Tous les articles

Tous les articles en lien avec Un soir de Shungu à Uzerche (1)

  • Salia Sanou : « La danse c’est aussi de l’industrie culturelle »
    Jusqu’au 22 décembre, se tient à Ouagadougou la 12e édition des Rencontres chorégraphiques de Ouagadougou, Dialogues de corps, fondées par Seydou Boro et Salia Sanou. Ce dernier, danseur et chorégraphe, décrit à Africult…
  • Etienne Minoungou : « Le moment est venu pour ouvrir de nouvelles relations entre les différents peuples »
    Restituer le patrimoine africain. Par cet ouvrage, publié fin novembre, à l’issue d’un rapport commandé par le président de la République française, Felwine Sarr, auteur et professeur d’économie, et l’historienne de l’ar…
  • L’histoire des luttes décoloniales et panafricaines en musique
    « La France a des problèmes de mémoire, elle connaît Malcom X mais pas Frantz Fanon, pas le FLN, connaît les Blacks mais pas les Noirs », rappe Rocé en 2006 dans l’album Identité en crescendo. Douze ans plus tard, l’arti…
  • Faire de la vie une cause commune
    Nouveau roman de Lyonel Trouillot, Ne m’appelle pas Capitaine ne déroge pas au talent du romancier ; une plume poétique au service d’une histoire ancrée en Haïti qui touche directement au coeur tout en interrogeant profo…
  • « Slamer un pied sur la lune » à Ngazidja
    Jusqu’au 27 septembre, le festival Slamer un pied sur la lune prend ses quartiers, principalement, au Centre de Création Artistique et culturelle des Comores de Mavuna. Rencontre avec l’un des chefs d’orchestre de cette …
  • “Le premier réalisateur d’un album c’est le public”
    Alors que le Sénégal fête les 30 ans du hip-hop galsen toute cette année 2018, Africultures a rencontré l’un des duos mythiques de cette histoire : Daara J Family. Depuis le début des années 1990, tout en menant des proj…
  • Son 2e album Kebrada : « une cartographie du Cap-Vert »
    À 25 ans, la chanteuse Elida Almeida offre un deuxième album ancré dans les réalités de son pays, le Cap Vert. Le nom de cet opus, Kebrada, est celui du village où vit sa grand-mère, et où elle aime se ressourcer depuis …
  • Douala Art Fair : une première édition expérimentale
    Loin des marchés d’art contemporain internationaux, la Douala art fair entend valoriser, auprès de la population camerounaise, les talents nationaux, trop souvent mieux connus à l’extérieur de leur espace de création. Re…
  • Indigène de la nation de Slimane Dazi
    Avec Indigène de la nation, sorti le 3 mai chez Don Quichotte, l’acteur Slimane Dazi se raconte. A partir d’une colère profonde face à la négation récurrente de ses identités multiples, notamment celles nées d’une histoi…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • « Mon roman est une partition musicale »
    Premier roman de Marc Alexandre Oho Bambe, Dien Bien Phû est un roman « d’amour grand et d’amitiés inconditionnelles », pour reprendre les mots du protagoniste, Alexandre. Ancien soldat de l’armée française en Indochine,…
  • « Regarder le monde comme il fait monde à partir de toutes les situations d’entre-deux »
    Anthropologue, Michel Agier est chercheur à l’Institut de recherche pour le développement  et directeur d’études à l’EHESS ( Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Campe…
  • L’Héroique Lande : « La Jungle est le descendant de toutes les forêts du monde, des marrons, des esclaves en fuite, de l’Underground Railroad »
    L’Héroïque Lande, la frontière brûle, le dernier film de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, se présente comme un prolongement documentaire de La Blessure. Une fiction autour de demandeurs d’asile africains retenus en z…
  • « Le navire Le vent Paraclet c’est le capitalisme en miniature »
    Cinquième roman de Wilfried N’sondé, Un océan, deux mers, trois continents , suit la destinée de Nsaku Ne Vunda, prêtre qui a véritablement vécu au 17e siècle. Premier ambassadeur africain au Vatican, il aurait été envoy…
  • Onsbouge. Kwanzaa : célébrer les racines africaines
    La période des fêtes de Noël, héritée de la tradition chrétienne, est aussi, aux états-unis principalement, le moment de fêter Kwanzaa. Une célébration de la communauté afro-américaine et de ses racines africaines, qu’un…
  • Que peut la poésie ? Que peut la littérature ?
    Que peut la poésie ? Que peut la littérature ? Que peuvent les intellectuels et les artistes ? Il est de bon ton de se poser la question en ces temps de détresse. Le périple des migrants sur les routes qui mènent de l’Af…
  • « On ne pourra plus écrire l’Histoire de l’Afrique comme avant »
    L’Institut du monde arabe (IMA) fête ses 30 ans cet automne. établissement culturel né sous l’impulsion des dirigeants politiques français et de la Ligue arabe(1), il entend toujours tisser des liens entre l’Europe et le…
  • Biblio’tess : délivrer les paroles
    Biblio’tess souffle, en novembre, sa première bougie. événement mensuel porté par Hocine Radjai et Toutée Inan à Sarcelles, il invite à débattre et se rencontrer autour des livres. Sarcelles. Ville d’où sont originaires…
  • Echanges indianocéans
    13 journalistes des îles du sud-ouest de l’Océan indien, venus à Antananarivo pour un atelier organisé par l’OIF[1], ont tenté de converser ensemble, et sur un même mode, autour du paysage culturel de la sous-région. Ani…
  • Prix Césaire : des collégiens écrivent sur « la peur de l’Autre »
    Le prix Césaire de la langue française 2017 récompense les meilleurs poèmes de collégiens ayant travaillé autour de la thématique « la peur de l’autre ». Initié par l’Association des étudiants africains de la Sorbonne, i…
  • Art – Afriques : une saison, des visions
    Nous ne pouvions qu’être parmi les premiers à saluer les coups de projecteurs, à Paris, sur plusieurs artistes africains ou des diasporas. Afriques Capitales à La Villette, la foire Art Paris Art Fair et son focus Afriqu…
  • Poétiques de résistance : « une vision prophétique du passé »
    En ce 10 mai 2017, journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, l’Institut du Tout-Monde, fondé par Edouard Glissant, tient sa soirée « Poétiques de résistance » à la Maison de la P…
  • Un soir de Shungu à Uzerche (1)
    Vingt cinq voix pour un banquet du shungu. récit d’un soir autour de la première performance organisée à partir de ce concept en france. Vingt cinq voix faisant cercle autour de la migration depuis le Collège Gaucelm fai…
  • Shungu concept
    Un des derniers grands chantiers du Muzdalifa House a été autour du shungu, et probablement qu’il lui survivra. Il a donné naissance à un recueil collectif, rassemblant huit auteurs francophones, du Québec, de Suisse, du…
  • Uropve
    L’une des expérimentations les plus citoyennes du Muzdalifa House. En août 2015, les médias annonçaient l’arrivée d’un nouveau titre – Uropve – dans le paysage médiatique de l’archipel. L’entreprise se fondait sur un pri…
  • Fragments choisis
    Le 29 mai 2015,le Muzdalifa House accueillait Abdou Bakari Boina, leader indépendantiste, dans le cadre de ses cycles « rencontres et débats ». Pour parler de la lutte pour la souveraineté de l’archipel. Ancien professeu…
  • Autour des Lettres
    Ecrire aux Comores relève de l’urgence et de la nécessité. Face au viol de l’histoire, à la mémoire éparpillée, aux manipulations du destin commun, écrire et publier deviennent – pour beaucoup – une manière de se tenir d…
  • Les JeVien du shantiye (1)
    Récit de la soirée du 12 juin 2015. Première sortie publique des Gens du Shantiye, le groupe suivi par Fathate Karine Hassan et Soeuf Elbadawi autour de la fabrique du récit. Leurs écrits sur les frasques des jeVien aux …
  • Autour du récit
    Critique littéraire et enseignante au département « Lettres » de l’Université des Comores, Fathate Karine Hassan a œuvré au sein du Muzdalifa House depuis son retour de la Réunion, où elle a présenté une thèse en doctora…
  • Excellence
    Retour sur une expérience développée à Anjouan par le Muzdalifa House, en partenariat avec le Club Soirhani de Mirontsy, auprès du lycée d’Excellence à Mutsamudu. Un programme expérimental, étalé sur trois ans, avec le s…
  • Un dhikri au théâtre désarticulé (1)
    De mars à mai 2012, le spectacle Un dhikri pour nos morts de la compagnie O Mcezo* s’est joué au Muzdalifa House. Huit comédiens sur plateau, avec un chœur musical porté par les Nurul’ Barakaati. Soutenu en tournée par l…
  • Zawia bis
    Un des chantiers ouverts au Muzdalifa concernait le soufisme, l’un des visages les plus populaires de l’islam aux Comores. Une pratique, aujourd’hui menacée par les wahhabites et les radicaux de tous bords, que le lieu s…
  • Djando ou l’obsession du groupe
    En 2012, nous nous interrogions au Muzdalifa house sur la littérature comorienne, en tant qu’organisme vivant d’un pays. Pour l’occasion, nous invitâmes une quinzaine d’auteurs à se prononcer sur la question. Seuls sept …
  • I.
    Histoire d’une vie. Histoire d’une expérience. Sept ans de Muzdalifa House à Moroni. Une expérience partant du désir d’expérimenter culturellement et de construire une parole citoyenne, dans un paysage où le déni et …
  • Ce fameux jour où… Haïti accueille des juifs d’Europe persécutés
    1939, Hitler étend son idéologie nazie en Europe. Les mesures d’exclusion, et peu à peu d’extermination, de certaines populations se diffusent. Les juifs sont en première ligne. Dans ce contexte, le président haïtien déc…
  • « Ne pas reproduire un regard eurocentré sur les musiques hip-hop »
    « A quand une chaire de hip-hop en France ?(1) » questionnait l’ancien président de l’association hip hop citoyen dans nos pages Afriscope en 2013. S’il n’est pas encore question d’un champ à part entière, les musiques hip…
  • Édito : Violences policières : arts et médias témoignent
    « Dans ce sombre récit dont personne se méfiera Il s’agira de sang sur les murs au crépuscule d’une bavure Je murmurais la haine enclavée dans les ZUP en région parisienne L’amour comme rempart à la dérive » L’ombre sur la…
  • Petites et grandes histoires de censure
    Un artiste noir, obligé de chanter derrière un rideau, pour ne pas se noyer dans la blancheur du public d’un soir. Les African Jazz Pionner, reproduisant dans Hosh – un morceau devenu mythique – les signaux que se font l…
  • Le temps de l’Entertainment
    La censure à l’heure du web, des intégristes et des frontières fermées ou comment retrouver le goût du subversif dans un monde miné par le divertissement. Entretien avec Daniel Brown, journaliste et vice-président de Fre…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • « Un contexte de vassalisation culturelle »
    Les limites d’une scène théâtrale bouffée par les réseaux, toujours en quête de nouveaux territoires d’existence, surtout soucieuse de préserver son indépendance face à l’étroitesse du marché. Koulsy Lamko, écrivain, uni…
  • « La littérature ne fait plus peur »
    Romancier et essayiste, Boubacar Boris Diop a longtemps exercé le métier de journaliste. Engagé dans la valorisation des langues africaines, il a publié plusieurs romans en wolof et dirige actuellement une collection aux…
  • Censure, sensure, autocensure
    Il y a cette histoire que raconte Boubacar Boris Diop sur Jean Collin, homme de pouvoir, qui eut l’intelligence, au Sénégal, de ne pas interdire Le dernier de l’Empire, l’une des oeuvres les plus chargées d’Ousmane Sembè…
  • [Revue Africultures ] Lignes de complexité
    Évoquer la censure culturelle équivaut à parler d’une époque révolue. Pourtant, la fragilité des espaces d’expression laisse remonter un autre son de cloche. « La censure existe, brutale ou insidieuse, elle est d’abord éc…
  • Outre-imaginaires
    Quelles sont les relations qu’entretiennent l’Hexagone et les Outre-Mer ? Cette question a été le fil conducteur de ce numéro. Pour tenter d’y répondre, nous avons choisi de mettre en avant la sensibilité de témoins de l…
  • Le Congrès de 1956 : »une grande utopie »
    Romuald Fonkoua dirige actuellement la revue éditée par la maison d’édition Présence africaine. Il revient pour Afriscope sur les enjeux du Congrès des artistes et écrivains noirs de 1956. Lire en complément l’article su…
  • Vers de nouveaux héros
    Son premier livre, Maman noire et invisible (2015), traitait de la problématique de l’invisibilité des femmes noires. Sur son blog …
  • D’autres livres pour nos enfants !
    Soyons honnêtes, en choisissant la thématique de la littérature jeunesse, nous n’imaginions, aucunement, que les clichés soient encore si prégnants. La figure du petit garçon blanc est toujours la norme. La couleur…
  • Wakatoon : colorier les cultures africaines
    Une alliance entre le coloriage traditionnel et les usages désormais communs du numérique. Ainsi pourrait se définir Wakatoon, une entreprise de production de contenus et d’édition de logiciels po…
  • Voici venir les rêveurs
    Avec ce premier roman très attendu, Imbolo Mbue se réapproprie le rêve américain dans la peau d’un couple camerounais prêt à tout pour qu’il devienne leur réalité. Voici venir les rêveurs, qui aurait été financé à hauteu…