Événements

Kakophonies, par la compagnie de danse contemporaine Difé Kako
à l’occasion de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Français

Crée en mars 1995, et actualisé au fil du temps, la pièce « Kakophonies » est le résultat d’un travail de recherche en danse, théâtre et musique. Il est né de l’observation des images du quotidien et de l’émotion qui en émane.
Espièglerie chorégraphique : jeu de mots autour de Difé Kako, KAKOPHONIES entraîne son public dans une mosaïque reconstituant un aspect cacophonique pour une création métissée. Onomatopées, chants et poèmes, nous ramènent au banc des écoles. L’interprétation de la fable de La Fontaine en créole, Yé Krik, Yé Krak et Rita ta, et surtout ABCD, nous renvoie à un système éducatif qui pourrait mener à la réflexion.

Les musiciens se mêlent à la danse, les danseuses aux tambours, et plongent le spectateur dans l’atmosphère d’une salle de classe. Leur approche de la danse et de la musique est toujours ludique, humoristique et optimiste pour le plaisir des spectateurs…

Les danseuses mélangent une gestuelle d’Afrique Centrale, d’Afrique de l’Ouest et des Antilles, le tout revisité dans un univers contemporain. Les artistes dévoilent leurs instruments et leurs danses pour raconter en filigrane l’évolution d’une culture…

Durée de la représentation : 45 minutes – 7 artistes et 1 technicien
Direction artistique et chorégraphique : Chantal Loïal
Assistante à la chorégraphie : Nadine Mondziaou
Direction musicale : Jacques Delamare
Direction technique : Eric Pernot