Tous les articles

Tous les articles en lien avec Afrique. Paroles d’écrivains

  • A dramatist with attitude ?
    Vous parlez du jazz comme une trace qui témoigne d’une histoire sanglante, mais vous ne voulez pas que la mémoire de la diaspora africaine pèse de manière trop forte sur votre travail. Vous préférez l’entendre comme une …
  • Un théâtre de l’envol (Volatiles)
    Vertigineuse, insaisissable, inachevée, tout en suspension, la dramaturgie des pièces de Kossi Efoui se joue de la théâtralité et des faux-semblants, des simulacres et des masques pour se faire VOLATILE, et s’envoler au-…
  • Blues, corps et voix
    Une table ronde animée par Virginie Soubrier avec Kossi Efoui et Anisia Uzeyman (comédienne) Bertrand Binet (musicien) Bienvenu Bonkian (comédien) Emmanuel Parent (musicologue)Blues Kossi Efoui : […] En ce qui concerne …
  • Désappropriation / réappropriation du corps et de l’espace dans le théâtre de Kossi Efoui
    Le corps est au centre du théâtre, de tous les théâtres. Rien de bien nouveau. Robert Abirached par exemple ouvre sa préface à la Crise du personnage dans le théâtre moderne (1), « Entre le mot et le corps », par le consta…
  • Plasticité du désir de dévoration du monde dans le théâtre de Kossi Efoui
    La problématique identitaire en jeu dans le théâtre de Kossi Efoui ressortit d’une dramaturgie qui revendique l’exil en tant que motif légitime et même stratégique de la « dévoration du monde » (pour reprendre les mots de …
  • Écritures théâtrales et cérémonies du devenir-visible
    Au seuil d’une analyse du devenir-visible chez Kossi Efoui, un épisode de son roman La Fabrique des cérémonies (2) constitue une scène paradigmatique. Exposée dans une brasserie en France, une série de gros plans pris da…
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • L’évaporation du corps de la femme dans le théâtre de Kossi Efoui
    Voilà vingt ans maintenant que les dramaturgies d’origine africaine déjouent les attentes. Réjouissantes pour les uns, déconcertantes pour les autres, ces écritures ont créé de nouveaux espaces littéraires. Devenues le l…
  • Rythme, corps et voix (L’Entre-deux rêves…)
    Kossi Efoui déclare : « On n’écrit jamais qu’une seule chose, on écrit ce qui nous empêche de dormir ; comment dire aujourd’hui l’Histoire ? » La nécessité de transmettre le récit tragique des violences de l’Histoire conte…
  • Dés-encrage poétique :
    Les nouvelles dramaturgies d’Afrique noire francophone jouent de « l’entre-deux ». Explicitée par Sylvie Chalaye dans son livre Le Syndrome Frankenstein, cette caractéristique de l’écriture est due à la convocation d’espac…
  • La poétique du mouvement dans Io (Tragédie) de Kossi Efoui
    La réécriture du mythe d’Io, une des figures du Prométhée enchaîné d’Eschyle, emblème du viol et de l’exil, permet à Kossi Efoui de poser la question du devenir d’une identité, ou plutôt d’une âme sans identité, condamné…
  • Io, tragédie et métamorphose
    Tragédie et métamorphose : ces deux mots que l’on propose, ici, de situer au cœur de la poétique du mythe dans Io (Tragédie), figurent de manière remarquable dans le texte de Kossi Efoui : l’un en constitue le titre même…
  • Une dramaturgie de la fracture
    « Ce qui m’a fasciné au théâtre, c’est comment tout se transforme, et je parle d’un théâtre qui se passe sur une place, dans l’arrière-cour d’un bar ou d’une maison. Tout d’un coup il se passe quelque chose et la place n’…
  • L’exil et l’errance – Malaventure
    Le théâtre de Kossi Efoui est une réinvention constante. Les lieux à la fois repliés sur eux-mêmes et ouverts à tous les possibles constituent une mise en abîme théâtrale que les processus de réécriture viennent accentue…
  • L’avènement du carrefour
    Table ronde animée par Sylvie Chalaye avec Jacques Chevrier, Émile Lansman (éditeur), Monique Blin (ex-directrice du Festival des Francophonies) Annick Beaumesnil (animatrice du Concours théâtral interafricain de RFI), G…
  • Dramaturgie d’un théâtre en mutation
    L’écriture de Kossi Efoui appartient à cette vague de théâtres qui s’affranchissent progressivement des pesanteurs culturelles pour s’enraciner dans d’autres réalités sociales, mais surtout structurelles et idéologiques….
  • Les ruses d’un Corps liquide
    Publié dans la collection Nouvelles Écritures chez Lansman, avec deux autres textes, Lucie de Luc Tartar et Martin de Veronika Mabardi, Le Corps liquide fut créé à Douai au cours du mois de janvier 1998 par David Conti a…
  • Engagement et sacrifice : Happy End de Kossi Efoui
    « Les sociétés ne progressent que parce qu’en leur sein, il y a des prises de position contradictoires. »(1) Cette déclaration de Kossi Efoui dans un entretien avec Bernard Chenuaud rappelle la question de l’engagement omn…
  • Le Carrefour du théâtre et ses revenants
    La pièce Le Carrefour (1990) marque sans doute le début de la carrière internationale de Kossi Efoui mais elle est surtout l’œuvre qui contient en germes la trajectoire dramaturgique que trace l’auteur togolais depuis de…
  • Adjmaël Halidi : « La littérature n’est pas un jeu. Pour moi elle est vitale »
    Un quart de siècle seulement et déjà auteur multiforme. À 25 ans, le jeune comorien Adjmaël Halidi marque sa présence dans la littérature de l’Océan Indien. Alors qu’il vient de publier une édition remaniée de nouvelles …
  • Pour une herméneutique du théâtre de Kossi Efoui
    Kossi Efoui figure parmi les auteurs de la post-indépendance qui, depuis deux décennies, concourent au développement du corpus dramatique africain francophone contemporain. Si ses œuvres éprouvent les grilles de lecture …
  • Rupture et subversion – Le carrefour
    Quand paraît Le Carrefour, en 1990, Kossi Efoui a 28 ans, il fait partie des jeunes intellectuels togolais qui veulent briser la loi du silence. Aux côtés de Kangni Alem et d’autres, Kossi Efoui descend dans la rue. Aujo…
  • Le théâtre de Kossi Efoui :
    Ce volume représente une étape importante des travaux sur le marronnage créateur des dramaturgies d’Afrique et des diasporas que mène le laboratoire Scènes francophones et écritures de l’altérité (SeFeA) de l’IRET (Insti…
  • Moi et mon cheveu, le cabaret universel d’Eva Doumbia
    Présenté au festival des Francophonies en Limousin 2011, le cabaret capillaire de la metteuse en scène Éva Doumbia est décoiffant d’universalité. Derrière ce titre, beaucoup seraient tentés de penser à des histoires de f…
  • Nicolas Saelens hisse la grand-voile du théâtre de Kossi Efoui
    Texte de Kossi Efoui, Mise en scène de Nicolas Saelens Avec : Angéline Bouille et Philippe Rodriguez-Jorda Musique : Karine Dumont Création lumières : Hervé Recordet Réalisation Plastique : Norbet Choquet Costume :…
  • Scènes et détours zoologiques
    L’Université d’été des Théâtres d’Outre-mer en Avignon (TOMA), organisé par le laboratoire SeFeA de l’Institut de recherche en études théâtrales, a réuni à la Chapelle du Verbe Incarné et sous le chapiteau du Off – un ma…
  • Babel, Babylone
    Babel, Babylone, du poète tchadien Nimrod, vient d’être sélectionné pour le prix des Découvreurs 2011-2012. Nimrod – à la fois romancier, essayiste et poète – vit en France où il enseigne la philosophie.Peut-être qu’il n…
  • Je te nomme Tunisie
    Paru chez Al Manar, éditeur auquel le poète reste fidèle (1) depuis 2002, Je te nomme Tunisie (2) est le nouveau recueil de poèmes de Tahar Bekri. Au moment où la Tunisie se réveille, au début d’un printemps qui n’en fin…
  • La voix de Samira Negrouche, jazz aux syncopes bien tempérées
    […] le poète est une ombre craintive sur un fauteuil déchu face au lampadaire éteint d’une mosquée endormie et rêve au jour qui se lèvera sans lui. Samira NegroucheFaut-il raconter un recueil de poèmes ? Si celui-ci s’y…
  • « Que le temps de la photographie soit le temps des gens photographiés… »
    André Lejarre est photographe, membre du collectif le bar Floréal qu’il fonda en 1985 avec une poignée d’autres photographes avec lesquels il partageait l’idée de questionner notre société actuelle, ses problématiques et…
  • Entretien de Nathalie Carré avec Sofiane Hadjadj co-fondateur des éditions barzakh
    Il y a dix ans, naissait en Algérie une belle maison d’édition. Entretien avec les éditions barzakh en 10 questions – comme autant de bougies d’anniversaire !Il y a dix ans naissaient les éditions barzakh. En décembre 20…
  • Entre écrit et oral : le conte, voyage aux rives multiples
    L’univers des contes : un monde de mots égrenés qui nous porte bien au-delà de l’enfance. A l’occasion de la parution de ses Contes des trois rives, l’écrivain Mourad Djebel revient sur la genèse de ce dernier ouvrage et…
  • Abdelkader Djemaï : Gare du Nord, Camping, le Nez sur la vitre
    Après Mohammed Dib et Sadek Aïssat, c’est à Abdelkader Djemaï que les éditions Barzakh consacrent une trilogie réunissant trois courts romans écrits entre 2002 et 2004 : Gare du Nord, Camping et Le Nez sur la vitre.Ces t…
  • Sylvie Kandé, la nouvelle Ulysse
    Lire l’entretien de Boniface Mongo-Mboussa avec Sylvie Kandé : [ici]Si c’est notre lot nous saurons bien un jour sur quels rivages innommés l’océan à la vaste mémoire s’en va brisant ses lames. Sylvie KandéÀ qui veut so…
  • Les cauchemars du gecko
    Raharimanana semble de tous les combats avec des textes dans des ouvrages collectifs contre le colonialisme, les politiques d’immigration, avec des nouvelles et des romans où la nuit et la boue sont le temps et l’espace …
  • Beyrouth Canicule
    Le Paris des années 70. Un Paris qui vibre de conversations, rencontres, luttes et convictions. Un Paris prolétaire, émigré, engagé, qui a ses lieux de rencontres dont celui que s’est justement choisi « un petit groupe dé…
  • Ahmadou Kourouma ou la confusion de deux ordres
    Le rire est son idiolecte. Il pouffe en guise de réponse, glousse quand on l’interroge, s’esclaffe dès qu’on se prépare à le contredire. C’est l’adulte qui, une fois encore, se révèle être la parfaite incarnation bergson…
  • « Le temps est venu, pour l’Occident de cesser d’ignorer l’histoire »
    Le témoignage et la vision d’un éditeur afro-antillo-guyanais né juste avant les indépendances : enfance africaine, découverte de Césaire, identité mosaïque, éditeur noir à Paris.Vous êtes un éditeur reconnu à Paris. Vou…
  • Pour une coopération multiculturelle dans un monde globalisé
    En marge d’une réunion de philosophes organisée à l’Université Autonome de Mexico en novembre 2010, j’ai rencontré Koulsy Lamko, artiste polyvalent qui vit et travaille au Mexique depuis 2003. Au Centre historique de Mex…
  • Demain j’aurai vingt ans
    Le dernier récit de A. Mabanckou ne semble pas avoir été apprécié comme les précédents, par le public français, si j’en crois l’article de Christine Rousseau dans Le Monde. Moins brillant certes. Pas d’effets de style c…
  • Des Ruines
    Après 47 et Les Cauchemars du Gecko, Thierry Bédard met une nouvelle fois en scène les mots de Jean-Luc Raharimanana. Des Ruines explore les thèmes chers à l’auteur que sont la mémoire, l’histoire, le poids douloureux du…
  • Jour J en Côte d’Ivoire : La démocratie ne se résume pas à une élection
    Historique est cette élection, comme le rappellent les médias occidentaux. Mais aucune démocratie ne se résume à une élection. Si transparente soit-elle, une élection présidentielle ne peut être que le début d’un long pr…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Jours d’enfance
    Clés-à-molette ou Roulement-à-billes : la société sud-africaine, qui s’y connaît, a des subtilités de classement extrêmement sensibles, surtout aux yeux d’un adolescent en quête de reconnaissance alors que les Clés-à-mol…
  • Adlène Meddi : « Chercher au fond de nos décombres la force d’aimer, c’est l’effraction salutaire »
    Les lecteurs algériens et quelques autres chanceux avaient pu découvrir Adlène Meddi aux travers des deux polars publiés par les éditions Barzakh : Le casse-tête turc (2002), et La prière du Maure (2008). Aujourd’hui, le…
  • Langues africaines et création littéraire
    La question des langues africaines comme langues d’écriture littéraire est un défi à relever, car « le champ littéraire africain se singularise par une fascinante anomalie », produire de la littérature dans les langues col…
  • Ecrire l’Afrique à partir de l’autre rive
    Pour David Koffi N’Goran penser « l’écriture de l’autre rive » chez Alain Mabanckou, c’est aussi penser « les conditions dans lesquelles la marche africaine hors-Afrique préfigure ou configure la marche actuelle du monde ». »…
  • Jean-Pierre Dozon : une saison africaine
    Jean-Pierre Dozon expose quelques moments-clefs de son parcours « africaniste ». C’est en Côte d’Ivoire qu’il a principalement appris et exercé son métier d’anthropologue en travaillant sur les différentes thématiques qu’i…
  • « J’ai demandé à l’Afrique qu’elle soit mon institutrice »
    Dans cet entretien, Georges Balandier parle de sa découverte de l’Afrique « comme un nouveau commencement » ; des rencontres qui l’ont marqué, de ses recherches sur les villes africaines. Mais la tâche intellectuelle doit …
  • Introduction au dossier « Penser l’Afrique : Des objets de pensée aux sujets pensants »
    Par-delà les modes et les événements, la tâche de penser l’Afrique (1) est ici abordée comme question de fond, et un seul numéro d’une revue qui, d’ordinaire, se préoccupe de la reconnaissance de la pluralité des express…