Tous les articles

Tous les articles en lien avec Du Tout-Monde comme objet d’étude

  • Que peut la poésie ? Que peut la littérature ?
    Que peut la poésie ? Que peut la littérature ? Que peuvent les intellectuels et les artistes ? Il est de bon ton de se poser la question en ces temps de détresse. Le périple des migrants sur les routes qui mènent de l’Af…
  • Déconstruire la masculinité hégémonique c’est déconstruire les hiérarchies et les normes
    L’un est chercheur, militant panafricaniste, auteur de Africa Unite !, l’autre est comédien. Amzat Boukari-Yabara et Yann Gael font partie des contributeurs de Marianne et le garçon noir, ouvrage dirigé par Léonora Miano…
  • Africultures lance un concours d’écriture
    Créée à l’automne 1997, Africultures fête ses 20 ans et lance pour l’occasion un concours d’écriture.  » Les différences se rencontrent, s’ajustent, s’opposent,  s’accordent et produisent de l’imprévisible  »  Au…
  • Marianne et le garçon noir
    Marianne et le garçon noir est sans doute l’un des premiers ouvrages sur la masculinité noire dans la France hexagonale contemporaine pensé par les concernés. L’écrivaine Léonora Miano a fait appel à des artistes, activi…
  • La bande dessinée au Mali
    Le Mali, pays sahélien de quatorze millions d’habitants n’a pas une grande tradition en matière d’édition. Durant longtemps, la seule maison d’édition du pays était un éditeur public, créé dans les années 1960 avec des c…
  • Olivier Py : « Au festival, on monte chaque année plus d’auteurs africains que d’auteurs français ! »
     Tout a commencé avec l’excitation de la rumeur « – Cette année, il paraît que le IN programme un Focus Afrique ! » Rumeur excitée car le théâtre africain et le Festival d’Avignon, ce n’est pas une longue histoire. C’est…
  • Frères migrants, les lueurs de l’accueil
    Frères migrants, le dernier livre de l’intellectuel antillais Patrick Chamoiseau, vient d’être publié au Seuil. Dans cet essai poétique, il dénonce l’immobilisme européen face à la crise migratoire et nous partage une pe…
  • Poétiques de résistance : « une vision prophétique du passé »
    En ce 10 mai 2017, journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, l’Institut du Tout-Monde, fondé par Edouard Glissant, tient sa soirée « Poétiques de résistance » à la Maison de la P…
  • Crépuscule du tourment II. De Léonora Miano
    Avec ce dernier roman, Crépuscule du tourment II. Héritage, Léonora Miano prend pour protagoniste Amok, le destinataire muet et absent des monologues intérieurs de sa mère, son amante, sa femme et sa sœur dans le premier…
  • Crimes d’auteur et crime de critique
    Dans Crimes d’auteur Anthony Mangeon analyse un certain nombre de fictions d’auteur, c’est-à-dire de « récits qui ont mis au centre de leurs intrigues la figure de l’écrivain ou la production d’une œuvre littéraire  » (16)…
  • Marc Alexandre Oho Bambe ou la littérature comme transfiguration
    Membre fondateur du Collectif On A Slamé Sur La Lune, Marc Alexandre Oho Bambe, parfois mieux connu sous le nom de Capitaine Alexandre est un slameur, auteur des recueils poétiques ADN (Afriques Diaspora Négritude) en 20…
  • Crépuscule du tourment
    Dans ses œuvres, Léonora Miano évoque la mémoire raturée de la « déportation transatlantique des Subsaharien-ne-s(1) », les conséquences vivaces de la colonisation tant en Afrique qu’en France, la conscience de couleur dan…
  • À propos de la littérature négro-africaine
    La professeure Lylian Kesteloot réagit, ici, à l’article de Abdoulaye Imourou, Vers une critique africaine globale , paru sur Africultures.com.L’article du professeur Imorou, paru dans Africultures, je l’ai lu avec beau…
  • L’Impératif transgressif de Léonora Miano
    Alors que son dernier roman Crépuscule du tourment est attendu pour la rentrée littéraire, Léonora Miano signe un nouvel essai publié chez l’Arche. Avec ce recueil de textes théoriques intitulé L’impératif transgressif…
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Le Grand Repli
    Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Ahmed Boubeker signent, 10 ans après La fracture coloniale et 5 ans après Ruptures coloniales, un ouvrage dont le titre traduit l’encre d’un « pessimisme éclairé » : Le Grand Repli. Face…
  • « La poésie est une forme d’état d’être au monde »
    Après le magnifique roman Georgia (Editions Grasset, 2013), Julien Delmaire publie, le 13 mars prochain, un recueil de poème Bogolan chez Le Temps des cerises. Un ouvrage en 40 fragments dans l’intimité d’un homme qui, a…
  • Miano et Doumbia : combat d’Afropéennes
    Dans Afropéennes, la metteure en scène Eva Doumbia s’empare des mots de Léonora Miano. En adaptant Blues pour Élise et Écrits pour la parole, elle porte à la scène une question : qu’est-ce qu’être une femme noire dans la…
  • Contes créoles et subversion du discours littéraire
    Le conte créole hérité de la tradition orale relève d’une pratique culturelle qui use de la stratégie et de la ruse comme principes fondamentaux de la liberté de parole, mais aussi comme principes fondateurs de l’express…
  • Le marronnage créateur : principe esthétique de résistance
    Les 20 et 22 Juillet 2014, le laboratoire SeFeA organisait son Université d’été des Théâtres d’Outre-Mer en Avignon : Poétiques de marronnage : de nouveaux territoires de création. Blodwenn Mauffret y proposait une réfl…
  • De l’immigré à « l’exilé des bords de Seine (1) », la « France d’ailleurs » dans quelques oeuvres africaines contemporaines
    À travers certaines œuvres de cinéastes et écrivains africains, il est remarquable de constater une relative évolution de la construction de la figure de « celui d’ailleurs » en France. À partir de l’œuvre de Cheikh Hamido…
  • Rentrée littéraire 2 : Léonora Miano
    La Saison de l’ombre de Léonora Miano, qu a obtenu le prix Fémina le 6 novembre 2013.À l’intérieur des terres africaines, dans le village du clan Mulongo, un incendie a éclaté, douze hommes ont disparu. Dix adolescents, …
  • Les trésors d’oncle TOMA à la Chapelle du Verbe incarné
    Théâtre du Tout-Monde accompagné dès sa création par la pensée d’Édouard Glissant, la Chapelle du Verbe incarné et ses Théâtres d’Outre-Mer en Avignon (TOMA) sont arrivés dans le paysage théâtral français en 1997 grâce à…
  • Festival d’Avignon (In) 2013 : l’Afrique fait le buzz ?
    Du 5 au 26 juillet 2013 se tiendra le Festival d’Avignon dirigé depuis 2004, et pour la dernière fois cette année, par Hortense Archambault et Vincent Baudriller qui céderont ensuite les rênes à Olivier Py. Pour cette 67…
  • Combat d’Afropéennes : Léonora Miano et Eva Doumbia
    En représentation pour AfricaParis du 13 au 15 février 2015 au Carreau du Temple, Africultures publie à nouveau cet article sur le spectacle Afropéennes, mis en scène par Eva Doumbia sur les mots de l’écrivaine Léonora M…
  • Édouard Glissant entre Derrida et Khatibi*
    Du 23 au 25 avril 1992, Édouard Glissant et David Wills organisent un colloque à l’université d’État de Louisiane aux États-Unis. Jacques Derrida est présent. Il prononce une communication, qui deviendra l’un de ses text…
  • « Un monde de la multi-appartenance »
    L’auteure du recueil de conférences Habiter la frontière, qui vient de paraître chez L’Arche, explique qu’il s’agit de mettre en relation toutes les identités qui composent un individu. Elle exhorte aussi l’Afrique à dév…
  • Habiter la frontière
    Habiter la frontière de Léonora Miano a paru le 2 novembre chez L’Arche Éditeur. C’est un recueil de conférences dans lequel l’écrivaine, qui se définit comme une « subsaharienne occidentalisée », part de sa propre expérie…
  • Écrits pour la parole et Blues pour Élise
    Quand l’écriture affûtée de Léonora Miano rencontre l’esthétique d’Éva Doumbia, ça chauffe sur le plateau ! L’auteure a confié son Blues pour Élise et ses Écrits pour la parole à la metteure en scène. Résultat : Afropéen…
  • Eva Doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano : Corps diasporique, corps inouï
    Textes : Léonora Miano Conception, adaptation et Mise en scène : Eva Doumbia Scénographie : Francis Ruggirello Musiques : Lionel Elian Costumes : Sakina M’sa Vidéo et régie générale : Laurent Marro Lumières : Erika…
  • Manifeste pour un musée des histoires coloniales
    Dans ce manifeste [publié sur www.liberation.fr], Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Françoise Vergès et Marc Cheb Sun reviennent sur les projets, promus par certains programmes électoraux, d’organismes culturels retraça…
  • L’imaginaire et l’écriture à plusieurs voix : Glissant et « la terre magnétique ».
    Il y a, chez Édouard Glissant, une manière d’écrire le monde à plusieurs mains. De nombreux écrivains et penseurs redoutent cette expérience qui ne semble pas, pour mille et une raisons, leur convenir. Ici, dans cette av…
  • Mondialité de Glissant
    François Noudelmann est professeur à l’Université de Paris 8, régulièrement « visiting professor » aux États-Unis (Johns Hopkins University, New York University), et producteur de l’émission « Je l’entends comme je l’aime » …
  • Édouard Glissant et le théâtre ou l’aventure ambiguë
    À la rencontre de l’œuvre d’Édouard Glissant, il n’est guère de genre qui n’ait résisté à la curiosité et au talent du poète. Qu’il s’agisse de la poésie, du roman, ou de l’essai, Édouard Glissant a su modeler les genres…
  • Édouard Glissant : l’infinie passion de tramer.
    Édouard Glissant a consacré un texte court, mais important, à Michel Leiris. (1) où il écrit : Le réel est totalité qui sans fin se trame. La passion de Michel Leiris sera de déchiffrer cette trame et d’en donner un équ…
  • Césaire/Glissant : Une distinction inattendue
    Ce propos vise à esquisser une comparaison succincte de la démarche littéraire et philosophique d’Aimé Césaire et d’Édouard Glissant. Le point de départ est que le second prolonge et enrichit la démarche du premier, mais…
  • Édouard Glissant et Edgar Morin ou comment penser la complexité du réel ?
    Dialogique, Relation, Divers, etc., forment dans la pensée d’Edgar Morin et d’Édouard Glissant un réseau conceptuel d’une grande complexité. Ces concepts, qui relient, qui perçoivent les rapports entre les parties et le …
  • Les Fruits de l’Archipel (1)
    « La pensée archipélique convient à l’allure de nos mondes. Elle en emprunte l’ambigu, le fragile, le dérivé. Elle consent à la pratique du détour, qui n’est pas fuite ni renoncement. Elle reconnaît la portée des imaginai…
  • Bâton Rouge
    Petite note liminaire obligée Lorsque j’invitai Édouard Glissant à venir faire une série de conférences à l’Université de Louisiane, à Bâton Rouge, où j’étais alors un tout jeune professeur, je ne me doutais pas qu’il…
  • Du Tout-Monde comme objet d’étude
    Cette étude se propose de montrer que les mesures du monde, malgré d’évidents efforts en vue de se renouveler, risquent fort de passer à côté de l’essentiel si elles ne prennent pas la pleine mesure de l’héritage que nou…
  • Hommage à Édouard Glissant
    Il est des chênes qu’on abat, des irokos qui tombent ; il est aussi des « acomas de plus de cent mille ans » qui finissent par s’effondrer (1). Parmi ces géants de plus haute frondaison, quelques-uns sans doute, davantage …
  • La Martinique aux Martiniquais
    Camille Mauduech fait partie de ces déterreurs de mémoire qui se battent obstinément contre les oublis de l’Histoire. Déjà, dans Les 16 de Basse-Pointe (2009), elle avait documenté le procès retentissant des seize coupeu…
  • Noirs de France
    Série documentaire de 3 x 52 minutes, Noirs de France vient après deux séries télévisées qui ont fait date en 2010 : les sept épisodes d’Afrique(s) d’Alain Ferrari (cf. [critique 9752]) qui balayait l’Histoire du Contine…
  • « La pensée de Glissant demande à être lue avec patience »
    Ce qui frappe lorsque l’on vous lit, c’est la structure du livre. L’approche est davantage dialogique qu’hagiographique comme dans certains textes sur Glissant. Et on se dit quel dommage, ce livre aurait dû paraître du v…
  • Rupture et subversion – Le carrefour
    Quand paraît Le Carrefour, en 1990, Kossi Efoui a 28 ans, il fait partie des jeunes intellectuels togolais qui veulent briser la loi du silence. Aux côtés de Kangni Alem et d’autres, Kossi Efoui descend dans la rue. Aujo…
  • Le théâtre de Kossi Efoui :
    Ce volume représente une étape importante des travaux sur le marronnage créateur des dramaturgies d’Afrique et des diasporas que mène le laboratoire Scènes francophones et écritures de l’altérité (SeFeA) de l’IRET (Insti…
  • Moi et mon cheveu, le cabaret universel d’Eva Doumbia
    Présenté au festival des Francophonies en Limousin 2011, le cabaret capillaire de la metteuse en scène Éva Doumbia est décoiffant d’universalité. Derrière ce titre, beaucoup seraient tentés de penser à des histoires de f…
  • Exploser les Différences. L’art de Jane Alexander.
    La Centrale Electrique (Bruxelles), en collaboration avec le Museum for African Art (New-York) présente du 25 mars au 21 août 2011 Security [Survey From The Cape of Good Hope] une exposition de l’artiste sud-africaine Ja…
  • Pour un espace littéraire continu
    Ernest Pépin, Secrétaire Général de l’Association des Ecrivains de la Caraïbe nous fait partager son intervention dans le cadre du 2ème Congrès des Ecrivains qui a eu lieu à Gosier en Guadeloupe du 6 au 9 avril 2011.Nous…
  • On the High Seas, the Lighthouse, Always: Thinking of Edouard Glissant
    Last month, an immense swath of starlit sky went dark for us. The loss of Edouard Glissant, teacher, mentor, poet, novelist, essayist, playwright, artist, philosopher, one whom the French so elegantly call maître à pense…
1
2