Tous les articles

Tous les articles en lien avec Écritures théâtrales et cérémonies du devenir-visible

  • Une dramaturgie de la fracture
    « Ce qui m’a fasciné au théâtre, c’est comment tout se transforme, et je parle d’un théâtre qui se passe sur une place, dans l’arrière-cour d’un bar ou d’une maison. Tout d’un coup il se passe quelque chose et la place n’…
  • L’exil et l’errance – Malaventure
    Le théâtre de Kossi Efoui est une réinvention constante. Les lieux à la fois repliés sur eux-mêmes et ouverts à tous les possibles constituent une mise en abîme théâtrale que les processus de réécriture viennent accentue…
  • L’avènement du carrefour
    Table ronde animée par Sylvie Chalaye avec Jacques Chevrier, Émile Lansman (éditeur), Monique Blin (ex-directrice du Festival des Francophonies) Annick Beaumesnil (animatrice du Concours théâtral interafricain de RFI), G…
  • Dramaturgie d’un théâtre en mutation
    L’écriture de Kossi Efoui appartient à cette vague de théâtres qui s’affranchissent progressivement des pesanteurs culturelles pour s’enraciner dans d’autres réalités sociales, mais surtout structurelles et idéologiques….
  • Les ruses d’un Corps liquide
    Publié dans la collection Nouvelles Écritures chez Lansman, avec deux autres textes, Lucie de Luc Tartar et Martin de Veronika Mabardi, Le Corps liquide fut créé à Douai au cours du mois de janvier 1998 par David Conti a…
  • Engagement et sacrifice : Happy End de Kossi Efoui
    « Les sociétés ne progressent que parce qu’en leur sein, il y a des prises de position contradictoires. »(1) Cette déclaration de Kossi Efoui dans un entretien avec Bernard Chenuaud rappelle la question de l’engagement omn…
  • Le Carrefour du théâtre et ses revenants
    La pièce Le Carrefour (1990) marque sans doute le début de la carrière internationale de Kossi Efoui mais elle est surtout l’œuvre qui contient en germes la trajectoire dramaturgique que trace l’auteur togolais depuis de…
  • Pour une herméneutique du théâtre de Kossi Efoui
    Kossi Efoui figure parmi les auteurs de la post-indépendance qui, depuis deux décennies, concourent au développement du corpus dramatique africain francophone contemporain. Si ses œuvres éprouvent les grilles de lecture …
  • Rupture et subversion – Le carrefour
    Quand paraît Le Carrefour, en 1990, Kossi Efoui a 28 ans, il fait partie des jeunes intellectuels togolais qui veulent briser la loi du silence. Aux côtés de Kangni Alem et d’autres, Kossi Efoui descend dans la rue. Aujo…
  • Le théâtre de Kossi Efoui :
    Ce volume représente une étape importante des travaux sur le marronnage créateur des dramaturgies d’Afrique et des diasporas que mène le laboratoire Scènes francophones et écritures de l’altérité (SeFeA) de l’IRET (Insti…
  • Un corps lotus qui pousse des profondeurs de la fosse
    « … chacun va brutalement se retrouver confronté à une véritable performance, Une vision inouïe. Corps-où-fut-enseveli-tout-corps. Alors qu’on tende l’oreille… une voix d’outre-sang… » (Koffi Kwahulé, Le Masque boiteu…
  • Les Déconnards : un dernier souffle haut en couleurs
    « Un étranger, c’est quelqu’un qui accroche sa vie comme on accroche son manteau à l’entrée d’une maison » (Koffi Kwahulé, Les Déconnards, Acoria, 2000)Pas facile de s’emparer de ce truculent monologue de Koffi Kwahulé ! …
  • Big Shoot
    Big Shoot est le premier projet de Victor Guillemot. Ce jeune comédien et metteur en scène découvre le texte en 2009. Après différentes étapes de travail dont la création à la MPT/MJC de Quimper, il se risque avec la com…
  • Les Recluses
    Les Recluses, commandée par le Théâtre Varia de Bruxelles, a été écrite et créée par Koffi Kwahulé et Denis Mpunga à la suite d’un voyage au Burundi où ils ont rencontré et recueilli les témoignages de véritables recluse…
  • Nicolas Saelens hisse la grand-voile du théâtre de Kossi Efoui
    Texte de Kossi Efoui, Mise en scène de Nicolas Saelens Avec : Angéline Bouille et Philippe Rodriguez-Jorda Musique : Karine Dumont Création lumières : Hervé Recordet Réalisation Plastique : Norbet Choquet Costume :…
  • Scènes et détours zoologiques
    L’Université d’été des Théâtres d’Outre-mer en Avignon (TOMA), organisé par le laboratoire SeFeA de l’Institut de recherche en études théâtrales, a réuni à la Chapelle du Verbe Incarné et sous le chapiteau du Off – un ma…
  • Michèle Rakotoson : « L’écriture est devenue ma patrie »
    Après avoir vécu vingt ans en France où elle s’était exilée à cause de son engagement politique, l’auteure malgache Michèle Rakotoson est retournée vivre dans son pays en 2008. Un pays qu’elle n’avait finalement jamais q…
  • « Pour moi, la mise en scène de Jaz, c’est celle-ci »
    Après une cinquantaine de dates en France et en Suisse, le spectacle de Jaz retourne outre atlantique pour le plus grand plaisir des Montréalais qui n’avaient pas assisté aux premières représentations. C’est de nouveau l…
  • « Pour moi Jaz est une faiseuse de beauté »
    Après deux semaines de représentations au théâtre des Deux Mondes à Montréal, la nouvelle création de Kristian Frédric a pris son envol vers l’Europe, où une soixantaine de dates sont prévues. Jaz fera ses premiers pas e…
  • Pour une coopération multiculturelle dans un monde globalisé
    En marge d’une réunion de philosophes organisée à l’Université Autonome de Mexico en novembre 2010, j’ai rencontré Koulsy Lamko, artiste polyvalent qui vit et travaille au Mexique depuis 2003. Au Centre historique de Mex…
  • L’ombre du mal n’a pas de couleur
    Les grosses boîtes en bois des radios des années 40 envahissent le plateau, tandis que s’en échappe un jazz suave et que se dressent sur le mur de fond de scène les ombres de l’expressionnisme allemand et l’infini des fo…
  • Jaz de Koffi Kwahulé, troisième portrait
    Nous sommes à dix jours de la première représentation, un immense chemin a été parcouru depuis le 4 octobre dernier, date d’entrée dans les lieux du théâtre des Deux Mondes et nous suivons l’équipe sur ses derniers pas v…
  • Jaz de Koffi Kwahulé, deuxième portrait
    Le travail de création continue au théâtre des Deux Mondes et plusieurs événements ont marqué la troisième et la quatrième semaine de répétitions, notamment l’arrivée de Michel Robidoux, le concepteur son et celle de Lau…
  • Brasserie, de Koffi Kwahulé
    Dans le cadre du 4ème festival « Un automne à tisser », initié par Le Théâtre de l’Epée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes, du 10 septembre au 30 octobre 2010, le metteur en scène Yazid Lakhouache a mis en scène Brass…
  • Jaz de Koffi Kwahulé, premier portrait
    Jaz de Koffi Kwahulé, mis en scène par Kristian Frédric et interprété par Amélie Chérubin-Soulières se jouera du 4 au 15 décembre 2010 au théâtre de l’Usine C à Montréal. Nous allons suivre étape par étape le déroulement…
  • De la race en Amérique de Barack Obama
    Le 18 Mars 2008, Barack Obama prononçait à Philadelphie un discours aux accents lyriques intitulé « de la race en Amérique ». Ce texte, reconnu comme l’un des plus grands discours politiques du XXème siècle, réévalue la qu…
  • J’ai pas cherché… ? de Soraya Thomas (2007)
    Avec J’ai pas cherché, Soraya Thomas nous plonge dans un univers intemporel et épuré où seule une vingtaine de néons verticaux en fond de scène et le balancement d’un micro au centre donnent le relief à un décor au servi…
  • Avignon 2010 : le Festival « in » prendra-t-il un jour les couleurs de la France de ce début de siècle ?
    Si le grand événement du festival d’Avignon lié à la diversité cette année 2010 était l’arrivée à la présidence du « off » de Greg Germain, acteur et metteur en scène Guadeloupéen, fondateur et directeur, avec Marie-Pierre…
  • Koffi Kwahulé :  » J’ai voulu Monsieur Ki aussi tyrannique qu’un alexandrin « 
    Dramaturge reconnu, dont l’œuvre est jouée à un peu partout dans le monde, particulièrement sur les scènes européennes et américaines, Koffi Kwahulé est aussi romancier. Son admirable Babyface (1), distingué par le prix …
  • Bintou en tournée internationale
    Remarquée par sa mise en scène de Bintou à la Chapelle du Verbe Incarné dans le cadre du Festival d’Avignon 2009, Laëtitia Guédon évoque dans cet entretien fleuve sa rencontre avec le texte de Koffi Kwahulé et revient su…
  • Le théâtre de Gerty Dambury : un marronnage au féminin
    « Tu n’es pas ma destination finale » dit Gilette à son fils, Christian dans Trames, une des dernières pièces de Gerty Dambury qu’elle a elle-même récemment mise en scène et créée au Musée Dapper à Paris. Une courte phrase…
  • Gerty Dambury : L’espace qui nous habite
    Dramaturge et metteur en scène guadeloupéenne, Gerty Dambury vit aujourd’hui en France où elle écrit et monte ses pièces de théâtre, la dernière en date étant Trames, qui met en scène la relation violente entre une mère …
  • Une naissance chahutée : souvenirs et témoignages
    Avant la construction de l’Artchipel, la Guadeloupe s’était dotée dans les années 1980 d’un centre Artistique Culturel (CACG) qui n’avait certes pas de lieu mais qui nourrissait une effervescence artistique débordante. G…
  • Archipélique… une identité de la transversalité
    Dramaturge franco-béninois, José Pliya fut directeur de l’Alliance française de la Dominique puis auteur en résidence au CMAC (Centre Martiniquais d’Action Culturelle) de Fort-de-France avant de devenir directeur de la s…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Le Complexe de Thénardier
    Le Complexe de Thénardier, cette pièce de José Pliya au titre aussi énigmatique qu’évocateur n’en finit pas de susciter l’imaginaire des metteurs en scène. La situation dramatique est d’une extrême simplicité. Sur fond d…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Autour de Bintou, un projet qui fait grandir
    Rencontre avec Laetitia Guédon, jeune et talentueuse metteur en scène de Bintou, qui après avoir endossé le rôle de Bintou dans le cadre de sa formation, a relevé le défi de monter la pièce de Koffi Kwahulé.Comment avez-…
  • Bintou, une mise en scène à l’écoute de la complexité du texte
    La programmation de La Chapelle du Verbe Incarné fait une nouvelle fois la part belle à l’écriture du dramaturge ivoirien Koffi Kwahulé. Primée par le Club de la Presse du Grand Avignon, la dernière mise en scène de Bint…
  • Avignon 2009 : Festival et histoires de lézards
    Drapé dans sa très haute opinion de lui-même, héritier de la grande histoire du théâtre occidental, fidèle à la tradition théâtrale issue de l’Europe de l’est et à ses amours antiques, le Festival d’Avignon entreprend ce…
  • Du dispositif liturgique comme forme politique
    Chants rituels et danses sacrées traversent la dramaturgie de Koffi Kwahulé. Rappelant les racines d’un monde fondateur dont les éléments proviennent autant de la culture traditionnelle africaine que de la culture lettré…
  • Vers une fraternité mystique universelle : l' »improviste » de Koffi Kwahulé
    L' »écriture-jazz » de Kwahulé, pour reprendre l’expression de Gilles Mouëllic, témoigne d’un geste inédit de dramatisation. L’auteur afro-européen livre une forme théâtrale extrême, où les frontières entre le drame et la …
  • Que devient le regard sur l’Amérique une fois traduit pour l’Amérique ?
    Un des défis de traduction de l’oeuvre de Koffi Kwahulé est d’arriver à conserver, ou à réinterpréter, le regard d’un auteur étranger sur un pays dont l’influence politique, économique et culturelle est sans égale. Comme…
  • Le théâtre de Koffi Kwahulé et question de l’altérité
    Le cadre multiculturel dans lequel s’enracinent les oeuvres de Koffi Kwahulé amène à s’interroger sur les rapports de cet auteur à l’Ailleurs. Il y a, en effet, chez l’Ivoirien un besoin d’aller au monde, comme si l’autr…
  • Koffi Kwahulé : d’une traversée à l’autre (1)
    Elève comédien de l’Institut National des Arts à Abidjan, sorti major de sa promotion et bénéficiaire d’une bourse pour poursuivre sa formation en France, Koffi Kwahulé a 23 ans quand il arrive à Paris pour passer le con…
  • Le Théâtre de Koffi Kwahulé ou l’Afrique désancrée
    Chez Koffi Kwahulé, le drame est dessiné avec des traits ludiques et taillés au ciseau comme les statuettes en bois équarri, effrayantes mais fascinantes. Prenons deux pièces récentes : Le Masque boiteux (2003) et Brasse…
  • Koffi Kwahulé, l’Afrique et l’ailleurs : les défis idéologiques d’une dramaturgie du déracinement
    Koffi Kwahulé fait partie d’une génération d’écrivains qui revendique son déracinement. Mais un tel déracinement, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ne signifie pas désintérêt pour l’Afrique, continent d’origine d…
  • Corps et mise à nu
    Comment en êtes-vous venu à l’écriture théâtrale ? Disons qu’en tant que comédien noir (car je suis comédien de formation) les rôles, si j’ose dire, ne couraient pas les castings, et lorsqu’on m’en proposait j’avais l’i…
  • La choralité du monologue chez Koltès et Kwahulé
    Le répertoire théâtral koltésien comme celui de Kwahulé varie entre pièces courtes – cauchemardesques et introspectives – et pièces-montages plutôt longues et tournées vers le monde. Dans les deux cas, il y a inscription…
  • Koffi Kwahulé et les soleils polyphoniques de Kourouma
    Après un détour quasi initiatique par l’oeuvre romanesque d’Ahmadou Kourouma dont il a adapté deux romans pour une pièce intitulée Fama, Kwahulé s’est engagé dans une écriture romanesque où l’on retrouve la choralité de …