Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le retour du Gabon sur la scène internationale

  • Le Festival du film de Masuku fait un pas de plus
    La seconde édition de l’événement spécialisé sur la nature et l’environnement s’est déroulée du 13 au 17 août 2014 à Franceville, à près de 800 km de Libreville, la capitale gabonaise. Malgré une programmation riche, le …
  • Le Collier du Makoko
    Charles Mensah, qui vient subitement de nous fausser compagnie le 3 juin 2011, était producteur délégué du film. Effectivement, Le Collier du Makoko s’inscrit dans le projet d’un cinéma grand public sans abêtissement et …
  • « Il faut s’engager sans croire que ça viendra des autres ! »
    Vous présentez « Le Collier du Makoko » au marché du film du festival de Cannes 2011, avec l’espoir de trouver des diffuseurs et programmeurs ? Oui, nous présentons le film à divers diffuseurs que nous contactons. Ils son…
  • Soutenir le cinéma et la télévision au Gabon
    Le remplacement subi de Charles Mensah par le cinéaste Imunga Ivanga à la tête du cinéma gabonais avait surpris. Le fait du Prince correspondait aussi à une modification de la structure, le Centre national du cinéma gabo…
  • « Les nouvelles générations de cinéastes ont moins de lien avec la Fepaci que la nôtre »
    Quels ont été vos premiers contacts avec la Fepaci ? J’ai assisté pour la première fois à un congrès de la FEPACI en 1975, à Alger. Je sortais à peine de l’école. J’avais fait mes études de 1968 à 1974, à l’école Supéri…
  •  » Le prix à payer « 
    Le nouveau président de la Fédération panafricaine des cinéastes (la Fepaci), Charles Mensah, par ailleurs directeur du Centre du cinéma gabonais, dresse ici un état des lieux des cinémas africains et des perspectives de…
  • L’Ombre de Liberty
    Un mystérieux franc-parleur parasite les ondes de la radio nationale : Liberty. Son verbe est incantatoire, une harangue poétique engageant à la résistance, une fenêtre vers l’espoir face aux « tyrans qui meurent dans leu…
  • « Le prix à payer »
    Le nouveau président de la Fédération Pafricaine des cinéastes, le Gabonais Charles Mensah, par ailleurs directeur du Centre du cinéma gabonais, dresse ici un état des lieux des cinémas d’Afrique et des enjeux et perspec…
  • Désormais annuel, l’African Film Festival de New York a déroulé sa nouvelle scène en plein cœur de Harlem
    Depuis 1993, tous les deux ans au mois d’avril, le cinéma africain est sous les projecteurs de New York, une dizaine de jours durant dans le cadre de l’African Film Festival . Jusqu’à présent biennal, ce festival vient d…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Imunga Ivanga (Gabon)
    Renaissance du cinéma – Le fait que j’ai disposé d’une bourse de l’Etat gabonais, pour financer mes études à la FEMIS  (1) dénote un certain intérêt pour le cinéma de la part de celui-ci. D’ailleurs, je ne suis pas le s…
  • à propos de Dôlè
    Quel était ton désir pour ce film ? Mon désir était de parler de l’adolescence dans un contexte urbain, mais aussi dans le cadre de Libreville qui concentre un certain nombre de passions et de désirs. C’est à travers el…
  • Cannes 2000, au jour le jour
    Carnet de bord subjectif mais attentif du festival.Le jeudi 11 mai 2000 D’abord arriver à garer la voiture. Ce n’est pas encore le Cannes des grandes foules du week-end mais l’ambiance y est : journalistes pressés coura…
  • Fespaco 97 : les courts valent le détour
    Les courts métrages présentés au Fespaco sont souvent comme un bain de jouvence : c’est là que de jeunes (ou moins jeunes) réalisateurs proposent leur rénovation de l’écriture et de la thématique. La cuvée 97 ne déçoit p…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • Gabon, quelle culture en partage?
    « Onèmè n’orèma w’inongo » La langue est le cœur d’un peuple Proverbe Omyènè (Gabon)Comment donner l’envie de culture quand on parle du Gabon ? Il est encore bien difficile de répondre, tant le fait culturel y est inhab…
  • Droits d’auteur : heurts et malheurs
    Pas d’artistes professionnels, et donc pas de productions culturelles, sans rémunération. La situation des droits d’auteur au Gabon nous fait mettre cet article en début de dossier…Quelle que soit la durée de la nuit, le…
  • « La voix du Gabon »
    Batchiellilys est un pur produit du Carrefour des Arts de Pierre Akéndéngué. Son premier album Afrique mon toit, révèle une chanteuse dans la lignée des grandes divas africaines.Peux-tu me parler d’Afrique mon toit ? A…
  • Laurent Owondo, à la recherche d’une cour…
    Après des années d’absence, il revient sur la scène littéraire, un peu comme Ndjana l’héroïne de la nouvelle pièce qu’il achève d’écrire. Ndjana revient revendiquer la cour où dansait sa grand-mère Ninè, celle qui ne dev…
  • B.D. Boom
    A la suite d’un concours organisé par le Centre Culturel français de Libreville en 96 autour de la bande dessinée, de jeunes dessinateurs décident de se regrouper en une association. BD Boom était née. Objectif principal…
  • « Ou je peins, ou je meurs ! »
    Monique Ntoutoume, alias Moon, se définit comme un peintre épisodique. Autodidacte, son œuvre naissante est pleine d’intensité et hors normes. Une diseuse d’avenir le lui avait prédit, et bien d’autres choses. Depuis, ce…
  • Entre peinture et sculpture
    Exilé à Paimpol en France depuis dix ans Nal Vad, fils de Basile Allainmat Mahine, n’a pas fait que s’affirmer en changeant de nom. Son talent qui navigue entre la peinture et la sculpture est aujourd’hui largement recon…
  • Pépin Antonio et la sculpture gabonaise
    Avec ses célèbres reliquaires kota, fang, batéké, les formes originales et pures de la statuaire sacrée gabonaise ont retenu depuis longtemps l’attention des anthropologues, puis des spécialistes d’art. Ces reliquaires m…
  • Philippe Mory, le pionnier
    Il n’est pas courant que la vie d’un homme soit associée à l’Histoire de son pays, voire d’un continent. Philippe Mory est ainsi un homme rare. En 1954 il participe en tant que jeune comédien au premier court métrage qui…
  • Le retour du Gabon sur la scène internationale
    Le réalisateur Charles Mensah est aussi depuis plusieurs années le directeur général du Centre National du Cinéma gabonais, un cinéma en pleine restructuration.Quels objectifs donnez-vous au CENACI ? La mission du CE.NA…
  • Le renouveau du cinéma gabonais
    La politique de restructuration du cinéma gabonais entreprise depuis le début des années 90 par le Centre National du Cinéma gabonais (CENACI) sous la houlette de Charles Mensah commence à porter ses fruits. On constate …
  • Dôlè
    L’action de Dôlè se situe à Libreville, à travers le destin de cinq garçons d’une quinzaine d’années (Mougler, Baby Lee, Joker, Akson et Bézingo) que la providence a bien voulu réunir dans la vie des « matitis » (on dit au…
  • Vidéo l’autre regard
    Un certain engouement pour la vidéo est né ces dernières années au Gabon. Le Centre National du Cinéma, avec son feuilleton populaire L’Auberge du salut, qui a connu un succès continental, et son téléfilm Orèga en 1999, …
  • « Le Gabon est une plate-forme géographique idéale »
    Photographe de formation Didier Dingalt Ping a créé en 1986 à Libreville une des premières sociétés audiovisuelles privées, Star Vision, avec pour activité principale la photo et la vidéo. En 1992, il s’installe à Paris …
  • Le sculpteur d’images
    Il y a quatre ans, à la suite de retrouvailles avec Almène Gibrila, une styliste africaine, Alain Biffot renoue avec la photo à travers une exposition qu’elle a commanditée, dont le thème était la femme noire. Depuis les…
  • Reflets du Gabon de Ndoutoume-Nfengone Jean-Martial
    Photographier le quotidien en noir et blanc tout en réussissant à lui donner un reflet esthétique : l’exposition itinérante « Reflets du Gabon » de Jean-Martial Ndoutoume Nfengone fait découvrir une autre Libreville, et un…
  • Nzi Nimbu : l’essentiel c’est la persévérance !
    Nzi Nimbu est la troupe de danse la plus connue du Gabon. Elle s’est fixée comme objectif de revaloriser le patrimoine traditionnel gabonais. Le répertoire est donc immense. Le chorégraphe Evarist Nziengui a deux approch…
  • Dôlè (l’argent)
    « Dôlè » s’adresse clairement à un public jeune, qui vibre au Sud comme au Nord à cette chronique sans misérabilisme de cette bande des quatre des matitis, les quartiers pauvres de Libreville, qui font les 400 coups pour r…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Imunga Ivanga à propos de Dôlè
    Quel était ton désir pour ce film ? Mon désir était de parler de l’adolescence dans un contexte urbain, mais aussi dans le cadre de Libreville qui concentre un certain nombre de passions et de désirs. C’est à travers el…
  • Au bout du fleuve
     » Certains personnages de notre vie sont le fruit de notre imagination « , dit un voix-off tandis que la caméra épouse la cime des arbres en descendant le fleuve.  » Il était une fois ma propre histoire…  » Elle commence …