Tous les articles

Tous les articles en lien avec L’écrivain à l’école de la rue

  • [VIDEO] Empreintes de crabe de Patrice Nganang
    Chaque 15 jours, Africultures chronique sur TV5 Monde l’actualité littéraire. Focus cette semaine sur Empreintes de crabe, le dernier roman de Patrice Nganang, écrivain et opposant politique camerounais bien connu. Il en…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • L’Afrique à l’honneur
    Pour la première fois, plusieurs éditeurs africains présentent leurs ouvrages au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, du 26 novembre au 1er décembre.Des albums en français et en kinyarwanda, des syllabai…
  • Là où les caïmans se couchent
    Là où les caïmans se couchent est le premier roman de Ephrem Youkpo et le livre inaugural de sa jeune maison d’édition, Eyo. Il raconte le voyage d’un caïman transformé en jeune garçon dans le monde des humains. Il y déc…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Dinaw Mengestu : « La narration est un acte intime »
    Éthiopien de naissance, Américain de nationalité, Noir aux États-Unis, Africain en Afrique… Le jeune auteur américain Dinaw Mengestu multiplie les identités et pratique avec habileté l’art de la distance et de l’observat…
  • Paroles de femmes
    Pour parler des femmes d’Afrique, Tanella Boni a choisi la voie de l’intime et de la littérature. Point de grand discours ni de données statistiques dans ce petit ouvrage de 200 pages, mais une invitation à écouter la pa…
  • Obama n’ira donc pas a Ouagadougou
    Il irait plutôt au Caire. Voilà la conclusion d’une enquête préemptive publiée dans le New York Times,’A la recherche du lieu idéal pour tenir un discours’. (1) C’est que le prochain président américain a besoin d’un lie…
  • « J’ai su très tôt que la littérature serait mon rempart »
    Luttes de clans, règlement de comptes, guerres de succession. Dans son deuxième roman écrit comme un scénario de polar, au phrasé court et au rythme soutenu, Mamadou Mahmoud Ndongo plonge le lecteur dans les milieux du g…
  • « On n’entend pas toutes les voix en même temps dans la même histoire »
    Sept ans après La Fabrique de cérémonies (2001), dix ans après La Polka (1998), Kossi Efoui livre un troisième roman remarquable sur la mémoire et l’oubli, sur un présent pressé de figer le passé en discours officiel et …
  • Za
    Le dernier roman de Raharimanana force le lecteur à abandonner ses habitudes et à écouter la voix d’un personnage hors du commun. Un livre remarquable.Il y a des silences qui en disent long. Des silences qui trahissent l…
  • Apologie du vandale
    Il n’est pas de trop de signaler que Nganang qui nous est revenu pour un court séjour au lendemain de la révolte sociale qui a secoué le pays, en était parti dans un climat presqu’analogue caractérisé par la révolte estu…
  • Faut-il oublier Joe la Conscience ?
    Cet article fait suite à « Cameroun : qui a peur de Joe la conscience ? » (article n°7486).Jamais les arts n’ont été aussi annonciateurs de l’avenir au Cameroun ; mais jamais aussi les artistes n’ont été aussi seuls ! Si à…
  • Cameroun : qui a peur de Joe la conscience ?
    C’est un choix cornélien pour la rédaction d’Africultures de savoir si nous publions ou non les tribunes « politiques » qui nous arrivent. Nous préférons en général éviter ce terrain glissant, non par prudence ou complaisa…
  • L’Afrique vue par Aya
    Rien ne destinait Marguerite Abouet à faire de la bande dessinée, si ce n’est son goût pour les anecdotes et son talent pour les raconter. Avec Aya de Yopougon, elle a trouvé la forme adaptée pour les mettre en mots et e…
  • L’élégance de Taylor à la barre
    Accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre commis lors de la guerre civile qui a ravagé la Sierra Leone de 1991 à 2002, l’ancien président du Liberia Charles Ghankay Taylor est, depuis le 7 janvier 2008, d…
  • À fleur de peau
    Dans les romans de Jamal Mahjoub et Patrick Neate, les héroïnes cherchent leurs origines au son du jazz.La littérature et le jazz ont toujours fait bon ménage. On pense à Jazz de Toni Morrison, à Jazz et vin de palme d’E…
  • Le cœur des enfants léopards
    On ne connaît pas son nom, juste les questions qui le hante : t’es qui toi ? tu viens d’où ? On ne sait pas pourquoi il est là, dans cette cellule qui pue le vomi et l’urine. Pour comprendre, il faut écouter le « je », le …
  • La colonisation de l’Afrique par l’Allemagne : « mystère, viol et dépossession »
    Le passé colonial n’est guère présent dans la conscience historique des Allemands. Une situation qui s’explique en partie par sa brièveté. Dès la fin de la première guerre mondiale, ses adversaires se partagent très vite…
  • Cueillez-moi jolis Messieurs…
    Elle s’appelle Claire,  » comme de l’eau de roche « . Mais depuis que le virus HIV a élu domicile en son corps, comme ça, sans crier gare, elle voit trouble, si trouble qu’elle veut en finir. Elle, elle s’appelle Juliette,…
  • Exils romanesques-5845
    ///Article : 5845…
  • Rencontres « Maintenant l’Afrique ! » : entre amer réveil et lueurs d’espoir
    En attendant la parution du prochain numéro d’Africultures (n°69, à paraître en décembre 2006 et réalisé en partenariat avec CulturesFrance), consacré à l’économie de la culture en Afrique et qui présentera des synthèses…
  • « L’étrangeté n’empêche pas de s’enraciner »
    Angleterre, Soudan, Danemark, Espagne… Les migrations sont au cœur du parcours de Jamal Mahjoub et de ses personnages de roman. Écrivain cosmopolite, il explore dans ses livres l’illusion d’une identité pure, questionne …
  • Nuruddin Farah : « Un écrivain n’est jamais un réfugié »
    Pour Nuruddin Farah, écrire est une nécessité pour surmonter la douleur de l’exil. Aujourd’hui installé en Afrique du Sud, l’écrivain somalien refuse de se considérer comme un réfugié. Il a cependant consacré à la diaspo…
  • « L’Afrique au Brésil, c’est comme l’air que l’on respire »
    Écrivain guinéen, Tierno Monenembo a consacré son cinquième roman, Pelourinho (Le Seuil, 1995), à la ville de Bahia et aux liens unissant l’Afrique et le Brésil. L’héritage africain a imprégné toute la culture brésilienn…
  • Nubian Indigo
    Nubian Indigo, de Jamal Mahjoub, charrie un flot de légendes. « Une histoire d’eau, d’amour et de légendes. » Le sous-titre de Nubian Indigo, le cinquième roman traduit de Jamal Mahjoub, est suivi d’une mise en garde : « I…
  • Dernières parutions
    Pirogue sur le vide, de David Jaomanoro, nouvelles, éd. L’Aube, 2006, 215 pages, 17 euros. Auteur de pièces de théâtre, de nouvelles et de poésie, le Malgache David Jaomanoro fut un des quarante écrivains invités au Sal…
  • Nouveautés du livre de jeunesse
    Anna, Kevin et Nomzipo vivent tous en Afrique du Sud, mais leurs vies ne se ressemblent guère. À travers le portrait des trois jeunes, Claire Veillères raconte les préjugés, l’histoire de l’apartheid et les tensions entr…
  • La petite Icare
    Le premier roman de la jeune Nigériane Helen Oyeyemi révèle une auteure d’une rare maturité.Depuis quelques années, le Nigeria révèle de jeunes auteurs aux textes percutants. Après Chimama Ngozi Adichie et Helon Habila, …
  • Nouveautés du livre
     » Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible.  » En évoquant cette phrase d’Albert Camus, l’éditeur tunisien Elyzad a proposé à cinq auteurs d’évoquer leurs souvenirs d’été. Ils se prêt…
  • La littérature africaine, éternelle périphérie ?
    Peut-on parler d’un champ littéraire africain francophone ? Même si cette littérature dispose d’institutions, d’évènements et d’éditeurs spécialisés, elle reste attachée au centre parisien par des liens linguistiques, éc…
  • Des littératures d’outre-mer aux littératures francophones
    Qu’est-ce que la littérature francophone ? Comment la délimiter ? Directeur éditorial de la revue Notre Librairie et professeur d’université, Jean-Louis Joubert suit l’évolution de cette littérature depuis 40 ans. Il rev…
  •  » Le mythe est sorti trop tôt de sa cachette « 
    Dans son quatrième roman, Véronique Tadjo revient sur la situation en Côte d’Ivoire à travers le questionnement d’une légende, celle de la reine Pokou, fondatrice du royaume baoulé. Selon le mythe, elle aurait sacrifié s…
  • Dernières parutions
    Six romans à découvrir.Drôle de famille que celle du Bord du canal, faite des enfants de la rue, des prostituées et des clandestins qui servent de souffre-douleur à tous. Dans les bas-fonds de Fort-de-France, l’amour est…
  • Alexandre, Nganang, DeSoto : trois romans pour trois regards
    Drôle de famille que celle du Bord du canal, faite des enfants de la rue, des prostituées et des clandestins qui servent de souffre-douleur à tous. Dans les bas-fonds de Fort-de-France, l’amour est un acte monnayé mais l…
  • Mon Dieu, que vous êtes vulgaire !
    ‘Mon Dieu, c’est un alexandrin !’Voilà plutôt la réaction que j’ai eue après avoir lu la première phrase du texte de Nimrod : ‘les Narcisse que nous sommes ont besoin de louange.’Ma deuxième réaction, immédiate elle auss…
  • Écrivaines du multiculturel
    Métisses toutes les trois, Leone Ross, Zadie Smith et Ranya ElRamly explorent, chacune à leur façon et sur des tons radicalement différents, les méandres de la société dite multiculturelle et de la relation dont elles so…
  • Transmettre par la parole, pas par le sang
    Le livre d’Emma, paru au Canada en 2001 et repris en France par Vent d’ailleurs en 2004, trace le portrait émouvant d’une femme hantée par la mémoire de sa peau, une peau noire comme la nuit, porteuse d’une malédiction q…
  • Le livre d’Emma
    Emma a la peau noire comme la nuit et profonde comme la mémoire. Une peau qui porte la malédiction d’être née Négresse, transmise par toute une lignée de femmes qui cachent chacune leur part de solitude et de détresse. E…
  • Corps emprisonné, parole libérée
    De tout temps, l’enfermement a servi de prétexte à raconter des histoires. Quand les corps sont emprisonnés, la parole et la narration apparaissent comme une fenêtre vers l’extérieur, vers la vie, vers la liberté. C’est …
  • Écrire les racines, écrire l’horizon
    Là où le jeune Nimrod scrutait l’horizon, le petit Raharimanana fouillait dans la bibliothèque de son père. Adultes, ils nous livrent quelques souvenirs d’enfance et méditent sur l’exil, l’écriture et la langue.Le titre …
  • Lomé, capitale de l’Afrique
    Aujourd’hui, Lomé est la capitale de toute l’Afrique : pas seulement parce que le coup d’Etat perpétré par l’armée togolaise, qui en un quart de tour, a installé le fils du dictateur, Faure Gnassingbé, au pouvoir, est un…
  • Nicol / Dangor : vérités et réconciliations
    Deux romans sud-africains explorent la mémoire de l’apartheidPour beaucoup d’auteurs sud-africains, tel J. M. Coetzee dans Disgrâce, l’après-apartheid semble renvoyer vers un travail de mémoire, vers la question de la tr…
  • Elizabeth Costello
    Elizabeth Costello, le dernier titre de J. M. Coetzee, Prix Nobel 2003, est un roman sur le roman.Elizabeth Costello commence par ces phrases laconiques :  » Il y a tout d’abord le problème de l’ouverture, c’est-à-dire co…
  • Une histoire de Tombouctou
    Le projet de Tor Benjaminsen, géographe, et Gunnvor Berge, socio-anthropologue, Norvégiens tous les deux, est pour le moins fascinant : explorer la mythologie de Tombouctou. Les auteurs annoncent d’emblée les raisons de …
  • Pour une écriture préemptive
    D’un : la réalité est d’abord une question de perspective. L’écrivain comme tout être humain d’ailleurs, ne peut pas y échapper. Or s’il est une évidence, c’est que l’Africain d’aujourd’hui est le premier qui, depuis cin…
  • Écrire sans la France
    En marge du sommet de la Francophonie de Ouagadougou, l’écrivain Patrice Nganang se fait un malin plaisir de revenir sur la notion en affirmant la polyglosie comme possible position de l’écrivain africain dans le monde.T…
  • Le Cameroun qui se réinvente
    Le présent dossier s’est donné pour but principal, de présenter les cultures camerounaises d’aujourd’hui, dans leur diversité d’expression, tant artistique qu’individuelle, tant idéologique que matérielle, tant locale qu…
  • Le silence de la poésie : la poésie camerounaise de 1990 et d’après
    Malgré les tribunes offertes par la presse libre et les nouvelles possibilités offertes par internet, la poésie camerounaise demeure silencieuse. Une censure qui ne dit pas toujours son nom et l’irruption du politique da…
1
2
3
4