Tous les articles

Tous les articles en lien avec Pari gagné pour la première édition des Journées Cinématographiques de la Femme Africaine de l’image, JCFA

  • Mamounata Nikièma : « Etre aussi technicienne me permet de gagner de l’argent que je réinjecte dans la production »
    Dates clef de Mamounata Nikièma 1979: Naissance à Ouagadougou Janvier 2008 : Maîtrise en sciences et techniques de l’information et de la communication (Université de Ouagadougou), option Communication pour le Développ…
  • Le cinéma au Burkina Faso (9.1)
    Rodrigue Kaboré est aujourd’hui une figure incontournable du paysage cinématographique burkinabé. Il est à la fois exploitant des principales salles du pays, distributeur quasi exclusif sur le pays et producteur de films…
  • « Il nous faut tout repenser ! »
    Rencontre avec Erez Pery, directeur artistique du Festival des cinémas du Sud, organisé chaque année à la cinémathèque de Sderot (Israël) par le département cinéma et télévision du Sappir College (8000 étudiants) où il e…
  • Sderot, last exit, d’Osvalde Lewat
    A l’origine, une invitation : Erez Pery (cf [notre entretien]), directeur artistique du Festival des cinémas du Sud, organisé chaque année à la cinémathèque de Sderot (Israël) par le département cinéma et télévision du S…
  • « We need to think again from the beginning! »
    What is your feeling about Osvalde Lewat’s film? Well, you ask the million dollar question! I was surprised to see me and the school and my position within the structure from Osvalde’s point of view. It is what’s beauti…
  • Le Fespaco, une affaire d’Etat(s), de Colin Dupré
    Les belles photos de Michel Ayrault qui l’illustrent font penser que ce livre aurait pu être (pourrait devenir) un film documentaire historique : des entretiens avec les acteurs de l’Histoire du Fespaco, de nombreuses an…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinéma
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • Fespaco 2011: a festival under threat
    The awards attributed during the 22nd edition of the Fespaco (26 February-5 March 2011) reflect the festival selection. To varying degrees, this combined auteur and popular cinema, two categories that are subject to nume…
  • « The way to help us is to give us our funding on time! »
    The Fespaco 2011 is now over. Would you say the outcome was positive? Has the Vision 21 dynamic come into effect? It’s not for us, but for our guests and the festival-goers to say whether the outcome was positive. The e…
  • Fespaco 2011 : un festival menacé
    Le palmarès de la 22ème édition du Fespaco (26 février – 5 mars 2011) est à l’image de sa sélection, combinant à divers degrés cinéma d’auteur et cinéma populaire, deux catégories sujettes à de nombreux malentendus et qu…
  • Fespaco 2011: Un festival a rischio
    l palmarès della 22° edizione del Fespaco (26 febbraio-5 marzo 2011) è ad immagine della sua selezione, combinando a vari livelli cinema d’autore e cinema popolare, due categorie soggette a numerosi malintesi e che spess…
  • « Nous aider, c’est nous donner les financements à temps ! »
    Voici le Fespaco 2011 terminé : le bilan est-il positif ? Est-ce que la dynamique Vision 21 se met en place ? Ce n’est pas à nous de dire que notre bilan est positif, mais nos invités et les festivaliers. Les échos nous…
  • Writing on Walls
    In following the issues and day-to-day workings of a neighbourhood video-club in Ouagadougou, home of the FESPACO and capital of African cinema, my latest work, « Sacred Places », allowed me to question my own work as a fi…
  • Carthage 2010 : mon journal de bord
    Flash personnel sur les JCC 2010 (23/31 octobre 2010) : le journal de bord de Samir Ardjoum, critique à El Watan et Africultures et membre cette année du jury documentaires internationaux et courts-métrages nationaux.Pou…
  • Pari gagné pour la première édition des Journées Cinématographiques de la Femme Africaine de l’image, JCFA
    Du mercredi 3 mars au samedi 7 mars 2010, les projections se sont déroulées au Ciné Burkina, au cinéma Neerwaya et dans les salles du Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou. Le 7 et le 8 mars, les festiva…
  • Les Rencontres Sobate Africadoc de Ouagadougou
    Les premières Rencontres Sobate Africadoc ont été accueillies par le CCF de Ouagadougou dans la salle du Petit Méliès, du 13 au 19 février 2010.Rencontres Sobate en langue Bwamu, signifie rencontres pour  » convaincre « . …
  • Le documentaire et son public
    L’importance donnée au documentaire dans la sélection de la 7ème édition du festival des films d’Afrique du pays d’Apt (6-11 novembre 2009) a poussé les organisateurs à proposer une table-ronde avec les cinéastes présent…
  • Samba Félix Ndiaye, un ami, un maître
    La nouvelle du décès subit de Samba Félix Ndiaye le 6 novembre 2009 nous a fauchés en pleine inauguration du festival des films d’Afrique en pays d’Apt : son directeur, Dominique Wallon, la voix brisée par l’émotion, vin…
  • Bilan du Fespaco 2009 : « Le vrai avenir du Fespaco se joue dans l’autonomie institutionnelle »
    12750 badges délivrés, 362 films projetés, des centaines de milliers de spectateurs : le Fespaco n’est pas affaire facile à gérer. La 21ème édition a cependant été entachée de désastreux problèmes d’organisation. Il nous…
  • L’engagement des femmes cinéastes
    Le 21 mai 2008 s’est tenue au Pavillon des Cinémas du Sud du festival de Cannes une table ronde animée par Jean-Pierre Garcia (Festival International du Film d’Amiens) et Jeanne Labrune (réalisatrice), avec Taghreed Elsa…
  • « Demain, le pire est encore possible »
    Avec Une affaire de Nègres, est-ce la première fois que vous avez l’occasion de présenter un film au Festival de Cannes ? C’est la première fois que j’ai le plaisir d’être ici pour un film. Je suis venue dans d’autres c…
  • Jeunes talents d’Afrique : produire et diffuser les courts métrages
    Cette table ronde s’est tenue au Pavillon des cinémas du Sud le 22 mai 2008 durant le festival de Cannes. Elle est consacrée à la production et la diffusion des courts métrages en Afrique animée par Olivier Barlet (Afric…
  • « Jamais nous ne ferons un « festival business » ! »
    Olivier Barlet – Michel Ouedraogo, vous êtes donc le nouveau délégué général du FESPACO, depuis maintenant trois mois. Nous vous connaissons encore mal. Baba Hama était un ancien journaliste, est-ce également votre cas ?…
  • Une affaire de nègres
    On dit des Africains qu’ils ne sont pas prêts pour la démocratie, alors je m’interroge : ont-ils jamais été prêts pour la dictature ? Wole Soyinka »Je travaillais à ce moment-là pour le journal de l’Etat. Est-ce cela qui…
  • Un amour pendant la guerre
    3,5 millions de morts et les femmes comme principales victimes : ce double bilan de cette guerre qui ne veut pas s’achever à l’est de l’ex-Zaïre sert de trame au film de la Camerounaise Osvalde Lewat qui vit aujourd’hui …
  • L’atrocité et le regret
    Jean-Marie Mollo Olinga : Pourquoi un film aussi grave, si sérieux comme premier long métrage ? J’ai toujours fonctionné par urgence. Et quand un sujet vient à moi je ne trouve le repos que quand je l’ai mis en image. L…
  • La représentation de la femme dans les cinémas d’Afrique noire
    Intervention lors de la table-ronde « Femmes et cinéma – femmes au cinéma » organisée par le Festival international du film de Salé le 11 septembre 2004.Voici que des femmes cinéastes ont parlé et ce sont maintenant des cr…
  • La Nuit de la vérité
    Qu’est-ce qui fait donc l’Afrique se déchirer ? Regina Fanta Nacro est comme ses pairs habitée par les drames de l’Afrique contemporaine et choisit avec courage pour son premier long métrage ce sujet difficile. Admirée e…
  • Rencontre professionnelle « Scénarios du Sud » (AIF et CNC)
    Bilan de l’action menée depuis 8 ans et débat-perspectives sur la question du développement du scénario, souvent identifiée comme une faiblesse des films du Sud.David Kessler, directeur du CNC : Cannes est avant tout un …
  • Au-delà de la peine
    Des prisons camerounaises, nous avions les terribles images du Chef ! de Jean-Marie Teno. C’est ici en s’attachant à l’incroyable destin du plus vieux prisonnier du Cameroun que la journaliste Osvalde Lewat, dont c’est l…
  • Bintou
    Dans un style alerte, voici le combat d’une femme aux prises avec son époux féodal. Au comédien Hyppolite Ouangrawa, qui avait déjà joué dans Un certain matin, son premier court métrage, la réalisatrice confie le rôle du…
  • Vivre positivement
    Il y a une façon de cadrer une personne et de l’éclairer qui la magnifie et souligne son humanité. Fanta Régina Nacro possède cet art et « Vivre positivement », qui regroupe essentiellement la parole des gens, se voit dès …
  • Cannes 2001, au jour le jour
    Jeudi 10 mai 2001 Laissons de côté les flonflons french cancan de l’ouverture que Libération titrait à juste titre french concon. Cannes s’éveille doucement au festival. Comme chaque année, le plein ne se fait que le we…
  • Cannes 2000, au jour le jour
    Carnet de bord subjectif mais attentif du festival.Le jeudi 11 mai 2000 D’abord arriver à garer la voiture. Ce n’est pas encore le Cannes des grandes foules du week-end mais l’ambiance y est : journalistes pressés coura…
  • Relou
    De jeunes Arabes draguent lourdement deux filles dans un bus quelque part en France. La tension monte jusqu’à un dénouement qui ferme le bec à Faudel, interprète d’un des jeunes. Il n’est pas inintéressant de voir une Af…
  • Africa, Africas
    Cette série de trois films réalisés par des femmes cherche à rendre compte de l’Afrique contemporaine, mais aboutit à un rassemblement un hétéroclite de films inégaux aux sujets et traitements très divers. Du Cameroun, …
  • Cannes 2001 ou l’Afrique des ténèbres
    Le Festival de Cannes 2001 semble rimer avec mondialisation de la culture. Autrement dit avec 7e art et domination économique. À l’autre pôle, forcement, la réalité de l’exclusion. Ainsi, une sélection quasi nulle de fil…
  • « Tu ne peux pas t’asseoir et croiser les bras »
    Née en 1972 à Dori (Burkina Faso) Aminata Diallo-Gez est de nationalité franco-burkinabè. C’est au théâtre qu’elle fait ses armes de comédienne : six ans au Théâtre de la Fraternité de Jean-Pierre Guingané à Ouagadougou …
  • « La vérité ne tue pas l’amitié »
    Les courts métrages de la Burkinabée Fanta Régina Nacro rencontrent un succès considérable. Sélectionné par la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2001, Bintou, réalisé dans le cadre de la série Mama Africa initiée en A…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • La femme, une figure libératrice
    L’émergence des personnages féminins dans la récente production cinématographique du Continent confirme l’inversion dans la redistribution des rôles, inaugurée au 15è Fespaco par Taafe Fanga (Le pouvoir du pagne) du ciné…
  • Femmes et hommes dans les cinémas d’Afrique noire
    Les films d’Afrique noire franchissent depuis longtemps la frontière entre le masculin et le féminin, mais le font de façon très nouvelle ces derniers temps.La femme au cinéma Les discours officiels rendent régulièremen…
  • Pas d’histoire!
    Alors que 63 % des Français se déclarent racistes ouvertement, cette initiative est généreuse et utile : cette série de films de l’ordre de six minutes est un événement. L’idée était d’enfer : une appel à scénarios de fi…
1
2