Tous les articles

Tous les articles en lien avec Aujourd’hui, je suis mort

  • River hôtel : Casting ambitieux pour résultat décevant
    Sorti en juin 2018, River hôtel de Didier Ndenga a été annoncée comme la série-événement en Afrique avec ses décors cossus, son casting de rêve et sa volonté de  présenter une Afrique prospère et belle. Mais force est de…
  • Le génocide rwandais au théâtre
    La pièce Compassion. L’histoire de la mitraillette du metteur en scène suisse Milo Rau a été représentée le 11 juin 2018 à Braunschweig, en Allemagne, dans le cadre du Festival TheaterFormen. Dans un réalisme qui rappell…
  • La francophonie du livre est-elle soluble dans les idées ?
    Le festival international de littérature et de cinéma Étonnants voyageurs, qui se déroule chaque année en France, à Saint-Malo, vient de fermer ses portes. S’y sont tenues les « Assises du livre en français ». Raphaël Th…
  • Fespaco 2017: Le cinéma noir brésilien s’affirme
    Le Forum Itinérant du Cinéma Noir (FICINE) et le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) ont organisé, le 3 mars dernier à Ouagadougou, une soirée dédiée au cinéma afro-brésilien. Au programme, la projection de quatre courts-mét…
  • « Chaque année, le Nord passe à côté de dizaines de milliers d’ouvrages publiés en Afrique »
    Avec Le marché du livre africain et ses dynamiques littéraires. Le cas du Cameroun (Presses universitaires de Bordeaux), Raphaël Thierry documente méthodiquement les enjeux de la visibilité de l’édition africaine contemp…
  • « Chauffeur, le son ! »
    Pendant ces mois de juillet et août, la rédaction prend le pouls des capitales africaines. Tous les 15 jours, à travers une carte postale sonore, comme un arrêt sur images, nous plongeons dans une ambiance, sur le Contin…
  • Noires cités, roses sentiments
    À travers le langage des adolescentes des banlieues, Les Roses noires, le documentaire de Hélène Milano, interroge leur rapport au monde et à la France, aux garçons et à la féminité.Elles ont entre 13 et 18 ans. Elles ne…
  • « Le documentaire animalier et environnemental est une archive »
    Directrice du Festival international du film animalier et sur l’environnement (Fifale) qui se tient du 22 au 25 octobre 2014 à Rabat au Maroc, Danny Sarazin présente cet événement dont le but est de sensibiliser à la pré…
  • Le Festival du film de Masuku fait un pas de plus
    La seconde édition de l’événement spécialisé sur la nature et l’environnement s’est déroulée du 13 au 17 août 2014 à Franceville, à près de 800 km de Libreville, la capitale gabonaise. Malgré une programmation riche, le …
  • « J’ai le devoir de raconter des deux côtés ce qui se passe »
    Féministe et afropéenne assumée, la metteuse en scène Eva Doumbia parle de son projet théâtral et littéraire La Traversée aux disparus. Un volet de ce travail, la pièce Femmes de Ségou, a été présenté en février à Yaound…
  • « Quelles créations littéraires issues des mondes arabe et africain ? »
    Le festival Paroles indigo, organisé par L’Oiseau Indigo, qui se tient à Arles du 1er au 3 novembre 2013 permet de revenir sur les problématiques de l’édition au Sud, de ses dynamiques et enjeux trop souvent minorés. Ent…
  • Rentrée littéraire 1 : Rendre visible l’invisible (1)
    C’est la rentrée littéraire ! En France, on recense la sortie de 555 romans dont 1/3 d’étrangers pour 2/3 de l’hexagone. Tous les médias en parlent, font leur sélection, leurs paris sur les prétendants aux prix littérair…
  • La Courte censure camerounaise de L’Affaire Chebeya
    L’Affaire Chebeya, un crime d’Etat ?, le film du réalisateur belge Thierry Michel qui revient sur l’assassinat de Floribert Chebeya, un militant congolais des droits de l’homme, et documente son procès, a été interdit le…
  • La Côte d’Ivoire au 33e Salon du Livre de Paris (deuxième partie) :
    Comme nous avons déjà pu le souligner (1), l’édition 2013 du Salon du livre de Paris a été riche d’enseignements concernant les mutations actuelles des économies africaines du livre. Si les productions nationales sont en…
  • La Côte d’Ivoire au 33e Salon du Livre de Paris (première partie) : une histoire de continuité(s)
    L’édition annuelle du Salon du Livre de Paris constitue un moment particulier pour l’édition africaine. À l’instar d’autres « îlots africains » (1), la Côte d’Ivoire présentait cette année encore (et pour la deuxième repri…
  • Livres et Auteurs du Bassin du Congo : vers la fixation d’une « présence africaine » au Salon du livre de Paris
    Au lendemain du 33e Salon du livre de Paris, j’ai sollicité une entrevue auprès des organisateurs de l’espace « Livres et Auteurs du Bassin du Congo » ; un espace qui en était cette année à sa quatrième édition. Aminata Di…
  • 33e Salon du livre de Paris (deuxième partie) : l’Oiseau Indigo prend son envol
    Le Salon du livre de Paris, longtemps considéré comme l’immense vitrine commerciale de l’édition française, offre désormais aux éditeurs africains une opportunité de rencontrer de nouveaux espaces de diffusion. C’est aus…
  • 33e Salon du livre de Paris : l’édition africaine du centre vers les « marges » (Première partie)
    L’an passé, nous constations que le Salon du livre de Paris ne constituait pas encore un réel « tremplin pour l’édition africaine » (1). Si des livres africains étaient présents sur les stands du Maghreb, de la Côte d’Ivoi…
  • « Donner n’est pas recevoir » (petite réflexion à propos du don de livre en Afrique)
    Chaque année et ceci depuis des décennies, l’Afrique reçoit des millions d’ouvrages gratuits en provenance du nord. Charitables intentions de particuliers ou d’associations, programmes d’appui structurel, volets culturel…
  • Transhumances littéraires africaines :
    Les Étonnants Voyageurs viennent d’achever leur 24e édition à Brazzaville. Une édition qui a fait grand bruit. Les questions du « retour » et de « l’hybridation » ont été sur toutes les lèvres, en attestent les nombreux arti…
  • Carnet de bord Étonnants Voyageurs 3
    Implanter durant quelques jours un festival de littérature à Brazzaville invite à se poser la question du paysage littéraire congolais, en termes de production mais aussi de distribution et d’édition. Petit tour d’horizo…
  • Le Cinéma Numérique Ambulant dans les villages d’Afrique
    Depuis douze ans, ce réseau de diffusion itinérante de films africains parcourt des chemins escarpés pour aller à la rencontre des habitants des villages, contribuer à former et à fidéliser un public pour les salles de c…
  • Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville : quelles économies du livre en jeu ?
    La 24e édition du festival des Étonnants Voyageurs commence le 13 février 2013 à Brazzaville. Le programme est alléchant : 90 invités venus de 23 pays sont annoncés à travers 120 rencontres, débats et lectures répartis d…
  • L’Essor du Congo, pionnier de l’édition africaine (1928-1960)
    Dans ma critique du (Néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers, j’évoque quelques pistes associées à l’édition en Afrique. Je souligne aussi le problème posé par le schéma ternaire colonial/postcolonial/néocolonial. …
  • Le (néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers
    Dans Le (néo)colonialisme littéraire, Vivan Steemers étudie les trajectoires remarquables de quatre romans à travers leur édition et leur réception : L’Enfant noir du Guinéen Camara Laye (Plon, 1953), Le Pauvre Christ de…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinéma
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • Là où les caïmans se couchent
    Là où les caïmans se couchent est le premier roman de Ephrem Youkpo et le livre inaugural de sa jeune maison d’édition, Eyo. Il raconte le voyage d’un caïman transformé en jeune garçon dans le monde des humains. Il y déc…
  • « La controverse nègre »
    Ephrem Youkpo est journaliste, producteur radio et télé. Là où les caïmans se couchent, son premier roman, est sorti en septembre 2012 chez Eyo éditions. Dans ce conte, l’auteur peint le portrait sombre d’une Afrique en …
  • À la découverte des littératures francophones d’Afrique
    Directeur de la collection Lettres africaines aux éditions Actes Sud, Bernard Magnier est aussi conseiller littéraire pour le Théâtre du Tarmac à Paris et depuis peu, auteur du Panorama des littératures francophones d’Af…
  • Aujourd’hui, je suis mort
    Stéphanie Dongmo, compte ces dernières années parmi la jeune et bouillonnante génération des critiques culturels camerounais. Le 12 décembre 2012, j’ai eu le plaisir d’un échange avec elle dans le quartier de Belleville,…
  • Les cinématographies africaines sous l’œil de la critique
    Directeur des publications d’Africultures, Olivier Barlet a publié en mai 2012 Les cinémas d’Afrique des années 2000 : perspectives critiques » dans la collection Images plurielles qu’il codirige aux éditions L’Harmattan….
  • « Je rends hommage à Molière »
    Âgé de 21 ans, ce jeune homme d’origine camerounaise publie Super cagnotte, une transposition de L’Avare de Molière. Étudiant en commerce international, il a écrit son livre en « langage de banlieue » mais s’exprime dans u…
  • Super cagnotte
    Avec son livre Super cagnotte, Jean Eyoum, 21 ans, propose une adaptation libre de L’Avare en parler-jeune. L’intrigue se passe dans une banlieue de Paris, les personnages changent de noms mais gardent leurs caractères. …
  • « Le langage des banlieues fait peur »
    Enseignant-chercheur en sciences du langage, sociolinguiste au laboratoire Lidilem de l’université Stendhal de Grenoble III, auteur d’articles sur les pratiques et la socialisation langagières, Cyril Trimaille explique l…
  • Roses noires
    À travers le langage parlé par des adolescentes des banlieues, Les Roses noires d’Hélène Milano interroge leur rapport au monde et à la France, aux garçons et à la féminité. Le documentaire sort en salle en France le 28 …
  • « Un monde de la multi-appartenance »
    L’auteure du recueil de conférences Habiter la frontière, qui vient de paraître chez L’Arche, explique qu’il s’agit de mettre en relation toutes les identités qui composent un individu. Elle exhorte aussi l’Afrique à dév…
  • Habiter la frontière
    Habiter la frontière de Léonora Miano a paru le 2 novembre chez L’Arche Éditeur. C’est un recueil de conférences dans lequel l’écrivaine, qui se définit comme une « subsaharienne occidentalisée », part de sa propre expérie…
  • « Rendre les sciences sociales accessibles par le théâtre »
    Le metteur en scène du collectif Manifeste rien créé en 2007, adapte sur scène des textes de l’anthropologue spécialiste du monde berbère : des fables kabyles anciennes mises en parallèle avec la vie politique d’aujourd’…
  • Voyage à Ouaga
    Ouagadougou pressé, le one-woman-show de Roukiata Ouédraogo, également co-metteur en scène avec Stéphane Eliard, a été joué le 4 novembre au Théâtre de la comédie de la Passerelle à Paris. Un spectacle léger et drôle qui…
  • « Les fantasmes meurtriers de l’ethnologie coloniale »
    À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, Scholastique Mukasonga est lauréate du Prix Renaudot 2012 depuis un peu plus d’une journée pour son quatrième ouvrage Notre-Dame du Nil, publié aux éditions Gallimard. Aprè…
  • Une histoire de rencontre(s)
    Mardi 23 octobre 2012, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Muriel Diallo, écrivaine ivoirienne, en présence de son éditeur Dramane Boaré, ivoirien lui aussi.Muriel Diallo n’est presque plus à présenter : depuis près …
  • Éléments d’initiation à la critique cinématographique :
    Journaliste et critique cinématographique camerounais, Jean-Marie Mollo Olinga vient de publier Éléments d’initiation à la critique cinématographique aux éditions l’Harmattan. Cet essai pédagogique vient combler un vide …
  • L’Opéra du bout du monde :
    L’Opéra du bout du monde de Marie-Clémence et Cesar Paes raconte en musique les coulisses d’un spectacle joué à La Réunion, à Madagascar et en France. Le documentaire sort en salles en France le 28 novembre.Jean-Luc Trul…
  • L’Afrique mutilée : Maaya la conscience des femmes
    Alors que, sur l’exigence des autorités maliennes, la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest vient seulement d’accepter, le dimanche 23 septembre 2012, le refus du déploiement de troupes combattantes étrangères à Bama…
  • Une rage envers les monuments
    La destruction volontaire des monuments est un acte aussi ancien que le temps où l’homme a été en mesure de bâtir des monuments. Les quinze dernières années constituent en cela une incroyable escalade dans la désacralisa…
  • Walaande, l’art de partager un mari
    Durant le 32e Salon du livre de Paris (16 au 19 mars 2012), nous avons eu le privilège de nous entretenir avec Djaïli Amadou Amal. Djaïli est camerounaise, peule de l’Extrême-Nord Cameroun (Maroua). Elle était invitée au…
  • Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés
    Le vendredi 4 mai 2012, l’Observatoire de la Diversité Culturelle (ODC) (1) et le webzine TerangaWeb (2) « L’Afrique des Idées » organisaient une table ronde modérée par Lareus Gangoueus, avec Jean-Luc Raharimanana, Yahia …
  • « Être forts sur le continent »
    En déplacement au 32e Salon du livre de Paris avec une délégation camerounaise, Marcelin Vounda Etoa, directeur des éditions CLE (Yaoundé), une des toutes premières maisons d’édition en Afrique, nous a accordé un entreti…
  • Tombouctou : un patrimoine de l’humanité menacé
    Le 1er avril 2012, Tombouctou et sa région, à l’instar des autres grandes cités du Nord Mali (région de Kidal et région de Gao), tombait aux mains du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Une ville « a…
  • L’art performance au Cameroun
    Ce genre artistique est le fait de quelques plasticiens mais reste incompris du grand public. Les Rencontres d’art visuels de Yaoundé, qui rassemblent tous les deux ans des performeurs camerounais et étrangers, se sont d…
1
2