Tous les articles

Tous les articles en lien avec L’écrivain africain aujourd’hui 

  • Tragédie et utopie chez Kossi Efoui
    À l’origine de cette étude sur le théâtre de Kossi Efoui se trouve une hypothèse, formulée à la fin de ma thèse de doctorat (2) sur l’écriture-jazz de Koffi Kwahulé. Inspirée par la pensée de Paul Gilroy dans L’Atlantiqu…
  • La parabole du Petit Frère du rameur
    Le théâtre de Kossi Efoui s’inscrit dans cette mouvance des dramaturgies francophones d’Afrique noire de la dernière décennie du siècle qui se posent en rupture avec l’image d’une littérature exotique, pour entrer dans u…
  • Récupérations : La vraie vie n’existe pas ailleurs
    Voyant, poète rimbaldien comme tant d’autres de sa génération – ceux qui refusent de rester cloués à un seul endroit, dans une seule identité conformiste ou fanatique – Kossi Efoui nous livre à travers sa pièce Récupérat…
  • A dramatist with attitude ?
    Vous parlez du jazz comme une trace qui témoigne d’une histoire sanglante, mais vous ne voulez pas que la mémoire de la diaspora africaine pèse de manière trop forte sur votre travail. Vous préférez l’entendre comme une …
  • Un théâtre de l’envol (Volatiles)
    Vertigineuse, insaisissable, inachevée, tout en suspension, la dramaturgie des pièces de Kossi Efoui se joue de la théâtralité et des faux-semblants, des simulacres et des masques pour se faire VOLATILE, et s’envoler au-…
  • Blues, corps et voix
    Une table ronde animée par Virginie Soubrier avec Kossi Efoui et Anisia Uzeyman (comédienne) Bertrand Binet (musicien) Bienvenu Bonkian (comédien) Emmanuel Parent (musicologue)Blues Kossi Efoui : […] En ce qui concerne …
  • Désappropriation / réappropriation du corps et de l’espace dans le théâtre de Kossi Efoui
    Le corps est au centre du théâtre, de tous les théâtres. Rien de bien nouveau. Robert Abirached par exemple ouvre sa préface à la Crise du personnage dans le théâtre moderne (1), « Entre le mot et le corps », par le consta…
  • Plasticité du désir de dévoration du monde dans le théâtre de Kossi Efoui
    La problématique identitaire en jeu dans le théâtre de Kossi Efoui ressortit d’une dramaturgie qui revendique l’exil en tant que motif légitime et même stratégique de la « dévoration du monde » (pour reprendre les mots de …
  • Écritures théâtrales et cérémonies du devenir-visible
    Au seuil d’une analyse du devenir-visible chez Kossi Efoui, un épisode de son roman La Fabrique des cérémonies (2) constitue une scène paradigmatique. Exposée dans une brasserie en France, une série de gros plans pris da…
  • « La pensée de Glissant demande à être lue avec patience »
    Ce qui frappe lorsque l’on vous lit, c’est la structure du livre. L’approche est davantage dialogique qu’hagiographique comme dans certains textes sur Glissant. Et on se dit quel dommage, ce livre aurait dû paraître du v…
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • L’évaporation du corps de la femme dans le théâtre de Kossi Efoui
    Voilà vingt ans maintenant que les dramaturgies d’origine africaine déjouent les attentes. Réjouissantes pour les uns, déconcertantes pour les autres, ces écritures ont créé de nouveaux espaces littéraires. Devenues le l…
  • Rythme, corps et voix (L’Entre-deux rêves…)
    Kossi Efoui déclare : « On n’écrit jamais qu’une seule chose, on écrit ce qui nous empêche de dormir ; comment dire aujourd’hui l’Histoire ? » La nécessité de transmettre le récit tragique des violences de l’Histoire conte…
  • Dés-encrage poétique :
    Les nouvelles dramaturgies d’Afrique noire francophone jouent de « l’entre-deux ». Explicitée par Sylvie Chalaye dans son livre Le Syndrome Frankenstein, cette caractéristique de l’écriture est due à la convocation d’espac…
  • La poétique du mouvement dans Io (Tragédie) de Kossi Efoui
    La réécriture du mythe d’Io, une des figures du Prométhée enchaîné d’Eschyle, emblème du viol et de l’exil, permet à Kossi Efoui de poser la question du devenir d’une identité, ou plutôt d’une âme sans identité, condamné…
  • Io, tragédie et métamorphose
    Tragédie et métamorphose : ces deux mots que l’on propose, ici, de situer au cœur de la poétique du mythe dans Io (Tragédie), figurent de manière remarquable dans le texte de Kossi Efoui : l’un en constitue le titre même…
  • Une dramaturgie de la fracture
    « Ce qui m’a fasciné au théâtre, c’est comment tout se transforme, et je parle d’un théâtre qui se passe sur une place, dans l’arrière-cour d’un bar ou d’une maison. Tout d’un coup il se passe quelque chose et la place n’…
  • L’exil et l’errance – Malaventure
    Le théâtre de Kossi Efoui est une réinvention constante. Les lieux à la fois repliés sur eux-mêmes et ouverts à tous les possibles constituent une mise en abîme théâtrale que les processus de réécriture viennent accentue…
  • L’avènement du carrefour
    Table ronde animée par Sylvie Chalaye avec Jacques Chevrier, Émile Lansman (éditeur), Monique Blin (ex-directrice du Festival des Francophonies) Annick Beaumesnil (animatrice du Concours théâtral interafricain de RFI), G…
  • Dramaturgie d’un théâtre en mutation
    L’écriture de Kossi Efoui appartient à cette vague de théâtres qui s’affranchissent progressivement des pesanteurs culturelles pour s’enraciner dans d’autres réalités sociales, mais surtout structurelles et idéologiques….
  • Les ruses d’un Corps liquide
    Publié dans la collection Nouvelles Écritures chez Lansman, avec deux autres textes, Lucie de Luc Tartar et Martin de Veronika Mabardi, Le Corps liquide fut créé à Douai au cours du mois de janvier 1998 par David Conti a…
  • Engagement et sacrifice : Happy End de Kossi Efoui
    « Les sociétés ne progressent que parce qu’en leur sein, il y a des prises de position contradictoires. »(1) Cette déclaration de Kossi Efoui dans un entretien avec Bernard Chenuaud rappelle la question de l’engagement omn…
  • Le Carrefour du théâtre et ses revenants
    La pièce Le Carrefour (1990) marque sans doute le début de la carrière internationale de Kossi Efoui mais elle est surtout l’œuvre qui contient en germes la trajectoire dramaturgique que trace l’auteur togolais depuis de…
  • Adjmaël Halidi : « La littérature n’est pas un jeu. Pour moi elle est vitale »
    Un quart de siècle seulement et déjà auteur multiforme. À 25 ans, le jeune comorien Adjmaël Halidi marque sa présence dans la littérature de l’Océan Indien. Alors qu’il vient de publier une édition remaniée de nouvelles …
  • Pour une herméneutique du théâtre de Kossi Efoui
    Kossi Efoui figure parmi les auteurs de la post-indépendance qui, depuis deux décennies, concourent au développement du corpus dramatique africain francophone contemporain. Si ses œuvres éprouvent les grilles de lecture …
  • Rupture et subversion – Le carrefour
    Quand paraît Le Carrefour, en 1990, Kossi Efoui a 28 ans, il fait partie des jeunes intellectuels togolais qui veulent briser la loi du silence. Aux côtés de Kangni Alem et d’autres, Kossi Efoui descend dans la rue. Aujo…
  • Le théâtre de Kossi Efoui :
    Ce volume représente une étape importante des travaux sur le marronnage créateur des dramaturgies d’Afrique et des diasporas que mène le laboratoire Scènes francophones et écritures de l’altérité (SeFeA) de l’IRET (Insti…
  • Un corps lotus qui pousse des profondeurs de la fosse
    « … chacun va brutalement se retrouver confronté à une véritable performance, Une vision inouïe. Corps-où-fut-enseveli-tout-corps. Alors qu’on tende l’oreille… une voix d’outre-sang… » (Koffi Kwahulé, Le Masque boiteu…
  • Les Déconnards : un dernier souffle haut en couleurs
    « Un étranger, c’est quelqu’un qui accroche sa vie comme on accroche son manteau à l’entrée d’une maison » (Koffi Kwahulé, Les Déconnards, Acoria, 2000)Pas facile de s’emparer de ce truculent monologue de Koffi Kwahulé ! …
  • Big Shoot
    Big Shoot est le premier projet de Victor Guillemot. Ce jeune comédien et metteur en scène découvre le texte en 2009. Après différentes étapes de travail dont la création à la MPT/MJC de Quimper, il se risque avec la com…
  • Les Recluses
    Les Recluses, commandée par le Théâtre Varia de Bruxelles, a été écrite et créée par Koffi Kwahulé et Denis Mpunga à la suite d’un voyage au Burundi où ils ont rencontré et recueilli les témoignages de véritables recluse…
  • Nicolas Saelens hisse la grand-voile du théâtre de Kossi Efoui
    Texte de Kossi Efoui, Mise en scène de Nicolas Saelens Avec : Angéline Bouille et Philippe Rodriguez-Jorda Musique : Karine Dumont Création lumières : Hervé Recordet Réalisation Plastique : Norbet Choquet Costume :…
  • Scènes et détours zoologiques
    L’Université d’été des Théâtres d’Outre-mer en Avignon (TOMA), organisé par le laboratoire SeFeA de l’Institut de recherche en études théâtrales, a réuni à la Chapelle du Verbe Incarné et sous le chapiteau du Off – un ma…
  • Je te nomme Tunisie
    Paru chez Al Manar, éditeur auquel le poète reste fidèle (1) depuis 2002, Je te nomme Tunisie (2) est le nouveau recueil de poèmes de Tahar Bekri. Au moment où la Tunisie se réveille, au début d’un printemps qui n’en fin…
  • « Pour moi, la mise en scène de Jaz, c’est celle-ci »
    Après une cinquantaine de dates en France et en Suisse, le spectacle de Jaz retourne outre atlantique pour le plus grand plaisir des Montréalais qui n’avaient pas assisté aux premières représentations. C’est de nouveau l…
  • Clandestins
    Un jeune métis franco-sénégalais, né en France d’une mère casamançaise, débarque à zolor (Ziguinchor) pour assister aux funérailles de son frère (c’est-à-dire. son cousin) assassiné sauvagement par un inconnu. On se dit…
  • « Que le temps de la photographie soit le temps des gens photographiés… »
    André Lejarre est photographe, membre du collectif le bar Floréal qu’il fonda en 1985 avec une poignée d’autres photographes avec lesquels il partageait l’idée de questionner notre société actuelle, ses problématiques et…
  • Les cauchemars du gecko
    Raharimanana semble de tous les combats avec des textes dans des ouvrages collectifs contre le colonialisme, les politiques d’immigration, avec des nouvelles et des romans où la nuit et la boue sont le temps et l’espace …
  • « Pour moi Jaz est une faiseuse de beauté »
    Après deux semaines de représentations au théâtre des Deux Mondes à Montréal, la nouvelle création de Kristian Frédric a pris son envol vers l’Europe, où une soixantaine de dates sont prévues. Jaz fera ses premiers pas e…
  • « Le temps est venu, pour l’Occident de cesser d’ignorer l’histoire »
    Le témoignage et la vision d’un éditeur afro-antillo-guyanais né juste avant les indépendances : enfance africaine, découverte de Césaire, identité mosaïque, éditeur noir à Paris.Vous êtes un éditeur reconnu à Paris. Vou…
  • Pour une coopération multiculturelle dans un monde globalisé
    En marge d’une réunion de philosophes organisée à l’Université Autonome de Mexico en novembre 2010, j’ai rencontré Koulsy Lamko, artiste polyvalent qui vit et travaille au Mexique depuis 2003. Au Centre historique de Mex…
  • Impressions et paroles d’Afrique
    Le sous-titre de cet ouvrage de 320 pages est révélateur : « 10.000 Km parcourus, 120 interviews réalisés ». En effet c’est un complément au « guide du routard » un peu particulier à travers onze pays francophones.En quoi di…
  • L’ombre du mal n’a pas de couleur
    Les grosses boîtes en bois des radios des années 40 envahissent le plateau, tandis que s’en échappe un jazz suave et que se dressent sur le mur de fond de scène les ombres de l’expressionnisme allemand et l’infini des fo…
  • Jaz de Koffi Kwahulé, troisième portrait
    Nous sommes à dix jours de la première représentation, un immense chemin a été parcouru depuis le 4 octobre dernier, date d’entrée dans les lieux du théâtre des Deux Mondes et nous suivons l’équipe sur ses derniers pas v…
  • Brève histoire de la bande dessinée au Mali
    Comme souvent dans les différents pays d’Afrique, le démarrage de la bande dessinée malienne ne peut se démarquer de celui de l’illustration et de la caricature. Retour sur près de trente d’histoire pour comprendre le dé…
  • Demain j’aurai vingt ans
    Le dernier récit de A. Mabanckou ne semble pas avoir été apprécié comme les précédents, par le public français, si j’en crois l’article de Christine Rousseau dans Le Monde. Moins brillant certes. Pas d’effets de style c…
  • Des Ruines
    Après 47 et Les Cauchemars du Gecko, Thierry Bédard met une nouvelle fois en scène les mots de Jean-Luc Raharimanana. Des Ruines explore les thèmes chers à l’auteur que sont la mémoire, l’histoire, le poids douloureux du…
  • Jaz de Koffi Kwahulé, deuxième portrait
    Le travail de création continue au théâtre des Deux Mondes et plusieurs événements ont marqué la troisième et la quatrième semaine de répétitions, notamment l’arrivée de Michel Robidoux, le concepteur son et celle de Lau…
  • Jour J en Côte d’Ivoire : La démocratie ne se résume pas à une élection
    Historique est cette élection, comme le rappellent les médias occidentaux. Mais aucune démocratie ne se résume à une élection. Si transparente soit-elle, une élection présidentielle ne peut être que le début d’un long pr…
  • Brasserie, de Koffi Kwahulé
    Dans le cadre du 4ème festival « Un automne à tisser », initié par Le Théâtre de l’Epée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes, du 10 septembre au 30 octobre 2010, le metteur en scène Yazid Lakhouache a mis en scène Brass…