Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le décentrement des possibles

  • Un océan, deux mers, trois continents
    En ligne, quelques informations sur cet homme : Antoine Emmanuel Nsaku Ne Vunda (Dom Antonio Manuel). Prêtre d’une grande humilité, il serait mort dans son royaume natal, le Kongo, après une vie qu’il aurait simplement c…
  • Quand Haïti, l’Afrique et la littérature se fait soupe à Niamey
    Reportage avec le poète haïtien Beonard Kervens Monteau, au cœur de la semaine littéraire organisée à Niamey à la fin du mois de mars dernier. Labellisé Printemps des poètes, cet événement avait pour thématique Afrique(s…
  • #5 Musique et littérature
    Sur plusieurs épidodes, Africultures a plongé en musique dans la littérature. Et ce, à partir de quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie…
  • #4 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • #3 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • #2 Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • #1 – Musique et littérature
    Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’ob…
  • Chaîne, le roman inconnu de Saïdou Bokoum
    Transmettre la résonance du roman Chaîne de Saïdou Bokoum paru en 1974 tout en en décryptant son écriture contextualisée, tel est l’objet de cette série d’articles qui lui est consacrée. Epuisé, l’ouvrage n’est pour le m…
  • Editorial : Africultures, plus que jamais !
    100 numéros ! C’est bien sûr à la fois pour l’équipe d’Africultures une fierté et une fête, mais aussi un défi. D’une part parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de maintenir une revue imprimée. D’autre pa…
  • La rentrée littéraire du Mali : une coopération culturelle avec l’Algérie
    Beaucoup de pays africains organisent annuellement un salon du livre à dimension nationale ou internationale. Parmi les plus importants, l’on peut citer le Salon international du livre d’Alger et le festival Time of the …
  • Liberté d’expression et autocensure
    Il faut le dire tout de suite : nulle part au monde, il n’y a de liberté sans limites. Disons-le autrement, mieux : sans les limites qui s’imposent à elle, aucune liberté n’a de sens. Car la liberté s’inscrit forcément d…
  • Lire en été 5 – Tchicaya U Tam’si a violé la lune et Boniface Mongo était là !
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Cette semaine, c’est l’écrivain Sami Tchak…
  • Tchicaya U Tam’si, le viol de la lune. Vie et œuvre d’un maudit
    Après avoir dirigé aux éditions Gallimard l’édition des œuvres poétiques complètes de Tchicaya U Tam’si, J’étais nu pour le premier baiser de ma mère(2013), Boniface Mongo Mboussa vient de publier Tchicaya U Tam’si, le v…
  • Littérature et histoire vont de pair
    Depuis plus de 20 ans, l’association nantaise Les Anneaux de la mémoire travaille, avec un réseau d’acteurs en Europe, en Afrique et en Amérique, sur l’écriture et la transmission de l’histoire de la traite négrière. Ell…
  • Homosexualité et écriture en Afrique francophone
    Dans La Rive noire (1) essai dans lequel Michel Fabre analyse l’émigration des écrivains et artistes noirs américains en France, sont évoquées, entre autres, les relations complexes du grand écrivain Richard Wright à l’é…
  • Homosexualités en Afrique : état des lieux
    Cette carte des législations sur les homosexualités, régulièrement mise à jour en fonction de leurs évolutions, récapitule la situation en matière d’unions homosexuelles et de pénalisation des homosexualités. Les législa…
  • Stèle pour Nelson Mandela
    Grandit ombre sacrée Tu as vu la terre aux mille collines Et nous avons franchi l’espace interdit La moisson sera bonne à l’heure du refus Timbre de la bonne nouvelle et partie de si loin J’ai vu Soweto et sa révolt…
  • Tchicaya U Tam’si, poète tout cru et tout nu
    Vient de paraître dans la collection Continents noirs, chez Gallimard, sous la direction de Boniface Mongo-Mboussa et avec l’aide des Services culturels de l’ambassade du Congo, la première série des œuvres complètes de …
  • Vers une normalisation de l’accueil fait aux littératures africaines
    À l’occasion d’une nouvelle traduction de Tout s’effondre chez Actes Sud, Boniface Mongo-Mboussa s’est entretenu avec Bernard Magnier, critique littéraire et directeur de la Collection « Afriques » aux éditions Actes SudBo…
  • Tout s’effondre de Chinua Achebe
    Chinua Achebe ! Ses collègues anglophones le plaçaient haut dans le panthéon des écrivains. De Ngugi Wa Thiongo en passant par Nadine Gordimer, V.S Naipaul jusqu’à Chimamanda Ngozi Adichie. Tous ont salué son talent. Il …
  • Como é que África chegou a este ponto?
    ‘Comment l’Afrique en est arrivée là (Como é que África chegou a este ponto?) o novo livro de Axelle Kabou, ilumina com luz forte a problemática do lugar de África no mundo, colocada já há vinte anos no célebre ‘Et si l’…
  • Le regard à rebours : Théo Ananissoh
    Fondées il y a une dizaine d’années à Tunis, les éditions Elyzad, lauréates du prix Alioune Diop 2011 pour la promotion de l’édition en Afrique de la FIlDAK, en partenariat avec l’Organisation internationale de la Franco…
  • Pour Hugo Chavez
    C’est mon sang qui éclate En souples jets d’une insolite douleur Dont la voix s’intercale aux archives de la mort C’est mon sang à tout faire De pays à refaire Au bord de la tempête déchirée Dont l’épée se calcine …
  • Édouard Glissant entre Derrida et Khatibi*
    Du 23 au 25 avril 1992, Édouard Glissant et David Wills organisent un colloque à l’université d’État de Louisiane aux États-Unis. Jacques Derrida est présent. Il prononce une communication, qui deviendra l’un de ses text…
  • Commémoration de l’abolition (2012)
    Éloge prononcé par Ernest Pépin lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage au Conseil général d’Île de France, le 10 mai 2012.J’entends ici la voix d’Édouard Glissant, voix au bord du bégaiement et qui force …
  • Quand Sami Tchak fait tomber les masques d’Al Capone le Malien
    Il est né au Togo en 1960. Al Capone le Malien est son septième roman. Il s’y fait « explorateur des ténèbres », celles d’un microcosme décadent où sévit le « mélange explosif argent-sexe-pouvoir. » Personnage central du réc…
  • Al Capone le Malien
    Avec Al Capone le Malien, son septième roman, Sami Tchak (né au Togo en 1960) quitte une Amérique latine « imprécise », longtemps chez lui source d’inspiration première, et plante le décor dans une Afrique située. Un journ…
  • Pour Haïti
    Les voiles de la mort sont apparues. Pays brisé, enseveli sous les décombres d’un cauchemar. Et les rues que l’on voit comme des fantômes hurlent sous le masque des jours. Haïti ! Haïti ! Au visage de cendre, au ciel co…
  • Je viens de décréter une Bonne Année
    J’arrive au bout de l’année avec toi Nous l’avions commencée ensemble Au bout d’une autre année Cela fait si longtemps que ça dure Que mes vœux s’emmêlent Perdent la mémoire Ou bien ils se répètent comme le monde s…
  • « La pensée de Glissant demande à être lue avec patience »
    Ce qui frappe lorsque l’on vous lit, c’est la structure du livre. L’approche est davantage dialogique qu’hagiographique comme dans certains textes sur Glissant. Et on se dit quel dommage, ce livre aurait dû paraître du v…
  • On m’appelle sans papiers
    On m’appelle sans papiers Pourtant j’avais pris soin de me munir de feuilles vertes Comme une offrande à la forêt lointaine Mais la forêt grondait comme une jungle J’avais pris soin de me plier dans les coins De n’h…
  • Pour Suzanne Césaire
    Tropiques contre le poids de l’obscur Aérer le pays Le paysage s’illumine de tant de liberté Non pas le désespoir en grain d’or Mais le bruit neuf d’un signal d’oiseau La tentation d’une terre à enfanter Le tressai…
  • La Belle Amour humaine
    Je suis suffoqué par le beau roman de Lyonel Trouillot La Belle Amour humaine. Je dis Je parce que ce roman m’a pris par la main comme si j’en étais le seul lecteur. À l’évidence c’est le roman de la maturité lorsque le …
  • La noble gloire posthume de Benjamin
    « Sans être poète, Benjamin pensait poétiquement. »D’Hannah Arendt, je ne connaissais que les écrits sur le totalitarisme et son Eichman à Jérusalem ; j’ignorais ses textes de critique littéraire. Certes, j’avais parcouru …
  • Serge Amisi ou la résilience perpétuelle
    Sur la première de couverture se dresse une kalachnikov avec une languette en forme de phallus. Cette arme, qui illustre les carnets de guerre de Serge Amisi est aussi une sculpture de l’écrivain. Plus que le récit propr…
  • Moravia à la recherche de Ngugi et de Conrad
    « On devrait écrire pour plaire non pas à ses contemporains mais à ses prédécesseurs » Ce viatique littéraire de Brodsky, évoqué par Susan Sontang pourrait être aussi celui de tous ces écrivains, qui ont essayé de réécrire…
  • Pour un espace littéraire continu
    Ernest Pépin, Secrétaire Général de l’Association des Ecrivains de la Caraïbe nous fait partager son intervention dans le cadre du 2ème Congrès des Ecrivains qui a eu lieu à Gosier en Guadeloupe du 6 au 9 avril 2011.Nous…
  • Lire l’Afrique, une anthologie de la littérature
    Amina Bekkat, professeur de littérature comparée à l’Université de Blida, en Algérie, est passionnée de littératures d’Afrique. Elle a entrepris avec des collègues tout aussi animés par ses textes, de composer une anthol…
  • Sylvie Kandé entre deux rives
    Révélée au public en 2000, avec l’étonnant Lagon lagunes (postface de Glissant), Sylvie Kanderevient onze ans après, avec une épopée en trois chants : La quête infinie de l’autre rive, qui est une médiation poignante sur…
  • A propos de Bergson postcolonial : l’élan vital dans la pensée de Léopold Sédar Senghor et Mohamed Igbal
    Normalien, agrégé de Philosophie, Souleymane Bachir Diagne est Professeur dans les départements de français et de philosophie de Columbia University à New York. Il vient de publier aux éditions du CNRS, « Bergson postcolo…
  • La belle parole du monde
    Tant de paroles offertes aux mains du monde Remaillées aux fleuves souterrains De grands chaos nous guettaient en bordure de nos îles De grands rêves soulevaient nos vagues Et enfouissaient les mots sous les sables d…
  • Edouard Glissant : Une âme inquiète du monde !
    Ernest Pépin, l’autre figure de proue de la « créolité », rend hommage à « l’un des penseurs fondamentaux du XXIème siècle. » L’écrivain guadeloupéen évoque les moments partagés, les aventures intellectuelles de son compagno…
  • Édouard Glissant (1928-2011), un héritage magnifique
    Édouard Glissant est mort, mais il nous laisse ses mots : un héritage magnifique, protéiforme et fertile. Quand il publie en 1956, son premier essai-poème, Soleil de la conscience – un texte à redécouvrir – Édouard Gliss…
  • Comment l’Afrique en est arrivée là
    Comment l’Afrique en est arrivée là le nouvel ouvrage d’Axelle Kabou, apporte un éclairage incisif à la problématique de la place de l’Afrique dans le monde, posée il y a vingt ans déjà dans son célèbre Et si l’Afrique r…
  • De la francophonie à la littérature-monde
    Que penser du manifeste pour une littérature-monde qui remettait en cause la francophonie littéraire ? Le critique littéraire Boniface Mongo-Mboussa répond en replaçant ici le débat dans l’Histoire. »Impossibilité de la f…
  • A propos de Noël X. Ebony et la collection « L’Afrique au cœur des lettres »
    Collaborateur de maisons d’édition, Jean-Pierre Orban dirige actuellement « L’Afrique au cœur des lettres », une collection littéraire sur l’Afrique de L’Harmattan. Chercheur de manuscrits inédits et de mémoires enfouies, …
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • L’autre cinquantenaire : l’oubli de Maran (1887-1960)
    Le cinquantenaire de la mort de l’écrivain René Maran, ce « précurseur de la négritude » pour certains, s’est vu célébré de manière plus que discrète. Retour sur le contexte historique au sein duquel s’est façonnée l’œuvre…
  • La complainte de Tahar Bekri
    Pour chacun d’entre nous, Le proche Orient est un espace sacré. C’est notre lieu de mémoire par excellence. Voila pourquoi, il a toujours fasciné les poètes. Salam Gaza, Les carnets (2010) du poète tunisien Tahar Bekri, …
  • L’esprit libre de Bolya Baenga
    Désiré Bolya Baenga est décédé le 10 août 2010 à Paris, à l’âge de 53 ans. Né en 1957 à Kinshasa, romancier et essayiste, ancien élève de Sciences-Po, Bolya Baenga vivait à Paris. Il a reçu en 1986, le Grand Prix de l’A…
1
2
3
4
5