Tous les articles

Tous les articles en lien avec D’une rive de la Méditerranée à l’autre :

  • Vers un festival annuel
    Créées en 1966 par Tahar Cheriaa sur une base panafricaine, les Journées cinématographiques de Carthage (JCC) sont un festival historique, jusqu’ici biennal en année paire. Il est annoncé que les JCC vont devenir annuels…
  • Yema, de Djamila Sahraoui
    Il est des peuples, les Kanaks par exemple, qui disent que l’identité est dans la terre que l’on cultive. Dans Yema (mot par lequel on appelle la mère), c’est toute la nature qui détermine le présent et l’avenir. Cette f…
  • Fespaco 2013 : le renouveau ou la mort
    > »Sauvé par le gong ! » Le palmarès est venu in-extremis sauver cette édition aseptisée que fut ce Fespaco 2013 : un vrai palmarès de cinéma venant compenser la faiblesse globale de la sélection, la réduction de 15 à 7 du…
  • Screens and Veils: Maghrebi Women’s Cinema
    Consacrer un ouvrage aux films réalisés par des femmes, c’est considérer qu’il existe un cinéma d’auteure (au même titre qu’un cinéma d’auteur) dont la recherche sur le cinéma n’aurait jusque-là pu ou su rendre compte de…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinéma
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • D’une rive de la Méditerranée à l’autre :
    La récente nomination (avril 2010) à la tête du Fonds Sud de la productrice tunisienne Dora Bouchoucha (1), ne devrait pas faire oublier qu’en vingt-sept ans d’activité (1984-2009), celle-ci n’est que la seconde femme ap…
  • Cinémas d’Afrique du Nord dans la critique de presse en France :
    Diffusée grâce à plusieurs médias, la critique cinématographique à destination d’un large public répond à une longue tradition, en cultivant les formes brèves, si bien qu’il est rare qu’elle tente d’inscrire les producti…
  • D’une rive de la Méditerranée à l’autre :
    La récente nomination (avril 2010) à la tête du Fonds Sud de la productrice tunisienne Dora Bouchoucha (1), ne devrait pas faire oublier qu’en vingt-sept ans d’activité (1984-2009), celle-ci n’est que la seconde femme ap…
  • Le cinéma maghrébin vu de l’autre côté de la Méditerranée :
    Cet article a pour objectif de regarder comment le cinéma maghrébin a été « construit » pendant les dix dernières années en France. Il s’agira d’analyser la réception des films maghrébins dans les salles françaises pendant…
  • Réception des cinémas du Maghreb au Maghreb
    Depuis que je vais aux Journées cinématographiques de Carthage, la première fois étant en 1988 avec mon premier long-métrage Une porte sur le ciel, coproduit par le Maroc et la Tunisie, la production et la distribution d…
  • Du discours social au discours de l’Intime
    Au commencement, le dernier film tunisien réalisé en 2010 par une jeune femme : Les Secrets/Douaha de Raja Amari. Film sombre qui baigne dans les eaux troubles et ne craint ni les remous ni les crapauds fiévreux. Je me p…
  • On the Plank
    Her skin, she rubs it with lemon – almost pulling it – to remove the smell after a day of shelling shrimp at the factory. To detach herself from the conditions of an underpaid and ill-housed worker, she plunges into anot…
  • Sur la planche
    La peau. Elle se la frotte à l’arracher, après une journée de décorticage de crevettes à l’usine, avec force citron pour enlever l’odeur. Pour se détacher de sa condition d’ouvrière sous-payée et mal-logée. Pour foncer v…
  • Panorama des Cinémas du Maghreb
    Retour sur le Panorama des cinémas du Maghreb qui s’est déroulé à St Denis du 30 avril au 3 mai 2009. Initié par L’écran St Denis et Indigènes films, il présente, selon ses organisateurs, des œuvres de fiction ou documen…
  • Nos lieux interdits
    « Ils sont encore vivants : ils s’agitent dans nos corps, dans nos consciences » : le Maroc n’en a pas fini de conjurer ses années de plomb, lorsque le pouvoir d’Etat a fait disparaître à l’abri des regards et du contrôle …
  • L’engagement des femmes cinéastes
    Le 21 mai 2008 s’est tenue au Pavillon des Cinémas du Sud du festival de Cannes une table ronde animée par Jean-Pierre Garcia (Festival International du Film d’Amiens) et Jeanne Labrune (réalisatrice), avec Taghreed Elsa…
  • Barakat !
    Connue pour l’excellence de ses documentaires (La Moitié du ciel d’Allah, Algérie la vie toujours, Et les arbres poussent en Kabylie), Djamila Sahraoui a voulu passer à la fiction pour explorer sans les limites de ce qui…
  • Nadia et Sarra, une histoire de femmes
    Après le consensus international suscité par Les Silences du Palais (1993) et La saison des hommes (2000), Moufida Tlatli a présenté Nadia et Sarra lors le onzième édition du MedFilm Festival qui a eu lieu à Rome du 7 au…
  • Les 20 ans du Fonds Sud
    Ce lundi 17 mai, dans les salons de l’hôtel Gray d’Albion, au beau milieu du bouillonnant festival de Cannes 2004, une table-ronde top-niveau tente de tirer un bilan des 20 ans du Fonds Sud, pièce maîtresse du dispositif…
  • Lussas 2003 : le droit à l’invisibilité
    Les Etats généraux du film documentaire de Lussas (17-23 août) étaient cette année encore un passage estival obligé pour qui souhaite découvrir et réfléchir sur le film documentaire. Cette édition 2003 a été marquée par …
  • Tanger, le rêve des brûleurs
    « Il faut aller à la rencontre de son destin ». Les choses sont posées dès le départ du film : le propos de Leïla Kilani n’est pas sociologique mais parfaitement subjectif. Elle s’intéresse à une ville qui est un butoir et…
  • à propos de Tanger, le rêve des brûleurs
    C’est votre premier film et un coup de maître : qu’est-ce qui vous a amené au cinéma ? Je suis historienne de formation. Ce film était porté par la grâce : je l’ai écrit comme une obsession, une évidence. Je n’ai jamais…
  • Et les arbres poussent en Kabylie
    Dans Algérie, la vie quand même, Djamila Sahraoui retournait dans le « bled » où elle a grandi pour saisir la vie des jeunes à l’époque des massacres et du terrorisme d’Etat qui tue l’espoir. On y voit les jeunes « hédistes…
  • Casablanca Casablanca
    Casablanca Casablanca est typique des films qui confondent énoncé et énonciation. Non seulement tout est dit, mais dès qu’une action a fini de démontrer ce qui devait être dit, la morale en est tirée dans une conversatio…
  • Rachida
    En quelques images, l’ambiance est là. Rachida a une vingtaine d’années, institutrice à Alger. Un ancien élève veut l’obliger à déposer une bombe dans son école. Elle refuse et on l’abat, sur place. Elle s’en tirera, s’é…
  • La diffusion au Sud des films du Sud
    Au festival de Cannes 2003 a été présentée la nouvelle structure  » Africa cinémas « , soutenue par les différents organismes de soutien aux cinémas d’Afrique. Intervenants : Bassek Ba Khobio (Films Terre Africaine), Chris…
  • Namur 2002 : un repli sur le Nord ?
    Namur est un pèlerinage. Chaque année en début d’automne en terre wallonne, cette année avec un beau soleil, ce festival réunit avec d’impressionnants moyens (150 films, 200 invités, 150 accrédités professionnels et 200 …
  • 2000 : 5ème Biennale des cinémas arabes à Paris.
    vendredi 30 juin 2000 Ce ne peut pas être un hasard : le premier film a être projeté à la Biennale (en dehors de l’excellent « La Saison des hommes » de Moufida Tlatli en soirée d’ouverture, dont nous avons déjà dit tout …
  • à propos de Rachida
    En installant tout de suite le drame, vous faites un choix d’entrée, celui de dire plutôt que d’expliquer. Oui, car je ne détiens pas les tenants et les aboutissants de ce qui se passe. Ce que je détiens, c’est la vie a…
  • Cannes 2002 au jour le jour
    Jeudi 16 et vendredi 17 mai Aller au cinéma dans ce festival est comme entrer en religion : on laisse le soleil et le bleu de la mer pour écouter dans des salles obscures le visage tourmenté du monde et l’interrogation …
  • Cannes 2000, au jour le jour
    Carnet de bord subjectif mais attentif du festival.Le jeudi 11 mai 2000 D’abord arriver à garer la voiture. Ce n’est pas encore le Cannes des grandes foules du week-end mais l’ambiance y est : journalistes pressés coura…
  • Cannes 2002 : vers un cinéma africain contemporain
    Principal rendez-vous mondial, le Festival de Cannes fait œuvre de baromètre pour une cinématographie. Voilà que l’Afrique noire est de retour dans les sélections cannoises : que cache le phénomène ?Cannes 2001 avait été…
  • 2002 : 6ème Biennale des Cinémas arabes à Paris
    Retrouvez toutes les critiques et interviews de cette biennale, en cliquant sur le point en bas de cette pageLes temps changent. Au moment de la guerre du Golfe, c’est CNN qui faisait la pluie et le beau temps de l’infor…
  • La Saison des hommes
    Les Silences du Palais avaient résonné très fort en chacun et trouvé plus de 200 000 spectateurs en France. Ce deuxième film, guidé par les doutes et les interrogations de sa propre fille devenue adolescente, développe c…
  • à propos de La Saison des hommes
    La « Saison des hommes », c’est donc le retour des hommes de leur lieu de travail, Tunis, vers les femmes qui les attendent à Djerba. Très attendu, ce retour est bien mal vécu… On se rend compte que les choses ne se remet…