Tous les articles

Tous les articles en lien avec Histoires rêvérées de Mia Couto

  • Le fils du héros, une Histoire qui colle à la peau
    Avec ce quatrième roman Le fils du héros, Karla Suarez nous livre une réflexion sur l’héritage d’une mémoire collective : celle qui lie Cuba avec l’Angola. Avec ce récit  touchant de par sa sincérité et sa simplicité, el…
  • Oui camarade ! Instantanés de l’indépendance angolaise
    Première oeuvre de fiction de l’Angola indépendante et écrite dans le feu de la révolution, Oui camarade ! raconte ces quelques mois de 1975 où tout a basculé. L’oeuvre de Manuel Rui, qui a participé activement aux événe…
  • Mia Couto historien ou fictioniste ?
    La parution des deux premiers tomes de la trilogie intitulée As areias do imperador (Editions Caminho) (1) semble marquer un tournant dans l’oeuvre de Mia Couto. En effet, celle-ci est  principalement composée de textes …
  • Histoires rêvérées de Mia Couto
    Dans Terre somnambule, sans doute son roman le plus connu, écrit en 1992, l’auteur mozambicain Mia Couto disait : « Écrire, c’est apprendre aux gens à rêver ». Quelques années plus tard, c’est justement ce à quoi il s’attè…
  • Ici/là-bas, le retour d’Edgar Sekloka
    Après un recueil de poésie et une session de mixtapes, Edgar Sekloka, l’ancien rappeur de Milk, Coffee & Sugar, revient avec un EP réussi où il cultive son art du paradoxe. Où était donc passé Edgar Sekloka ?…
  • À la Goutte d’Or, le souvenir de 1996 ranime l’impuissance de 2016
    Le 23 août 1996, plus de 300 sans-papiers sont violemment chassés de l’église Saint-Bernard à Paris, qu’ils occupent depuis plusieurs semaines. Vingt ans plus tard, le souvenir de l’évacuation musclée et de la solidarité…
  • Au Ghana, une webradio devient la voix de la nouvelle génération
    Lancée en septembre 2015, XLiveAfrica explose tous les compteurs d’audience. Cette nouvelle webradio, nichée dans le centre-ville de la capitale ghanéenne, est à l’image de sa jeunesse : moderne, arty et connectée.Comme …
  • Balades plantain à la Goutte d’Or
    Surnommée le « marché des cinq continents », la Goutte d’Or (Paris 18e), entre les métros Barbès et Château Rouge, recèle de denrées venues du monde entier. Hélène Tavera, à l’initiative de balades gustatives, raconte le q…
  • Quelle place pour les cultures africaines dans les médias français ?
    Avec le lancement de médias tels que Le Point Afrique, Le Monde Afrique, Canal + Afrique ou encore AfricaNews, filiale de la chaîne Euronews, le monde des médias français signale son appétence pour le continent. Est-ce à…
  • Poisons de Dieu de Mia Couto
    Sidonio Rosa, médecin « Portugais nouveau venu » arrive à Villa Cacimba, bourgade d’Afrique frappée d’une épidémie de méningite. Il y soigne surtout Bortolomeu Sozinho, un vieux mécanicien-marin à quai, reclus dans une cha…
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • José Eduardo Agualusa et Mia Couto ré-enchantent le monde
    Les écrivains mozambicain Mia Couto et angolais José Eduardo Agualusa sortent leurs deux derniers romans en France. L’occasion de faire dialoguer ces deux piliers de la littérature africaine lusophone.Interviewer José Ed…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Le Dernier vol du flamant rose
    Indépendant en 1975, le Mozambique a subi jusqu’en 1992 seize années d’une terrible guerre civile entretenue par les régimes d’apartheid de Rhodésie et d’Afrique du Sud, et qui a fait un million de morts. L’ONUMOZ fut al…
  • « Nobody comes with solutions; it’s impossible »
    After making several short films, this is your first feature. You have chosen a very difficult story for your first feature film, because Mia Couto’s writing is highly fantastical. How did this project come about and wha…
  • « Personne ne peut venir en apportant les solutions »
    Après avoir réalisé plusieurs courts, vous réalisez là votre premier long métrage. Vous avez choisi pour cela une histoire très difficile : l’écriture de Mia Couto est totalement fantastique ! Quelle idée aviez-vous en t…
  • Mia Couto ou l’art du conte
    Il n’est plus possible aujourd’hui d’ignorer Mia Couto. A l’occasion de la sortie de O fio das missangas, Pierrette et Gérard Chalendar proposent dans cette nouvelle contribution une exploration de la langue si originale…
  • Une vision circulaire
    De l’écrivain mozambicain Mia Couto vient de paraître un livre pour enfants, Le Chat et le noir (1), occasion de revenir sur les relations entre littérature et enfance, et un roman, Chronique des jours de cendre, (4) sur…
  • Chronique des jours de cendre
     » Ce qui est triste c’est de mourir de la mort d’un autre. C’est-à-dire : chacun possède sa propre mort, unique et exclusive comme la vie. C’est le moment ultime qui nous est destiné. Mais, parfois, par erreur, une autre…
  • Mia Couto ou la fable du chaos
    « Qu’est- ce que le destin sinon un doux ivrogne conduit par un aveugle » Mia Couto »Je suis né au Mozambique, dans la ville de Beira où j’ai vécu jusqu’en 1971. Je suis fils d’une famille portugaise et j’ai fait mes étude…
  • Visions d’ailleurs, visions intérieures
    Ecrivain de langue portugaise, Mia Couto est né au Mozambique en 1955. Engagé aux côtés du Frelimo dans la lutte pour la libération du joug colonial portugais, il a été directeur de l’agence d’information du Mozambique, …