Tous les articles

Tous les articles en lien avec Miano et Doumbia : combat d’Afropéennes

  • Déconstruire la masculinité hégémonique c’est déconstruire les hiérarchies et les normes
    L’un est chercheur, militant panafricaniste, auteur de Africa Unite !, l’autre est comédien. Amzat Boukari-Yabara et Yann Gael font partie des contributeurs de Marianne et le garçon noir, ouvrage dirigé par Léonora Miano…
  • Marianne et le garçon noir
    Marianne et le garçon noir est sans doute l’un des premiers ouvrages sur la masculinité noire dans la France hexagonale contemporaine pensé par les concernés. L’écrivaine Léonora Miano a fait appel à des artistes, activi…
  • La colère des anges
    Sorti en octobre 2016 chez Vents d’ailleurs, Anges fêlés est le premier roman d’Eva Doumbia. Metteure en scène franco-ivoirienne et fondatrice des compagnies La part du pauvre et Nana Triban, l’auteure nous invite ici à …
  • Olivier Py : « Au festival, on monte chaque année plus d’auteurs africains que d’auteurs français ! »
     Tout a commencé avec l’excitation de la rumeur « – Cette année, il paraît que le IN programme un Focus Afrique ! » Rumeur excitée car le théâtre africain et le Festival d’Avignon, ce n’est pas une longue histoire. C’est…
  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • Crépuscule du tourment II. De Léonora Miano
    Avec ce dernier roman, Crépuscule du tourment II. Héritage, Léonora Miano prend pour protagoniste Amok, le destinataire muet et absent des monologues intérieurs de sa mère, son amante, sa femme et sa sœur dans le premier…
  • Crépuscule du tourment
    Dans ses œuvres, Léonora Miano évoque la mémoire raturée de la « déportation transatlantique des Subsaharien-ne-s(1) », les conséquences vivaces de la colonisation tant en Afrique qu’en France, la conscience de couleur dan…
  • L’Impératif transgressif de Léonora Miano
    Alors que son dernier roman Crépuscule du tourment est attendu pour la rentrée littéraire, Léonora Miano signe un nouvel essai publié chez l’Arche. Avec ce recueil de textes théoriques intitulé L’impératif transgressif…
  • Décoloniser les Molières
    À la direction de France Télévisions, À la direction des Molières, À Madame la Ministre de la Culture et de la Communication Lundi 23 mai, devant les Folies Bergères, à l’appel du collectif Décoloniser les Arts, des a…
  • Chocolat et la question raciale dans le théâtre contemporain
    Hasard du calendrier ou signe des temps, le film Chocolat de Roschdy Zem sort en salles le 3 février prochain après une année de débats houleux concernant la question raciale dans le monde du théâtre français. Plus d’un …
  • Jazz Power
    L’anthropologue Emmanuel Parent publie aux éditions du CNRS Jazz Power, Anthropologie de la condition noire chez Ralph Ellison. Un ouvrage qui explore le lien entre jazz et culture noire américaine à travers la figure de…
  • Combat d’Afropéennes: Léonora Miano et Eva doumbia
    En représentation pour AfricaParis du 13 au 15 février 2015 au Carreau du Temple, Africultures publie à nouveau cet article sur le spectacle Afropéennes, mis en scène par Eva Doumbia sur les mots de l’écrivaine Léonora M…
  • Identités diasporiques de l’entre-deux-guerres
    Publié aux Presses universitaires de Harvard et non traduit à ce jour, The Practice of Diaspora, Literature, Translation and the Rise of Black Internationalism de Brent Edwards (La pratique de la diaspora, littérature, t…
  • Ier Acte
    Lundi 30 mars 2015, le Théâtre de la Colline de Paris, en partenariat avec la Fondation Edmond de Roschild et la Fondation SNCF, organisait une lecture de texte de la première promotion de sa formation théâtrale Ier Acte…
  • « La poésie est une forme d’état d’être au monde »
    Après le magnifique roman Georgia (Editions Grasset, 2013), Julien Delmaire publie, le 13 mars prochain, un recueil de poème Bogolan chez Le Temps des cerises. Un ouvrage en 40 fragments dans l’intimité d’un homme qui, a…
  • Miano et Doumbia : combat d’Afropéennes
    Dans Afropéennes, la metteure en scène Eva Doumbia s’empare des mots de Léonora Miano. En adaptant Blues pour Élise et Écrits pour la parole, elle porte à la scène une question : qu’est-ce qu’être une femme noire dans la…
  • Exhibit-B : bien plus qu’une polémique
    Présentée à travers le monde depuis 2012, l’installation du metteur en scène sud-africain Brett Bailey, Exhibit-B, a été annulée au Barbican Center de Londres le 23 septembre 2014. Suite à des manifestations lors de son …
  • Pleins feux sur la création théâtrale contemporaine guadeloupéenne
    La programmation du festival d’Avignon 2014 a fait la part belle au théâtre guadeloupéen. Lors de l’Université d’été des Théâtres d’Outre-Mer en Avignon, les 20 et 22 juillet dernier, intitulée  » Poétiques de marronnage …
  • Misterioso-119 ou l’arène de la dévoration
    Laurence Renn Penel présente Misterioso-119 au Théâtre de la Tempête jusqu’au 6 juin, une pièce de Koffi Kwahulé sur l’enfermement et la dévoration. L’écriture y est superbement servie par un dispositif à la symbolique f…
  • La Traversée aux disparus – Compagnie La part du pauvre
    Du 5 au 7 mai la metteuse en scène Eva Doumbia (Cie La Part du Pauvre) présentait son dernier travail au Théâtre National de La Criée de Marseille : La Traversée aux disparus. D’après des textes romanesques de Maryse Co…
  • « J’ai le devoir de raconter des deux côtés ce qui se passe »
    Féministe et afropéenne assumée, la metteuse en scène Eva Doumbia parle de son projet théâtral et littéraire La Traversée aux disparus. Un volet de ce travail, la pièce Femmes de Ségou, a été présenté en février à Yaound…
  • L’Atlantique noir au quai Branly
    Le Musée du quai Branly accueille jusqu’au 18 mai une exposition consacrée à la figure de Nancy Cunard, figure européenne de la contre-culture artistique et intellectuelle de l’entre-deux-guerres, et à sa Negro Anthology…
  • De l’immigré à « l’exilé des bords de Seine (1) », la « France d’ailleurs » dans quelques oeuvres africaines contemporaines
    À travers certaines œuvres de cinéastes et écrivains africains, il est remarquable de constater une relative évolution de la construction de la figure de « celui d’ailleurs » en France. À partir de l’œuvre de Cheikh Hamido…
  • Rentrée littéraire 2 : Léonora Miano
    La Saison de l’ombre de Léonora Miano, qu a obtenu le prix Fémina le 6 novembre 2013.À l’intérieur des terres africaines, dans le village du clan Mulongo, un incendie a éclaté, douze hommes ont disparu. Dix adolescents, …
  • Rebecca Ayoko, égérie de la mode dans les années quatre-vingt :
    « Des rues d’Abidjan aux podiums d’Yves Saint Laurent », ou portrait de la misère devenue étoile. Alors que, comme elle le dit elle-même en introduction, Rebecca Ayoko n’a jamais eu l’occasion de raconter sa vie peu commun…
  • Jean Genet le « Nègre blanc »
    Paris, octobre 1959 : la Compagnie des Griots, exclusivement composée de comédiens noirs, crée la pièce de Jean Genet, Les Nègres, dans une mise en scène de Roger Blin. Publiée l’année précédente, elle interroge l’identi…
  • Festival d’Avignon (In) 2013 : l’Afrique fait le buzz ?
    Du 5 au 26 juillet 2013 se tiendra le Festival d’Avignon dirigé depuis 2004, et pour la dernière fois cette année, par Hortense Archambault et Vincent Baudriller qui céderont ensuite les rênes à Olivier Py. Pour cette 67…
  • On t’appelle Vénus
    À Confluences, la Guadeloupéenne Chantal Loïal danse à la mémoire de la Vénus hottentote, à travers une célébration de son propre corps et des corps des Noir.e.s. Une réflexion sur l’exotisme et l’exhibition menée en com…
  • Combat d’Afropéennes : Léonora Miano et Eva Doumbia
    En représentation pour AfricaParis du 13 au 15 février 2015 au Carreau du Temple, Africultures publie à nouveau cet article sur le spectacle Afropéennes, mis en scène par Eva Doumbia sur les mots de l’écrivaine Léonora M…
  • « Un monde de la multi-appartenance »
    L’auteure du recueil de conférences Habiter la frontière, qui vient de paraître chez L’Arche, explique qu’il s’agit de mettre en relation toutes les identités qui composent un individu. Elle exhorte aussi l’Afrique à dév…
  • Habiter la frontière
    Habiter la frontière de Léonora Miano a paru le 2 novembre chez L’Arche Éditeur. C’est un recueil de conférences dans lequel l’écrivaine, qui se définit comme une « subsaharienne occidentalisée », part de sa propre expérie…
  • Écrits pour la parole et Blues pour Élise
    Quand l’écriture affûtée de Léonora Miano rencontre l’esthétique d’Éva Doumbia, ça chauffe sur le plateau ! L’auteure a confié son Blues pour Élise et ses Écrits pour la parole à la metteure en scène. Résultat : Afropéen…
  • Eva Doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano : Corps diasporique, corps inouï
    Textes : Léonora Miano Conception, adaptation et Mise en scène : Eva Doumbia Scénographie : Francis Ruggirello Musiques : Lionel Elian Costumes : Sakina M’sa Vidéo et régie générale : Laurent Marro Lumières : Erika…
  • Du Tout-Monde comme objet d’étude
    Cette étude se propose de montrer que les mesures du monde, malgré d’évidents efforts en vue de se renouveler, risquent fort de passer à côté de l’essentiel si elles ne prennent pas la pleine mesure de l’héritage que nou…
  • Moi et mon cheveu, le cabaret universel d’Eva Doumbia
    Présenté au festival des Francophonies en Limousin 2011, le cabaret capillaire de la metteuse en scène Éva Doumbia est décoiffant d’universalité. Derrière ce titre, beaucoup seraient tentés de penser à des histoires de f…
  • Le cabaret capillaire d’Éva Doumbia :
    Le Festival de Limoges a fait son festival d’Avignon cette année 2011 avec une douceur climatique bien propice aux plaisirs du plein air et des échanges en terrasse. Et c’est une belle programmation internationale que le…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Tels des astres éteints
    Dans ce 3e opus, Tels des astres éteints, Léonora Miano continue d’explorer ce lien profond qui la rattache à l’Afrique en déplaçant cette fois-ci la réflexion de la quête identitaire sur le sol français : elle s’inscrit…
  • « J’écris pour comprendre ce que c’est d’être humain »
    Texte extrait de Afropean Soul et autres nouvelles de Léonora Miano, à paraître le 5 juin 2008 aux éditions Flammarion et reproduit avec l’aimable autorisation de l’éditeur.1. Pourquoi écrivez-vous ? La réponse à cette …
  • Primitifs / About Chester Himes
    « … Elle s’imagine que tout homme au teint foncé est un  » primitif « . Le mâle américain noir est une poignée de psychoses enchevêtrées telles qu’il n’en a pas existé jusqu’ici. C’est une sorte de bâtard social, écrasé par…
  • Rencontres « Maintenant l’Afrique ! »
    Diversité, évolutions, influences, auto-productions, exportations des œuvres, coopération interculturelle… autant de thèmes abordés durant la première table-ronde des rencontres. Ce débat fut animé par la haute personnal…