Tous les articles

Tous les articles en lien avec Les Aquatiques d’Osvalde Lewat

  • [🎧]Alain Mabanckou passe de l’autre cĂ´tĂ© de la vie avec « Le Commerce des AllongĂ©s »
    Écrivain prolifique et qu’on ne prĂ©sente plus, auteur tant d’essais que de poĂ©sie et de romans, raconteur d’histoires, Alain Mabanckou met en scène, pour cette rentrĂ©e littĂ©raire 2022, les tribulations de Liwa, fraĂ®cheme…
  • [🎧 ] Focus sur « ConsolĂ©e » de Beata Umubyeyi Mairesse
    Autrice de Ejo, recueil de nouvelles paru chez La Cheminante, puis du remarquĂ© Tous tes enfants dispersĂ©s, aux Editions Autrement en 2019, prix des Cinq continents de la Francophonie, Beata Umubyeyi Mairesse publie Conso…
  • CocoaĂŻans de Gauz’ : Entre conte initiatique, pamphlet politique et manifeste
    Quatrième rĂ©cit publiĂ© du romancier et rĂ©alisateur Gauz’, CocoaĂŻans, Naissance d’une nation chocolat, publiĂ© chez l’Arche Ă  la rentrĂ©e littĂ©raire d’aoĂ»t 2022, Ă©crit une nouvelle page de l’histoire de la CĂ´te d’Ivoire, en…
  • Diadji Diop, L’énergie et le mouvement
    PrĂ©sent Ă  Dakar pour la deuxième Biennale d’art consĂ©cutive, Diadji Diop expose ses sculptures qui essaiment, grandissent et enchantent. Focus sur son travail.  La sĂ©rie des nageurs de Djadji Diop avec leurs souri…
  • « Puissions-nous vivre longtemps » : une fable puissante de Imbolo Mbue
    En 2016, les lecteurs dĂ©couvraient la Camerounaise Imbolo Mbue dans un roman saluĂ© immĂ©diatement par la critique, Voici venir les rĂŞveurs. C’est son deuxième rĂ©cit, publiĂ© en 2018, Puissions-nous vivre longtemps, qui a a…
  • « La lune vaut bien une mort, n’est-ce pas ? »
    Il faut beaucoup aimer la littĂ©rature et lire, lire et relire le flamboyant DieudonnĂ© Niangouna. Un livre comme Papa tombe dans la lune, paru en janvier 2022,  aux audacieuses Ă©ditions L’œil d’or, ne se rĂ©sume pas, et po…
  • RĂŞver en temps de guerre : l’enfance intranquille de NgĹ©gÄ© wa Thiong’o
    En publiant dans une traduction inĂ©dite, en ce dĂ©but avril, le premier tome des mĂ©moires de l’immense Ă©crivain kĂ©nyan, NgĹ©gÄ© wa Thiong’o, la collection « Pulsations », dirigĂ©e par Jean-Pierre Orban chez les Ă©ditions Vent…
  • Les Aquatiques d’Osvalde Lewat
    Paru en aoĂ»t 2021 aux Ă©ditions Les Escales, Les Aquatiques est la première Ĺ“uvre littĂ©raire d’Osvalde Lewat qui est surtout connue comme photographe et documentariste. Avec ce roman, qu’elle qualifie dans une interview d…
  • Les lieux qu’habitent mes rĂŞves, de Felwine Sarr
    Un roman qui se fait lieu essentiel au moment oĂą s’ouvrent Ă  Dakar la 4ème Ă©dition des Ateliers de la pensĂ©e 2022.   Le milieu du chemin de la vie ? En rĂ©alitĂ© je n’en savais trop rien, mais le centre est ce mom…
  • Les Culs-reptiles ou l’épopĂ©e de l’anguille
    Deuxième roman de Mahamat-Saleh Haroun, aussi connu pour sa production cinĂ©matographique, Les culs-reptiles vient d’ĂŞtre publiĂ© aux Editions Gallimard. Une fiction inspirĂ©e  d’une histoire vraie, celle du nageur Ă©quatogu…
  • PoĂ©sie : « Les ruines sont l’avenir du monde »
    « Les ruines sont l’avenir du monde », voici ce qu’énonce le très beau recueil de poèmes de Stève Wilifrid Mounguengui, paru Ă  l’orĂ©e du mois de mars 2021, un an après le dĂ©but de cette « fin du monde » qu’a initiĂ© la pa…
  • Annie Ferret, l’araignĂ©e-mère et ses toiles
    En mars 2021 Annie Ferret publie son premier roman chez Grasset, Les Hyènes. On y dĂ©couvre la transmission et la mĂ©chancetĂ© d’un clan fĂ©minin. En nous donnant Ă  voir les tiroirs d’une certaine France de manière originale…
  • Le Continent du tout ou presque rien : nouveau roman inclassable de Sami Tchak
    Depuis La couleur de l’écrivain, depuis surtout le diptyque Ainsi parlait mon père et Les Fables du moineau, on entend parler de Sami Tchak, qui a publiĂ© son premier roman en France en 2001 (Place des fĂŞtes), comme d’un …
  • LĂ©onora Miano, Le souffle des femmes
    Avec l’Autre langue des femmes, paru chez Grasset ce mois de septembre 2021, LĂ©onora Miano offre une rĂ©flexion essentielle et une magnifique respiration dans la vie de la pensĂ©e. L’introduction constitue sans doute au…
  • Le Silence des dieux, une symphonie fĂ©ministe Ă  ciel ouvert
    Le Silence des dieux, qui sort ce 7 octobre, c’est l’histoire d’un village rĂ©fugiĂ© aux portes du dĂ©sert, presque figĂ© dans une atemporalitĂ© et une simplicitĂ© d’un autre âge, le dĂ©cor d’une fable contemporaine, dont chaqu…
  • Ananda Devi, deux malles et une marmite pour tout bagage
    LancĂ©e ce mois-ci, la maison d’Ă©dition Project’îles, co-fondĂ© par les auteurs Nassuf Djailani et Raharimanana, publie Deux malles et une marmite de Ananda Devi. Deux malles et une marmite pour raconter le parcours de…
  • Nouveau roman de Sami Tchak : Il y a longtemps… les fables du moineau…
    La quatrième de couverture le rappelle : les Fables du moineau cĂ©lèbrent un anniversaire, celui des vingt ans de la collection « Continents noirs » crĂ©Ă©e chez Gallimard par Jean-NoĂ«l Schifano Ă  la fin du mois de janvier …
  • « Il nous faut tout repenser ! »
    Rencontre avec Erez Pery, directeur artistique du Festival des cinĂ©mas du Sud, organisĂ© chaque annĂ©e Ă  la cinĂ©mathèque de Sderot (IsraĂ«l) par le dĂ©partement cinĂ©ma et tĂ©lĂ©vision du Sappir College (8000 Ă©tudiants) oĂą il e…
  • Sderot, last exit, d’Osvalde Lewat
    A l’origine, une invitation : Erez Pery (cf [notre entretien]), directeur artistique du Festival des cinĂ©mas du Sud, organisĂ© chaque annĂ©e Ă  la cinĂ©mathèque de Sderot (IsraĂ«l) par le dĂ©partement cinĂ©ma et tĂ©lĂ©vision du S…
  • « We need to think again from the beginning! »
    What is your feeling about Osvalde Lewat’s film? Well, you ask the million dollar question! I was surprised to see me and the school and my position within the structure from Osvalde’s point of view. It is what’s beauti…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinĂ©ma
    Avec la sĂ©rie Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, dĂ©crire la place de la femme dans la …
  • Writing on Walls
    In following the issues and day-to-day workings of a neighbourhood video-club in Ouagadougou, home of the FESPACO and capital of African cinema, my latest work, « Sacred Places », allowed me to question my own work as a fi…
  • Carthage 2010 : mon journal de bord
    Flash personnel sur les JCC 2010 (23/31 octobre 2010) : le journal de bord de Samir Ardjoum, critique Ă  El Watan et Africultures et membre cette annĂ©e du jury documentaires internationaux et courts-mĂ©trages nationaux.Pou…
  • Pari gagnĂ© pour la première Ă©dition des JournĂ©es CinĂ©matographiques de la Femme Africaine de l’image, JCFA
    Du mercredi 3 mars au samedi 7 mars 2010, les projections se sont dĂ©roulĂ©es au CinĂ© Burkina, au cinĂ©ma Neerwaya et dans les salles du Centre Culturel Français Georges MĂ©liès de Ouagadougou. Le 7 et le 8 mars, les festiva…
  • Le documentaire et son public
    L’importance donnĂ©e au documentaire dans la sĂ©lection de la 7ème Ă©dition du festival des films d’Afrique du pays d’Apt (6-11 novembre 2009) a poussĂ© les organisateurs Ă  proposer une table-ronde avec les cinĂ©astes prĂ©sent…
  • Samba FĂ©lix Ndiaye, un ami, un maĂ®tre
    La nouvelle du dĂ©cès subit de Samba FĂ©lix Ndiaye le 6 novembre 2009 nous a fauchĂ©s en pleine inauguration du festival des films d’Afrique en pays d’Apt : son directeur, Dominique Wallon, la voix brisĂ©e par l’Ă©motion, vin…
  • L’engagement des femmes cinĂ©astes
    Le 21 mai 2008 s’est tenue au Pavillon des CinĂ©mas du Sud du festival de Cannes une table ronde animĂ©e par Jean-Pierre Garcia (Festival International du Film d’Amiens) et Jeanne Labrune (rĂ©alisatrice), avec Taghreed Elsa…
  • « Demain, le pire est encore possible »
    Avec Une affaire de Nègres, est-ce la première fois que vous avez l’occasion de prĂ©senter un film au Festival de Cannes ? C’est la première fois que j’ai le plaisir d’ĂŞtre ici pour un film. Je suis venue dans d’autres c…
  • Une affaire de nègres
    On dit des Africains qu’ils ne sont pas prĂŞts pour la dĂ©mocratie, alors je m’interroge : ont-ils jamais Ă©tĂ© prĂŞts pour la dictature ? Wole Soyinka »Je travaillais Ă  ce moment-lĂ  pour le journal de l’Etat. Est-ce cela qui…
  • Un amour pendant la guerre
    3,5 millions de morts et les femmes comme principales victimes : ce double bilan de cette guerre qui ne veut pas s’achever Ă  l’est de l’ex-ZaĂŻre sert de trame au film de la Camerounaise Osvalde Lewat qui vit aujourd’hui …
  • Au-delĂ  de la peine
    Des prisons camerounaises, nous avions les terribles images du Chef ! de Jean-Marie Teno. C’est ici en s’attachant Ă  l’incroyable destin du plus vieux prisonnier du Cameroun que la journaliste Osvalde Lewat, dont c’est l…