien du cinéma amateur Walid Mattar est en compétition aux 28e Journées cinématographiques de Carthage. Sur les délocalisations, à la fois drôl…
  • Palmarès JCC 2016 : l’or pour la Tunisie
    Depuis Making of de Nouri Bouzid en 2006, la Tunisie n’avait pas remporté de Tanit d’or long métrage aux Journées cinématographiques de Carthage. Elle le reçoit cette année, mais alors que trois fictions tunisiennes étai…
  • El Ott (Le Chat), d’Ibrahim El Batout
    En dehors de Youssef Chahine et Yousry Nasrallah, le cinéma égyptien reste largement méconnu en France. Seuls Les femmes du Bus 678 de Mohamed Diab et Les Vierges La Copte et moi de Namir Abdel Messeeh ont trouvé un publ…
  • La leçon de cinéma de Merzak Allouache
    La tradition du festival d’Apt est d’inviter un réalisateur présent à donner une « leçon de cinéma ». Ce fut en 2012 Merzak Allouache qui se prêtait à l’exercice, une rencontre modérée par Tahar Chikhaoui. Le temps de la t…
  • Le court métrage : petits moyens, grandes ambitions
    Le court métrage procure des moments de bonheur, d’émotions fortes, de rires et de sourires, de découvertes d’écritures originales, séduisantes et innovantes… Est-ce seulement le passage obligé, mais temporaire, pour un …
  • Écran pour tous ?
    Le cinéma tunisien, le plus ouvert des cinémas arabes dans ses représentations de l’espace intime, construit depuis longtemps des personnages pudiques à l’aide d’une caméra qui, si elle se détourne de l’acte sexuel (homo…
  • Rags and Tatters, d’Ahmad Abdalla
    Nouveau film du réalisateur égyptien (Heliopolis, Microphone) et méditation sur la révolution, Rags and Tatters est, bien que très avare en dialogues, d’une impressionnante intensité. Poursuivant sa tournée dans les fest…
  • Rencontres internationales des cinémas arabes 2013 : de la critique à l’empathie
    Bonne nouvelle : sous l’impulsion de son nouveau directeur Jack Lang, l’Institut du monde arabe de Paris ressuscite la Biennale des cinémas arabes : Imag’IMA se déroulera du 28 juin au 3 juillet 2013. De 2002 à 2006, Afl…
  • Screens and Veils: Maghrebi Women’s Cinema
    Consacrer un ouvrage aux films réalisés par des femmes, c’est considérer qu’il existe un cinéma d’auteure (au même titre qu’un cinéma d’auteur) dont la recherche sur le cinéma n’aurait jusque-là pu ou su rendre compte de…
  • Le cinéma algérien aujourd’hui
    Lors de la 10e édition du festival des cinémas d’Afrique en pays d’Apt (novembre 2012), la traditionnelle table ronde du dimanche matin a porté sur l’état du cinéma algérien. Elle regroupait la réalisatrice et actrice Am…
  • Apt 2012 : richesse du court métrage
    La 10e édition du Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt s’est déroulée du 8 au 14 novembre 2012, confirmant la qualité et la force d’attraction d’un festival qui se veut occasion à la fois de rencontres et de déco…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinéma
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • Des spectateurs et des spectatrices
    Dans les imaginaires et dans les savoirs, le cinéma est le plus souvent lié à la dimension nationale, appréhendée à partir de la production des films, de l’histoire d’un cinéma national, de son économie, de son industrie…
  • Winter of Discontent (El sheita elli fat)
    Maintenant que l’hiver de notre mécontentement s’est changé en été glorieux par ce soleil d’York ; Et toute la nuée pesant sur ma maison Engloutie dans le sein profond de l’océan. Richard III, William ShakespeareC’es…
  • Du discours social au discours de l’Intime
    Au commencement, le dernier film tunisien réalisé en 2010 par une jeune femme : Les Secrets/Douaha de Raja Amari. Film sombre qui baigne dans les eaux troubles et ne craint ni les remous ni les crapauds fiévreux. Je me p…
  • Lussas 2012 : les voies de l’espoir
    Compte rendu critique des États généraux du film documentaire, qui se sont tenus à Lussas (Ardèche) du 19 au 25 août 2012 : comment les films se font-ils vecteurs d’espoir ?Bousculer l’ordre établi Un festival a toujour…
  • Les nouvelles écritures du cinéma égyptien
    Au festival des films d’Afrique du pays d’Apt, on parle beaucoup : débats avec les réalisateurs après les films, leçons de cinéma, tables rondes, débats d’approfondissement le matin à 11 heures avec les réalisateurs. En …
  • La leçon de cinéma d’Ismaël Ferroukhi au festival d’Apt
    Comme à son habitude, le festival des films d’Afrique en pays d’Apt qui a tenu sa 9e édition en novembre 2011 proposait une leçon de cinéma animée par Olivier Barlet avec un des réalisateurs présents au festival, cette a…
  • Nadia El Fani: « In politics it’s alright to lose »
    You make a simple investigation on the hypocrisy that exists in religion as it is lived in daily life with a focus on Ramadan. Then there is a revolution and the nature of the film changes, directing its attention to the…
  • « We still have a long way to go »
    We have already discussed your films in some detail, but I’d like us to develop a few ideas. It is difficult for us here to understand the relationship between mainstream and alternative cinema in Egypt, before and after…
  • « I haven’t seen any change happen in Egypt »
    How did you come to cinema ? I spent 18 years covering wars from 1987 to 2004, and after 18 years I was very tired; I lost my confidence in making documentaries because the reason why I was making all these films in the…
  • « Je ne vois aucun changement en Égypte »
    Rencontre avec un des fers de lance du nouveau cinéma égyptien, Ibrahim El Batout, au festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt, en novembre 2011.Comment êtes-vous arrivé au cinéma ? De 1987 à 2004, j’ai passé 18 ans…
  • « Le chemin devant nous est bien long »
    Lors du festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt, en novembre 2011, Ahmad Abdalla a présenté son film Microphone, participé à diverses tables rondes reproduites sur ce site et répondu à nos questions sur sa démarche …
  • « En politique, ce n’est pas grave de perdre. »
    Tu fais une simple enquête sur l’hypocrisie en place dans le vécu de la religion en te concentrant sur le Ramadan et voilà que la révolution se produit et que le film change de nature en prenant en compte le débat public…
  • Cinéma et révolution
    Animée par Tahar Chikaoui et Olivier Barlet, une table-ronde réunissait les cinéastes égyptiens et tunisiens présents au festival : les Egyptiens Ahmad Abadalla, Ibrahim El Batout, Farid Ismaïl, et les Tunisiens Farah Kh…
  • 18 jours
    Sur les écrans français à partir du 7 septembre 2011.L’enfermement, la peur et l’aspiration de liberté, c’est finalement, sans qu’ils se soient concertés, le thème qui se dégage des dix courts métrages réalisés par des c…
  • Le cinéma égyptien à la lumière du printemps arabe
    Si la « révolution du jasmin » tunisienne de décembre 2010 – janvier 2011 a clairement été un déclic, les manifestants avides de liberté et de démocratie mais eux aussi de moralisation de la vie politique face à la corrupt…
  • Carthage 2010 : mon journal de bord
    Flash personnel sur les JCC 2010 (23/31 octobre 2010) : le journal de bord de Samir Ardjoum, critique à El Watan et Africultures et membre cette année du jury documentaires internationaux et courts-métrages nationaux.Pou…
  • Le documentaire et son public
    L’importance donnée au documentaire dans la sélection de la 7ème édition du festival des films d’Afrique du pays d’Apt (6-11 novembre 2009) a poussé les organisateurs à proposer une table-ronde avec les cinéastes présent…
  • Samba Félix Ndiaye, un ami, un maître
    La nouvelle du décès subit de Samba Félix Ndiaye le 6 novembre 2009 nous a fauchés en pleine inauguration du festival des films d’Afrique en pays d’Apt : son directeur, Dominique Wallon, la voix brisée par l’émotion, vin…
  • Panorama des Cinémas du Maghreb
    Retour sur le Panorama des cinémas du Maghreb qui s’est déroulé à St Denis du 30 avril au 3 mai 2009. Initié par L’écran St Denis et Indigènes films, il présente, selon ses organisateurs, des œuvres de fiction ou documen…
  • Hergla 2008 : l’écriture de liberté de Djibril Diop Mambety
    Les 4èmes Rencontres de Hergla, organisées du 18 au 23 juillet 2008 par le cinéaste Mohamed Challouf et le critique Hassouna Mansouri dans un merveilleux petit village tunisien de bord de mer accueillaient cette année un…
  • L’engagement des femmes cinéastes
    Le 21 mai 2008 s’est tenue au Pavillon des Cinémas du Sud du festival de Cannes une table ronde animée par Jean-Pierre Garcia (Festival International du Film d’Amiens) et Jeanne Labrune (réalisatrice), avec Taghreed Elsa…
  • Anetina donne de l’espoir
    Pour qui avez-vous fait ce film ? Pour toute personne qui souhaiterait dépasser ses a priori. Pourquoi être allé au Burkina plutôt qu’au Sénégal ? Il est peut-être plus aisé de parler de l’autre … Vous faites vous-mê…
  • Nouveaux films
    Dans chaque numéro d’Africultures, le guide succinct des films sortis en France. On trouvera sur www.africultures.com les critiques complètes des films ainsi que les interviews avec les réalisateurs et acteurs, à consult…
  • Cannes 2002 au jour le jour
    Jeudi 16 et vendredi 17 mai Aller au cinéma dans ce festival est comme entrer en religion : on laisse le soleil et le bleu de la mer pour écouter dans des salles obscures le visage tourmenté du monde et l’interrogation …
  • Casser les clichés : à propos de Bedwin Hacker
    Pourquoi ce sujet pour un premier long métrage ? Ce qui m’habitait le plus, c’était une réflexion sur le pouvoir de l’information et de la télévision. Je ne fais rien de didactique et avais des images assez oniriques au…
  • Bedwin Hacker
    Sacrée femme ! Kalt n’a pas froid aux yeux. Mieux : elle défie toute l’Europe dans ce qu’elle a de plus fort : la technologie. Kalt est un hacker télévisuel : elle réussit à brouiller les images des télévisions occidenta…