Tous les articles

Tous les articles en lien avec Mon amie Victoria, de Jean-Paul Civeyrac

  • Shégués de Kinshasa-3964
    ///Article : 3964…
  • Des zoos et des hommes-3962
    ///Article : 3962…
  • Saint Maurice, le saint noir devenu blanc
    Dans une abbaye du Bas-Valais suisse, sur la rive gauche du Rhône, on vénère depuis quinze siècles un martyr : Saint Maurice. Sa particularité : il est Noir. Dans son documentaire Maurice, le saint noir, Serge Bilé retra…
  • Déportations noires
    Dans son documentaire Noirs dans les camps nazis, Serge Bilé donne la parole à quelques témoins qui racontent les vexations spécifiques infligées aux Noirs dans les camps de la mort. » Ceux qui ne se souviennent pas du pa…
  • Le retour des zoos humains
    Scandale d’Outre-Rhin… Le 12 juin 2005, un Village Africain, véritable zoo humain comme au XIXe siècle, fermait ses portes dans le zoo d’Augsburg en Allemagne après avoir rencontré un vif succès.Il y a un peu moins de de…
  • Ecrans noirs 2005 : la solution locale
    Le Festival Ecrans noirs de Yaoundé (4-12 juin 2005) réussit à force de détermination à mobiliser un milieu local peu enclin à soutenir le cinéma dans un pays où les dernières salles ferment. Il joue pour cela sur la con…
  • Kalala
    Les nuages passeront dans le ciel. Et nous ne cesserons de les regarder. C’est par cette simple référence au temps que Kalala débute, du surnom d’un ami d’Haroun, emporté par le sida. Le cinéaste perd son meilleur ami, s…
  • Une fenêtre ouverte-3960
    ///Article : 3960…
  • Cinq sur cinq
    Il s’appelle Jean Salif Diallo, il a 55 ans, et c’est un ami voisin de Moussa Touré. Le fait qu’il ait cinq femmes n’est pas exceptionnel au Sénégal où la plupart des adultes sont issus de famille polygame, à commencer p…
  • Pourquoi ?
    Un plan fixe d’une barque négociant les vagues pour prendre la mer au soleil couchant. Ce dispositif minimaliste qui dure les 8 minutes du film est une magnifique idée pour illustrer un propos plus que grave et qu’il con…
  • Lâche-moi, j’ai 51 frères et sœurs ! (Don’t fuck with me, I have 51 Brothers and Sisters)
    Imaginez : votre père est mort en 1997 et vous ne connaissez pas tous vos frères et sœurs car ce phénomène a eu onze femmes et 52 enfants ! Vous vous mettez en tête de leur rendre visite pour mieux connaître ce père et c…
  • Justice à Agadez
    Lors du tournage d’Agadez Nomade FM en avril 2001, Christian Lelong et son équipe avaient fait la connaissance de ce Cadi, juge nommé à vie par le Sultan pour appliquer la Charia du Coran. Y voyant un vrai sujet de ciném…
  • Hadja Moï
    Avec Hadja Moï, Laurent Chevallier poursuit son histoire d’amour avec la Guinée entamée en 1991 avec Djembefola et poursuivie en 1995 avec L’Enfant noir et en 2001 avec Circus Baobab. Ayant épousé Mandy qui était costumi…
  • Un amour pendant la guerre
    3,5 millions de morts et les femmes comme principales victimes : ce double bilan de cette guerre qui ne veut pas s’achever à l’est de l’ex-Zaïre sert de trame au film de la Camerounaise Osvalde Lewat qui vit aujourd’hui …
  • D’une fleur double et de quatre mille autres
    Il est émouvant de pouvoir revoir Pierre Haffner à travers l’hommage que lui rendent sa fille en faisant ce film et son ami Tahar Cheriaa en se prêtant au jeu. Pierre, brutalement décédé d’un cancer en 2000 à l’âge de 57…
  • Mon beau sourire
    Dans le magnifique Kodou, un des plus beaux films du répertoire noir-africain, le Sénégalais Ababacar Samb Makharam montrait en 1971 une jeune fille devenant folle à la suite de son rejet par la communauté villageoise po…
  • Brasileirinho
    Brasileirinho participe d’une double redécouverte. Non seulement l’Occident se branche sur des musiques à forte consonance traditionnelle tombées dans une relative désuétude en raison du désintérêt de la jeunesse locale …
  • Sorcière, la vie !
    « Si tu ne connais aucun proverbe, c’est que tu n’as pas écouté la parole d’un ancien ». Mais comment une réalisatrice congolaise grandie en Belgique peut-elle retrouver le sens de sa propre culture ? Après la mort de son …
  • Saudade à Dakar
    Le film est dédié à tous les exilés, à toutes les diasporas. Il se termine sur un homme qui chante avec passion combien il aime le métissage. C’est dans ce cycle que s’inscrit Saudade à Dakar, celui du déplacement et de …
  • Nanga Def (comment ça va ?)
    Qu’est-ce qui fait que les 52 minutes de Nanga Def ne pèsent jamais ? Pourtant, ces enfants de 13 ans de la 5ème SEGPA (Section d’Enseignement Professionnel Adapté) du lycée public d’Apt (Vaucluse) ont du mal à s’exprime…
  • Le Miracle de Candeal
    Le procédé est classique : un vieux musicien cubain exilé fait le voyage dont il rêvait pour retrouver ses racines africaines. On fait comme s’il rencontrait et découvrait tout pour la première fois, alors que tout est c…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Jean-Pierre Bekolo à propos de Les Saignantes
    Qu’est ce que te permet la référence au rituel mevungu des femmes Beti au cinéma ? Je suis toujours dans une dualité entre le sérieux et le léger. Je vais chercher un contenu, un sens, qui fonde un cinéma « africain », no…
  • Les Saignantes
    A première vue, on pourrait se demander si Les Saignantes est une pédante fantaisie ou bien vraiment porteur de sens. Mais à bien y regarder, son originalité explose. Au-delà de l’apparence, Les Saignantes n’est pas le r…
  • Le Malentendu colonial
    Après Afrique, je te plurmerai et Vacances au pays, Jean-Marie Teno voulait poursuivre sa réflexion sur l’Histoire commune entre l’Europe et l’Afrique. Le Malentendu colonial (qui portait le titre Allez dans le monde ent…
  • Droits de l’homme, droit des peuples
    Dans le cadre des rencontres du matin du TOMA en Avignon à la Chapelle du verbe incarné, Edwy Plenel, qui fut directeur de la rédaction du Monde jusqu’en novembre 2004, et le philosophe poète et romancier martiniquais Ed…
  • Joucas 2005 : paroles de photographes africains
    A Joucas, comme en 2004 pour la sculpture, des artistes africains se sont retrouvés sous l’égide de la Fondation Blachère pour une résidence atelier en phase avec la population.Un petit village entre Gordes et Apt (Vaucl…
  • Comment conquérir l’Amérique en une nuit
    Comment la marge du monde peut-elle conquérir en un tour de main le monstre dominant ? Le jeune Gégé à la prescience des gens simples : par l’amour, l’arme des pauvres. C’est donc avec la photo d’une blonde de magazine q…
  • Maurice, le Saint noir
    Nous voici en Suisse dans le Bas-Valais, sur la rive gauche du Rhône. Dans une abbaye, on vénère depuis 15 siècles un saint martyr : St Maurice. Lequel a une particularité : c’est un Noir. Un célèbre tableau de Matthias …
  • Djourou, une corde à ton cou
    « Je suis né dans un pays qui accueille plus volontiers l’argent des étrangers que les étrangers ». Le ton de ce film sera résolument personnel. Et les images saccadées de cygnes sur le lac Leman annoncent elles aussi un t…
  • De l’indicible au romantique : les masques de l’amour au cinéma
    Rares sont les histoires d’amour dans les cinémas d’Afrique noire, mais les films populaires plongent volontiers dans le romantisme.Nous avions déjà évoqué dans  » Femmes et hommes dans les cinémas d’Afrique noire  » (Afri…
  • Cannes 2005 : quelle diversité ?
    Absente l’Afrique ? Pas si sûr. Le 58ème festival de Cannes n’a pas sélectionné beaucoup de films africains mais le Continent s’infiltrait par bien des portes, avec à la clef une réflexion sur la diversité culturelle.Log…
  • La sauvegarde des images du Sud : une obligation pour la diversité culturelle
    La numérisation est à la mode : rien d’étonnant ! Deux facteurs essentiels : les négatifs des films se dégradent, patrimoine en perdition, et la nouvelle technologie numérique permet de les sauver. Il suffit donc de s’or…
  • Afriques 50 : regards singuliers, auteurs singuliers – une recherche esthétique permanente
    A l’occasion du 50ème anniversaire des cinémas d’Afrique et de la parution du livre « Afriques 50 : singularités d’un cinéma pluriel » (L’Harmattan), une rencontre animée par Catherine Ruelle (RFI) était organisée au Pavil…
  • La leçon de cinéma d’Ousmane Sembène au festival de Cannes 2005
    Après les cinéastes les plus connus au monde, l’aîné des anciens a été sollicité par le festival de Cannes pour donner la traditionnelle leçon de cinéma, événement du festival. Devant la salle Buñuel au Palais du festiva…
  • Un film contre les tabous
    Vous situez le film en 1997 qui correspond à votre année du bac. Qu’est-ce qui vous empêche de le situer dans le Maroc d’aujourd’hui ? Y a-t-il une transposition difficile ? Les choses ont évolué mais les codes de cette…
  • « Il ne faut pas nous cantonner dans un registre »
    Wend signifie Dieu en mooré. Et Delwende ? Cela se traduit mot à mot par  » je me confie à Dieu  » ou  » je m’adosse à Dieu « , ce qui est presque pareil. J’ai ajouté comme sous-titre  » Lève-toi et marche « , une expression …
  • Marock
    Après des courts métrages remarqués, notamment Deux cent dirhams, Laïla Marrakchi choisit dans son premier long métrage de raconter son année du bac. Elle l’a vécue à Casablanca et c’est là que se situe le film, en 1997,…
  • Delwende (Lève-toi et marche)
    A l’origine, Yameogo voulait être journaliste. Réalisant les limites politiques de ce métier, il a viré sur le cinéma qu’il percevait comme plus libre et s’est concentré à chaque film sur un problème particulier dans l’e…
  • Les Habits neufs du gouverneur
    Comment toucher un public aussi dépossédé de cinéma que celui de la RDC ? La réponse de Mweze est de faire sur place un cinéma populaire utilisant les deux ficelles qui avaient fait l’immense succès de son film vieux de …
  • Paul Robeson : Here I Stand
    Il fallait revenir sur la vie de Paul Robeson pour que les jeunes générations découvrent ce chanteur et acteur qui marqua la vie culturelle nord-américaine des années vingt aux années 70. Il n’est pas étonnant que le pri…
  • Ecrire pour le théâtre et le cinéma en République démocratique du Congo
    Introduction par Mbala Nkanga L’écriture pour le théâtre et le cinéma a été largement influencée par la colonisation belge et l’expérience post-coloniale dramatique de la dictature Mobutu. Les Belges n’ont pas cherché …
  • The Brown University Africana Film Festival 2005 : questions d’identité
    Le festival de Providence (USA) confirme son rôle de réflexion universitaire et critique comme accompagnement d’une programmation exigeante et variée.La nouveauté de cette seconde édition du Brown University Africana Fil…
  • Noirs dans les camps nazis
    « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre ». C’est avec cette phrase de Santayana (et que l’on retrouve comme un proverbe chez de nombreux auteurs) que Serge Bilé ouvre son film. La question du …
  • Hôtel Rwanda
    Paul Rusesabagina est hutu et a en charge un des grands hôtels de Kigali. Laissant un millier de Tutsi s’y réfugier durant le génocide de 1994, il réussira à empêcher les milices hutu de venir les y massacrer. C’est là l…
  • Drum
    A l’heure où l’Afrique du Sud se cherche un devenir encore incertain, ce n’est bien sûr pas un hasard qu’un cinéaste noir se penche sur le Sophiatown des années 50 : c’est dans cette banlieue de Johannesburg qu’au sortir…