Tous les articles

Tous les articles en lien avec De l’immigré à « l’exilé des bords de Seine (1) », la « France d’ailleurs » dans quelques oeuvres africaines contemporaines

  • JCC 2019 : émancipation féminine et violence des hommes
    La 30ème édition des Journées cinématographiques de Carthage, créées il y a 53 ans en 1966, s’est déroulée à Tunis du 26 octobre au 2 novembre 2019, avec comme film d’ouverture Les Epouvantails de Nouri Bouzid qui ouvrai…
  • Privilégier des écritures différentes
    Le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis est président du jury des Journées cinématographiques de Carthage qui se déroulent du 26 octobre au 2 novembre 2019 à Tunis. C’est l’occasion d’une conversation à bâtons rompu…
  • « Le comité de lecture du théâtre est un passeur, un « fabriqueur » de ponts »
    Malgré la fermeture, à Paris, du théâtre Le Tarmac qui l’accueillait depuis 2004, le Comité de lecture dédié aux écritures dramatiques francophones cherche de nouveaux espaces pour poursuivre son activité. Composé de com…
  • Paris 8 La Fac Hip Hop
    Dans Paris 8 La Fac Hip Hop, une série documentaire de 10 épisodes de 8mn, Pascal Tessaud (Cypher films en coproduction avec ARTE France) retrace l’ouverture des portes de l’université française à la culture Hip Hop à la…
  • « À quel moment la nuit nous gagne-t-elle ? »
    Cette rencontre a un goût paradoxal. C’est celle d’un auteur à l’écriture rare, aux mots incandescents, ceux d’un rai de lumière qui troue la nuit. C’est aussi celle du dernier lauréat du comité de lecture du TARMAC, « u…
  • Coup de coeur Littérature sur TV5 : Une saison au Tarmac
    Chaque 15 jours, Africultures propose son coup de coeur littéraire dans le Journal Afrique sur TV5 monde. Le 8 juin, alors que le théâtre Le Tarmac à Paris, scène dédiée aux écritures et dramaturgies francophones, est me…
  • Hakim Bah : « Je crois aux pouvoirs de la fiction »
    Hakim Bah est l’auteur de plusieurs textes de théâtre et de poésie, parmi lesquels Sur la pelouse (2013), Ticha-Ticha (2015) ou encore Convulsions (Prix RFI Théâtre en 2016).  Pour Africultures, il revient sur ses proces…
  • Hakim Bah :« Partir d’autres œuvres pour en créer une »
    Dramaturge , Hakim Bah est, depuis février 2018, en résidence au théâtre Le Tarmac à Paris. Il revient pour Africultures sur son compagnonnage de longue date avec ce théâtre, avant de nous parler de ses écrits et de son …
  • Cinéma : A la mémoire de Monsieur Boye
    La nouvelle est tombée jeudi 9 novembre aux alentours de 21h, heure de Dakar : Abdel Aziz Boye, « Monsieur Boye » comme disent affectueusement ses élèves, est décédé. Il laisse derrière lui Ciné-banlieue et Ciné-UCAD, li…
  • By the rivers of Babylon : « Ce n’est pas qu’une affaire de cheveux»
    By the rivers of Babylon de Kei Miller – son deuxième roman traduit en français et paru chez Zulma- fustige « Babylone » et son système coercitif et policier. La Babylone des Rastafari jamaïcains, celle qui, depuis les a…
  • Déconstruire la masculinité hégémonique c’est déconstruire les hiérarchies et les normes
    L’un est chercheur, militant panafricaniste, auteur de Africa Unite !, l’autre est comédien. Amzat Boukari-Yabara et Yann Gael font partie des contributeurs de Marianne et le garçon noir, ouvrage dirigé par Léonora Miano…
  • Africultures lance un concours d’écriture
    Créée à l’automne 1997, Africultures fête ses 20 ans et lance pour l’occasion un concours d’écriture.  » Les différences se rencontrent, s’ajustent, s’opposent,  s’accordent et produisent de l’imprévisible  »  Au…
  • Marianne et le garçon noir
    Marianne et le garçon noir est sans doute l’un des premiers ouvrages sur la masculinité noire dans la France hexagonale contemporaine pensé par les concernés. L’écrivaine Léonora Miano a fait appel à des artistes, activi…
  • Rythmes et botanique de Gaël Faye : alliance poétique et libératrice des contraires
    Après Milk Coffee and Sugar aux côtés d’Edgar Sekloka, puis son premier album solo, Pili pili sur un croissant au beurre (2013) sur lequel une trentaine d’artistes était conviée, Gaël Faye a sorti, cette année, son EP Ry…
  • Olivier Py : « Au festival, on monte chaque année plus d’auteurs africains que d’auteurs français ! »
     Tout a commencé avec l’excitation de la rumeur « – Cette année, il paraît que le IN programme un Focus Afrique ! » Rumeur excitée car le théâtre africain et le Festival d’Avignon, ce n’est pas une longue histoire. C’est…
  • « Je suis le témoin silencieux de [c]es plaies(1)», celles des mémoires occultées
    À l’heure où l’on nous (re)parle de « roman national », le texte de Joseph Andras, interprété par D’ de Kabal et le Trio ° Skyzo ° Phony°, revient sur des zones d’ombre de l’histoire. S’il ne restait qu’un chien donne la…
  • Enseigner les colonisations et les décolonisations
    Enseigner les colonisations et les décolonisations, principalement destiné aux enseignants du secondaire, pose les bases d’un enseignement serein et rigoureux des situations coloniales en mettant en lumière leur diversit…
  • « La culture des autres nous habite en permanence »
    Avec Marianne porte plainte !, sorti le 15 mars, Fatou Diome dénonce avec virulence les discours portés par les partisans de « l’identité nationale » à quelques semaines de l’élection présidentielle. Elle s’écarte moment…
  • Crépuscule du tourment II. De Léonora Miano
    Avec ce dernier roman, Crépuscule du tourment II. Héritage, Léonora Miano prend pour protagoniste Amok, le destinataire muet et absent des monologues intérieurs de sa mère, son amante, sa femme et sa sœur dans le premier…
  • La masterclass d’Alain Gomis au Fespaco 2017
    A l’initiative d’Africalia (et donc en présence de son directeur Frédéric Jacquemin et de sa gestionnaire des programmes Dorine Rurashitse), qui attribue des bourses d’étude à ses élèves, une masterclass est organisée à …
  • Félicité, une leçon de cinéma
    Pourquoi Félicité est-il un grand film ? Nous avons essayé de dégager dans notre critique ce qu’il veut nous dire. (cf. [critique n°13983]) Intéressons-nous ici davantage à son geste de cinéma. « Seule l’imagination peu…
  • Félicité, d’Alain Gomis
    Le quatrième long métrage d’Alain Gomis a obtenu l’Ours d’argent à la Berlinale ce 18 février 2017. Pleinement méritée, cette récompense consacre un cinéaste qui avait remporté l’étalon d’or du Fespaco en 2013. Félicité …
  • Kery James s’invite dans la campagne « sans faire toc, toc, toc »
    En ce mois de janvier, le rappeur Kery James est sur les planches du Théâtre du Rond Point jusqu’au 28 janvier pour A vif !, une pièce qu’il a écrite et dans laquelle il joue aux côtés de Yannick Landrein, dans une mise …
  • Kery James : pour une poétique de la condition
    Avec son huitième album solo, Mouhammad Alix, Kery James confirme un certain nombre de thèmes et de procédés d’écriture qui lui sont chers. La question de l’ethos (l’image que l’on cherche à construire de soi à travers u…
  • Le Messie du Darfour, Prix de La Cene Littéraire
    Le Messie du Darfour, paru en août 2016 aux Editios Zulma, est le premier roman traduit en français de l’écrivain soudanais Abdelaziz Baraka Sakin. Il s’agit d’une histoire fictionnelle puisant dans la réalité politique …
  • Marc Alexandre Oho Bambe ou la littérature comme transfiguration
    Membre fondateur du Collectif On A Slamé Sur La Lune, Marc Alexandre Oho Bambe, parfois mieux connu sous le nom de Capitaine Alexandre est un slameur, auteur des recueils poétiques ADN (Afriques Diaspora Négritude) en 20…
  • Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi
    Après La Trempe et Livret de famille, Magyd Cherfi, un des leaders du groupe de musique Zebda, publie Ma part de Gaulois chez Actes sud. Un récit intimiste sur le poids des assignations identitaires, à …
  • Crépuscule du tourment
    Dans ses œuvres, Léonora Miano évoque la mémoire raturée de la « déportation transatlantique des Subsaharien-ne-s(1) », les conséquences vivaces de la colonisation tant en Afrique qu’en France, la conscience de couleur dan…
  • L’Impératif transgressif de Léonora Miano
    Alors que son dernier roman Crépuscule du tourment est attendu pour la rentrée littéraire, Léonora Miano signe un nouvel essai publié chez l’Arche. Avec ce recueil de textes théoriques intitulé L’impératif transgressif…
  • Les pêcheurs de Chigozie Obioma
    Les pêcheurs, le premier roman du jeune écrivain nigérian Chigozie Obioma paru aux Éditions de l’Olivier, pourrait être lu comme une réécriture d’Abel et Caïn, une fable sur le fratricide mêlant histoire familiale et His…
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Pour une langue amère
    Proche du groupe La Rumeur et membre du collectif Anfalsch(1), la rappeuse Casey et l’étude de ses textes pourraient aisément recouper celles du précédent article de cette rubrique consacré à la Rumeur. C’est pourquoi n…
  • La Rumeur : « écrire à balles réelles »(1)
    Depuis 1996, le groupe La Rumeur propose sur la scène hip hop française un « rap de fils d’immigrés ». Les trois membres du groupe – Hamé, Ekoué et Le Bavar- entendent ainsi mettre en question et en cause une double domina…
  • Une lecture de Pars mon fils, va au loin et grandis
    Dès le titre, trois verbes en mouvement. Dès le sous-titre, l’insistance sur le terme de voyage[1]. C’est dans un tourbillon que nous entraîne Joss Doszen dans Pars mon fils, va au loin et grandis.Un tourbillon qui nous …
  • Vauxhall, tableau du tout-monde
    Vauxhall, premier roman de l’écrivain londonien d’origines irlandaise et nigériane, Gabriel Gbadamosi, se lit comme on regarde un tableau.Portrait du quartier de Vauxhall dans les années 60-70, situé à Londres, tout près…
  • Coconut, de Kopano Matlwa
    Avec la publication de la traduction française de Coconut, George Lory et les éditions Actes Sud nous permettent de découvrir le premier roman de la Sud-africaine Kopano Matlwa et, avec elle, le quotidien d’une partie de…
  • Poétique du décentrement et mise en scène de la langue dans Americanah
    Lire Americanah de la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, c’est plonger dans plus de 500 pages d’amour, d’humour, de questionnements politiques sur les raisons de l’exil, sur celles, plus intimes, du retour au…
  • « La poésie est une forme d’état d’être au monde »
    Après le magnifique roman Georgia (Editions Grasset, 2013), Julien Delmaire publie, le 13 mars prochain, un recueil de poème Bogolan chez Le Temps des cerises. Un ouvrage en 40 fragments dans l’intimité d’un homme qui, a…
  • Miano et Doumbia : combat d’Afropéennes
    Dans Afropéennes, la metteure en scène Eva Doumbia s’empare des mots de Léonora Miano. En adaptant Blues pour Élise et Écrits pour la parole, elle porte à la scène une question : qu’est-ce qu’être une femme noire dans la…
  • « Il n’y a pas de problèmes en Afrique il n’y a que des recherches de solutions. »
    Cacophonie est le dernier roman de Ken Bugul, paru en 2014. Ce roman d’une femme qui s’emmure peu à peu physiquement, puis psychologiquement, dans une « maison jaune » dans une « ville ocre » sur le « continent clair-obsur », …
  • Le ravissement des innocents de Taiye Selasi
    Le ravissement des innocents est le premier roman de l’auteure Taiye Selasi. Traduit déjà en 17 langues, cette saga familiale se déploie entre les États-Unis et le Ghana.Un « retour au pays » revisité « Une famille éparpil…
  • Voix d’insurgés, Rano, Rano
    Raharimanana monte sur scène avec le musicien Tao Ravao pour faire entendre les voix des insurgés malgaches de 1947. En toile de fond : les photos de Pierrot Men. L’œuvre est présentée au festival les Francophonies du Li…
  • « Plus qu’une pièce de théâtre, il fallait investir la question de la transmission « 
    À l’occasion des représentations de la pièce Rano, Rano actuellement en tournée, Raharimanana revient sur la genèse de cette œuvre et la nécessaire transmission de la mémoire de la répression de 1947 à Madagascar. Une oc…
  • Lire en été 11 : Notre quelque part
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille chaque semaine quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Notre quelque part, le pre…
  • Le monde et les mots pour reflets :  » Ainsi parlait Rocéthoustra »
    « Ainsi parlait Rocéthoustra »(1) Avec quatre albums en douze ans, Top départ (2001), Identité en crescendo (2005), L’Etre humain et le réverbère (2010) et Gunz n’Rocé Rocé (2013), Rocé prend son temps, là où d’autres  » ac…
  • Pourquoi des fictions… rwandaises ?
    À travers trois ouvrages d’auteurs rwandais centrés sur le génocide des Tutsi, cet article propose de questionner leur rapport à la fiction : La Promesse faite à ma sœur de Joseph Ndwaniye, Au sortir de l’enfer de Jean-M…
  • « L’Afrique conditionnera l’avenir du monde »
    Témoin et acteur de la vie politique du Sénégal, Cheikh Hamidou Kane est l’auteur d’une œuvre de référence de la littérature africaine : L’Aventure ambiguë. Paru en 1961, ce roman-témoignage continue de faire le tour du …
  • « Disiz, c’est moi »
    À l’occasion de la sortie, le 3 mars prochain, de Transe-Lucide, troisième volet de la trilogie dédiée à la « lucidité », après Lucide et Extra-lucide en 2012, Disiz revient sur ce concept, synonyme pour lui d’ « authentici…
  • De l’immigré à « l’exilé des bords de Seine (1) », la « France d’ailleurs » dans quelques oeuvres africaines contemporaines
    À travers certaines œuvres de cinéastes et écrivains africains, il est remarquable de constater une relative évolution de la construction de la figure de « celui d’ailleurs » en France. À partir de l’œuvre de Cheikh Hamido…
  • Jeux de regards et identités plurielles – des faux-semblants à la lucidité, chez Disiz, rappeur et romancier
    En alternant ses casquettes de rappeur, d’écrivain mais aussi plus récemment de comédien, Sérigne M’Baye Gueye, alias Disiz, casse les clichés et interroge sous toutes ces formes l’identité et le vivre ensemble dans nos …
1
2