Tous les articles

Tous les articles en lien avec Poèmes à partager à l’occasion de la Nouvelle Année

  • Mûrier triste dans le Printemps arabe
    Tahar Bekri a sorti, en avril 2016, chez Al Manar, son dernier recueil de poèmes, au titre évocateur, Mûrier triste dans le Printemps arabe, accompagné d’acryliques de Jean-Michel Marchetti.Les poèmes de Tahar Bekri comp…
  • Nous sommes Bassam et bien plus
    Nous sommes Bassam et bien plus La vie n’est pas à prendre çà et là Le sang n’est pas à répandre à tout vent Vous le savez si bien Vous qui croyez en votre Dieu Qui ne peut être un Dieu de haine et de mort A moins …
  • Doudou Ndiaye Rose : la chair même du tambour !
    Tu connaissais tous les chemins, tous les secrets de la percussion, comme ceux à qui Dieu a donné de connaitre tous les chemins de la connaissance. L’Afrique dans ce qu’elle possède de plus précieux, a toujours mis l’acc…
  • « Une réflexion sur le présent de l’Afrique ou des Afriques « 
    Née en France, Seloua Luste Boulbina grandit dans l’Alger de l’après indépendance et poursuit des études de philosophie et de Sciences Politiques à Paris (agrégation, doctorat, habilitation à diriger des recherches). Thé…
  • A quoi sert la poésie ?
    J’ignore ce que peut la poésie même si je ne peux me passer d’en produire et d’en consommer. Production et consommation si singulières, différentes de celles, marchandes, qui caractérisent le monde au XXIe siècle. Le pou…
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier, Directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en -Yvelines, nous parle des activités de la Maison qu’il dirige depuis 2002, des passerelles entre la poésie et les autres arts et de la place de la…
  • Poésie. « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez Le Manteau et la Lyre, Obsidiane.Africultures. Pourriez-…
  • « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète congolais. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez la nouvelle maison d’édition française Le Mant…
  • Y a-t-il une vie avant la mort ?
    Ce texte en guise de manifeste mêle les voix poétiques de Tanella BONI, Célia ELAME, Denis POURAWA, Yvon LE MEN, Rohan HOUSSEIN et Marc Alexandre OHO BAMBE, sur une idée originale de ce dernier. Cette question, brutale e…
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier est directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), initiateur du festival PoésYvelines et de deux prix de poésie. Il nous parle de la place de la poésie aujourd’hui et des passere…
  • L’Afrique à l’honneur
    Pour la première fois, plusieurs éditeurs africains présentent leurs ouvrages au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, du 26 novembre au 1er décembre.Des albums en français et en kinyarwanda, des syllabai…
  • Tahar Bekri/Annick Le Thoër, La nostalgie des rosiers sauvages
    La nostalgie des rosiers sauvages est le dernier livre du poète Tahar Bekri, paru en juin 2014, avec des acryliques d’Annick Le Thoër, chez Al Manar, éditeur auquel il est resté fidèle depuis quelque temps.Tahar Bekri es…
  • Lire en été 9. Métaspora, Essai sur les patries intimes de Joël Des Rosiers
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille chaque semaine quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Poète, essayiste et psyc…
  • Lire en été 2 : L’Afrique entre soleil et volcan
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en aout, vous conseille chaque semaine, quelques oeuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Belle lecture. Angèle …
  • In Memoriam : Yaya Savané
    Dans la nuit du 25 au 26 avril 2014, Yaya Savané s’est éteint à Paris. Né en 1950 à Daloa (Côte d’Ivoire), historien et anthropologue, auteur de nombreux articles sur le patrimoine et le musée, ancien Conservateur en che…
  • Frédéric Bruly Bouabré : La lettre, l’esprit et le dessin.
    Frédéric Bruly Bouabré a quitté les siens à Abidjan (Yopougon), le 28 janvier 2014. Né au tout début des années 1920, probablement en 1923 (1), il vivait et travaillait à Abidjan. Il était sans doute l’un des deux artist…
  • Stèle pour Nelson Mandela
    Grandit ombre sacrée Tu as vu la terre aux mille collines Et nous avons franchi l’espace interdit La moisson sera bonne à l’heure du refus Timbre de la bonne nouvelle et partie de si loin J’ai vu Soweto et sa révolt…
  • Monsieur le Président de la république,
    Au moment où, loin du Sénégal, je m’apprêtais à conclure mon humble lettre à votre endroit, j’apprends tard dans la presse – vrai ou faux – que vous aviez autorisé la poursuite du programme de pavage de Dakar, alors que …
  • Poésie de Palestine
    Vient de paraître, chez Al Manar, Poésie de Palestine, anthologie rassemblée par Tahar Bekri (1) qui donne à lire dix poètes de la Palestine d’aujourd’hui.En 2010, après un voyage en Palestine, Tahar Bekri avait publié S…
  • Ici commence Ici de Sony Labou Tansi
    Vient de paraître aux éditions Clé à Yaoundé, au premier trimestre de l’année 2013, Ici commence Ici, recueil de dix-sept poèmes de Sony Labou Tansi. Quelques mois après sa disparition, le 14 juin 1995, paraissait Poèmes…
  • Pour Hugo Chavez
    C’est mon sang qui éclate En souples jets d’une insolite douleur Dont la voix s’intercale aux archives de la mort C’est mon sang à tout faire De pays à refaire Au bord de la tempête déchirée Dont l’épée se calcine …
  • Léopold Congo-Mbemba ou le chant ininterrompu
    Il n’avait pas encore fini de signer son dernier recueil, Magies, paru chez Présence Africaine en 2012. Il avait le devoir de faire entendre sa voix. Léopold Congo-Mbemba (16 novembre 1959 – 16 février 2013) s’en est all…
  • Gaïac
    La première fois que je lus le titre du livre de Joël Des Rosiers, Gaïac (1), dans une allée du Salon du livre de Paris, au stand du Québec, j’oubliai le c final, je pensai à la Terre mère (Gaïa (2)) mais il n’en était r…
  • Au souvenir de Yunus Emre
    Le dernier livre de Tahar Bekri, Au souvenir de Yunus Emre (1) s’inscrit dans le sillage du précédent recueil paru en 2011, Je te nomme Tunisie, dans lequel, poursuivant la quête de la liberté dans un pays au tournant de…
  • Senghor : 11 ans après…
    Tu aurais eu 106 ans aujourd’hui, en ce mois de décembre où tu nous quittas.Tu étais le fils aîné d’un grand siècle, comme Cheihk Hamidou Kane avait qualifié ton ami le Professeur Assane Seck. Un homme à jamais couché, à…
  • Commémoration de l’abolition (2012)
    Éloge prononcé par Ernest Pépin lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage au Conseil général d’Île de France, le 10 mai 2012.J’entends ici la voix d’Édouard Glissant, voix au bord du bégaiement et qui force …
  • L’imaginaire et l’écriture à plusieurs voix : Glissant et « la terre magnétique ».
    Il y a, chez Édouard Glissant, une manière d’écrire le monde à plusieurs mains. De nombreux écrivains et penseurs redoutent cette expérience qui ne semble pas, pour mille et une raisons, leur convenir. Ici, dans cette av…
  • Mondialité de Glissant
    François Noudelmann est professeur à l’Université de Paris 8, régulièrement « visiting professor » aux États-Unis (Johns Hopkins University, New York University), et producteur de l’émission « Je l’entends comme je l’aime » …
  • Terres d’Afrique
    Terres d’Afrique (1), rassemble des textes d’une quarantaine d’auteurs d’horizons divers, reconnus ou non, classés par ordre alphabétique, de Kouméalo Anaté à Pavie Zygas. Parfois, les notices biographiques sont brèves (…
  • Pour Haïti
    Les voiles de la mort sont apparues. Pays brisé, enseveli sous les décombres d’un cauchemar. Et les rues que l’on voit comme des fantômes hurlent sous le masque des jours. Haïti ! Haïti ! Au visage de cendre, au ciel co…
  • Je viens de décréter une Bonne Année
    J’arrive au bout de l’année avec toi Nous l’avions commencée ensemble Au bout d’une autre année Cela fait si longtemps que ça dure Que mes vœux s’emmêlent Perdent la mémoire Ou bien ils se répètent comme le monde s…
  • On m’appelle sans papiers
    On m’appelle sans papiers Pourtant j’avais pris soin de me munir de feuilles vertes Comme une offrande à la forêt lointaine Mais la forêt grondait comme une jungle J’avais pris soin de me plier dans les coins De n’h…
  • Pour Suzanne Césaire
    Tropiques contre le poids de l’obscur Aérer le pays Le paysage s’illumine de tant de liberté Non pas le désespoir en grain d’or Mais le bruit neuf d’un signal d’oiseau La tentation d’une terre à enfanter Le tressai…
  • La Belle Amour humaine
    Je suis suffoqué par le beau roman de Lyonel Trouillot La Belle Amour humaine. Je dis Je parce que ce roman m’a pris par la main comme si j’en étais le seul lecteur. À l’évidence c’est le roman de la maturité lorsque le …
  • Disparition de Jacqueline Lemoine
    Le monde du théâtre et de la poésie est orphelin de l’actrice Jacqueline Lemoine, décédée à Dakar le 10 juillet 2011, un an à peine après son mari, le poète Lucien Lemoine. Le peuple sénégalais n’est pas seul à la pleure…
  • « Ô Pays, mon beau peuple »
    Je ne sais pas ce qu’est le pouvoir. Personne ne le sait. Mais on sait quand il y en a un. Ainsi aurait parlé Marguerite Duras. Quand Dieu veut sauver un peuple, Il confie son destin au même peuple. Les démons aiment les…
  • Je te nomme Tunisie
    Paru chez Al Manar, éditeur auquel le poète reste fidèle (1) depuis 2002, Je te nomme Tunisie (2) est le nouveau recueil de poèmes de Tahar Bekri. Au moment où la Tunisie se réveille, au début d’un printemps qui n’en fin…
  • De l’art de manger des rois
    C’est le temps des peuples.La démocratie est en marche. Pas celle théorique et trompeuse inscrite dans les Constitutions pour faire vitrine, mais la démocratie des peuples dont souvent une minorité politique, au nom du s…
  • Pour un espace littéraire continu
    Ernest Pépin, Secrétaire Général de l’Association des Ecrivains de la Caraïbe nous fait partager son intervention dans le cadre du 2ème Congrès des Ecrivains qui a eu lieu à Gosier en Guadeloupe du 6 au 9 avril 2011.Nous…
  • La belle parole du monde
    Tant de paroles offertes aux mains du monde Remaillées aux fleuves souterrains De grands chaos nous guettaient en bordure de nos îles De grands rêves soulevaient nos vagues Et enfouissaient les mots sous les sables d…
  • Edouard Glissant : Une âme inquiète du monde !
    Ernest Pépin, l’autre figure de proue de la « créolité », rend hommage à « l’un des penseurs fondamentaux du XXIème siècle. » L’écrivain guadeloupéen évoque les moments partagés, les aventures intellectuelles de son compagno…
  • « Le grand frère que je n’ai pas eu… »
    Seul le souvenir nous venge de la mort… Nous voici au premier anniversaire de ta disparition en janvier 2010.Tu étais parmi les plus distingués, les plus fins de nos hommes de culture, sinon le meilleur de nos critiques…
  • « Le temps est venu, pour l’Occident de cesser d’ignorer l’histoire »
    Le témoignage et la vision d’un éditeur afro-antillo-guyanais né juste avant les indépendances : enfance africaine, découverte de Césaire, identité mosaïque, éditeur noir à Paris.Vous êtes un éditeur reconnu à Paris. Vou…
  • Pour une coopération multiculturelle dans un monde globalisé
    En marge d’une réunion de philosophes organisée à l’Université Autonome de Mexico en novembre 2010, j’ai rencontré Koulsy Lamko, artiste polyvalent qui vit et travaille au Mexique depuis 2003. Au Centre historique de Mex…
  • Lettre à Alpha Condé, nouveau président de la Guinée
    A la mort de Lansana Conté et à la prise du pouvoir par Moussa Dadis Camara, je m’étais prononcé, ému et bouleversé, sur le destin injuste, douloureux et tragique qui continuait à s’acharner sur ce beau pays qu’est la Gu…
  • Jour J en Côte d’Ivoire : La démocratie ne se résume pas à une élection
    Historique est cette élection, comme le rappellent les médias occidentaux. Mais aucune démocratie ne se résume à une élection. Si transparente soit-elle, une élection présidentielle ne peut être que le début d’un long pr…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Jean-Pierre Dozon : une saison africaine
    Jean-Pierre Dozon expose quelques moments-clefs de son parcours « africaniste ». C’est en Côte d’Ivoire qu’il a principalement appris et exercé son métier d’anthropologue en travaillant sur les différentes thématiques qu’i…
  • « J’ai demandé à l’Afrique qu’elle soit mon institutrice »
    Dans cet entretien, Georges Balandier parle de sa découverte de l’Afrique « comme un nouveau commencement » ; des rencontres qui l’ont marqué, de ses recherches sur les villes africaines. Mais la tâche intellectuelle doit …
  • Introduction au dossier « Penser l’Afrique : Des objets de pensée aux sujets pensants »
    Par-delà les modes et les événements, la tâche de penser l’Afrique (1) est ici abordée comme question de fond, et un seul numéro d’une revue qui, d’ordinaire, se préoccupe de la reconnaissance de la pluralité des express…
1
2
3
4