Tous les articles

Tous les articles en lien avec Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville : quelles économies du livre en jeu ?

  • Alain Mabanckou, hybridité, intertextualité et esthétique transfrontalière
    Prolifique, Alain Mabanckou compte à son actif dix romans, six recueils de poésie, quatre essais et deux livres pour la jeunesse. Plébiscité par les institutions littéraires prestigieuses, il est le récipiendaire de nomb…
  • « Le Collège de la France cosmopolite »
    Pour la première fois la chaire annuelle de création artistique du Collège de France ouverte en 2005 invite un écrivain à y officier. Et cet événement est double puisque cette chaire a été confiée à Alain Mabanckou, fais…
  • « Raconter des faits méconnus, qui n’ont pas leur place dans les livres d’histoire »
    Avec Ce sont nos frères et leurs enfants sont nos enfants, Nadia Hathroubi-Safsaf livre son premier roman. L’amitié de deux amies, Leïla et Anne, se crispe à l’adolescence autour du conflit israélo-palestinien. L’une est…
  • « Cette dynamique tricontinentale peut être une révolution »
    En ce mois de mars, l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop lance, en compagnie de la maison d’édition française Zulma et celle installée au Canada, Mémoire d’encrier, une collection de livres en langues wolof. Cette i…
  • Faire monde
    BANDE SON « Dans leur monde, je m’ennuie Viens on s’évade, viens on s’enfuit (…) Dans leur monde, je m’ennuie Qui sait ? J’vais p’t-être mourir aujourd’hui Laisse-moi être qui je suis Juste le temps d’une vie » – …
  • Ce sont nos frères et leurs enfants sont nos enfants
    Anne est juive, Leïla musulmane. Complices depuis l’enfance, leur amitié adolescente se crispe autour du conflit israélo-palestinien. C’est en retraçant le fil de leur histoire familiale, notamment celle du grand-père de…
  • Céytu, une collection de livres en wolof
    Début mars, l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop lance en compagnie de la maison d’édition française Zulma et celle installée au Canada, Mémoire d’encrier, une collection de livres en langue wolof : Céytu. »Cette dyn…
  • Manifeste Rien : un théâtre des histoires populaires
    Le collectif Manifeste rien mêle théâtre et sciences sociales et propose une lecture du présent à travers un décryptage de l’histoire. Un engagement artistique qui se retrouve dans l’adaptation des 3 exils d’Algérie- une…
  • « Chaque année, le Nord passe à côté de dizaines de milliers d’ouvrages publiés en Afrique »
    Avec Le marché du livre africain et ses dynamiques littéraires. Le cas du Cameroun (Presses universitaires de Bordeaux), Raphaël Thierry documente méthodiquement les enjeux de la visibilité de l’édition africaine contemp…
  • Edito. Un siècle après le clown Chocolat, les acteurs noirs sur scène
    « Être artiste, c’est ouvrir une brèche ». Cette réplique, tirée du film Chocolat, s’adresse à Rafael Padilla, qui, au début du XXe siècle, connaît un grand succès populaire en incarnant le clown Chocolat. Considéré comme …
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Edito. « Ma religion, mon droit, ma liberté »
    Parler de religion en France devient suspect. Être catholique pour beaucoup, ce serait être contre l’avortement, se refuser au mariage pour tous et excuser les prêtres pédophiles. Être juif pour certains, ce serait être …
  • Edito. Sans haine, sans peur, sans amalgames
    « que ta voix ne s’éraille que ton fil ne se noue que ne se confinent tes voies avance ! » – Aimé Césaire – « Au mauvais endroit / Au mauvais moment / C’était / Eux / C’était / Nous […] / A Beyrouth, Kigali, Maroua, …
  • « A Haïti, nous sommes toujours dans l’oeil du cyclone »
    « Scandaleusement chanceux » se qualifie l’écrivain Ronald C. Paul. En septembre dernier il a été couronné du prix de littérature franco-ivoirien Ethiophile pour Les enfants des cyclones. A 58 ans, il publie ainsi son prem…
  •  » La laïcité ne peut pas se réduire à un lardon, à un pinard ou à un bout de tissu « 
    Il est la nouvelle vedette des médias, de Canal + à Beur FM, du Parisien à Oumma, de RFI à LCI. Se posant comme homme de la réconciliation, Mohamed Bajrafil appelle à une réforme de la lecture des textes de l’islam, reli…
  • Tous nos noms
    Troisième roman de Mengestu, Tous nos noms se passe dans les années 1970. Entre l’Ouganda en proie à la guerre civile et les États-Unis au sortir de la guerre du Vietnam. Une écriture de l’intime, explorant les questions…
  • Mais je ne suis pas noire !
    Christelle Evita, en poste dans la communication et le management pour une grande entreprise, est par ailleurs artiste le reste de son temps. En 2013, elle montait sur scène avec le texte Mais je ne suis pas noire ! Elle…
  • « Quelles que soient les origines, il y a toujours un moment où on n’entre pas dans l’identité qu’on nous assigne »
    Couronnes (Paris 20e), c’est dans ce quartier, prolongement de Belleville, que nous rencontrons Karim Miské. Nous sommes alors à quelques mètres du Pitch Me, un restaurant qu’il a ouvert il y a deux ans avec Mam Fed (le …
  • Les Transparents de Ondjaki
    Dans une langue sublime, poétique où les personnages sont plus attachants et détonnants les uns que les autres, Ondjaki nous livre un récit puissant au coeur de Luanda, en Angola. Les Transparents est un coup de coeur éc…
  • Je suis.. : contre « le choc des ignorances »
    Premier livre, Je suis, publié chez une toute nouvelle maison d’édition, Faces Cachées. Bakary Sakho, enfant du 19e, gardien d’immeuble dans le quartier Cambrai-Curial, militant associatif, prend la plume. « Je suis un pe…
  • « L’Afrique est plus qu’un ensemble géographique. Elle est et doit demeurer une question ».
    Pour évoquer l’afropéanisme, Léonora Miano parle d’identités frontalières en disant : « Être un Africain, de nos jours, c’est être un hybride culturel. C’est habiter la frontière. Le reconnaître, c’est être honnête envers…
  • Le Méridional
    Henri Lopès, faut-il le faire remarquer encore, est habité par l’Afrique, les Afriques. Pour ne pas déroger à la règle, il poursuit dans ce nouveau roman, sa plongée dans les méandres de son Congo natal, allant à la pêch…
  • A. Magnin : Partager 30 ans de Congo
    Commissaire de l’exposition « Beauté Congo – 1926, 2015 – Congo Kitoko » qui s’ouvre à la Fondation Cartier ce 11 juillet 2015, André Magnin est un passionné de l’art contemporain africain. Jusqu’au 15 novembre, plus 350 o…
  • Les Maquisards
    Deuxième roman publié chez La Cheminante, troisième au compteur de Hemley Boum, Les Maquisards retrace les combats anticoloniaux au Cameroun dans les années 1950. Un roman puissant, où la complexité permet de documenter …
  • « Au départ, j’avais rêvé de me fondre dans d’autres sociétés »
    Grande dame de la littérature française, première présidente du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, Maryse Condé vient de publier ce qu’elle considère comme son dernier roman, Mets et merveilles. Africu…
  • « Au Point Afrique la référénce n’est pas la France c’est l’Afrique »
    En mars 2014, l’hebdomadaire français d’informations généralistes Le Point lançait la plateforme Le Point Afrique . Et ce, dans un contexte où plusieurs médias français, ou européens, s’intéressent également de près au …
  • « Je suis engagé dans le point-virgule »
    Avec Terre ceinte, Mohamed Mbougar Sarr signe son premier roman, publié chez Présence africaine. Il y déploie la destinée de plusieurs personnages dans la ville imaginaire de Kalep, assiégée par les islamistes. L’occasio…
  • Quelle place pour les cultures africaines dans les médias français ?
    Avec le lancement de médias tels que Le Point Afrique, Le Monde Afrique, Canal + Afrique ou encore AfricaNews, filiale de la chaîne Euronews, le monde des médias français signale son appétence pour le continent. Est-ce à…
  • « La place faite à la poésie aujourd’hui ne me satisfait pas »
    Auparavant professeur de français, directeur des éditions Seghers jusqu’en 2009, il crée sa maison d’édition, son « bateau » comme il le dit, en 2010. Africultures a rencontré Bruno Doucey, également écrivain, qui publie u…
  • Poétique du décentrement et mise en scène de la langue dans Americanah
    Lire Americanah de la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, c’est plonger dans plus de 500 pages d’amour, d’humour, de questionnements politiques sur les raisons de l’exil, sur celles, plus intimes, du retour au…
  • Gil Scott Heron sous la plume de Waberi
    Avec La Divine Chanson, Abdourahman Waberi, romancier, poète et essayiste, dresse le portrait d’un Gil Scott Heron retravaillé par la fiction dans la bouche d’un chat soufi. Une œuvre qui se construit sous la forme d’un …
  • « La poésie est une forme d’état d’être au monde »
    Après le magnifique roman Georgia (Editions Grasset, 2013), Julien Delmaire publie, le 13 mars prochain, un recueil de poème Bogolan chez Le Temps des cerises. Un ouvrage en 40 fragments dans l’intimité d’un homme qui, a…
  • Souffle, poésie, souffle
    « Que peut la poésie ? », s’interrogeait déjà Africultures en 2000(1).Quinze ans plus tard, votre magazine Afriscope renouvelle la question, faisant également écho au poète Hölderlin qui, au XIXe siècle, demandait : « À quo…
  • « Je suis venu à l’édition par l’écriture »
    Auteur, Bruno Doucey crée sa maison d’édition en 2010. En cinq ans, il a publié 75 titres et plus de 500 poètes. Il fait de l’ouverture sur le monde un engagement concret. Rencontre. »Je t’écris en passeur des poésies du …
  • Le prix Césaire : quand la poésie rencontre l’histoire
    Depuis 2009, l’association des étudiants africains de la Sorbonne à Paris organise un concours de poésie, placé sous la figure tutélaire de Aimé Césaire. Collégiens et lycéens ont jusqu’au 11 mai pour proposer leurs text…
  • Julien Delmaire au verbe insurgé
    Après le magnifique et fulgurant roman Georgia(1), Julien Delmaire tisse avec Bogolan (2) un recueil de poèmes en 40 fragments.Thiaroye, ma reine d’un soir, frappée d’amnésie sous les paraboles, ta vertu rachetée à vil p…
  • « L’histoire contemporaine de l’Afrique c’est le panafricanisme »
    Dépoussiérer le panafricanisme. C’est ce que propose le chercheur Amzat Boukari dans son ouvrage paru chez La Découverte, Africa Unite ! Une histoire du panafricanisme. Africultures l’a rencontré.Vous évoquez le panafric…
  • Rentrée littéraire 3 : Hemley Boum 1
    Avec Si d’aimer…, sélectionné pour le prix Ahmadou Kourouma 2013, Hemley Boum propose un deuxième roman, après Le Clan des femmes, qui décrypte les relations humaines, leurs complexités, avec une large place donnée aux p…
  • L’intégration passe aussi par les cimetières
    Faute de pouvoir être inhumé dans le respect de leurs traditions religieuse, nombre de Musulmans de France rapatrient le corps de leurs défunts dans un pays qui leur est devenu étranger. Moins d’une centaine d’espaces mu…
  • Les étudiants étrangers en colère
    Dans la rue, à l’université, dans les entreprises mais aussi dans les médias, les étudiants à l’étranger diplômés sont partout pour faire entendre leur colère. Ensemble, ils forment le Collectif du 31 mai, date à laquell…
  • Jokali, des sacs tout en musique !
    Avec ses sacs personnalisés à partir de vinyles, Kalilou Camara a créé sa marque en 2009 : Jokali. Surfant sur la vague vintage et équitable, il développe ses créations entre Montreuil et Bamako. Rencontre avec un passio…
  • Ridan interpelle la République
    Au cœur de la présidentielle, Ridan sort son 4ème album. Sur un ton plus révolté que dans les précédents, le chanteur français se dévoile dans Madame la République comme un citoyen préoccupé par les politiques d’intégrat…
  • Abdellah Taïa ou la quête de la liberté
    Parmi les centaines de livres de cette rentrée littéraire, Afriscope vous recommande le nouveau roman d’Abdellah Taïa. Une plongée dans le Maroc des années 1980 à travers Slima et son fils, deux marginaux dans une sociét…
  • Bientôt, tous citoyens ? Interview de Rost et Karim Amellal
    L’un est rappeur, producteur, conseiller en violences urbaines et chroniqueur. L’autre écrivain, enseignant et homme de média. Ces deux activistes d’exception militent notamment pour le droit de vote des étrangers non eu…
  • Slam lunaire et album dans les bacs !
    Ils viennent du Cameroun, d’Haïti et de Centrafrique. Ils ont posé leurs valises à Lille. Trois slameurs, dix musiciens. Ils ont voyagé, de l’Afrique du Sud au Sénégal en passant par les Antilles, sans compter leurs road…
  • « Il n’y a pas de problèmes en Afrique il n’y a que des recherches de solutions. »
    Cacophonie est le dernier roman de Ken Bugul, paru en 2014. Ce roman d’une femme qui s’emmure peu à peu physiquement, puis psychologiquement, dans une « maison jaune » dans une « ville ocre » sur le « continent clair-obsur », …
  • « Il ne faut pas s’attendre à « découvrir une vérité » dans les archives de Thiaroye « 
    Le 1er décembre 1944, des tirailleurs africains, en transit pour certains dans le camp de Thiaroye au Sénégal sont tués par des militaires français, d’une armée à laquelle ils font partie et au sein de laquelle ils ont c…
  • Carnets-livres : maison d’édition artisanale
    À l’heure où s’ouvre l’immanquable salon du livre de Paris, Afriscope a choisi de mettre en lumière une maison d’édition originale, par sa manière de travailler et de penser le livre. Rencontre avec Daniel Besace, fondat…
  • Nio Far questionne l’histoire coloniale
    Réunir artistes, historiens et citoyens autour de l’histoire coloniale, c’est tout le pari du festival Nio Far. Itinérant, ce temps fort qui se déroule du 22 au 29 novembre à Paris se prolongera en avril au Sénégal. Renc…
  • Ecrire la mémoire de l’accueil des étrangers en France
    Acteur associatif de terrain depuis des décennies, Abdellatif Chaouite vient de publier à l’occasion de la Biennale du réseau Traces « Forum des mémoires d’immigrés » en Rhône Alpes, l’ouvrage collectif Mémoire de l »accuei…