Tous les articles

Tous les articles en lien avec Désir d’Afrique

  • Ateliers de la Pensée: un rendez-vous qui s’installe
    Après un pari lancé en 2016 par Felwine Sarr et Achille Mbembe de réunir des intellectuels pour Ecrire l’Afrique-monde, les Ateliers de la pensée s’installe à Dakar avec une deuxième édition qui s’est tenue du 1er au 4 n…
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Gil Scott Heron sous la plume de Waberi
    Avec La Divine Chanson, Abdourahman Waberi, romancier, poète et essayiste, dresse le portrait d’un Gil Scott Heron retravaillé par la fiction dans la bouche d’un chat soufi. Une œuvre qui se construit sous la forme d’un …
  • Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville :
    Pour la première fois, et ce après des escales à Bamako et Port au prince, le festival littéraire des Étonnants Voyageurs fait escale à Brazzaville (Congo) du 13 au 17 février 2013. Quelques semaines avant le début du vo…
  • Le (néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers
    Dans Le (néo)colonialisme littéraire, Vivan Steemers étudie les trajectoires remarquables de quatre romans à travers leur édition et leur réception : L’Enfant noir du Guinéen Camara Laye (Plon, 1953), Le Pauvre Christ de…
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • Fespaco 2011: a festival under threat
    The awards attributed during the 22nd edition of the Fespaco (26 February-5 March 2011) reflect the festival selection. To varying degrees, this combined auteur and popular cinema, two categories that are subject to nume…
  • Fespaco 2011 : un festival menacé
    Le palmarès de la 22ème édition du Fespaco (26 février – 5 mars 2011) est à l’image de sa sélection, combinant à divers degrés cinéma d’auteur et cinéma populaire, deux catégories sujettes à de nombreux malentendus et qu…
  • Fespaco 2011: Un festival a rischio
    l palmarès della 22° edizione del Fespaco (26 febbraio-5 marzo 2011) è ad immagine della sua selezione, combinando a vari livelli cinema d’autore e cinema popolare, due categorie soggette a numerosi malintesi e che spess…
  • Ahmadou Kourouma ou la confusion de deux ordres
    Le rire est son idiolecte. Il pouffe en guise de réponse, glousse quand on l’interroge, s’esclaffe dès qu’on se prépare à le contredire. C’est l’adulte qui, une fois encore, se révèle être la parfaite incarnation bergson…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Les soleils des indépendances, un roman fondateur
    À l’occasion du cinquantenaire des indépendances, le salon du livre invite quatorze écrivains des quatorze pays de l’ancien empire colonial français (1). Les Soleils des indépendances, premier roman de l’Ivoirien Ahmadou…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Passage des larmes
    Il n’y a pas de centre du monde, hormis le lieu d’où on l’observe. Il y a des espaces plus désirés, tant en émanent les signes de la modernité séduisante, et d’autres que l’on rejette, comme des marques de médiocrité ou …
  • Les écrivains et la colonie : les mensonges de l’Histoire
     » La France est secouée ces derniers temps par des débats, des déclarations, des lois qui, loin de la grandir, nous montrent finalement le visage d’un pays adepte de la langue de bois lorsqu’il s’agit d’affronter sa part…
  • Afrikales ou l’Afrique à fond de cale
    Coup de gueule de l’écrivain djiboutien contre un festival parmi d’autres dont les manques finissent par poser crûment la question du respect envers des artistes africains éternellement considérés comme pouvant se conten…
  • Janjon pour Ahmadou Kourouma
    Je ne crois pas que je sois le mieux placé pour te dédier ces paroles, mais le devoir de mémoire et de reconnaissance m’y oblige. Lorsque je prenais congé de toi en cette fin d’après midi, j’étais loin de penser que ce …
  • Des romans sans amour-3811
    ///Article : 3811…
  • Comment faire passer un roman pour une « suite » d’un autre ?
    J’avais toujours cru que lorsqu’un écrivain achevait un roman, il disait adieu à ses personnages – même si par la suite ceux-ci composeraient cette globalité de l’œuvre que d’aucuns appellent univers. Seules les sagas, l…
  • De l’intégration ou « Français venus de loin » : les Apaches à l’Assemblée nationale
    Le 11 décembre 2004, citoyen ordinaire et sans histoires, je me suis retrouvé, par-devers moi, dans une grande cérémonie, organisée par le Haut conseil à l’intégration dans le saint des saints de notre République : l’Ass…
  • Laâbi ou le don permanent
    Abdellatif Laâbi est de ces êtres que la nature a dotés de sept vies. Poète, dramaturge, essayiste, traducteur. Romancier, plus rarement il est vrai. Né en 1942, dans la vieille médina de Fès, d’un père sellier et artisa…
  • Vilnius, palette douce
    Dimanche 24 octobre 2004. Aéroport Schiphol d’Amsterdam, 18 h 30. Transit. Dans quelque vingt minutes je m’envole pour Vilnius. Une première pour moi qui suis pourtant férocement nomade. A quoi ressemble un Balte ? Un Li…
  • Le griot-totem
    De la littérature au cinéma, la figure du griot est utilisée par les artistes comme un symbole malléable à tous les goûts. Tantôt métaphore de l’écrivain ou du cinéaste, tantôt voix de la tradition ou voix prophétique, l…
  • Quand on refuse on dit non, d’Ahmadou Kourouma
    Disons-le tout de suite, ce roman inachevé de Kourouma est de trop. Quand on sait comment Kourouma travaillait énormément ses textes avant de les soumettre à l’éditeur, on se demande pourquoi les éditions du Seuil ont ju…
  • Kourouma avait raison : la politique est une affaire de bêtes sauvages
    Le barbu le plus célèbre du monde L’Amérique a redonné un mandat de quatre ans au Républicain George W. Bush. Le monde peut respirer. La chaîne CNN l’a écrit « America has spoken ». Voilà déjà une chose de faite. Et puis,…
  • Les étoiles du ghetto se cachent sans mourir
    Un matin d’avril 2002, sur le quai n°3 de la gare de Lyon à Paris, un homme. Grand, fort, presque géant, Noir et droit. Au milieu de la foule bigarrée, il attendait un train ou un voyageur. Je n’eus aucun mal à reconnaît…
  • Ahmadou Kourouma (1927-2003) ou l’Innovateur
    Kourouma appartient à la génération de Mongo Beti, Sembène Ousmane, Camara Laye, C. H. Kane, mais il est apparu sensiblement plus tard que ces derniers dans le champ des lettres africaines.C’est en 1968 qu’il publie au C…
  • Ahmadou Kourouma : Noblesse oblige
    I Vaillant chasseur il était, une sorte de Nimrod en pays malinké. Tel qu’en lui-même fondu dans un bronze tout à la fois inaccessible et proche, ainsi l’habille la photo d’Ulf Andersen. Jusque-là il s’était manifesté à…
  • L’inutile utilité de la littérature
    La question de l’engagement hante la littérature africaine depuis la négritude. Aperçu historique des débats qui ont secoué la scène littéraire africaine francophone. (1) » Chez (les écrivains de la négritude), le rêve es…
  • Paroles engagées, Paroles engageantes
    Ecrire aujourd’hui est-ce différent d’écrire hier ou d’écrire demain ? Ecrire aujourd’hui est-ce plus une passion, une nécessité ou un devoir ? Et pour qui écrire ? Et quoi écrire ? Et pourquoi écrire ? Et comment…
  • La chanson de Salimata, le chant des « non retournées, non pleurées »
    Parfois, la rencontre avec un personnage de roman marque autant qu’une rencontre de la « vraie vie ». Hommage d’une lectrice. »Une veillée ne se dit pas sans qu’en sourdine au récit ronronne un thème » (1) et dans tout roman…
  • Ecran prophylactique et violence politique en Gambie : l’opération « Clean the Nation » à Banjul
    Les autoritarismes africains (Achille Mbembe aurait préféré le terme de  » commandement « ) ont l’habitude de faire diversion dès qu’ils sentent l’ombre d’un frémissement populaire. Il faut croire que leur pouvoir reste fr…
  • Ecrivains-voyageurs, écrivains engagés
    Après le projet  » Ecrire par devoir de mémoire  » de Fest’Africa et le nouveau Congrès des écrivains d’Afrique et de sa diaspora de N’Djamena, le thème de l’engagement, indissociable de l’histoire de la littérature africa…
  • La dernière image
    J’ai rencontré pour la première fois Ahmadou Kourouma il y a une dizaine d’années. A l’époque je venais de publier mon deuxième recueil de poèmes, L’Usure des lendemains. Kourouma était de passage à Paris pour un salon d…
  • Extinction des soleils des Indépendances
    Faire d’Ahmadou Kourouma un témoin, à la mode romanesque, de l’Afrique contemporaine est à la fois vrai et simpliste. Car il est aussi le témoin de la surdité européenne devant des évidences pas toujours bonnes à rappele…
  • Le roman en Côte d’Ivoire : une écriture « nzassa »
    Les recherches romanesques ivoiriennes débouchent sur une nouvelle écriture transculturelle auxquels Jean-Marie Adiaffi avait appliqué le terme agni de  » nzassa  » (assemblage de type patchwork).À côté de romans de factur…
  • Diaspora et terrorisme dans la Corne de l’Afrique
    Les ouvrages théoriques sur la Corne de l’Afrique et écrits en français sont très rares. Et si l’on met de côté ceux consacrés à la mythique Ethiopie, dans la filiation de l’éthiopianisme français, la bibliographie se ré…
  • Errances
    Une actualité littéraire africaine sous le signe de l’errance : errance spatiale chez le romancier djiboutien Abdourahman A. Waberi,  » vagabondage marin  » chez Ananda Devi, errance sentimentale pour la romancière sénégal…
  • Portes d’Afrique : Alger, ultime station
    Tour de l’Afrique en 240 jours L’exploit a de quoi attirer l’œil blasé du citoyen lambda de notre cher village global. Résumons-le en quelques chiffres : huit mois de voyage, 20 000 milles parcourus à la voile (et à dé…
  • Diaspora et terrorisme dans la Corne de l’Afrique
    Les ouvrages théoriques sur la Corne de l’Afrique et écrits en français sont très rares. Et si l’on met de côté ceux consacrés à la mythique Ethiopie, dans la filiation de l’éthiopianisme français, la bibliographie se ré…
  • Djibouti : Daher Ahmed Farah, un homme en quête d’un destin
    L’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi nous transmet ce texte « DAF, un homme en quête d’un destin  » alors que Les nouvelles d’Addis, journal électronique régional, publie les lettres de prison (sous forme de feuille…
  • La servitude volontaire de l’écrivain africain
    Aujourd’hui, on s’accorde à dire que la création est un état de crise. Ce terme désignait chez les Grecs la  » phase critique  » d’une maladie. Nous devons à la médecine l’activité qui, en France, s’illustre dans le champ …
  • « Il faudrait qu’on parle de nous »
    Manfred Loimeier, critique littéraire allemand spécialisé en littérature africaine, explore avec Ahmadou Kourouma ses principales motivations à écrire. Cet entretien complète les deux entretiens avec l’auteur déjà publié…
  • Éthiopie, retour et détour
    Suivre l’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi sur les lieux de son adolescence à Addis-Abeba est comme une séance de cinéma : les images surgissent, qui enchevêtrent la mémoire et le présent.Addis Abeba, vingt ans d…
  • France-Rwanda : les coulisses du génocide, témoignage d’un rescapé
    Les témoignages des rescapés du génocide de 1994 sont très rares et celui de Vénuste Kayimahe des plus précieux de par la position stratégique que ce jeune Rwandais ordinaire a occupé pendant un quart de siècle dans son …
  • Palaver Finish
    Receuil d’articles, Palaver Finish, le dernier livre de l’écrivain zimbabwéen, met à nu le pouvoir de Robert Mugabe.Il devient urgent de déconstruire le discours panafricaniste qui tient du lieu commun, de liant facile c…
  • Désir d’Afrique
    A suivre les discussions dans les coulisses de la dernière édition des « Etonnants Voyageurs » de Michel Le Bris et Moussa Konaté, à Bamako (21-25 fév. 2002), à considérer le nombre de journalistes présents, à lire enfin l…
  • La littérature africaine et l’Expédition rwandaise
    En 1998, le poète Nocky Djedanoum organisa un voyage au Rwanda avec plusieurs écrivains et un cinéaste africains, afin de réaliser différents ouvrages et un film sur le génocide des Tutsis et des Hutus modérés 4 années p…
  • L’extermination en échec
    L’écrivain Abdourahman A. Waberi à propos du livre de Yolande Mukagasana qui est allée parler avec les témoins du génocide rwandais – un livre de paroles et de photos.Rescapée du génocide rwandais de 1994, devenue auteur…
  • L’ordalie de l’écrivain africain
    Alors même que sort en France chez Gallimard « Désir d’Afrique » de notre collaborateur Boniface Mongo-Mboussa, passionnante introduction aux littératures africaines sur laquelle il reviendra dans notre prochaine édition, …
1
2