Tous les articles

Tous les articles en lien avec L’écrivain africain aujourd’hui 

  • Jaz de Koffi Kwahulé, premier portrait
    Jaz de Koffi Kwahulé, mis en scène par Kristian Frédric et interprété par Amélie Chérubin-Soulières se jouera du 4 au 15 décembre 2010 au théâtre de l’Usine C à Montréal. Nous allons suivre étape par étape le déroulement…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • De la race en Amérique de Barack Obama
    Le 18 Mars 2008, Barack Obama prononçait à Philadelphie un discours aux accents lyriques intitulé « de la race en Amérique ». Ce texte, reconnu comme l’un des plus grands discours politiques du XXème siècle, réévalue la qu…
  • J’ai pas cherché… ? de Soraya Thomas (2007)
    Avec J’ai pas cherché, Soraya Thomas nous plonge dans un univers intemporel et épuré où seule une vingtaine de néons verticaux en fond de scène et le balancement d’un micro au centre donnent le relief à un décor au servi…
  • Avignon 2010 : le Festival « in » prendra-t-il un jour les couleurs de la France de ce début de siècle ?
    Si le grand événement du festival d’Avignon lié à la diversité cette année 2010 était l’arrivée à la présidence du « off » de Greg Germain, acteur et metteur en scène Guadeloupéen, fondateur et directeur, avec Marie-Pierre…
  • Langues africaines et création littéraire
    La question des langues africaines comme langues d’écriture littéraire est un défi à relever, car « le champ littéraire africain se singularise par une fascinante anomalie », produire de la littérature dans les langues col…
  • Ecrire l’Afrique à partir de l’autre rive
    Pour David Koffi N’Goran penser « l’écriture de l’autre rive » chez Alain Mabanckou, c’est aussi penser « les conditions dans lesquelles la marche africaine hors-Afrique préfigure ou configure la marche actuelle du monde ». »…
  • Jean-Pierre Dozon : une saison africaine
    Jean-Pierre Dozon expose quelques moments-clefs de son parcours « africaniste ». C’est en Côte d’Ivoire qu’il a principalement appris et exercé son métier d’anthropologue en travaillant sur les différentes thématiques qu’i…
  • « J’ai demandé à l’Afrique qu’elle soit mon institutrice »
    Dans cet entretien, Georges Balandier parle de sa découverte de l’Afrique « comme un nouveau commencement » ; des rencontres qui l’ont marqué, de ses recherches sur les villes africaines. Mais la tâche intellectuelle doit …
  • Introduction au dossier « Penser l’Afrique : Des objets de pensée aux sujets pensants »
    Par-delà les modes et les événements, la tâche de penser l’Afrique (1) est ici abordée comme question de fond, et un seul numéro d’une revue qui, d’ordinaire, se préoccupe de la reconnaissance de la pluralité des express…
  • Mundial  » Africain  » : Le grand malentendu
    Actuellement en résidence en Afrique du Sud, l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop analyse, dans le cadre du Mundial 2010, les contradictions de la relation de l’Afrique du Sud au reste du continent.Madiba magic. Ce …
  • Une soif d’indépendance (2ème partie)
    1960… ; du sud du Sahara aux rivages de Madagascar, un vent de liberté balaye l’Afrique. Des couleurs, des drapeaux, des hymnes inédits montent haut dans les ciels africains : ils portent avec eux l’espoir de peuples enf…
  • Koffi Kwahulé :  » J’ai voulu Monsieur Ki aussi tyrannique qu’un alexandrin « 
    Dramaturge reconnu, dont l’œuvre est jouée à un peu partout dans le monde, particulièrement sur les scènes européennes et américaines, Koffi Kwahulé est aussi romancier. Son admirable Babyface (1), distingué par le prix …
  • Lettres à l’Indigène
    Tout commence à la place Saint Sulpice où a lieu en juin, à Paris, le Marché de la poésie. Le poète y croise, de manière fulgurante, une étrangère qui devient, du jour au lendemain :  » une expérience affective, un objet …
  • La soif des oasis
    L’oasis est sans doute le lieu de l’eau et de la verdure, peut-être un paradis dans le désert. Mais qui sait ce qui se passe alentour ? Connaît-on l’histoire de ce lieu, les rêves et l’imaginaire autour de l’eau et de so…
  • La Bande dessinée policière en Afrique
    Le polar est un genre en plein développement dans la littérature africaine. En témoigne depuis 1998, le travail de l’auteur sénégalais Abasse Ndione avec la série La vie en spirale (1) et plus récemment le malien Moussa …
  • La présence noire dans le cinéma en France
    Pour la première fois depuis sa réouverture, le Forum des Images de Paris, temple du cinéma de la capitale française, accueillait du 21 au 23 mai 2010 un festival dédié aux cultures noires et de la diaspora : le Festival…
  • Bintou en tournée internationale
    Remarquée par sa mise en scène de Bintou à la Chapelle du Verbe Incarné dans le cadre du Festival d’Avignon 2009, Laëtitia Guédon évoque dans cet entretien fleuve sa rencontre avec le texte de Koffi Kwahulé et revient su…
  • Les Cauchemars du Gecko
    Cauchemardesque. Telle est la vision de Jean-Luc Raharimanana sur l’état du monde actuel. Il le raconte avec une poésie violente, non dénuée d’ironie, dans Les Cauchemars du Gecko, mis en scène par Thierry Bédard. Contro…
  • Pierre Bouvier :  » Les illusions assimilationnistes dénoncées par Césaire et Fanon laissent place, faute d’alternatives, à un pragmatisme raisonné « 
    Rencontre avec le socioanthropologue Pierre Bouvier, auteur de Aimé Césaire et Frantz Fanon, Portraits de décolonisés.Les points de convergences entre l’œuvre de Fanon et de Césaire sont manifestes à la lecture de votre …
  • Archipélique… une identité de la transversalité
    Dramaturge franco-béninois, José Pliya fut directeur de l’Alliance française de la Dominique puis auteur en résidence au CMAC (Centre Martiniquais d’Action Culturelle) de Fort-de-France avant de devenir directeur de la s…
  • La critique occidentale des cinémas africains entre cinéphilie et universalisme
    La critique cinéphilique a longtemps fait passer les cinémas africains et maghrébins par le filtre de l’esthétique et de l’exotisme, voire de l’orientalisme. Elle les ignore encore davantage que les cinémas asiatiques. L…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Ousmane Sembène, tout à la fois
    Les documents sur le doyen des cinémas d’Afrique, l’aîné des anciens, ne manquent pas, mais rares sont ceux où il parle ainsi de son travail, en 1992, à une période où il a le recul de l’âge et avant qu’il n’ait décidé d…
  • White Material
    À une vingtaine d’années de distance, Claire Denis revient tourner au Cameroun, terre de son enfance. Dans Chocolat, son premier long-métrage, Protée (Isaach de Bankolé), le boy de la plantation coloniale, refusait les a…
  • Le Complexe de Thénardier
    Le Complexe de Thénardier, cette pièce de José Pliya au titre aussi énigmatique qu’évocateur n’en finit pas de susciter l’imaginaire des metteurs en scène. La situation dramatique est d’une extrême simplicité. Sur fond d…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Passage des larmes
    Il n’y a pas de centre du monde, hormis le lieu d’où on l’observe. Il y a des espaces plus désirés, tant en émanent les signes de la modernité séduisante, et d’autres que l’on rejette, comme des marques de médiocrité ou …
  • Les Petits de la guenon
    Dans son roman, Les phalènes consacré aux effets de la loi-cadre en Afrique Centrale, Tchicaya U Tam Si fait dire à l’un de ses personnages :  » Hier est dans les pas de demain « . Cette phrase aurait pu servir d’exergue a…
  • Dessinateur de presse au Bénin, une maturation encore fragile
    La caricature et le dessin de presse sont, au Bénin, des genres récents. S’ils ont été relativement absents des organes de presse avant 1990, ils ont progressivement intégré les habitudes des journaux grâce à l’ouverture…
  • Les grandes figures de la Négritude : Paroles Privées
    Les grandes figures de la Négritude : Paroles Privées est le fruit d’entretiens entre l’universitaire Lilyan Kestelloot, spécialiste des littératures africaines et le psychothérapeute sénégalais Ari Gounongbe. Dans cet o…
  • Trois femmes puissantes
    « L’art de Marie Ndiaye apparaît ici dans toute sa singularité et son mystère. La force de son écriture tient à son apparente douceur aux lentes circonvolutions qui entraînent le lecteur sous le glacis d’une prose impecca…
  • Cheikh Sow : « La diversité n’est pas synonyme d’égalité »
    Anthropologue de formation, animateur social mais aussi musicien, Cheikh Sow, né à Saint Louis du Sénégal en 1960, installé en France depuis 1987, est un acteur de la société civile girondine et une figure charismatique …
  • Marie Ndiaye, cette femme
    Elle aurait aimé le lui dire avec une légèreté à peine grondeuse, comme si cela n’avait été qu’une forme de l’humour un peu rude de son père, et qu’ils en sourient ensemble, lui avec un rien de contrition.              …
  • Vodoun, un art de vivre ? L’influence du vodoun dans la vie culturelle en Afrique
    Le 3 mai 2009, le musée du quai Branly a accueilli une conférence-débat dans le cadre de l’exposition « Recettes des dieux, esthétique du fétiche ». La discussion était animée par Nanette Jacomijn Snoep, commissaire de l’e…
  • Autour de Bintou, un projet qui fait grandir
    Rencontre avec Laetitia Guédon, jeune et talentueuse metteur en scène de Bintou, qui après avoir endossé le rôle de Bintou dans le cadre de sa formation, a relevé le défi de monter la pièce de Koffi Kwahulé.Comment avez-…
  • Bintou, une mise en scène à l’écoute de la complexité du texte
    La programmation de La Chapelle du Verbe Incarné fait une nouvelle fois la part belle à l’écriture du dramaturge ivoirien Koffi Kwahulé. Primée par le Club de la Presse du Grand Avignon, la dernière mise en scène de Bint…
  • Avignon 2009 : Festival et histoires de lézards
    Drapé dans sa très haute opinion de lui-même, héritier de la grande histoire du théâtre occidental, fidèle à la tradition théâtrale issue de l’Europe de l’est et à ses amours antiques, le Festival d’Avignon entreprend ce…
  • Du dispositif liturgique comme forme politique
    Chants rituels et danses sacrées traversent la dramaturgie de Koffi Kwahulé. Rappelant les racines d’un monde fondateur dont les éléments proviennent autant de la culture traditionnelle africaine que de la culture lettré…
  • Vers une fraternité mystique universelle : l' »improviste » de Koffi Kwahulé
    L' »écriture-jazz » de Kwahulé, pour reprendre l’expression de Gilles Mouëllic, témoigne d’un geste inédit de dramatisation. L’auteur afro-européen livre une forme théâtrale extrême, où les frontières entre le drame et la …
  • Que devient le regard sur l’Amérique une fois traduit pour l’Amérique ?
    Un des défis de traduction de l’oeuvre de Koffi Kwahulé est d’arriver à conserver, ou à réinterpréter, le regard d’un auteur étranger sur un pays dont l’influence politique, économique et culturelle est sans égale. Comme…
  • Le théâtre de Koffi Kwahulé et question de l’altérité
    Le cadre multiculturel dans lequel s’enracinent les oeuvres de Koffi Kwahulé amène à s’interroger sur les rapports de cet auteur à l’Ailleurs. Il y a, en effet, chez l’Ivoirien un besoin d’aller au monde, comme si l’autr…
  • Koffi Kwahulé : d’une traversée à l’autre (1)
    Elève comédien de l’Institut National des Arts à Abidjan, sorti major de sa promotion et bénéficiaire d’une bourse pour poursuivre sa formation en France, Koffi Kwahulé a 23 ans quand il arrive à Paris pour passer le con…
  • Le Théâtre de Koffi Kwahulé ou l’Afrique désancrée
    Chez Koffi Kwahulé, le drame est dessiné avec des traits ludiques et taillés au ciseau comme les statuettes en bois équarri, effrayantes mais fascinantes. Prenons deux pièces récentes : Le Masque boiteux (2003) et Brasse…
  • Koffi Kwahulé, l’Afrique et l’ailleurs : les défis idéologiques d’une dramaturgie du déracinement
    Koffi Kwahulé fait partie d’une génération d’écrivains qui revendique son déracinement. Mais un tel déracinement, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne signifie pas désintérêt pour l’Afrique, continent d’origine d…
  • Corps et mise à nu
    Comment en êtes-vous venu à l’écriture théâtrale ? Disons qu’en tant que comédien noir (car je suis comédien de formation) les rôles, si j’ose dire, ne couraient pas les castings, et lorsqu’on m’en proposait j’avais l’i…
  • La choralité du monologue chez Koltès et Kwahulé
    Le répertoire théâtral koltésien comme celui de Kwahulé varie entre pièces courtes – cauchemardesques et introspectives – et pièces-montages plutôt longues et tournées vers le monde. Dans les deux cas, il y a inscription…
  • Koffi Kwahulé et les soleils polyphoniques de Kourouma
    Après un détour quasi initiatique par l’oeuvre romanesque d’Ahmadou Kourouma dont il a adapté deux romans pour une pièce intitulée Fama, Kwahulé s’est engagé dans une écriture romanesque où l’on retrouve la choralité de …
  • Jaz : des voix dans la cité
    Ma relation au théâtre de Koffi Kwahulé est basée sur la pratique de l’atelier, de ce corps à corps avec le texte qui naît du travail des comédiens sur le plateau. Ma rencontre avec Jaz s’est faite dans l’atelier de prat…
  • Bernard-Marie Koltès et Koffi Kwahulé : des théâtres qui respirent ensemble
    Maria Brewer aborde le théâtre contemporain à la lumière de ce que Kwahulé appelle « l’agora of communication » et ses espaces-temps oppositionels dans les théâtres français et francophones actuels. En premier lieu, elle c…