Tous les articles

Tous les articles en lien avec A propos de Bird

  • Misterioso-119 (2005) de Koffi Kwahulé (1)
    Pour traiter du jazz dans l’écriture de Koffi Kwahulé, Gilles Mouëllic a choisi d’interroger le passage entre l’écriture figée de la pièce et sa « mise en corps ». Il aborde Misterioso 119 comme une partition de jazz et mo…
  • « Retrouver le chemin de la dérive »
    Gilles Mouëllic : Comment appréhendez-vous la question du jazz dans l’écriture de Koffi Kwahulé ? Serge Tranvouez : Je ne suis pas un mordu de jazz comme Koffi Kwahulé. J’aime bien en écouter, je connais les classiques …
  • De l’exotisme à l’avant-garde
    Quand on pense la création contemporaine, il est parfaitement impossible d’ignorer l’influence considérable des créateurs noirs. On songe bien sûr aux pratiques artistiques initiées par les Africains-américains, mais aus…
  • The Jazz Singer et l’héritage des minstrel shows
    Pourquoi le spectacle américain est-il sans cesse, des premiers minstrel shows à aujourd’hui, parcouru par des réminiscences africaines ? Un trouble et une fascination engendrant souvent une caricature révélatrice de la …
  • Hallelujah
    Premier film sonore de King Vidor et premier vrai chef-d’œuvre du cinéma parlant, Hallelujah est un drame musical de type comédie-folklore, forme d’ode à l’Amérique profonde, entièrement interprétée par des Noirs (All Bl…
  • Orson et le jazz, à l’oreille
    Comment Orson Welles avait voulu rendre aux jazzmen une musique que le cinéma a grandement contribué à leur voler. Sans y parvenir.Cliché 1943, coulisses d’un théâtre new-yorkais. Un photographe inconnu immortalise une …
  • A propos de Bird
    Pour Gilles Mouëllic, Bird est sans doute le premier film américain à rendre hommage aux acteurs noirs de l’Amérique. Premier film hollywoodien à redonner sa place au jazz, mais aussi le premier film hollywoodien à filme…
  • Fred Astaire, sur fond noir
    Comment le cinéma hollywoodien gomme l’apport noir en se l’appropriant : l’exemple d’une de ses plus grandes stars.Le tap dance ou danse à claquettes est indissociable de la comédie musicale, genre majeur du cinéma améri…
  • Hors-champ noir et noires images
    Le cinéma blanc a si bien su s’approprier la musique noire, pour l’affadir et en exclure ses auteurs.Dans les ghettos noirs du Harlem des années quarante, le public des salles de cinéma exulte, allant jusqu’à obliger les…



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications