Tous les articles

Tous les articles en lien avec « Un film soulève plus de questions qu’il n’apporte de réponses »

  • « Here, We Drown Algerians »
    At the moment of preparations for the commemoration of Algerian independence, it is essential to underscore the forgotten histories, their episodes voluntarily put aside. While the demonstrations in Sétif on 8 May 1945, …
  • Malek Bensmaïl : un regard sur l’Algérie d’aujourd’hui
    La sortie de ce coffret qui groupe une bonne partie du travail de Malek Bensmaïl est un événement : c’est l’occasion de voir et revoir un travail qui, avec celui de Jean-Pierre Lledo, est essentiel pour un pays où il ne …
  • Normal !
    « Je veux dire des choses mais je ne sais pas les dire. Je veux écrire mais je ne sais pas quoi écrire ». Ce jeune cinéaste face caméra avoue son impuissance. Il est à l’image du « dégoutage », cette expression qu’utilise co…
  • « L’occultation de l’histoire afro-antillaise est à la source de la colère de nombreux Noirs de France »
    À partir du 5 février 2012, France 5 diffuse la remarquable série en trois volets Noirs de France sur l’histoire des Afro-Antillais en France. Rencontre avec Juan Gélas qui l’a réalisée avec l’historien Pascal Blanchard….
  • Les nouvelles écritures du cinéma égyptien
    Au festival des films d’Afrique du pays d’Apt, on parle beaucoup : débats avec les réalisateurs après les films, leçons de cinéma, tables rondes, débats d’approfondissement le matin à 11 heures avec les réalisateurs. En …
  • La leçon de cinéma d’Ismaël Ferroukhi au festival d’Apt
    Comme à son habitude, le festival des films d’Afrique en pays d’Apt qui a tenu sa 9e édition en novembre 2011 proposait une leçon de cinéma animée par Olivier Barlet avec un des réalisateurs présents au festival, cette a…
  • My Land
    J’ai été profondément ému par ce film. Il ne joue sur aucun pathos. Rien n’est lacrymogène mais tout sort des tripes, à commencer par la démarche même de Nabil Ayouch, lui-même né d’un père musulman marocain et d’une mèr…
  • La Martinique aux Martiniquais
    Camille Mauduech fait partie de ces déterreurs de mémoire qui se battent obstinément contre les oublis de l’Histoire. Déjà, dans Les 16 de Basse-Pointe (2009), elle avait documenté le procès retentissant des seize coupeu…
  • On the Plank
    Her skin, she rubs it with lemon – almost pulling it – to remove the smell after a day of shelling shrimp at the factory. To detach herself from the conditions of an underpaid and ill-housed worker, she plunges into anot…
  • Noirs de France
    Série documentaire de 3 x 52 minutes, Noirs de France vient après deux séries télévisées qui ont fait date en 2010 : les sept épisodes d’Afrique(s) d’Alain Ferrari (cf. [critique 9752]) qui balayait l’Histoire du Contine…
  • Nadia El Fani: « In politics it’s alright to lose »
    You make a simple investigation on the hypocrisy that exists in religion as it is lived in daily life with a focus on Ramadan. Then there is a revolution and the nature of the film changes, directing its attention to the…
  • « We still have a long way to go »
    We have already discussed your films in some detail, but I’d like us to develop a few ideas. It is difficult for us here to understand the relationship between mainstream and alternative cinema in Egypt, before and after…
  • « I haven’t seen any change happen in Egypt »
    How did you come to cinema ? I spent 18 years covering wars from 1987 to 2004, and after 18 years I was very tired; I lost my confidence in making documentaries because the reason why I was making all these films in the…
  • « Je ne vois aucun changement en Égypte »
    Rencontre avec un des fers de lance du nouveau cinéma égyptien, Ibrahim El Batout, au festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt, en novembre 2011.Comment êtes-vous arrivé au cinéma ? De 1987 à 2004, j’ai passé 18 ans…
  • « Le chemin devant nous est bien long »
    Lors du festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt, en novembre 2011, Ahmad Abdalla a présenté son film Microphone, participé à diverses tables rondes reproduites sur ce site et répondu à nos questions sur sa démarche …
  • « En politique, ce n’est pas grave de perdre. »
    Tu fais une simple enquête sur l’hypocrisie en place dans le vécu de la religion en te concentrant sur le Ramadan et voilà que la révolution se produit et que le film change de nature en prenant en compte le débat public…
  • Les Amoureux au ban public
    Par le mariage, un Autre, éloigné de ma famille, un étranger, devient mon plus proche. C’est en unissant des altérités que le monde se perpétue. Rien de plus naturel donc. Pourtant, il n’est pas aisé de s’aimer en France…
  • El Gusto
    El gusto, c’est la bonne humeur, le goût de vivre. Pourtant, ces musiciens avec qui la vie n’a pas été tendre pourraient avoir perdu la joie de vivre. Quand Safinez Bousbia rencontre l’un d’entre eux, miroitier dans une …
  • La Désintégration
    L’Arabe est, dans l’imaginaire occidental issu de l’époque coloniale, un personnage fourbe et menaçant dont il faut se méfier. Cette image se cristallise aujourd’hui face à la menace terroriste : tout Arabe est un terror…
  • Alice Diop: « It is up to us to work on our own complexes »
    Born in France into a Senegalese family, Alice Diop studied the relationship between cinema and society before venturing into documentary filmmaking: La Tour du monde (The World’s Tower), a portrait of immigrant families…
  • Sur la planche
    La peau. Elle se la frotte à l’arracher, après une journée de décorticage de crevettes à l’usine, avec force citron pour enlever l’odeur. Pour se détacher de sa condition d’ouvrière sous-payée et mal-logée. Pour foncer v…
  • Jacques Faïtlovitch et les tribus perdues
    SEANCE SPECIALE à l’Espace Rachi, 39 rue Broca Paris 5e, le dimanche 3 juin 2012 à 17h. Le film sera aussi projeté le 23 mai 2012 à Addis Abeba (Alliance française) et le 7 juin 2012 à New York (Sheba Films Festival)Che…
  • Untouchable: the keys to success
    It is the talk of the town and everyone wants to see the film: Untouchable (Intouchables) is in France a huge box-office hit and mid-way to catching up with the 20 million viewers of Welcome to the Sticks (Bienvenue chez…
  • Les Chants de Mandrin
    On pourrait dire qu’avec Les Chants de Mandrin, Rabah Ameur-Zaïmeche va là où on ne l’attendait pas, à condition que l’on admette que ses trois premiers films forment une trilogie sur l’immigration et qu’un cinéaste d’as…
  • Les clefs du succès d’Intouchables
    Chacun en parle et tous veulent le voir : Intouchables atteint les sommets du box-office et est déjà à mi-chemin de détrôner les 20 millions d’entrées de Bienvenue chez les Ch’tis. A ce niveau, le marketing est dépassé :…
  • Apt 2011 : les débats du printemps arabe
    Rares sont les festivals en France qui auront pu rendre compte avec cette qualité des débats qui agitent le cinéma après les révolutions en Tunisie et en Egypte. La 9ème édition du Festival des cinémas d’Afrique en pays …
  • Toute ma vie en prison : Mumia Abu Jamal
    Journaliste et militant proche des Black Panthers né en 1954, Mumia Abu Jamal a été un journaliste de radio radical et apprécié avant d’être condamné à mort en 1982 pour le meurtre de Daniel Faulkner, un policier de Phil…
  • Qui sème le vent
    Diffusion sur Arte le vendredi 2 décembre 2011 à 20 h 40. Rediffusion le mardi 6 décembre à 14 h 45.Hugo, un diplomate français chargé des affaires difficiles (Laurent Lucas) est envoyé au Niger, deux scientifiques ayan…
  • « C’est à nous de travailler sur nos propres complexes »
    Née en France dans une famille sénégalaise, Alice Diop a étudié les rapports entre cinéma et société avant de réaliser des documentaires. La Tour du monde propose un autre regard sur un quartier de la banlieue nord de Pa…
  • Viva Riva !
    Il y a deux façons de recevoir la claque qu’est Viva Riva ! La première serait de considérer que cette production Canal + truffée de techniciens occidentaux est un thriller bien maîtrisé mais sans grande originalité, con…
  • La Mort de Danton
    Alice Diop a grandi dans la Cité des 3 000 à Aulnay-sous-bois, en banlieue Nord de Paris, dans une famille sénégalaise. Elle a étudié les rapports entre cinéma et société avant de réaliser des documentaires. Avec La Tour…
  • Nos ancêtres les Gauloises
    Des femmes immigrées marchent dans la neige. Elles se rendent au musée archéologique de Bibracte en Bourgogne, une ancienne ville gauloise. « Que les Gaulois soient nos ancêtres, cela ne veut rien dire ! », lance le guide….
  • Ici, on noie les Algériens – 17 octobre 1961
    A l’heure où on s’apprête à commémorer l’indépendance algérienne, il est fondamental de sortir des oublis de l’Histoire ses épisodes volontairement mis de côté. Autant les manifestations indépendantistes du 8 mai 1945 à …
  • Les Hommes libres
    Tout le monde en convient, Les Hommes libres a le mérite d’exister. Issu d’un travail de recherche en compagnie de l’historien Benjamin Stora, le nouveau film d’Ismaël Ferroukhi rappelle, dans l’actuel contexte de mépris…
  • Lussas 2011 : enjeux documentaires
    Les Etats généraux du film documentaire de Lussas (Ardêche, France) restent un des grands rendez-vous du film documentaire. Cette 23ème édition (21-27 août 2011) fut également l’occasion de visionner les dernières produc…
  • 18 jours
    Sur les écrans français à partir du 7 septembre 2011.L’enfermement, la peur et l’aspiration de liberté, c’est finalement, sans qu’ils se soient concertés, le thème qui se dégage des dix courts métrages réalisés par des c…
  • Le Collier du Makoko
    Charles Mensah, qui vient subitement de nous fausser compagnie le 3 juin 2011, était producteur délégué du film. Effectivement, Le Collier du Makoko s’inscrit dans le projet d’un cinéma grand public sans abêtissement et …
  • « Il faut s’engager sans croire que ça viendra des autres ! »
    Vous présentez « Le Collier du Makoko » au marché du film du festival de Cannes 2011, avec l’espoir de trouver des diffuseurs et programmeurs ? Oui, nous présentons le film à divers diffuseurs que nous contactons. Ils son…
  • L’Agence n°1 des dames détectives
    Alexander « Sandy » McCall Smith, né en Rhodésie, l’actuel Zimbabwe, est un écrivain et juriste d’origine écossaise. C’est un expert de droit appliqué à la médecine et de bioéthique mais il est surtout connu pour ses livre…
  • Provoquer le débat
    « Sur le plan technique, n’attendez pas du Spielberg ou du Spike Lee. Mon message est panafricaniste » : ainsi débute Le Point de vue du lion, le documentaire réalisé sur plusieurs années par le rappeur engagé Didier Awadi…
  • Chico et Rita
    L’animation profite de la liberté de sa distance au réel et de sa représentation sans contrainte des décors pour allier invention et poésie. C’est le pari gagné de Chico et Rita, un vrai bijou qui réjouit et laisse des t…
  • Case départ
    Il y avait eu La Première étoile, il y a Case départ. Des propositions de cinéma jouissives et naturelles au sens où elles n’ont pas besoin de se justifier, et pourtant tranchantes dans leur façon de prendre leur place d…
  • To experience the violence
    Khalo Matabane, as your work is not very well known yet in France, and as filmmaking is not that accessible to a lot of black populations, could you explain how and why you came to cinema? The cinema phenomenon is not s…
  • Nigeria : Focusing more on quality
    Firstly, could you introduce yourself and tell us your different activities? My name is Victor Okhai. I’m a Nigeria filmmaker and producer. I also run a film school in Lagos called The International Film and Broadcast A…
  • La leçon de cinéma de Faouzi Bensaïdi
    Lors du festival des films d’Afrique d’Apt de novembre 2010, Faouzi Bensaïdi a donné une leçon de cinéma animée par Olivier Barlet. Ce fut l’occasion pour lui de détailler son parcours et sa méthode. Il était accompagné …
  • Se confronter à la violence
    Khalo Matabane, puisque vous n’êtes pas encore très connu en France, et comme être réalisateur reste assez inaccessible à une grande partie de la population noire, pouvez-vous nous expliquer comment et pourquoi vous êtes…
  • Nigeria : la voie de la qualité
    Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter et nous parler de vos différentes activités ? Je m’appelle Victor Okhai. Je suis réalisateur producteur nigérian. Je suis aussi à la tête d’une école de cinéma à Lagos, l’Interna…
  • Mafrouza (3, 4 et 5)
    Vous n’allez pas me croire, mais on en redemande ! Douze heures de projection et on continuerait bien l’expérience. Pourtant, ce n’est pas la logique feuilleton : pas d’identification éplorée, pas d’accroche permanente p…
  • Skoonheid (Beauty)
    Les convives arrivent les uns après les autres dans la salle d’une fête de mariage. La caméra est fixe, mais resserre doucement pour qu’un beau jeune homme apparaisse au centre de l’image. C’est Christian, qui ira saluer…
  • Faire tomber les masques
    Nous sommes au Festival de Cannes et votre film est dans la sélection Un Certain Regard. Qu’avez-vous ressenti en apprenant que vous étiez sélectionné à Cannes ? Je suis resté très silencieux. Je n’ai pas parlé pendant …