Tous les articles

Tous les articles en lien avec Jean-Paul Sartre et la négritude

  • De l’île Maurice, parole pour l’aimé Césaire
    J’ai rencontré Aimé en 1996, à la mairie de Fort-de-France. Son accueil et son humanité poétique ont laissé en moi une trace indélébile. Il a lu en toute complicité mon texte Cale d’étoiles-Coolitude, bousculant ses acti…
  • Aimé Césaire : le volcan s’est éteint
    Le glas ayant sonné, Césaire est donc parti. Désormais allongé, étendu seul, il est là, ici, partout et nulle part, fiché horizontalement, à la manière de ce qui plus jamais ne se relèvera. Passé au pays du grand sommei…
  • Césaire, créateur et passeur de mots
    La mort d’Aimé Césaire a été annoncée ce jour, 17 avril 2008. Le poète et homme politique était hospitalisé à Fort de France depuis une semaine. Au cours de sa vie, il aura marqué son temps, influencé la pensée d’autres …
  • La Comédie Indigène
    Avec La comédie Indigène, Lotfi Achour propose un spectacle « politiquement incorrect » qui a le mérite d’interroger les représentations archétypales et humiliantes héritées de la colonisation, véritables gangrènes des soc…
  • Les médias et la « mesure » de la démocratie
    D’hier à aujourd’hui, les médias ont partie liée avec l’état de la démocratie. Ce constat peut, en Afrique, faire l’objet de réflexions désenchantées. Comme le souligne dans cet entretien le philosophe sénégalais, hier « …
  • Des pèlerins africains chez Aimé Césaire
    L’ancien maire de Fort-de-France fête ses 94 ans le 26 juin 2007. À cette occasion, une forte délégation sénégalaise, composée d’une cinquantaine d’officiels et d’artistes, débarque en Martinique pour rendre hommage à ce…
  • Regard sur la politique culturelle de Senghor (1960-1980)
    Alors que l’on célèbre cette année à travers le monde le centenaire de la naissance du père de la Négritude, Daniel Delas met en lumière la politique culturelle volontariste que le « poète-président » a menée dans son pays…
  • Senghor à l’honneur
    Une biographie et une anthologie mettent le « poète-président » à l’honneur.Par l’ampleur de sa documentation et sa finesse d’analyse, Vie de Léopold Sédar Senghor du professeur Janet G. Vaillant se distingue parmi les nom…
  • La Négritude de Senghor, un témoignage
    Comme il avait raison, celui qui avait dit :  » il faut laisser le temps au temps  » ! Très tôt, Senghor avait eu l’art et le tort d’agacer avec des formules trop accapareuses au goût de certains, comme son fameux  » mon am…
  • Léopold Sédar Senghor (1906-2001) : à l’orée de son centenaire
    Léopold Sédar Senghor, le président-poète, s’est endormi dans l’éternité, le 20 décembre 2001, à Verson, au cœur de la Normandie (France), après avoir brillé de tout son éclat au firmament des Hommes de Lettres. De 1960 …
  • Senghor, « le profane et le sacré »
    Senghor aurait eu cent ans en 2006. Les commémorations de son centenaire permettront de questionner et peut-être de remettre en cause l’héritage du fondateur de la Négritude. Elles seront surtout l’occasion de mesurer l’…
  • Nègre je suis, nègre je resterai. Entretiens avec F. Vergès.
    Les années 90 ont été des années grises quant à la réception d’Aimé Césaire. Il y a d’abord eu le manifeste de la créolité (1989) cosigné par P. Chamoiseau, R. Confiant et J. Bernabé, qui reprochait à Césaire son amour i…
  • Lyriques amoureuses-3812
    ///Article : 3812…
  • Le griot-totem
    De la littérature au cinéma, la figure du griot est utilisée par les artistes comme un symbole malléable à tous les goûts. Tantôt métaphore de l’écrivain ou du cinéaste, tantôt voix de la tradition ou voix prophétique, l…
  • Genèse du monde et de l’écriture chez Aimé Césaire et Edouard Glissant de Michel Moukouri Edeme, Yaoundé, CLE, 2004, 462 pages.
    L’approche originale d’une sociologie goldmannienne de la littérature s’appuyant sur les techniques de sémiotiques mises au point par Argildas Julien Greimas dans les années soixante manquait au panthéon de la critique d…
  • L’inutile utilité de la littérature
    La question de l’engagement hante la littérature africaine depuis la négritude. Aperçu historique des débats qui ont secoué la scène littéraire africaine francophone. (1) » Chez (les écrivains de la négritude), le rêve es…
  • La critique des écrivains
    La nature des lunettes n’est-elle pas d’être personnelle, subjective ? (1) Léopold Sédar SenghorAndré Breton, le pape des surréalistes, a pratiqué tout le long de sa vie – et ce au bénéfice de la cause qui lui importait…
  • Senghor, le siècle avait six ans…
    « On finit par admirer Senghor malgré tout », écrit l’écrivain et philosophe ivoirienne Tanella Boni dans cet hommage posthume au « poète-président » .Quand il est né, le siècle avait six ans et il l’a traversé de part en pa…
  • Senghor, mémoire complexe
    Les vifs reproches adressés par Le Monde dans un éditorial ainsi que par Erik Orsenna au gouvernement français pour n’avoir pas fait le déplacement de Dakar pour les obsèques de Léopold Sédar Senghor ont fait l’objet d’u…
  • Relation et littérature
    En écho à Goethe et à Edouard Glissant, la notion de relation ne permet-elle pas d’éviter une relation culturelle et littéraire verticale entre un centre et ses périphéries ? « Seule l’imagination peut faire aujourd’hui q…
1
2