Tous les articles

Tous les articles en lien avec Ali Zaoua (Ali aux mâchoires d’acier)

  • Les enjeux de la coopération culturelle
    Deux réunions internationales d’importance ont récemment rappelé le rôle essentiel de la culture dans le développement : le colloque « Culture et création, facteurs de développement »de Bruxelles (2-3 avril 2009) et le Cam…
  • Sea Point Days
    Le Sud-Africain François Verster est un documentariste à suivre. Dans le remarquable Mother’s Day (cf. [ article 6760 ]), il partageait durant quatre années, avec une évidente empathie et un remarquable respect pour son …
  • Images d’ailleurs : un débat dans l’urgence
    En septembre 2010, Images d’ailleurs aurait eu 20 ans. Qui n’est pas allé se faire une toile, souvent africaine, dans une des deux salles du centre culturel La Clef ? Ce cinéma du 5e arrondissement était accessible mais …
  • For the cohesion and unification of the the ACP countries’ cultural information approach: the Southplanet example.
    Below is the speech of Olivier Barlet, head of the website development service at Africultures, at the « Culture and creation: factors of development » seminar (organized by the European Commission in Brussels from 1st to …
  • « On peut ne pas y retrouver Cissé, mais Cissé est là-dedans ! »
    Nous sommes au festival de Cannes où vous présentez Min yé. A votre arrivée, alors que les spectateurs n’ont plus rien vu de vous depuis Waati en 1995, la salle s’est levée pour vous applaudir. Il y a la mémoire de votre…
  • Les acteurs de Min Yé ont monté les marches du palais du festival de Cannes
    « Une fois que l’on monte sur ce tapis-là, on espère y monter chaque année ! Si Dieu le veut bien », s’exclame Alou Badra Sissoko qui interprète dans le film Aba, celui qui perturbe le ménage. Journaliste/reporter caméra-p…
  • L’Armée silencieuse (The Silent Army)
    Installé en Ouganda, Edouard, un restaurateur hollandais (interprété par Marco Bosato, le chanteur le mieux payé des Pays-Bas) perd sa femme dans un accident de voiture. Ce début larmoyant installe le film dans le sentim…
  • Mon voisin, mon tueur
    Le film est dédié à Alison Des Forges, historienne américaine décédée en février 2009 et qui avait beaucoup travaillé sur le génocide de 1994 au Rwanda. Cette référence n’est pas neutre : Anne Aghion allie elle aussi le …
  • Min yé… (Dis-moi qui tu es…)
    A l’heure où fleurissent en Afrique nombre de téléfilms approximatifs et de séries mal fagotées, un des plus grands réalisateurs africains apporte une magistrale démonstration de la qualité que peut atteindre ce genre de…
  • Cannes 2009 : la mauvaise conscience
    Afrique absente, Afrique présente… C’est devenu maintenant une habitude au plus prestigieux festival du monde : les films d’Afrique sont absents ou en marge des sélections cannoises, comme « Min yé » de Souleymane Cissé ce…
  • « Il est plus facile de tuer son voisin qu’un inconnu »
    Votre film est en sélection officielle au festival de Cannes 2009. Est-ce une grosse surprise ? C’est dingue ! Ça a un petit côté schizophrène, mais il faut apprendre à jouer le jeu. Et puis c’est un tel cadeau d’être l…
  • Mère Bi (La Mère)
    Il y a dans tout film d’auteur une part d’autobiographie, même minime : on y met toujours un peu de soi. De là à filmer ses proches et faire un « film familial », le pas est immense. Zeka Laplaine le fait dans Kinshasa Pal…
  • Cinémas du Maghreb : tendances contemporaines
    A l’occasion du 4ème Panorama des cinémas du Maghreb (30 avril – 3 mai 2009 à l’Ecran de St Denis), retour sur les films maghrébins présentés lors des 22èmes Journées Cinématographiques de Carthage (JCC, 25 octobre – 1er…
  • Le Pays à l’envers
    « L’enfant sans mémoire ne chiera jamais dur », dit un proverbe peulh. Tous ceux que Sylvaine Dampierre rencontre lors de ce voyage retour en Guadeloupe lui confirment cette sagesse africaine, ce qui l’engage à sous-titrer…
  • Aliker
    L’intuition et le courage. La brûlante actualité de ce film n’est pas seulement dans le récent soulèvement des Outre-mers mais aussi dans ces deux qualités qui nous font si douloureusement défaut aujourd’hui, et que le c…
  • La Première étoile
    On rigole dans La Première étoile, mais pas d’un rire franchouillard. On rigole des Noirs mais le mépris dégradant n’est pas de mise. C’est rare et réjouissant. Firmine Richard en rajoute sur son accent créole, l’autodér…
  • Africa paradis
    La inversión de los papeles es una técnica ampliamente utilizada en al cine. Lo que percibimos como anacronismos nos permite a través del humor ver la realidad desde otro punto de vista. Si el Blanco se vuelve Negro como…
  • Pour la cohérence et l’unification de la démarche d’information culturelle des pays ACP : l’exemple Sudplanète
    On trouvera ci-après l’intervention d’Olivier Barlet, chargé de développement des sites internet à Africultures, au colloque « Culture et création : facteurs de développement » (organisé par la Commission européenne à Brux…
  • Behind the Rainbow (Le pouvoir détruit-il le rêve ?)
    Après les aventures de Che Guevara en Afrique dans Cuba, une odyssée africaine, le refus namibien de l’aide alimentaire américaine dans Les maux de la faim ou le conflit du Congo dans L’Afrique en morceaux : la tragédie …
  • Sembène le mécréant
    L’Eléphant a eu une rage de dents, comme on dit en Côte d’Ivoire : le doyen des cinémas d’Afrique nous a quittés dans la nuit du samedi 9 juin 2007 à l’âge de 84 ans, des suites d’une longue maladie qui l’avait empêché d…
  • La leçon de cinéma de Sembène Ousmane au festival de Cannes 2005
    Après les cinéastes les plus connus au monde, l’aîné des anciens a été sollicité par le festival de Cannes pour donner la traditionnelle leçon de cinéma, événement du festival. Devant la salle Buñuel au Palais du festiva…
  • Expérience africaine
    Laurent Chevallier entretient avec la Guinée un double lien d’importance : sa famille guinéenne par sa femme et la musique qu’il aborde dès ses débuts de documentariste avec Mamady Keïta dans Djembefola (1992) et poursui…
  • Inland (Gabbla, Dans les terres)
    « Il ne suffit de plusieurs îles : c’est un archipel qu’il nous faut », note Lakhdar (Ahmed Benaïssa) en contrepoint des litanies du patron de son bureau d’études oranais. Où sont les îles ? Comment les relier ? Dès le gén…
  • Fespaco 2009 : l’inquiétude
    A la fois fête populaire, convivial lieu de rencontre et occasion de découverte et médiatisation des dernières productions africaines, le rendez-vous biennal des cinémas d’Afrique suscite l’enthousiasme général. Cette an…
  • Bilan du Fespaco 2009 : « Le vrai avenir du Fespaco se joue dans l’autonomie institutionnelle »
    12750 badges délivrés, 362 films projetés, des centaines de milliers de spectateurs : le Fespaco n’est pas affaire facile à gérer. La 21ème édition a cependant été entachée de désastreux problèmes d’organisation. Il nous…
  • Le peuple des fractures et des fissures
    Quelle a été la génèse de Ramata ? Mon souci était de raconter différemment. Au départ, il y a la volonté d’un producteur, Moctar Bâ, d’adapter le roman d’Abasse Ndione. Le livre étant plutôt fleuve, plus de 500 pages, …
  • Les 16 de Basse-Pointe
    Un homme est mort. Qui l’a tué ? Cela sonne comme un polar et c’est bien sur le mode de l’enquête que Camille Mauduech aborde la mémoire des 16 de Basse-Pointe, les 16 coupeurs de canne noirs accusés et jugés à Bordeaux,…
  • Katanga Business
    L’affiche illustre le film : on est en plein western. Le cadre a l’ampleur de l’Ouest américain : les gigantesques mines du Katanga. Les luttes y sont aussi acharnées et leurs enjeux sont à la dimension de l’énorme Répub…
  • Le décalage de l’exil
    Le film transmet une perception contradictoire de l’immigration : Mohamed dit que c’est un piège tandis que Karim et Mansour valorisent ce déplacement vers l’ailleurs. Tout n’est pas blanc ou noir : le film reflète cett…
  • Un si beau voyage
    Khaled Ghorbal, connu pour le beau Fatma (2001, cf. critique 2095), réalise ici un film épuré, méditatif, à l’envers de toutes les modes, aussi tranchant que son personnage principal, déchiré mais en quête d’apaisement. …
  • Teza
    Voilà longtemps qu’un film africain ne nous avait pas entraîné à ce point dans le souffle épique. En cela, Haïlé Gerima renoue avec son magnifique Moisson de 3000 ans (Harvest : 3000 Years, Mirt Sost Shi Amit) qui osait …
  • Lieux saints
    A l’heure où l’on s’interroge sur les bouleversements que connaît le cinéma en Afrique, Jean-Marie Teno plonge à Ouagadougou, loin des paillettes et du petit monde du Fespaco, dans l’univers des vidéoclubs informels, là …
  • Un aller simple pour Maoré – Bienvenue en Françafrique
    Comment faire un film politique sans démontrer, c’est-à-dire sans ennuyer ou ne chercher à convaincre que les convaincus ? Par les moyens du cinéma. C’est la tentative d’Agnès Fouilleux dans Un aller simple pour Maoré et…
  • La représentation de la femme dans les cinémas d’Afrique noire
    Intervention d’Olivier Barlet lors de la table ronde « Femmes et cinéma – femmes au cinéma » organisée par le Festival international du film de Salé le 11 septembre 2004.Voici que des femmes cinéastes ont parlé et ce sont …
  • Le discours inaugural de Barack Hussein Obama à la lumière de L’intraitable beauté du monde d’Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau
    Barack Hussein Obama a prononcé un discours inaugural d’un peu plus de 18 minutes le 20 janvier 2009 sur les marches du Capitole face à quelque deux millions de personnes. Peu auparavant, les écrivains Edouard Glissant e…
  • 14 kilomètres
    Il y a longtemps maintenant, j’étais traducteur. J’eus ainsi l’occasion d’adapter de l’allemand quelques romans écrits par des Occidentaux pour la jeunesse sur des histoires d’enfants ou d’adolescents du Sud. Je percevai…
  • 35 rhums
    Ce qui frappe toujours dans le cinéma de Claire Denis, c’est à quel point ses histoires particulières et énigmatiques sont travaillées par la conscience du monde. Pourtant, 35 rhums concerne un père et sa fille maintenan…
  • Entre la coupe et l’élection
    « On a l’impression d’avoir le droit de rêver ! » dit Clarisse, qui vote à la première élection démocratique depuis 40 ans en « République démocratique du Congo ». C’est de ce rêve qu’Entre la coupe et l’élection parle, celu…
  • Le Garage du peuple
    Les trois épisodes pilotes de Le Garage du peuple ont été projetés le 16 décembre 2008 au ciné Neerwaya de Ouagadougou en matinée ainsi que du 19 au 25 janvier 2009,aux séances de 20h30 et 22h30. Une série télé prometteu…
  • Gerboise bleue – l’éclair de la honte
    Une gerboise est un petit mammifère rongeur à longue queue que l’on rencontre dans les déserts d’Afrique. Ses pattes antérieures étant très courtes et les postérieures très développées, il peut se tenir debout et progres…
  • Sortie de scène (Glorious Exit)
    Jarreth Merz Obibuocha est acteur à Los Angeles, de mère suisse allemande et de père nigérian. Le père n’a jamais rien fait pour lui. Jarreth, lui, est allé quelquefois au Nigeria pour connaître ses proches. A la mort du…
  • Amour, sexe et mobylette
    Amour, sexe et mobylette se définit comme un film d’amour. Effectivement, il prend un sujet sensible mais ne traque rien et ne farfouille pas dans les coins : il pose seulement un tendre regard d’écoute, en attitude docu…
  • La Rivale
    Phénomène nouveau lié à la possibilité de faire des films avec de plus faibles budgets mais aussi à la volonté de prendre son vécu en mains par les moyens du cinéma, des films apparaissent qui traitent du vécu de la dias…
  • Agathe Cléry
    On retrouve moins dans Agathe Cléry le mordant des comédies vachardes très dans l’air du temps qui font habituellement le succès de Chatiliez. A la différence de François Dupeyron dans Aide-toi, le ciel t’aidera, netteme…
  • Rencontres Henri Langlois 2008 : l’école africaine de cinéma
    Les 31ème Rencontres Henri Langlois, festival international des écoles de cinéma, qui se tient à Poitiers du 5 au 13 décembre, propose une sélection de courts métrages issus d’écoles de cinéma africaines.En trois séances…
  • Expériences de renaissance du cinéma en Mauritanie
    Outre une programmation dont la diversité égale la qualité, la 13ème édition du festival de films documentaires Filmer à tout prix de Bruxelles (17-30 novembre 2008) comportait trois séances consacrées à l’Afrique. Rien …
  • La leçon de cinéma de Lyes Salem
    Le Festival des films d’Afrique du pays d’Apt de novembre 2008 présentait Jean-Farès et Cousines, les deux courts métrages de Lyes Salem, ainsi qu’en avant-première son premier long métrage, Mascarades. C’était l’occasio…
  • Aide-toi, le ciel t’aidera
    Ce film a eu du mal à voir le jour. Il n’y a là rien d’exceptionnel, mais ce qui l’est plus, ce sont les raisons qui poussaient les télévisions à en refuser le scénario : une image négative des Noirs, en somme la peur de…
  • Nûba d’or et de lumière
    Dans la continuité de ses nombreux films documentant le patrimoine musical marocain rassemblés dans Maroc corps et âme (cf. critique n°3593 sur ce site), Nûba d’or et de lumière s’attache à la musique arabo-andalouse don…
  • Apt 2008 : du regard à la vision
    Comme chaque année, la sixième édition du festival des films d’Afrique du pays d’Apt (Vaucluse, France) a mobilisé le lycée et le collège de la ville ainsi qu’un public enthousiaste pour totaliser 6154 entrées (3146 scol…