Tous les articles

Tous les articles en lien avec La formation de la diaspora noire dans le monde et son héritage africain

  • A tous les reconduits
    Fils des murailles Nous avons transporté les bosses du désert Jusqu’aux portes du refus La terre sous nos pieds déroulait ses frontières Hissait des barbelés Et refusait nos mains de pèlerins Les passeurs cassaie…
  • Hommage à André Schwarz-Bart
    André Schwarz Bart est mort le 30 septembre 2006 à Pointe-à-Pitre.André Schwarz Bart ne sera jamais une étoile morte. Il a insufflé tant de vie dans son écriture, ses amitiés, son histoire et celle de la Guadeloupe que s…
  • Lettre ouverte au Ministre de l’Intérieur de la République Française, à l’occasion de sa visite en Martinique.
    Malgré le report de la visite du ministre de l’Intérieur en Martinique, ce texte reste d’une remarquable pertinence.De Loin M. le Ministre de l’Intérieur, La Martinique est une vieille terre d’esclavage, de colonisatio…
  • Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec F. Vergès.
    Les années 90 ont été des années grises quant à la réception d’Aimé Césaire. Il y a d’abord eu le manifeste de la créolité (1989) cosigné par P. Chamoiseau, R. Confiant et J. Bernabé, qui reprochait à Césaire son amour i…
  • A bout d’enfance
    Quinze ans après  » Une enfance créole  » (écrit en 1989, publié en 1993), Patrick Chamoiseau revient sur l’enfance du  » négrillon  » qu’il fut à Fort-de-France. Entre la grande sœur dite Baronne, la mère Man Ninotte et le …
  • Akwaba : The Very Best Of A.B.
    Le business des « best of  » (en v.f. « anthologies ») produit tant de galettes rancies qu’on a tendance à les entasser toutes dans un coin et à les oublier dans la pile des cds inutiles. Ceux d’Alpha Blondy n’ont certes pa…
  • Genèse du monde et de l’écriture chez Aimé Césaire et Edouard Glissant de Michel Moukouri Edeme, Yaoundé, CLE, 2004, 462 pages.
    L’approche originale d’une sociologie goldmannienne de la littérature s’appuyant sur les techniques de sémiotiques mises au point par Argildas Julien Greimas dans les années soixante manquait au panthéon de la critique d…
  • L’inutile utilité de la littérature
    La question de l’engagement hante la littérature africaine depuis la négritude. Aperçu historique des débats qui ont secoué la scène littéraire africaine francophone. (1) » Chez (les écrivains de la négritude), le rêve es…
  • Guerre dans la culture, culture dans la guerre, guerre de la culture et culture de la guerre
    L’art, par la force et la valeur de l’expression symbolique qu’il engage, peut atténuer, pour beaucoup, la violence et les traumatismes de la guerre. Il est alors important que la création artistique tienne compte du con…
  • Le décentrement des possibles
    Ecrivain guadeloupéen, Ernest Pépin est l’un des rares invités permanents du Fest’Africa à Lille. Même s’il se réclame de la créolité, il entend maintenir un lien permanent avec l’Afrique. Ses romans L’homme aux bâtons(1…
  • « Dénoncer et prévenir »
    Le pionnier du reggae africain entame une tournée mondiale alors que son pays, la Côte d’Ivoire, sombre dans le délire ethnocentrique : un chant d’espoir pour exorciser les démons de la guerre culturelle.A 47 ans, Seydou…
  • Relation et littérature
    En écho à Goethe et à Edouard Glissant, la notion de relation ne permet-elle pas d’éviter une relation culturelle et littéraire verticale entre un centre et ses périphéries ? « Seule l’imagination peut faire aujourd’hui q…
1
2
3