Tous les articles

Tous les articles en lien avec Limoges 1998 : une mangrove francophone enracinée en Limousin

  • Tumulte Noir : le retour
    C’est une extraordinaire renaissance à laquelle on assiste dans les ateliers de Nicolas Draeger à Arcueil, celle de l’œuvre de Paul Colin qui, dans les années vingt, couchait sur le papier les impressions folles qui enca…
  • Le jeu du Noir : entre ruse et simulacre
    Le jeu du Noir est une invention, on pourrait presque dire un mythe, qui est née au cœur des rapports de domination entre maîtres et esclaves, entre colons et colonisés. Très tôt sur les plantations d’Amérique, l’homme n…
  • L’humanité est un son
    Kossi Efoui, « oiseau solitaire » comme il se définit lui-même, est connu et controversé pour ses déclarations à propos de la littérature noire, paradigme qu’il considère comme un non-sens et sur lequel on l’interroge syst…
  • La France noire (1),
    Au détour des pages de ce beau livre d’images, deux photos de scène. Celle de Joséphine Baker, mi-panthère, mi-odalisque, posant pour Paul Colin dont les quarante-cinq lithographies du Tumulte noir (1927) témoignent des …
  • « Noir », « nègre », « homme de couleur »…
    Le sujet de cette réflexion concerne ce que l’on pourrait définir comme la sauvagerie des mots. On reconnaît aujourd’hui combien le cannibalisme de la colonisation est sans doute plus authentique que celui des mangeurs d…
  • Artiste noir en France au XXIe siècle :
    Dès le XIXe siècle, le monde du spectacle français a été traversé par des expressions culturelles venues d’Afrique noire, des Amériques et des Caraïbes. Les expressions artistiques afro-caribéennes ont nourri la scène de…
  • Poésie de Palestine
    Vient de paraître, chez Al Manar, Poésie de Palestine, anthologie rassemblée par Tahar Bekri (1) qui donne à lire dix poètes de la Palestine d’aujourd’hui.En 2010, après un voyage en Palestine, Tahar Bekri avait publié S…
  • Festival d’Avignon (In) 2013 : l’Afrique fait le buzz ?
    Du 5 au 26 juillet 2013 se tiendra le Festival d’Avignon dirigé depuis 2004, et pour la dernière fois cette année, par Hortense Archambault et Vincent Baudriller qui céderont ensuite les rênes à Olivier Py. Pour cette 67…
  • Ici commence Ici de Sony Labou Tansi
    Vient de paraître aux éditions Clé à Yaoundé, au premier trimestre de l’année 2013, Ici commence Ici, recueil de dix-sept poèmes de Sony Labou Tansi. Quelques mois après sa disparition, le 14 juin 1995, paraissait Poèmes…
  • Femme de combat/Combat de femme 11 : Roselaine Bicep, une conteuse engagée
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • Parabole de José Pliya au théâtre de Belleville
    Lointaine et nébuleuse histoire du fils prodigue, Parabole est une pièce de l’auteur franco-béninois José Pliya que Pascal Antonini vient de monter au théâtre de Belleville dans une mise en scène où les personnages ont l…
  • L’Orateur brille de mille feux
    L’Orateur, Oratorio pour cinq voix et apparitions, est le fruit d’une collaboration collective de la compagnie Théâtre Inutile, basée à Amiens. Pour ce spectacle, Kossi Efoui, Nicolas Saelens, Norbert Choquet, Karine Dum…
  • Transhumances littéraires africaines :
    Les Étonnants Voyageurs viennent d’achever leur 24e édition à Brazzaville. Une édition qui a fait grand bruit. Les questions du « retour » et de « l’hybridation » ont été sur toutes les lèvres, en attestent les nombreux arti…
  • Léopold Congo-Mbemba ou le chant ininterrompu
    Il n’avait pas encore fini de signer son dernier recueil, Magies, paru chez Présence Africaine en 2012. Il avait le devoir de faire entendre sa voix. Léopold Congo-Mbemba (16 novembre 1959 – 16 février 2013) s’en est all…
  • Django unchained : le théâtre de Tarantino
    Cette dent douloureuse dont les élancements se font toujours sentir et qui ronge l’Amérique, comme l’ensemble de la société occidentale tant elle n’assume pas cet héritage mémoriel, préférant dissimuler l’atrocité sous d…
  • Enlacement(s)
    L’exigence de l’écriture n’est peut-être que celle que s’est fixée l’écrivain quand il devient le réceptacle de toutes les défaillances et de toutes les violences liées à l’Histoire qui n’est la sienne que dans la déposs…
  • Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville :
    Pour la première fois, et ce après des escales à Bamako et Port au prince, le festival littéraire des Étonnants Voyageurs fait escale à Brazzaville (Congo) du 13 au 17 février 2013. Quelques semaines avant le début du vo…
  • Gaïac
    La première fois que je lus le titre du livre de Joël Des Rosiers, Gaïac (1), dans une allée du Salon du livre de Paris, au stand du Québec, j’oubliai le c final, je pensai à la Terre mère (Gaïa (2)) mais il n’en était r…
  • Au souvenir de Yunus Emre
    Le dernier livre de Tahar Bekri, Au souvenir de Yunus Emre (1) s’inscrit dans le sillage du précédent recueil paru en 2011, Je te nomme Tunisie, dans lequel, poursuivant la quête de la liberté dans un pays au tournant de…
  • Les Rétifs
    Le 19 octobre 2012, l’auteure guadeloupéenne Gerty Dambury nous présentait au Musée Dapper son tout premier roman Les Rétifs, paru aux Éditions du Manguier. Elle qui nous avait habitués à des pièces de théâtres poignante…
  • « Les fantasmes meurtriers de l’ethnologie coloniale »
    À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, Scholastique Mukasonga est lauréate du Prix Renaudot 2012 depuis un peu plus d’une journée pour son quatrième ouvrage Notre-Dame du Nil, publié aux éditions Gallimard. Aprè…
  • Eva Doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano : Corps diasporique, corps inouï
    Textes : Léonora Miano Conception, adaptation et Mise en scène : Eva Doumbia Scénographie : Francis Ruggirello Musiques : Lionel Elian Costumes : Sakina M’sa Vidéo et régie générale : Laurent Marro Lumières : Erika…
  • Au-delà des frontières de Salia Sanou : une bombe à l’opéra de Limoges !
    Conception et chorégraphie : Salia Sanou Texte et jeu : Odile Sankara Composition musicale : Emmanuel Djob Peintures et images projetées : Martin Haussmann Création sonore : Hughes Germain Avec : Funambule danseu…
  • Au nom du père, du fils et de J.M. Weston de Julien Mabiala Bissila : un pied de nez à la vie en Weston !
    Nous avions déjà pu entendre grâce aux « Mardis midi » de Louise Doutreligne au Théâtre du Rond-Point Le Crabe rouge, un texte dramatique de Julien Mabila Bissila, jeune auteur congolais repéré par la Maison des auteurs de…
  • Université d’été des théâtres d’Outre-Mer
    D’un océan à l’autre, de l’île de la réunion à la Guadeloupe, de la Nouvelle Calédonie, à la Martinique en passant par l’Afrique et la Guyane les pratiques scéniques des sociétés traversées par l’histoire coloniale et l’…
  • Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés
    Le vendredi 4 mai 2012, l’Observatoire de la Diversité Culturelle (ODC) (1) et le webzine TerangaWeb (2) « L’Afrique des Idées » organisaient une table ronde modérée par Lareus Gangoueus, avec Jean-Luc Raharimanana, Yahia …
  • Un drôle de manteau de carnaval au Musée Dapper
    Voisins anonymes (ballade) Avec Ludovic Darras Écriture : Kossi Efoui Mise en scène : Nicolas Saelens Costumes : Marie Ampe Regard extérieur : Philippe Rodriguez-JordaVoilà déjà plusieurs années que le compagnonnage…
  • L’imaginaire et l’écriture à plusieurs voix : Glissant et « la terre magnétique ».
    Il y a, chez Édouard Glissant, une manière d’écrire le monde à plusieurs mains. De nombreux écrivains et penseurs redoutent cette expérience qui ne semble pas, pour mille et une raisons, leur convenir. Ici, dans cette av…
  • Mondialité de Glissant
    François Noudelmann est professeur à l’Université de Paris 8, régulièrement « visiting professor » aux États-Unis (Johns Hopkins University, New York University), et producteur de l’émission « Je l’entends comme je l’aime » …
  • Salut Alfred, ton sourire ne nous quittera pas !
    Il allait avoir cinquante ans et une sournoise maladie l’a fauché sans crier gare. C’est un choc pour la grande famille du théâtre franco-africain qui voit disparaître un dramaturge à l’inspiration sans pareille, mais au…
  • Sur les trames palimpsestiques de la mémoire
    L’association « La fabrique insomniaque » présentait au Théâtre de Belleville la nouvelle adaptation scénique de Trames (prix SACD de la dramaturgie francophone 2008), pièce de théâtre précédemment montée en novembre 2008 …
  • Un vrai jouet ancien qui résonne des angoisses de toujours
    Mon petit Poucet Texte et mise en scène de José Pliya Assistante à la mise en scène : Danielle Vendé Scénographie : Anne Guilleray Costumes : Maylis Duvivier Création lumière : Philipe Catalano Création sonore : Br…
  • « L’occultation de l’histoire afro-antillaise est à la source de la colère de nombreux Noirs de France »
    À partir du 5 février 2012, France 5 diffuse la remarquable série en trois volets Noirs de France sur l’histoire des Afro-Antillais en France. Rencontre avec Juan Gélas qui l’a réalisée avec l’historien Pascal Blanchard….
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • Terres d’Afrique
    Terres d’Afrique (1), rassemble des textes d’une quarantaine d’auteurs d’horizons divers, reconnus ou non, classés par ordre alphabétique, de Kouméalo Anaté à Pavie Zygas. Parfois, les notices biographiques sont brèves (…
  • Les Enfants terribles ou Le Clan des oiseaux
    Extraits d’une table ronde animée par Judith Miller et transcrits par Vanessa Boulaire Avec : Caya Makhélé, Koffi Kwahulé, Gerty Dambury, Kossi EfouiJudith Miller : Vous appartenez tous les quatre à cette génération des…
  • Tragédie et utopie chez Kossi Efoui
    À l’origine de cette étude sur le théâtre de Kossi Efoui se trouve une hypothèse, formulée à la fin de ma thèse de doctorat (2) sur l’écriture-jazz de Koffi Kwahulé. Inspirée par la pensée de Paul Gilroy dans L’Atlantiqu…
  • La parabole du Petit Frère du rameur
    Le théâtre de Kossi Efoui s’inscrit dans cette mouvance des dramaturgies francophones d’Afrique noire de la dernière décennie du siècle qui se posent en rupture avec l’image d’une littérature exotique, pour entrer dans u…
  • Récupérations : La vraie vie n’existe pas ailleurs
    Voyant, poète rimbaldien comme tant d’autres de sa génération – ceux qui refusent de rester cloués à un seul endroit, dans une seule identité conformiste ou fanatique – Kossi Efoui nous livre à travers sa pièce Récupérat…
  • A dramatist with attitude ?
    Vous parlez du jazz comme une trace qui témoigne d’une histoire sanglante, mais vous ne voulez pas que la mémoire de la diaspora africaine pèse de manière trop forte sur votre travail. Vous préférez l’entendre comme une …
  • Un théâtre de l’envol (Volatiles)
    Vertigineuse, insaisissable, inachevée, tout en suspension, la dramaturgie des pièces de Kossi Efoui se joue de la théâtralité et des faux-semblants, des simulacres et des masques pour se faire VOLATILE, et s’envoler au-…
  • Blues, corps et voix
    Une table ronde animée par Virginie Soubrier avec Kossi Efoui et Anisia Uzeyman (comédienne) Bertrand Binet (musicien) Bienvenu Bonkian (comédien) Emmanuel Parent (musicologue)Blues Kossi Efoui : […] En ce qui concerne …
  • Désappropriation / réappropriation du corps et de l’espace dans le théâtre de Kossi Efoui
    Le corps est au centre du théâtre, de tous les théâtres. Rien de bien nouveau. Robert Abirached par exemple ouvre sa préface à la Crise du personnage dans le théâtre moderne (1), « Entre le mot et le corps », par le consta…
  • Plasticité du désir de dévoration du monde dans le théâtre de Kossi Efoui
    La problématique identitaire en jeu dans le théâtre de Kossi Efoui ressortit d’une dramaturgie qui revendique l’exil en tant que motif légitime et même stratégique de la « dévoration du monde » (pour reprendre les mots de …
  • Écritures théâtrales et cérémonies du devenir-visible
    Au seuil d’une analyse du devenir-visible chez Kossi Efoui, un épisode de son roman La Fabrique des cérémonies (2) constitue une scène paradigmatique. Exposée dans une brasserie en France, une série de gros plans pris da…
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • L’évaporation du corps de la femme dans le théâtre de Kossi Efoui
    Voilà vingt ans maintenant que les dramaturgies d’origine africaine déjouent les attentes. Réjouissantes pour les uns, déconcertantes pour les autres, ces écritures ont créé de nouveaux espaces littéraires. Devenues le l…
  • Rythme, corps et voix (L’Entre-deux rêves…)
    Kossi Efoui déclare : « On n’écrit jamais qu’une seule chose, on écrit ce qui nous empêche de dormir ; comment dire aujourd’hui l’Histoire ? » La nécessité de transmettre le récit tragique des violences de l’Histoire conte…
  • Dés-encrage poétique :
    Les nouvelles dramaturgies d’Afrique noire francophone jouent de « l’entre-deux ». Explicitée par Sylvie Chalaye dans son livre Le Syndrome Frankenstein, cette caractéristique de l’écriture est due à la convocation d’espac…
  • La poétique du mouvement dans Io (Tragédie) de Kossi Efoui
    La réécriture du mythe d’Io, une des figures du Prométhée enchaîné d’Eschyle, emblème du viol et de l’exil, permet à Kossi Efoui de poser la question du devenir d’une identité, ou plutôt d’une âme sans identité, condamné…