Tous les articles

Tous les articles en lien avec « Un chœur, c’est-à-dire un seul corps… »

  • « Un chœur, c’est-à-dire un seul corps… »
    Invité par Stéphane Braunschweig au Théâtre national de la Colline, l’allemand Michael Thalheimer a proposé en juin 2010 une mise en scène magistrale de Combat de nègre et de chiens, de B.M. Koltès. Le personnage d’Albou…
  • Bernard-Marie Koltès, le corps noir et l’étrangeté du désir
    Il existe chez Bernard-Marie Koltès une étrangeté du désir qui vient se confondre avec l’intensité même de ce désir. Ce dernier endosse une forme à la fois spatiale et matérielle, l’on pourrait même dire géographique, et…
  • Résister, marronner, créer « hors domination » :
    Dramaturge, metteur en scène et comédien guadeloupéen, Luc Saint-Eloy est né à Djibouti en 1955 et passe son enfance en Guadeloupe où il fait sa scolarité secondaire – et entreprend même des études de séminariste qu’il a…
  • La Vénus hottentote sur la scène contemporaine,
    Comment, au théâtre, dans le lieu privilégié de mise en scène et de monstration des corps, dénoncer, sans toutefois la reproduire, l’exhibition du corps telle qu’elle s’est pratiquée durant la période coloniale dans les …
  • La France noire (1),
    Au détour des pages de ce beau livre d’images, deux photos de scène. Celle de Joséphine Baker, mi-panthère, mi-odalisque, posant pour Paul Colin dont les quarante-cinq lithographies du Tumulte noir (1927) témoignent des …
  • « Il n’y a pas de culture noire »
    Que pensez-vous de l’expression « culture noire » ? Je dirai tout d’abord qu’il n’y a pas de culture noire. Sinon, cela voudrait dire qu’il y a une culture blanche. J’ai intitulé mon livre Mes étoiles noires (1), mais j’a…
  • Pour un « nomadisme fondamental »
    Culture et identité ne peuvent s’enfermer dans une couleur. Les peuples d’Afrique ont appris à leurs dépens, avec la traite et l’histoire coloniale, que la culture ne peut rester arrêtée dans une identité close ; elle se…
  • Université d’été des théâtres d’Outre-Mer
    D’un océan à l’autre, de l’île de la réunion à la Guadeloupe, de la Nouvelle Calédonie, à la Martinique en passant par l’Afrique et la Guyane les pratiques scéniques des sociétés traversées par l’histoire coloniale et l’…
  • Tragédie et utopie chez Kossi Efoui
    À l’origine de cette étude sur le théâtre de Kossi Efoui se trouve une hypothèse, formulée à la fin de ma thèse de doctorat (2) sur l’écriture-jazz de Koffi Kwahulé. Inspirée par la pensée de Paul Gilroy dans L’Atlantiqu…
  • Blues, corps et voix
    Une table ronde animée par Virginie Soubrier avec Kossi Efoui et Anisia Uzeyman (comédienne) Bertrand Binet (musicien) Bienvenu Bonkian (comédien) Emmanuel Parent (musicologue)Blues Kossi Efoui : […] En ce qui concerne …
  • Autour de Combat de nègre et de chiens, de B.-M. Koltès
    Réalisé en présence de lycéens parisiens qui avaient assisté, au Théâtre national de la Colline, aux représentations de Combat de nègre et de chiens, de B.-M. Koltès (mis en scène par M. Thalheimer) et de Lulu, une tragé…
  • Brasserie, de Koffi Kwahulé
    Dans le cadre du 4ème festival « Un automne à tisser », initié par Le Théâtre de l’Epée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes, du 10 septembre au 30 octobre 2010, le metteur en scène Yazid Lakhouache a mis en scène Brass…
  • Le chœur noir de Combat de nègre et de chiens
    Michael Thalheimer a eu l’idée, dans sa mise en scène de  » Combat de nègre et de chiens « , de démultiplier le personnage d’Alboury en un chœur de dix participants noirs : geste fort, surlignant celui de Koltès qui exigea…
  • Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès
    Combat de nègre et de chiens Théâtre de la Colline Texte de Bernard-Marie Koltès Mise en scène de Michael Thalheimer Scénographie : Olaf Altmann Costumes : Katrin Lea Tag Musique : Bert Wrede Collaboration dramatu…
  • Vers une fraternité mystique universelle : l' »improviste » de Koffi Kwahulé
    L' »écriture-jazz » de Kwahulé, pour reprendre l’expression de Gilles Mouëllic, témoigne d’un geste inédit de dramatisation. L’auteur afro-européen livre une forme théâtrale extrême, où les frontières entre le drame et la …
  • La choralité du monologue chez Koltès et Kwahulé
    Le répertoire théâtral koltésien comme celui de Kwahulé varie entre pièces courtes – cauchemardesques et introspectives – et pièces-montages plutôt longues et tournées vers le monde. Dans les deux cas, il y a inscription…
  • Bernard-Marie Koltès et Koffi Kwahulé : des théâtres qui respirent ensemble
    Maria Brewer aborde le théâtre contemporain à la lumière de ce que Kwahulé appelle « l’agora of communication » et ses espaces-temps oppositionels dans les théâtres français et francophones actuels. En premier lieu, elle c…
  • Introduction
    Conçu à partir des communications que l’on a pu entendre lors du colloque international « Frères de son, frères de scène », réalisé à l’initiative de l’association Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales (ANETH) et organisé au …
  • Blue-S-cat
    Après Fama en 1998, Koffi Kwahulé met à nouveau en scène une de ses pièces : Blue-S-cat. Occasion rêvée d’entrer de plain-pied dans son univers, interprété ici avec force et justesse par Nanténé Traoré et Olivier Brunhes…



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications