Tous les articles

Tous les articles en lien avec La Cinémathèque Tunisienne : la sauvegarde d’un patrimoine, d’une identité

  • La Cinémathèque Tunisienne : la sauvegarde d’un patrimoine, d’une identité
    Faten RIDENE, enseignante-chercheuse en cinéma et audiovisuel, propose une lecture du point presse de la Cinémathèque tunisienne durant la 33e édition du Festival international du film amateur de Kélibia (FIFAK) qui s’es…
  • La longue marche de la Cinémathèque tunisienne
    La signature durant les 28èmes Journées cinématographiques de Carthage le 7 novembre 2017 d’une convention entre le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et la Bibliothèque nationale tunisienne pour la création …
  • Le documentaire comme combat
    – Le titre de votre documentaire constitue tout un programme… CHOFT ENNOUJOUM FIL QUAÏLA veut dire  » j’ai vu trente six chandelles « . Cette expression familière illustre de manière ironique l’étourdissement que peut pro…
  • J’en ai vu des étoiles (Choft Ennoujoum fil Quaïla)
    Dans la boxe, on dit qu’il faut « cadrer » son adversaire, c’est-à-dire choisir un angle et une bonne distance. C’est exactement ce que fait Hichem Ben Ammar qui affirme avec ce nouveau documentaire dans la lignée de Cafic…
  • Raïs Labhar (ô Capitaine des mers)
    Moi, la mer, c’est pas mon truc : je préfère la montagne. Autant dire que les histoires de pêcheurs ne m’ont jamais passionné. Mais voilà qu’ici, une magie opère qui dépasse largement les blocages de départ. Le film comm…
  • 2000 : 5ème Biennale des cinémas arabes à Paris.
    vendredi 30 juin 2000 Ce ne peut pas être un hasard : le premier film a être projeté à la Biennale (en dehors de l’excellent « La Saison des hommes » de Moufida Tlatli en soirée d’ouverture, dont nous avons déjà dit tout …