Tous les articles

Tous les articles en lien avec Mia Couto historien ou fictioniste ?

  • Mia Couto historien ou fictioniste ?
    La parution des deux premiers tomes de la trilogie intitulée As areias do imperador (Editions Caminho) (1) semble marquer un tournant dans l’oeuvre de Mia Couto. En effet, celle-ci est  principalement composée de textes …
  • Luanda vue d’en bas ou les moyens de s’en sortir
    Le dernier roman publié de l’écrivain Pepetela,  porte comme titre Se o passsado nao tivesse asas (1) autrement dit Si le passé n’avait pas d’ailes. Titre énigmatique, à vrai dire, car le contenu du livre prend le contre…
  • Histoires rêvérées de Mia Couto
    Dans Terre somnambule, sans doute son roman le plus connu, écrit en 1992, l’auteur mozambicain Mia Couto disait : « Écrire, c’est apprendre aux gens à rêver ». Quelques années plus tard, c’est justement ce à quoi il s’attè…
  • Un expatrié portugais à Luanda dans les années vingt
    Les littératures africaines ont abondamment abordé le thème de l’exil – que ce soit Ousmane Socé Diop (Mirages de Paris – Nouvelles Éditions Latines – 1937), Bernard Dadié (Un nègre à Paris – Présence Africaine – 1959), …
  • Cuisine actuelle de l’Afrique noire
    L’intérêt majeur du livre de Bella Ola, paru en 2012 réside dans l’emploi de denrées typiquement continentales.Les graines de courge, le manioc, le saka-saka restent pour la plupart des gastronomes de la métropole, des p…
  • L’Afrique à l’endroit : notes sur le traitement des mémoires coloniales dans les littératures africaines lusophones
    L’année 1975 a été celle qui a marqué la fin de la présence politique et administrative portugaise dans les territoires d’Afrique lusophone. Un tel bouleversement ne pouvait que susciter une interrogation majeure tant ch…
  • Merveilleux et critique socio-politique
    Le roman d’Ondjaki Os Tranparentes(1) paru sous le titre Les Transparents, en version française aux Editions Métaillé, a pour toile de fond la capitale Luanda au lendemain de la guerre civile qui ravagea le pays de 1975 …
  • Agualusa : de l’Autre à soi-même
    Paru en mai 2015, O livro dos Camaleoes (Le livre des Caméléons) est la dernière œuvre de l’auteur José Eduardo Agualusa. Un rassemblement de contes qui ont pour point commun : le fait que les personnages sont des camélé…
  • #8 Itinéraires de la littérature angolaise
    Nous initions une série de « fenêtres » sur les cinq PALOP (Pays Africains de Langue Officielle Portugaise) : comment commémorent-ils leur indépendance cette année, où en est leur scène artistique 40 ans après, comment les…
  • Quelle place pour les cultures africaines dans les médias français ?
    Avec le lancement de médias tels que Le Point Afrique, Le Monde Afrique, Canal + Afrique ou encore AfricaNews, filiale de la chaîne Euronews, le monde des médias français signale son appétence pour le continent. Est-ce à…
  • Adriano Mixinge, un nouveau moraliste ?
    Adriano Mixinge est connu des amateurs d’art pour avoir initié le projet  » Angola, mon amour  » au Musée du Quai Branly à Paris en 2008 puis, trois ans plus tard, l’exposition  » Angola, figures du pouvoir « , laquelle a do…
  • Écrire la guerre coloniale
    Dans son dernier ouvrage, Roberto Vecchi explore les écrits sur la guerre coloniale et comme elle est pensée par les Portugais, dans leur tentative de légitimation et d’exception de leur présence coloniale. Il met en lum…
  • Poisons de Dieu de Mia Couto
    Sidonio Rosa, médecin « Portugais nouveau venu » arrive à Villa Cacimba, bourgade d’Afrique frappée d’une épidémie de méningite. Il y soigne surtout Bortolomeu Sozinho, un vieux mécanicien-marin à quai, reclus dans une cha…
  • Traduire Luandino Vieira
    Depuis Edward Sapir, on sait que la langue constitue un horizon de pensée, qu’elle conditionne notre vision du monde extérieur. L’idée a fait son chemin puisqu’elle était reprise par Jorge Luis Borges, lequel notait que …
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • José Eduardo Agualusa et Mia Couto ré-enchantent le monde
    Les écrivains mozambicain Mia Couto et angolais José Eduardo Agualusa sortent leurs deux derniers romans en France. L’occasion de faire dialoguer ces deux piliers de la littérature africaine lusophone.Interviewer José Ed…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Ruy Duarte de Carvalho dans les marges de la terre angolaise
    Pierrette et Gérard Chalendar rendent hommage au poète-cinéaste disparu, l’un des représentants les plus originaux de la culture d’expression portugaise.Ruy Duarte de Carvalho a été trouvé mort à son domicile de Swakophu…
  • Le Dernier vol du flamant rose
    Indépendant en 1975, le Mozambique a subi jusqu’en 1992 seize années d’une terrible guerre civile entretenue par les régimes d’apartheid de Rhodésie et d’Afrique du Sud, et qui a fait un million de morts. L’ONUMOZ fut al…
  • « Nobody comes with solutions; it’s impossible »
    After making several short films, this is your first feature. You have chosen a very difficult story for your first feature film, because Mia Couto’s writing is highly fantastical. How did this project come about and wha…
  • « Personne ne peut venir en apportant les solutions »
    Après avoir réalisé plusieurs courts, vous réalisez là votre premier long métrage. Vous avez choisi pour cela une histoire très difficile : l’écriture de Mia Couto est totalement fantastique ! Quelle idée aviez-vous en t…
  • Ondjaki ou l’écriture heureuse
    En faisant paraître Os da minha rua (1), l’écrivain angolais Ondjaki poursuit l’entreprise commencée avec le livre intitulé Momentos de aqui paru en 2001 et qui devait se concrétiser par des contes et des romans ayant fa…
  • Le travail scriptural de Ruy Duarte de Carvalho
    Evénement : les éditions Cotovia à Lisbonne ont réuni il y a peu l’ensemble de l’oeuvre poétique de Ruy Duarte de Carvalho publiée entre 1970 et 2000 soit dix minces recueils suivis d’un addendum (1). Outre que ces texte…
  • Superficialité ou profondeur de la littérature coloniale portugaise ?
    L’étude de Francisco Noa intitulée Império, mito e miopie (1) porte comme sous-titre le Mozambique comme invention littéraire. Elle aborde certaines publications fictionnelles et théoriques (politiques, intellectuelles o…
  • Le Retour du Mort, de Suleiman Cassamo (Mozambique)
    Les dix contes qui constituent Le Retour du mort (1) se caractérisent d’abord par leur brièveté – le plus long n’atteint pas huit pages. Leur auteur, Suleiman Cassamo, appartient à la nouvelle génération d’écrivains moza…
  • Une nouvelle approche du conte mozambicain
    L’ouvrage de Maria Fernanda Afonso (1) n’est certes pas la première étude portant sur la littérature mozambicaine ; les publications de Fatima Mendonça et de Nelson Saute, sans parler des auteurs ayant préfacé et sélecti…
  • La poésie anthropologique de Ruy Duarte de Carvalho
    On dit fréquemment que pour un artiste, l’œuvre tient lieu de biographie. Ce qui signifie que les évènements vécus n’interfèrent pas directement dans la genèse de sa création. Ce n’est pas le cas de Ruy Duarte de Carvalh…
  • Mia Couto ou l’art du conte
    Il n’est plus possible aujourd’hui d’ignorer Mia Couto. A l’occasion de la sortie de O fio das missangas, Pierrette et Gérard Chalendar proposent dans cette nouvelle contribution une exploration de la langue si originale…
  • Angola : Fernando Fonseca Santos ou la tradition retrouvée
    Exploration de la remarquable originalité de la recherche linguistique du romancier angolais Fernando Santos.En 1984, Albert Gérard remarquait que la littérature angolaise ne reflétait que très partiellement les données …
  • Une vision circulaire
    De l’écrivain mozambicain Mia Couto vient de paraître un livre pour enfants, Le Chat et le noir (1), occasion de revenir sur les relations entre littérature et enfance, et un roman, Chronique des jours de cendre, (4) sur…
  • Chronique des jours de cendre
     » Ce qui est triste c’est de mourir de la mort d’un autre. C’est-à-dire : chacun possède sa propre mort, unique et exclusive comme la vie. C’est le moment ultime qui nous est destiné. Mais, parfois, par erreur, une autre…
  • L’imaginaire parodique de Germano d’Almeida
    Germano d’Almeida est considéré comme le représentant le plus important de la génération d’écrivains apparus sur la scène éditoriale depuis l’indépendance du Cap Vert le 5 juillet 1975.Il incarne en effet un renouveau su…
  • Mia Couto ou la fable du chaos
    « Qu’est- ce que le destin sinon un doux ivrogne conduit par un aveugle » Mia Couto »Je suis né au Mozambique, dans la ville de Beira où j’ai vécu jusqu’en 1971. Je suis fils d’une famille portugaise et j’ai fait mes étude…
  • La langue de Luandino Vieira
    A la suite d’Urbano Tavares Rodrigues, (1) « afin de révéler un monde en transformation, Luandino Vieira explore non seulement de nouvelles structures narratives mais recherche aussi de nouveaux matériaux linguistiques et…
  • Ruy Duarte de Carvalho : poète, cinéaste (1) et ethnologue
    Ruy Duarte de Carvalho occupe une position très particulière dans les lettres lusophones. Né en 1941 au Portugal, il connaît très tôt le sud de l’Angola où son père l’initie à la vie pastorale des bergers mucabais et kuv…
  • Visions d’ailleurs, visions intérieures
    Ecrivain de langue portugaise, Mia Couto est né au Mozambique en 1955. Engagé aux côtés du Frelimo dans la lutte pour la libération du joug colonial portugais, il a été directeur de l’agence d’information du Mozambique, …
1
2