Tous les articles

Tous les articles en lien avec L’écrivain africain aujourd’hui 

  • Nouveau roman de Sami Tchak : Il y a longtemps… les fables du moineau…
    La quatrième de couverture le rappelle : les Fables du moineau célèbrent un anniversaire, celui des vingt ans de la collection « Continents noirs » créée chez Gallimard par Jean-Noël Schifano à la fin du mois de janvier …
  • « Le comité de lecture du théâtre est un passeur, un « fabriqueur » de ponts »
    Malgré la fermeture, à Paris, du théâtre Le Tarmac qui l’accueillait depuis 2004, le Comité de lecture dédié aux écritures dramatiques francophones cherche de nouveaux espaces pour poursuivre son activité. Composé de com…
  • [2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »
      Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui es…
  • [VIDEO ] Alger capitale de la révolution d’Élaine Mokhefi
    Elaine Mokthefi publie Alger Capitale de la révolution , une traduction française, parue aux éditions La Fabrique.  Ce récit est constitué des mémoires d’Elaine Mokhtefi. Il avait pour titre original en anglais : « Al…
  • [VIDEO] La littérature sur le génocide des Tutsi au Rwanda
    Une quantité considérable de textes ont été produit après ce génocide. Certains cherchent à l’expliquer bien sûr, c’est le cas d’essais plus théoriques comme des livres d’histoire ou de sciences politiques. D’autre, …
  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • [VIDEO] Empreintes de crabe de Patrice Nganang
    Chaque 15 jours, Africultures chronique sur TV5 Monde l’actualité littéraire. Focus cette semaine sur Empreintes de crabe, le dernier roman de Patrice Nganang, écrivain et opposant politique camerounais bien connu. Il en…
  • IN MEMORIAM LILYAN FONGANGNKESTELOOT
    Hommage de l’écrivain béninois à Lilyan Kesteloot,  professeure à l’Université de Dakar, décédée en février 2018. Elle travaillait depuis les années 1950 sur les littératures africaines francophones.  Naturellement di…
  • Coup de coeur : Kalakuta Dream. Librement inspirés
    Kalakuta Dream est un spectacle en l’honneur de la pensée créatrice de Fela Kuti, qui nous apparaît sous les traits d’un passeur d’espoir et de vie à hauteur d’hommes. C’est le coup de coeur théâtre de Amélie Thérésine p…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • L’empire du mensonge d’Aminata Sow Fall (2017)
    Le  roman de Aminata Sow Fall, intitulé L’empire du mensonge, est un plaidoyer en faveur de l’éducation, sous toutes ses formes. Le livre de 133 pages, publié en mai 2017, retrace le parcours de vie de ‘’petits gens’’, …
  • Un océan, deux mers, trois continents
    En ligne, quelques informations sur cet homme : Antoine Emmanuel Nsaku Ne Vunda (Dom Antonio Manuel). Prêtre d’une grande humilité, il serait mort dans son royaume natal, le Kongo, après une vie qu’il aurait simplement c…
  • Ateliers de la Pensée: un rendez-vous qui s’installe
    Après un pari lancé en 2016 par Felwine Sarr et Achille Mbembe de réunir des intellectuels pour Ecrire l’Afrique-monde, les Ateliers de la pensée s’installe à Dakar avec une deuxième édition qui s’est tenue du 1er au 4 n…
  • Cantique de l’acacia : un roman pour figurer le temps qui passe
    Acceptant de me soustraire, pour un temps seulement, à la gageure de n’observer que de loin l’actualité littéraire, je me suis résolu de plonger dans Cantique de l’acacia , le dernier roman de Kossi Efoui, auteur que j’a…
  • Présence Africaine fait son université
    Les 21 et 22 octobre derniers La Colonie, en collaboration avec la revue Afrikadaa et l’African Art Book Fair, a été le théâtre d’un événement signé Présence Africaine : Les universités de la Rentrée. Cette carte blanche…
  • Léopold Sédar Senghor et Walt Whitman. Pour l’idéal humaniste universel par Abou Bakr Moreau
    Critique de cette étude de Abou Bakr Moreau, parue en 2010. J’y découvre avec plaisir un très savant critique littéraire ayant lu Blanchot comme Jakobson, Meschonnic comme Riffaterre, sans oublier Lyotard ni E. Said et s…
  • La bande dessinée au Mali
    Le Mali, pays sahélien de quatorze millions d’habitants n’a pas une grande tradition en matière d’édition. Durant longtemps, la seule maison d’édition du pays était un éditeur public, créé dans les années 1960 avec des c…
  • Olivier Py : « Au festival, on monte chaque année plus d’auteurs africains que d’auteurs français ! »
     Tout a commencé avec l’excitation de la rumeur « – Cette année, il paraît que le IN programme un Focus Afrique ! » Rumeur excitée car le théâtre africain et le Festival d’Avignon, ce n’est pas une longue histoire. C’est…
  • [Tribune] NÉGROPOLITAIN, Ou NÈGZAGONAL ?
    Négropolitain : fusion entre « nègre » et « métropolitain ».  Désigne un individu né en France, d’origine afro-caribéenne. Deux définitions – l’une étymologique, l’autre culturelle dirons-nous – se complètent sans recouv…
  • [Lire et penser] Pourquoi lire la revue Ethiopiques ?
    Fondée par L.S.Senghor en 1979, exactement lorsqu’il quitta la présidence du Sénégal, Ethiopiques est la seule revue culturelle qui ait paru, au Sénégal, sans interruption grave, deux fois par an, e jusqu’à nos jours. Li…
  • SAMO, hommage à Basquiat
    Samo, a tribute to Basquiat est le nouveau spectacle de la Compagnie 0,10. Une pièce de théâtre signée Koffi Kwahulé et Laëtitia Guédon, qui nous amène à la découverte d’un Basquiat aux multiples facettes. Danse, musique…
  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • La Sonate à Bridgtower, portrait d’un violoniste métis au siècle des Lumières
    Dans son dernier opus, l’écrivain Emmanuel Dongala retrace le parcours d’un jeune prodige mulâtre, George Bridgtower, auquel Beethoven dédie sa Sonata Mulattica, autrement connue sous le nom de Sonate à Kreutzer. Roman d…
  • Jaz de Koffi Kwahulé à La Loge en janvier 2016
    Du 17 au 20 janvier, on pourra revoir Jaz de Koffi Kwahulé à 19 heures, à La Loge dans la mise en scène d’Alexandre Zeff avec Ludmilla Dado et les musiciens du Mister Jazz Band : Gilles Norman, Franck Perrolle, Louis Jef…
  • La censure au cinéma, de Hollywood à Dakar
    Régenter l’expression de la pensée n’est pas né avec le celluloïd. « Il existait à la cour des empereurs byzantins des silenciaires officiels. Ils avaient pour fonction de faire taire les perturbateurs de tous ordres, afi…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • « Un contexte de vassalisation culturelle »
    Les limites d’une scène théâtrale bouffée par les réseaux, toujours en quête de nouveaux territoires d’existence, surtout soucieuse de préserver son indépendance face à l’étroitesse du marché. Koulsy Lamko, écrivain, uni…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • « La littérature ne fait plus peur »
    Romancier et essayiste, Boubacar Boris Diop a longtemps exercé le métier de journaliste. Engagé dans la valorisation des langues africaines, il a publié plusieurs romans en wolof et dirige actuellement une collection aux…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • Age d’homme, appétit de Monde et supplément de vie
    Publié chez Grasset, le dernier ouvrage de Alain Mabanckou, Le monde est mon langage, est un tour du monde dans la bibliothèque de l’auteur. « – L’écrivain est quelqu’un qui se délimite un espace très étroit et qui fouil…
  • Le Théâtre Daniel Sorano ou le Sénégal en scènes
    La célébration du cinquantenaire du Théâtre National Daniel Sorano offre l’occasion de revenir sur un demi-siècle de production intense au service de la nation. Depuis sa naissance à la veille du Festival Mondial des Art…
  • #5 Musique et littérature
    Sur plusieurs épidodes, Africultures a plongé en musique dans la littérature. Et ce, à partir de quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie…
  • #4 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • #3 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • #2 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • Mûrier triste dans le Printemps arabe
    Tahar Bekri a sorti, en avril 2016, chez Al Manar, son dernier recueil de poèmes, au titre évocateur, Mûrier triste dans le Printemps arabe, accompagné d’acryliques de Jean-Michel Marchetti.Les poèmes de Tahar Bekri comp…
  • #1 – Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • À propos de la littérature négro-africaine
    La professeure Lylian Kesteloot réagit, ici, à l’article de Abdoulaye Imourou, Vers une critique africaine globale , paru sur Africultures.com.L’article du professeur Imorou, paru dans Africultures, je l’ai lu avec beau…
  • Je ne suis pas un homme qui pleure
    Fabienne Kanor écrit depuis 2004 au rythme d’un roman tous les deux ans. Voici le septième… et le premier que je découvre. Bien qu’ayant récolté plusieurs prix (Caraïbe, Carbet, Tout Monde), cet écrivaine est restée pe…
  • Roland Barthes, son grand-père et le rêve des autres
    Dans le cadre de sa chaire de création artistique au Collège de France, Alain Mabanckou a convié l’intelligentsia des années 2010 le temps d’un colloque historique, sobrement intitulé  » Penser et écrire l’Afrique noire « …
  • Les Maquisards de Hemley Boum
    Ce samedi 16 avril, le prix du livre engagé de La Cene littéraire récompense le roman, Les Maqui-sards, de Hemley Boum paru aux éditions La Cheminante. Il lui sera remis le 28 avril lors du Salon du livre de Genève. Le j…
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Alain Mabanckou, hybridité, intertextualité et esthétique transfrontalière
    Prolifique, Alain Mabanckou compte à son actif dix romans, six recueils de poésie, quatre essais et deux livres pour la jeunesse. Plébiscité par les institutions littéraires prestigieuses, il est le récipiendaire de nomb…
  • « Le Collège de la France cosmopolite »
    Pour la première fois la chaire annuelle de création artistique du Collège de France ouverte en 2005 invite un écrivain à y officier. Et cet événement est double puisque cette chaire a été confiée à Alain Mabanckou, fais…
  • Nous sommes Bassam et bien plus
    Nous sommes Bassam et bien plus La vie n’est pas à prendre çà et là Le sang n’est pas à répandre à tout vent Vous le savez si bien Vous qui croyez en votre Dieu Qui ne peut être un Dieu de haine et de mort A moins …
  • « Cette dynamique tricontinentale peut être une révolution »
    En ce mois de mars, l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop lance, en compagnie de la maison d’édition française Zulma et celle installée au Canada, Mémoire d’encrier, une collection de livres en langues wolof. Cette i…
  • Céytu, une collection de livres en wolof
    Début mars, l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop lance en compagnie de la maison d’édition française Zulma et celle installée au Canada, Mémoire d’encrier, une collection de livres en langue wolof : Céytu. »Cette dyn…
  • Le dieu perdu dans l’herbe, de Gaston-Paul Effa
    Avec le sous-titre « L’animisme, une philosophie africaine », Gaston-Paul Effa signe là un ouvrage étonnant, méditation à la fois personnelle et philosophique, basée sur sa rencontre avec Tala, une guérisseuse pygmée.Tala …