Tous les articles

Tous les articles en lien avec Une page pour se mettre debout

  • « Je transforme la violence en quelque chose qui ne l’est pas »
    La peintre Dalila Dalléas Bouzar a reçu le prix « L’art est vivant » du Art Paris Art Fair pour son travail Princesse en mars dernier. Née en Algérie et installée en France depuis l’enfance, elle réfléchit, entre autres,…
  • Une douce mélanfolie
    De terre, de mer, d’amour et de feu, sorti en ce juin 2017 chez Mémoires d’Encrier, est le nouveau recueil de poèmes signé Marc Alexandre Oho Bambe. Des quatre éléments, l’amour remplace l’air. Et nous permet de respirer…
  • La femme noire : muse des dessins et peintures de Benbiayenda
    Benjamin Biayenda, peintre-dessinateur franco-congolais résidant à Paris, à 19 ans, démontre un talent précoce régi par une sensibilité profonde. Le 10 juin prochain, la Natural Hair Academy expose certains de ses travau…
  • Un prisme afro-centré
    Virginie Ehonian, la trentaine, passionnée d’art contemporain, bloggeuse et entrepreneuse, a fait du site African Links et du coffret culturel Nooru Box ses quartiers généraux. avec comme moteur : le souci du partage aut…
  • « L’Afrique n’est pas invitée en France »
    Emeka Okereke, photographe nigérian, présent à Paris pour l’Art Paris Art Fair, travaille sur les questions de frontières au sens large depuis des années. Sur le continent africain et aussi en France. Mettre l’Afrique « …
  • Dalila Dalléas Bouzar peint pour dérouter le regard
    La peintre Dalila Dalléas Bouzar a reçu le prix « L’art est vivant » du Art Paris Art Fair pour son travail Princesse en mars dernier. Née en Algérie et installée en France depuis l’enfance, elle réfléchit, entre autres,…
  • Emo de Medeiros : créateur de ponts entre époques et espaces
    Emo de Medeiros, artiste pluridisciplinaire vivant entre la France et le Bénin, a participé à l’Art Paris Art Fair mais aussi à Afriques Capitales à la Villette. parmi les concepts-clés de ses oeuvres, le métissage entre…
  • Quartier(s) Dream d’Aulnay-sous-Bois à Dakar
    Quartier(s) Dream est un projet né entre Aulnay-sous-Bois et Dakar. Il met en avant la jeunesse « des quartiers ». Une initiative locale et binationale qui, d’une captation de prises de paroles spontanées se terminera, e…
  • Du souffle en réserve
    En France, la réalité des violences policières tend à rester relativement invisible ou cantonnée aux luttes de collectifs et associations citoyens. Nous en parlions dans le n° Afriscope de début d’année. L’ouvrage Lettre…
  • SAMO, hommage à Basquiat
    Samo, a tribute to Basquiat est le nouveau spectacle de la Compagnie 0,10. Une pièce de théâtre signée Koffi Kwahulé et Laëtitia Guédon, qui nous amène à la découverte d’un Basquiat aux multiples facettes. Danse, musique…
  • Ingrid Jonker n’est pas morte
    La première image qui nous est donnée d’Ingrid Jonker dans L’enfant n’est pas mort de Nimrod est celle d’une femme à la « générosité sans calculs ». Poète afrikaner en marge de sa société, opposée à l’apartheid, fragile,…
  • Une page pour se mettre debout
    Le 14 mars dernier, la maison de l’Afrique, en partenariat avec Le Printemps des Poètes Présence Africaine Editions et L’Afrique c’est chic, la nouvelle plateforme de promotion des talents et créateurs d’Afrique, nous a …
  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • « Hip-hop : une musique qui parle d’un Continent à l’autre »
    Sujatha Fernandes, professeure d’économie politique et de sociologie à l’Université de Sydney, nous parle aujourd’hui du hip-hop comme subculture qui favorise l’alliance politique des Afrodescendants à travers le monde. …
  • Un lion nommé Personne
    L’Histoire du lion Personne est un roman sur les péripéties d’un lion entre le Sénégal et la France, à la fin du XVIII siècle. Stéphane Audeguy nous livre ici une description magistrale d’une tranche d’histoire dense en …
  • Stalingrad Debout
    Radio associative francilienne, née en novembre dernier, Stalingrad Connection diffuse des émissions faites par des migrants pour des migrants. où dormir, manger, se laver, se retrouver, se divertir ? Mais elle a aussi p…
  • 100 portraits de l’injustice
    Site internet avec des contenus radiophoniques, le collectif Cases Rebelles se définit comme « panafrorévolutionnaire ». Il publie, le 23 février 2017, un premier ouvrage aux Editions Syllepse, 100 portraits contre l’État p…
  • Quand la fiction rejoint la réalité
    Depuis une dizaine d’années, des écrivains majoritairement issus de l’immigration, s’emparent de l’imaginaire des violences policières dans leurs œuvres. Voyage parmi les représentations littéraires qui ont questionné de…
  • Amérique noire : transmission d’un héritage ?
    A la fin de la présidence Obama et au lendemain de l’investiture de Trump, plusieurs questions saillantes demeurent pour la communauté africaine-américaine. Le 21 janvier, à Paris, au Musée Dapper, des projections et des…
  • Un secret de famille ou une famille de secrets ? La question-clé du premier roman de Lola Shoneyin
    Avec son premier roman Baba Segi, ses épouses, leurs secrets, (sorti en 2010 au Nigéria et en octobre 2016 en France), l’écrivaine Lola Shoneyin dresse un portrait vif et cru de la société nigériane contemporaine. Polyga…
  • Une Maison pour les journalistes réfugiés
    Créée en 2002 par Danièle Ohayon, journaliste à radio france, la Maison des journalistes accueille aujourd’hui 14 journalistes réfugiés. Auparavant située à Bobigny, elle est depuis cinq ans à paris. reportage dans ce ha…
  • Portrait de bloggeur : João Gabriell
    Sous le pseudo João Gabriell se dévoilent les écrits critiques d’un jeune guadeloupéen de plus en plus suivi sur la toile. ses thèmes phares : les diasporas africaines, le genre, le colonialisme, le néolibéralisme. »J’ai …
  • Les super pouvoirs de la danse « dossavienne »
    Interprété par deux artistes, Julie Dossavi et Yvan Talbot, le spectacle de danse La Juju met en scène un large éventail d’émotions liées à l’histoire de la colonisation et des indépendances africaines, sur un fond de mu…
  • Une pluralité de voix
    En octobre 2016, la journaliste indépendante Nadia Henni-Moulaï a sorti Voiles et préjugés. Un livre collectif qui s’inscrit dans la même démarche que MeltingBook, une plateforme média qu’elle a fondée et qui fournit des…
  • Prix Fetkann ! : dénicher et valoriser les talents
    Pour sa 13e édition, le Prix Fetkann ! Maryse Condé, qui sera décerné le 24 novembre prochain, reste fidèle à ses principes fondateurs : valoriser non seulement les auteurs, mais aussi les thématiques du Sud.De l’esclava…
  • Patrick Chamoiseau : écrire l’indicible
    Patrick Chamoiseau est connu pour la polyphonie de ses romans, pour y mélanger le français et le créole et pour mettre en abîme l’acte de l’écriture. Mais il a endossé bien d’autres rôles, tous dans la droite ligne de sa…
  • La Colonie, un lieu hybride by Kader Attia
    Situé à proximité de la gare du Nord, La Colonie est un nouvel espace conçu par l’artiste Kader Attia et le barman Zico Selloum. Inauguré le 17 octobre dernier, journée qui commémore le massacre de 1961 de manifestants a…
  • Même pas faim
    En exclusivité pour Africultures, une nouvelle de l’auteure Aminata Aidara. Un texte qui parle en absence de voix et qui décrit, sans les nommer, des journées à jamais gravées dans l’esprit des parisien.ne.s. Même pas fa…
  • Petit pays de Gaël Faye
    « Petit Pays » n’est pas seulement le titre d’une chanson de l’album Pili pili sur un croissant au beurre de l’auteur-compositeur-interprète Gaël Faye. Le chanteur poète en fait le titre de son premier roman. En référence …
  • L’enfance verte
    Partenaire du quatrième numéro de la Revue IntranQu’îllités, coordonnée par le poète James Noël, Africultures vous propose de découvrir un extrait du texte de l’artiste Aminata Aidara. La Revue IntranQu’îllités réuni de…
  • « Sony fait partie des grands écrivains qui aident littéralement à vivre. »
    A l’occasion des 20 ans de la disparition de l’auteur et metteur en scène Sony Labou Tansi, l’anthropologue et maître de conférence, Julie Peghini (1) coordonnait fin 2015, avec Nicolas Martin-Granel, sur une idée de Jea…
  • But not for me #3
    En exclusivité française pour Afriscope, une nouvelle en trois parties de l’auteure Aminata Aidara, illustrée par l’artiste peintre/ dessinateur Yves Murangwa. Leur collaboration parait dans le numéro 41 d’Afriscope (ma…
  • Rap « stremon »
    Abd Al Malik est de retour avec Scarifications, cinq ans après Château rouge. Un album surprenant, où le rap renoue avec son frère d’armes, l’électro. Un flow saisissant qui n’a jamais été si vif de la part du rappeur-po…
  • SONY LABOU TANSI : Un homme habité par la parole
    Paru aux Solitaires Intempestifs, conçu sur une idée de Jean-Damien Barbin et sous la direction de Nicolas Martin-Granel et Julie Peghini, La Chair et l’Idée fait partie des ouvrages qui, vingt ans après la mort de Sony …
  • But not for me. #2.
    En exclusivité française pour Afriscope, une nouvelle en trois parties de l’auteure Aminata Aidara, illustrée par l’artiste peintre/ dessinateur Yves Murangwa. Leur collaboration parait dans le numéro 41 d’Afriscope (mai…
  • But not for me
    En exclusivité française pour Afriscope, une nouvelle en trois parties de l’auteure Aminata Aidara, illustrée par l’artiste peintre/ dessinateur Yves Murangwa. Leur collaboration parait dans le numéro 41 d’Afriscope (ma…
  • Le double tranchant de l’ailleurs
    Je suis la fille de Georges Kanor né en 1938 au Marin ; petite-fille de Jérôme Kanor né en 1904 au Marin ; arrière-petite-fille de Jean-Edmond Kanor né en 1870 au Marin ; arrière-arrière-petite fille du meuble Théodore n…
  • Combien de solitudes…
    Cette nuit est descendue avec un sac d’étoiles sur son dos, un sac rempli à ras bord. Cling, cliiing. Ça a fait des cling et des cliiing en tombant à terre. Des cling et des cliiing qui se sont posés en Oh-oui sur les pe…
  • Qu’Allah bénisse la France…
    Le rappeur Abd Al Malik a décidé d’adapter à l’écran son livre paru en 2004, Qu’Allah bénisse la France. Le film est à l’affiche, depuis le 10 décembre dernier. Les poètes Marc Alexandre OHO BAMBE et Mathieu MARIE-EUGENI…
  • Quand dramaturges, escrimeurs, footballeurs et boxeurs marronnent de concert
    Qui a dit que le sport n’avait pas sa place au théâtre ? Les dramaturges sont d’ailleurs très souvent de grands amateurs de foot et un universitaire comme Jean-Pierre Ryngaert n’a pas manqué de démontrer que le terrain e…
  • Pleins feux sur la création théâtrale contemporaine guadeloupéenne
    La programmation du festival d’Avignon 2014 a fait la part belle au théâtre guadeloupéen. Lors de l’Université d’été des Théâtres d’Outre-Mer en Avignon, les 20 et 22 juillet dernier, intitulée  » Poétiques de marronnage …
  • L’île, laboratoire amoureux et politique
    Dans Combien de solitudes…, Véronique Kanor se fait île. Dans une langue très orale et empreinte de créolité, elle dit le chagrin d’une femme qui vient de perdre son amour. Et qui pour surmonter son deuil, fait dialogu…
  • Césaire, notre contemporain en webdoc
    Alors que nous fêtions en 2013 le centenaire de la naissance du poète et homme politique Aimé Césaire, occasion de nombreuses productions artistiques en son hommage, le « chantre de la négritude » continue d’inspirer et d’…
  • Qu’Allah bénisse la France
    D’Abd Al Malik, on connaît surtout le dernier album, « Gibraltar », couronné par le prix Constantin 2006 et une Victoire de la musique (catégorie album de musique urbaine). On connaît moins son livre autobiographique, « Qu’…
  • « La vie est une migration »
    Abd Al Malik fait beaucoup parler de lui. Né de parents congolais, Régis Fayette Mikano grandit dans une cité, dans la banlieue de Strasbourg. Dans son autobiographie, Qu’Allah bénisse la France, il retrace son parcours …
  • La Noiraude
    Marlène voudrait que tous les Noirs ressemblent à Denzel Washington. Didier ne danse pas comme elle le voudrait : elle l’engueule, il se casse. Voilà Marlène seule, à se demander s’il faut le revoir, comment le récupérer…