Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le public africain n’est pas prêt

  • Le roman en Côte d’Ivoire : une écriture « nzassa »
    Les recherches romanesques ivoiriennes débouchent sur une nouvelle écriture transculturelle auxquels Jean-Marie Adiaffi avait appliqué le terme agni de  » nzassa  » (assemblage de type patchwork).À côté de romans de factur…
  • Le public africain n’est pas prêt
    Romancier et dramaturge ivoirien, Maurice Bandaman entre en littérature en remportant en 1986, le premier prix du concours organisé par le CNOU et CEDA à l’intention des étudiants avec un recueil de nouvelles : Une femme…