Tous les articles

Tous les articles en lien avec Un dhikri pour nos morts la rage entre les dents de Soeuf Elbadawi

  • Legs & littérature
    Legs & littérature fête la parution de son 3e numéro, ce 8 mars 2014. Il porte sur la dictature, la révolte et les écritures féminines. Legs & littérature est une revue fondée en terre haïtienne, avec l’ambition de redon…
  • Auguste Lacaussade
    Samedi 8 février 2014 à la Réunion s’est tenue une journée d’études en hommage à feu Auguste Lacaussade, poète-pays mort en 1897, dont les restes, ramenés de Montparnasse en 2006, dorment désormais au cimetière de la cit…
  • Trente ans après, ou presque, relire Le Nègre Potemkine
    Paru en 1988, le livre de l’écrivain et cinéaste camerounais Blaise N’Djehoya, Le Nègre Potemkine (1), fait non seulement une large place aux soldats oubliés de la Grande guerre, communément regroupés sous le vocable « ti…
  • Beur is not beautiful ?
    En musique, comme en littérature, l’adjectif « beur » s’accole aux artistes du jour et des lendemains de la Marche pour l’égalité et contre le racisme. Visant pour certains une reconnaissance fédératrice dans une singulari…
  • Tabu Ley : souvenirs d’une légende
    Enterrement dans la commune de Nsele, près de Kinshasa, le lundi 9 décembre 2013, d’un des derniers rois de la rumba congolaise. Le Seigneur Tabu Ley Rochereau, père de l’Afrisa International, s’est éteint le 30 novembre…
  • Rentrée littéraire 10 : Visite à Aimé Césaire de Nimrod
    En juin 2013, Aimé Césaire aurait eu cent ans. De nombreux ouvrages ont célébré le poète, comme ce court ouvrage de Nimrod, publié par les éditions Obsidiane pour « saluer, au printemps, le centenaire » de cette naissance….
  • Daby Touré
    Parfois, l’univers des musiques du monde surprend par sa grande capacité à noyer l’audace des premiers de la classe. Apparemment, c’est le cas pour Daby Touré. Un as de la gratte. À la voix douce, délicate. À la pop agil…
  • Rentrée littéraire 9 : Méditerranée – Les Porteurs de rêve
    Publié dans le sillage de l’exposition Le Noir et le Bleu. Un rêve méditerranéen…, exposition inaugurale du tout nouveau musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille, cet ouvrage signe aussi l’un…
  • Rentrée littéraire 2 : Léonora Miano
    La Saison de l’ombre de Léonora Miano, qu a obtenu le prix Fémina le 6 novembre 2013.À l’intérieur des terres africaines, dans le village du clan Mulongo, un incendie a éclaté, douze hommes ont disparu. Dix adolescents, …
  • Poisons de Dieu de Mia Couto
    Sidonio Rosa, médecin « Portugais nouveau venu » arrive à Villa Cacimba, bourgade d’Afrique frappée d’une épidémie de méningite. Il y soigne surtout Bortolomeu Sozinho, un vieux mécanicien-marin à quai, reclus dans une cha…
  • Enterrer l’Impensable dans le miroir des vérités sues et bues
    Un dhikri pour nos morts la rage entre les dents, dernier texte paru de Soeuf Elbadawi, aux éditions Vents d’Ailleurs, se veut « hommage rendu » aux milliers d’innocents victimes du Visa Balladur dans l’Océan indien. Histo…
  • De l’aventure Soirhani et du falakatage des rêves
    À Mirontsy, cité côtière de Ndzuani, aux Comores, se falakate (1) une histoire. Anssoufouddine Mohamed, poète publié aux éditions Komedit et Coelecanthe, y écrit une histoire, celle du club Soirhani, chargée de mots, à l…
  • « Redonner vie aux cadavres-debout que nous sommes »
    Tiré du livre du même nom, le spectacle Un dhikri pour nos morts, interroge le mur créé par le tristement célèbre visa Balladur dans les îles de l’archipel des Comores. Ecrit et interprêté par Soeuf Elbadawi, il s’est jo…
  • Un dhikri pour nos morts la rage entre les dents de Soeuf Elbadawi
    Ce qui frappe d’abord, c’est le souffle. Le souffle et la rage, présents dès le titre si l’on songe que l’invocation du nom de dieu (dhikri), si importante dans le soufisme, est respiration, rythme, répétition… souffle. …
  • Littérature comorienne
    Les obsessions d’une littérature. Thématiques et hantises dans le paysage littéraire des Comores. Saindoune Ben Ali, poète et membre fondateur du collectif Djando la Waandzishi, s’interroge sur le rapport entretenu par s…
  • Banningsville : L’album de Kapaya
    Retour sur une galette sortie chez Buda Musique en France, en provenance directe des Studio Kabako, à Kisangani. Retour sur le premier opus solo d’un guitariste congolais connu pour ses audaces sur scène. Flamme Kapaya é…
  • Cheikh Tidiane Seck : le son d’un homme debout
    Ne pas le dire serait un manquement à l’éthique. Mais le dire pourrait lui sembler excessif. Car Tidiane Seck n’est pas le genre d’homme à se complaire dans l’éloge. Il se veut humble, sans concession certes, mais humble…
  • Mikea ou la frustration contenue
    Madagascar va mal. Le pays traverse une crise sans nom depuis 2009. Revirements et soubresauts politiques, discours et cravates de ministre, avec le peuple qui trinque en sus. Penser que l’on puisse produire de belles mé…
  • Terakaft : un son brut qui roule
    Une bande-son inespérée pour toute personne désirant s’engouffrer en pays touareg. Si possible, éviter ce lointain fantasme de l’homme bleu se noyant dans son turban. Terakaft n’est pas une rêverie lentement susurrée à l…
  • Mwezi WaQ. primé : la reconnaissance de la profession
    Les membres du jury de l’Académie Charles Cros ont décerné un « Coup de cœur Musique du monde catégorie mémoire vivante » au premier album de Mwezi WaQ. le 23 mars 2012 dernier au Babel Med à Marseille. Enregistré à Moroni…
  • Longtemps après
    Qui ne se souvient de la fusion furieuse des allumés de l’ONB ? De leur premier et de leur second album triomphant de la sono mondiale des années quatre-vingt-dix ? Un véritable phénomène apparu sur la scène parisienne e…
  • « Le poète remue les amas amorphes de la vie »
    Repéré à Moroni par les Francophonies en Limousin en 2012, invité à la Maison des auteurs de Limoges en 2013, Anssoufouddine Mohamed est l’auteur de deux recueils de poésie, dont le dernier, paru aux éditions Cœlacanthe,…
  • Sous le regard du lion
    Éthiopie, 1974. Année terrible entre toutes pour Hailu, chirurgien réputé et père de famille, qui voit la lente agonie de sa femme Selam qui a décidé de ne plus lutter. Face à ce lent délitement, une autre décomposition,…
  • « Ne pas classifier mon art sur une base géographique »
    Les univers urbains – et notamment la banlieue – servent souvent de cadre à vos romans. En général, est-ce le paysage qui fait naître le roman ? Et dans ce cas précis, comment l’histoire à raconter vous est-elle venue ? …
  • Fleur de béton
    Premières pages : le beat et la fumée du Black Move, une boîte de nuit improvisée dans une cave de la tour C de la cité des 6 000. Avec Rosa Maria, le lecteur plonge tête la première dans l’atmosphère de flambe, de sueur…
  • Un dhikri au théâtre désarticulé
    À Moroni se joue depuis trois mois Un dhikri pour nos morts de la compagnie de théâtre O Mcezo* sous la direction de Soeuf Elbadawi. Créé en novembre à la Réunion, présenté en janvier à Paris, le spectacle évoque la trag…
  • Borderland :
    First of all, Bound to secrecy (Borderland in its french translation) is your first book to be published in French (though you published two others in English before: The Land of the Fathers and The Kingdom of Sebah). So…
  • Borderland :
    Borderland (Bound to secrecy en anglais) est votre premier livre à être publié en France, bien que deux autres existent en anglais (The Land of the Fathers and The Kingdom of Sebah). Pourriez-vous donc, en quelques mots,…
  • Borderland
    Tout commence par l’arrivée d’un étranger à Wologizi, ville aux confins des mondes, accablée de chaleur et de poussière. Une arrivée écrite comme on tournerait un plan séquence : Cela lui prit près d’une heure pour atte…
  • Question de littérature aux Comores
    Des auteurs comoriens s’organisent en collectif sous le nom de Djando la Waâdzishi. Sept d’entre eux se sont retrouvés les 10, 11, 12 et 13 février 2012 à Moroni, au Muzdalifa House, lieu d’agitation et d’expérimentation…
  • L’édition dans l’archipel des Comores
    Indépendante depuis 1975, l’Union des Comores se divise en trois îles principales : Grande Comore, Anjouan et Mohéli. D’abord protectorat (1886 – 1892), Les Comores devinrent colonie française en 1904 sous le nom de « May…
  • A l’ombre de Mah Damba
    La griotte parisienne venue du Mali signe un album plein de grâce en famille. Sorti sous label parisien (Buda Musique), A l’ombre du grand baobab a été enregistré en compagnie du jazzman Jean-Jacques Avenel.Il est clair …
  • « Studio 105 » de Mayra Andrade
    Ne plus savoir quoi écrire, ni quoi dire. Après une rencontre troublante avec la plus prometteuse des filles de lune à Paris. Une jeune cap-verdienne encore marquée par une enfance belle comme la nuit, qui rendit un jour…
  • Entretien de Nathalie Carré avec Sofiane Hadjadj co-fondateur des éditions barzakh
    Il y a dix ans, naissait en Algérie une belle maison d’édition. Entretien avec les éditions barzakh en 10 questions – comme autant de bougies d’anniversaire !Il y a dix ans naissaient les éditions barzakh. En décembre 20…
  • Entre écrit et oral : le conte, voyage aux rives multiples
    L’univers des contes : un monde de mots égrenés qui nous porte bien au-delà de l’enfance. A l’occasion de la parution de ses Contes des trois rives, l’écrivain Mourad Djebel revient sur la genèse de ce dernier ouvrage et…
  • Abdelkader Djemaï : Gare du Nord, Camping, le Nez sur la vitre
    Après Mohammed Dib et Sadek Aïssat, c’est à Abdelkader Djemaï que les éditions Barzakh consacrent une trilogie réunissant trois courts romans écrits entre 2002 et 2004 : Gare du Nord, Camping et Le Nez sur la vitre.Ces t…
  • Courage de Mamadou Diabate
    Courage, le cinquième opus du plus décalé des koristes de la scène malienne actuelle.Mamadou Diabaté réside aux Etats-Unis depuis plus de quinze ans. Il y a obtenu son premier Grammy il y a deux ans, à l’instar de son co…
  • Beyrouth Canicule
    Le Paris des années 70. Un Paris qui vibre de conversations, rencontres, luttes et convictions. Un Paris prolétaire, émigré, engagé, qui a ses lieux de rencontres dont celui que s’est justement choisi « un petit groupe dé…
  • Farafinko de Aly Keïta
    « En Afrique, tout le monde aime être bien vu par les autres, même s’il faut prendre des raccourcis, de mauvais chemins pour arriver à ses fins. Certaines personnes qui ont dû pouvoir, trichent, mélangent le travail et l’…
  • Jamm de Cheikh LÔ
    Du njaxas à revendre. Venu du wolof, ce mot se prononce « njahass » et traduit l’esprit de ce patchwork sonore, taillé sur mesure pour les nostalgiques des big bands à succès du temps des Ambassadeurs, Rochereau et autres …
  • L’Alliance française à Moroni : guichet unique pour la création
    Incontournable pour les artistes depuis vingt ans, l’Alliance française à Moroni est seule à pouvoir accueillir des projets exigeants sur un territoire où n’existe aucune politique nationale dédiée à la création. Une sit…
  • Jours d’enfance
    Clés-à-molette ou Roulement-à-billes : la société sud-africaine, qui s’y connaît, a des subtilités de classement extrêmement sensibles, surtout aux yeux d’un adolescent en quête de reconnaissance alors que les Clés-à-mol…
  • Adlène Meddi : « Chercher au fond de nos décombres la force d’aimer, c’est l’effraction salutaire »
    Les lecteurs algériens et quelques autres chanceux avaient pu découvrir Adlène Meddi aux travers des deux polars publiés par les éditions Barzakh : Le casse-tête turc (2002), et La prière du Maure (2008). Aujourd’hui, le…
  • Djekpa La You
    Trois ans après le surprenant Na Afriki, la fille prodige du village Ki Yi revient avec Djekpa La You (enfants du monde), un album au son contrasté, quelques fois inégal, comparé aux précédents opus. Dobet Gnahoré y célè…
  • Nkolo
    De l’opus précédent, les fans retiennent ce malentendu. Plus vivant s’inscrivait sur une ligne de pop en langue de France, à la fois audacieuse et décomplexée. Une orientation inattendue de la part d’un artiste congolais…
  • Temporalité africaine
    Les slogans ont une fin, celui de la FIFA n’y changera rien. Le temps de l’Afrique, version foot 2010, n’est déjà plus d’actualité. Les Blacks Stars ont grillé le cap des quarts de finale. En passant la frontière de l’Ur…
  • Le Piment des plus beaux jours
    Découvrir un nouvel auteur est toujours une aventure… et un plaisir lorsqu’il offre un regard frais sur une certaine réalité. Or, c’est le sentiment que l’on a à la lecture du Piment des plus beaux jours, premier roman d…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Marahaba
    Ce titre, qui donne son nom à l’album, signifie simplement  » merci  » en langue shikomori. Reconnaissance et révérence d’un fils adroit envers ses pères et mères d’un jour. Ceux sans qui rien n’aurait été possible, ni car…
  • Identité nationale : encore une affaire d’immigrés en suspens
    Si le débat sur l’identité nationale, lancé en novembre 2009 par le ministre français de l’Immigration Éric Besson, a soulevé des vagues de protestations et laissé sceptiques un bon nombre de Français (cf. l’enquête effe…
1
2
3
4
5