Tous les articles

Tous les articles en lien avec Au nom du Christ

  • Cannes 2001, au jour le jour
    Jeudi 10 mai 2001 Laissons de côté les flonflons french cancan de l’ouverture que Libération titrait à juste titre french concon. Cannes s’éveille doucement au festival. Comme chaque année, le plein ne se fait que le we…
  • Adanggaman
    En 1983, un film montré en ouverture ouvrait une vive controverse : Le Courage des autres, du Français Christian Richard qui était enseignant à l’Institut Africain d’Etudes Cinématographiques (INAFEC) de Ouagadougou, ave…
  • Njangaan
    Njangaan est l’histoire d’un petit garçon talibé qui pourrait être l’histoire de n’importe quel autre petit garçon dans le monde. Mame, un jeune Sénégalais de onze ans, est envoyé à l’école coranique par son père pour y …
  • Mahama Johnson Traoré
    Mahama Johnson Traoré est né en 1942 à Dakar. Son père, chef d’entreprise, après lui avoir fait faire des études au Sénégal et au Mali, le destine à une carrière d’ingénieur électronicien. Dans ce but, il l’envoie en Fra…
  • Cinq jours d’une vie
    La vie d’un jeune homme parmi d’autres. N’Tji, trois ans après son baptême rituel, est orphelin. Son oncle est chargé de la tutelle et de son éducation. Ce dernier envoie l’enfant à l’école coranique. Commence alors pour…
  • Ceddo
    Nous sommes en Afrique de l’Ouest, à une époque non-précisée puisque Sembène a contracté en une seule histoire plusieurs époques historiques situées entre le XVIème et le XVIIème siècle. Il invite à travers cet épisode r…
  • Grand Magal à Touba
    Touba, la ville sainte du mouridisme (confrérie religieuse au Sénégal), célèbre chaque année le « Grand Magal », manifestation de reconnaissance à l’endroit d’Allah, édictée par Cheikh Ahmadou Bamba, lequel avait, à son ép…
  • Au nom du Christ
    Les films qui attaquent de front la religion et surtout l’usage qu’on en fait pour imposer son pouvoir, semblent relativement peu nombreux en regard de la production africaine. Au nom du Christ de Roger Gnoan M’Bala (Côt…
  • Un terrain propice aux sectes
    Construire une fiction sur un thème fort Comment caractériser l’histoire de Au nom du Christ ? C’est une histoire douloureuse. Je pense que c’est un film d’actualité. Le thème est universel parce que la prolifération d…
  • Au nom du Christ
    Etalon de Yennenga (grand prix) au Fespaco en 1993, Au nom du Christ se situe à Bali-Ahuekro, un petit village de Côte d Ivoire, où les hommes se côtoient dans la promiscuité et la misère. Gnamien Ato, un pauvre porcher,…
  • Bouka
    Sandkadjokro est un paisible village de Côte d’Ivoire dirigé par un prêtre catholique et dont les habitants sont partagés entre le christianisme et le fétichisme. Bouka, un jeune garçon, est surdoué, tant à l’école que d…
  • La Chapelle
    Nous sommes dans les années 30 et la colonisation a conquis tout le territoire et s’est installée en maître avec son administration et sa police. Dans un village à 30 km du chef lieu de la région naît une rivalité de po…
  • Wendemi, l’enfant du Bon Dieu
    Un enfant sans père part à la recherche de son identité à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Wendemi est l’histoire d’un enfant dont personne ne veut puisque, faute de nom, il existe à peine. C’est aussi le procès de…
  • L’Auberge du Salut
    L’action se passe dans une cité de Libreville. Angélique a entre 23 et 25 ans et vit avec son frère et sa mère, Mme veuve. A la mort de son mari pour se protéger des vicissitudes de la vie, Mme veuve bascule dans la reli…
  • Le Prix du pardon
    Un étrange brouillard recouvre un village de pêcheurs au Sénégal. On chuchote, on parle de malédiction. Baye Sogui le vieux chef spirituel se meurt. Son fils Mbanick, et son ami d’enfance rivalisent pour séduire Maxoye, …
  • Flora Gomes
    « Chaque fois qu’un Africain arrive à faire un film, c’est une victoire ; car il n’est pas évident de mettre en place un film. Chaque metteur en scène est un solitaire qui fait le tour du monde pour trouver de quoi faire …
  • Po di Sangui
    Dans le village d’Amanda Lundju, une tradition veut qu’à chaque naissance, on y plante un arbre Ces arbres grandissent avec l’enfant, le dépassent, lui survivent et deviennent l’âme des villageois. Quand Dou le nomade, q…
  • Kodou
    Kodou, une jeune fille, décide de se faire tatouer les lèvres pour être comme ses amies. Mais le jour de l’épreuve, mal préparée, elle s’enfuit avant la fin de la cérémonie. Elle offusque ainsi les traditions séculaires …
  • Saïtane
    Troisième film du réalisateur nigérien Oumarou Ganda, Saïtane – qui signifie Satan en français – est l’histoire d’un jeune couple dont la femme se laisse séduire par un riche commerçant. Ses amours clandestines seront or…
  • L’Islam noir n’est pas violent
    En 1975, Mahama Johnson Traoré réalise Njangaan, une critique des écoles coraniques au Sénégal à travers l’histoire dramatique d’un petit garçon que les parents confient à un marabout. Le film fut très attaqué. Pourtant,…
  • Le cinéma africain est mal parti
    Les conclusions d’une passionnée après un travail de thèse sur les cinémas d’Afrique de l’Ouest.Lorsque j’ai commencé mon travail de recherche en 1996, le paysage cinématographique et audiovisuel africain laissait présag…
  • Les nouvelles stratégies des cinéastes africains
    Au cinéma, face à l’exigence d’authenticité qui fonderait l’africanité, la question de la réalité reste centrale. A la lumière de quelques films récents, les nouvelles stratégies adoptées par les cinéastes pour refuser l…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • La musique, un personnage polyforme
    Dans les films sélectionnés pour ce 17è Fespaco, la musique cesse de jouer le rôle d’une ornementation, d’un bouche-trou : elle participe plutôt à structurer le récit filmique.Dans certaines œuvres, elle est distribuée c…
  • La femme, une figure libératrice
    L’émergence des personnages féminins dans la récente production cinématographique du Continent confirme l’inversion dans la redistribution des rôles, inaugurée au 15è Fespaco par Taafe Fanga (Le pouvoir du pagne) du ciné…
  • Une réflexion sur le pouvoir
    Concernant l’esclavage et la traite, c’est l’écran noir : le cinéma occidental ne touche pas à  » la chose « . Du côté français, c’est le désert. Les Amériques noires, par contre, s’y sont attelées du Nord au Sud, dans le …