Tous les articles

Tous les articles en lien avec Les Pharaons de l’Egypte moderne, de Jihan El Tahri

  • Vacances au pays
    J’ai vu Vacances au pays à Berlin, lors d’une semaine de cinéma africain organisée par la Maison des Cultures du Monde. Une délégation de dirigeants camerounais se trouvait justement en visite officielle dans la ville. I…
  • Premier Noël
    Azouz Begag et Calixthe Beyala ont déjà pillé le thème : comment les enfants de l’immigration vivent le déphasage des pratiques culturelles communes en France. Premier Noël y ajoute le burlesque à l’image, sans tomber da…
  • Mabrouk Moussa !
    Un restaurant à couscous : le cuisinier veut vider le plongeur noir. Une cliente arrive, son charme détonnant transporte le patron. Elle veut un bœuf bourguignon, bien sûr absent de la carte. Seul le Noir sait le faire e…
  • Watt
    L’idée est d’enfer : l’amour survolté de Blasty pour Céli ne passe que par de nouvelles piles pour son poste radio. Mais le courant ne passe pas : la bête de scène qu’est Bomou Mamadou dans les tous les spectacles du Ki-…
  • Nouveautés du livre
    Tana cultures 2000, conçu et coordonné par Geneviève Brunet, éditions Tsipika/Cite, 108 pages, 70.000 Fmg (environ 70 FF) Antananarivo, ville de cultures : les touristes l’ignorent, qui ne font qu’y passer, mais aussi l…
  • Editorial
    Les hommes sont deux mains sales : l’une ne se lave qu’avec l’autre Proverbe peulNous n’avons pas soufflé de bougies : nous n’en avions pas le temps ! Le 25ème numéro d’Africultures s’est fait comme tous les autres, dan…
  • Un griot entre théâtre et cinéma
    Après avoir joué en Afrique dans des pièces de théâtre et dans des films comme FVVA : Femme, villa, voiture, argent et Toula ou le génie des eaux (Mustapha Alassane, 1972 et 1973) et Le Médecin de Gafiré (Mustapha Diop, …
  • Histoire d’un retour au pays
    En 1972, C’est quoi même, un spectacle fait de débris de mémoire, sans intrigue ni suspense, bouleverse les bases ronronnantes de la mise en scène ivoirienne. Le metteur en scène en est Sidiki Bakaba. Depuis, les prix et…
  • Vers un réseau culturel africain
    Dans un Bangui en plein dysfonctionnement où la misère s’étend à perte de vue et où le quotidien est une lutte pour la survie, la culture n’est pas la préoccupation première. La République centrafricaine se relève avec p…
  • Bamako 2000 : la percée internet
    A Bamako, la Rencontre des Passerelles du Développement sur l’internet en Afrique a mobilisé plus que prévu : le palais des congrès pris d’assaut par 2000 participants au lieu des 300 prévus au départ ! Notre numéro 23 d…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Serge Kancel
    – Le nouveau système de sélection par commissions annoncé par la conférence de presse du Fespaco semble avoir été finalement abandonné. Pourquoi et par quoi est-il remplacé ? Il n’a pas été abandonné, mais différé de qu…
  • Editorial
    On a cru pendant longtemps que ces livres impénétrables répondaient à des idiomes oubliés ou reculés. Il est vrai que les hommes les plus anciens, les premiers bibliothécaires, se servaient d’une langue toute différente …
  • Cinémas lusophones : le gâchis et l’espoir
    L’histoire des cinémas lusophones ressemble à un énorme gâchis. Le Portugal salazariste s’est accroché à ses colonies qui n’ont pu se libérer qu’après la révolution des œillets en 1974. Le cinéma, qui s’était fait outil …
  • entretien d’Olivier Barlet avec Orlando Fortunato
    Quelle est la situation du cinéma en Angola ? Le cinéma pour nous est extrêmement important : c’est la façon la plus simple de communiquer entre nous ! J’ai participé aux tout-débuts de ce cinéma, en 1975 : nous avions …
  • « Nous coupons une partie de nous-mêmes pour la vendre »
    Auteur de Mortu nega (ceux dont la mort n’a pas voulu, 1988)- devenu un des grands classiques des cinémas d’Afrique – et de Les Yeux bleus de Yonta (1992), Flora Gomes était en sélection officielle à Cannes en 1996 avec …
  • « Il faut garder espoir »
    Flora Gomes, où en êtes-vous depuis la guerre civile ? Je continue ! Je prépare un tournage. Bien sûr, avec la guerre civile de 1998 qui a duré presqu’un an, tout était bloqué ; on vient de faire des élections… on repre…
  • Sankofa
    Quelle sortie discrète pour un film qui a fait un tabac aux Etats-Unis, devenant un film-culte pour la communauté noire ! Quelle timidité pour un réalisateur dont La Récolte de 3000 ans est un des grands classiques du ci…
  • Essaouira : des artistes singuliers ?
    Les artistes singuliers d’Essaouira (déjà documentés dans Africultures n°13) on été mis en avant par un cycle d’expositions dans le cadre du Temps du Maroc. Ils représentent un exemple frappant et rare d’émergence d’une …
  • Editorial
    Igowi nyi fala nyi compini wé A la guerre franco allemande Sa té dyuwa ka yénana wé Sont partis mourir Indégo s’azo n’awani w’azo Nos amants… nos enfants… *** Igowi nyi fala nyi compini wé A la guerre franco …
  • La contradiction du tirailleur dans le cinéma africain
    Par la magie du cinéma, l’Histoire perd la froideur de la plume de l’historien pour trouver une immédiateté la rendant sensible. Les cinéastes africains utilisent souvent un personnage de tirailleur pour évoquer le rappo…
  • Le Cri des hommes
    Resté pour cause de faillites successives des coproducteurs français neuf ans dans les tiroirs, ce film qui se déroule en 1957 durant la guerre d’Algérie peut sembler aujourd’hui hors de propos. Il n’en est rien, bien au…
  • Comédia infantil
    On pouvait craindre le pire : un film réalisé par une Occidentale sur les enfants des rues au Mozambique d’après le roman d’un auteur à succès suédois. La surprise est d’autant plus grande : Comédia infanti, qui laisse l…
  • The contradictory Tirailleur in African film
    Through the magic of cinema, History sheds the coldness of the historian’s pen, taking on an immediacy which gives it sensitivity. African filmmakers often use the character of the Tirailleur to evoke relations with the …
  • Editorial
    « Demain nous serons sages Tu me crois, dis ? Demain Nous aurons un destin neuf au fond d’un voyage » Tchicaya U Tam’si Le mauvais sang, 1955, réed. L’Harmattan 1998.Le poème est esthétique et rythme, peinture et musi…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Ibrahim Loutou, président d’Afrique en créations
    L’association Afrique en créations est-t-elle en train de disparaître en se fondant ce 1er janvier 2000 dans l’Association française d’action artistique (AFAA) hébergée par le ministère français des Affaires étrangères ?…
  • Barbecue Pejo
    Elle n’y va pas de main morte pour désigner son mari paysan : flémard, gagne-petit, ramasse-miettes… Il se démène pourtant pour trouver des solutions à leur misère, mais le taxi acheté à grands frais flanche tout de suit…
  • à propos de Barbecue Pejo
    Votre film est frappant par, je dirais, le plaisir de la parole… En tant que chanteur, j’écris des paroles, et comme j’ai fait des études littéraires, j’aime bien jouer avec les mots. Accompagnées par des paroles, les i…
  • De la Coopération aux Affaires étrangères : pot de terre et pot de fer
    La disparition du ministère (puis secrétariat d’Etat) de la Coopération s’est effectuée à grand renforts de déménagements de responsables et de blocages de dossiers. La vieille séparation entre les anciennes colonies et …
  • Editorial
     » Contre la part de rouleau compresseur que vont engendrer les autoroutes de l’information, il faut que surgissent les chemins de traverse, les sentiers et les pistes qui resteront autant de sillons sur lesquels germeron…
  • Les enjeux de la rencontre de Bamako
    A l’initiative du Président de la République du Mali, Alpha Oumar Konaré, Bamako sera en février 2000 la capitale de l’internet africain. La ville accueillera une rencontre internationale sur les usages de l’internet pou…
  • Mettre en valeur la richesse culturelle
     » Si nous disons oui aux défis des nouvelles technologies de l’information, c’est sans naïveté, car nous savons qu’elles recèlent des enjeux considérables. Enjeux de pouvoir car, aujourd’hui, celui qui peut le mieux êtr…
  • Une réponse divine au conflit de générations
    Internet : une chance pour les jeunes face aux anciens. Mais cela suppose en Côte d’Ivoire de nombreuses évolutions, à commencer par l’attitude de l’Etat.Quelle est votre action dans le domaine de l’internet  ? Mon entr…
  • Que les femmes soient présentes
    Une utilisation africaine des nouvelles technologies entre les associations féminines.Comment en êtes-vous venue à internet ? J’ai fait des études de communication. Qui dit communication dit internet. Puis, travaillant …
  • Le cyberespace des femmes d’Afrique
    Un exemple concret d’appropriation de l’internet pour établir des réseaux internationaux de solidarité féminine.De quelle dynamique est sorti Famafrique ? De la frustration lors de la préparation de la conférence mondia…
  • Déjà les premières évaluations
    Avec le directeur de l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal (OSIRIS), un tour d’horizon des avancées de l’internet dans un pays qui mise sur les nouvelles technologies.Com…
  • « Faire bouger les mandarins »
    L’introduction d’internet à l’université bouleverse les rapports étudiants-enseignants mais ne les éliminent pas. L’exemple sénégalais et ses perspectives.Comment vous en êtes venu à vous intéresser à internet ? Dans le…
  • « Un outil et non une finalité »
    Une association béninoise engagée, dans un contexte difficile…Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à internet ? J’étais en documentation, à préparer mon mémoire de premier cycle, en troisième année de l’Ecole Na…
  • « Le développement passe par la communication »
    Le parcours d’un précurseur dans un pays où les choses ne font que démarrer.Comment en êtes-vous venu à agir sur les nouvelles technologies ? Guinée Ecologie est un programme sur l’environnement qui avait par exemple pr…
  • Le Passage du milieu
    Dans le commerce triangulaire Europe-Afrique-Amérique, le 2ème moment, celui du transport des esclaves, était appelé  » le passage du milieu « . Pour l’illustrer, le cinéaste antillais Guy Deslauriers fait appel au récit d…
  • Les pillules du mal
    Sous forme d’enquête journalistique, Malick Sy documente les dégâts causés par les médicaments vendus en toute illégalité dans les rues africaines en marge des officines de pharmacie. Non seulement il en dresse le consta…
  • Deux petits tours et puis s’en vont
    Décembre 89 au Bénin : Kerekou, après 17 ans de pouvoir autocratique et face au mécontentement populaire, convoque la Conférence nationale qui investira Nicephore Soglo. Avril 96: Kerekou revient au pouvoir, démocratique…
  • Un rêve d’indépendance
    Le mérite d’Un rêve d’indépendance est de nous raconter l’histoire autrement : alors que Thierry Michel jongle (brillamment) avec les archives dans Mobutu, roi du Zaïre, Monique Phoba prend sa caméra à l’épaule et va voi…
  • Le Salon de la Plume noire se cherche encore
    Exilé à la périphérie de Paris, le Salon de la Plume noire (15-17 oct.), malgré un net sursaut de fréquentation le dimanche après-midi, n’a pas recueilli le public qu’il méritait et qui lui semblait promis après le succè…
  • Nouveautés du livre
    La razzia, d’Amin Zaoui, éd. Le Serpent à Plumes, 192 p., 99 FF. Dans le troisième roman d’Amin Zaoui, la dédicace annonce les deux sujets du livre :  » Ouvrez mon cœur, vous y trouverez Rabia et Oran, une femme et une v…
  • Editorial
     » – Iyo, c’est quoi au juste, un enfant ? – C’est quelqu’un comme toi. – Et quelqu’un comme moi, c’est quoi ? – C’est un enfant.  » Francis Bebey, L’enfant-pluie, Sépia 1994.C’est quoi au juste, un enfant ?  » Un adult…
  • Cinéma d’animation : une nouvelle écriture
    En janvier 2001 est prévu à Abidjan le premier festival du cinéma d’animation africain, Les Nuits animées du Griot. Une production méconnue et plus importante qu’on ne le croit.Lors du premier panorama du cinéma d’animat…
  • Allier le futile à l’utile
    Le premier long métrage du Burkinabè Dani Kouyaté, Keïta l’héritage du griot, qui reprend la légende de Soundjata Keïta à travers l’imagination d’un enfant, a aisément conquis un jeune public. Il se défend pourtant d’avo…
  • La dimension universelle du conte
    Les Contes animaliers du Burkinabè Mustapha Dao viennent de ressortir sur les écrans français dans la série Terres africaines (POM Films). Une bonne occasion de lui demander sa conception du cinéma pour la jeunesse.Une r…
  • Namur 1999, toujours convivial
    Festival engagé mobilisant bien sa population, Namur est toujours l’occasion de compléter ses lacunes et de rencontrer les cinéastes. Remarquablement organisé, il permet de découvrir les dernières productions francophone…
  • Chroniques marocaines (Waqa’i maghribia)
    Un enfant fuit la circoncision. Rattrapé, circoncis et choqué, il écoute les histoires de sa mère :  » Raconte, n’aie pas peur pour moi !  » Et la mère raconte une, deux, trois histoires particulièrement contemporaines : l…