Événements

Soirée Anticolonialiste
Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2008

Français

Table ronde : 18h45 à 21h30
Héritages et actualité du combat anticolonialiste
Du Sultan Galiev à Amilcar Cabral, de Messali Hadj à Kwane N’krumah
Organisée en collaboration avec l’Amicale Panafricaine

Cette soirée anticolonialiste portera moins sur des figures que sur les relations et tissages qui se sont construits, tout au long du 20ème siècle, pour s’opposer au système colonial. Du 1er Congrès des Peuples de l’Orient à Bakou (1920) au Congrès de Jérusalem (1931), du Congrès anti-impérialiste de Bruxelles (1927) à la Conférence de Bandung (1955), de la Conférence Panafricaine d’Accra (1958) à la Conférence de la Havane (1966), nous pouvons suivre l’intensité des articulations entre les luttes de libération nationale des trois continents du Sud. La soirée sera donc consacrée à ces dynamiques combattantes unitaires, de l’afro-asiatisme au non-alignement, en passant par la Tricontinentale, le nationalisme arabe, le panafricanisme…

Mohamed Tahar Bensaada, Révolution algérienne et Panafricanisme : la contribution de Frantz Fanon

Youssef Girard, Les nationalismes révolutionnaires du Sud et la gauche occidentale : genèse d’une polémique

Mohammed Taleb, Non-alignement politique et métaphysique : la dimension spirituelle des luttes anticoloniales.

Alain Ruscio, Algérie et Vietnam, confluence de deux Révolutions anticoloniales.

Fotso Djemo, Colonisation, Domination et traumatisme

Roland Laffite,

Remise du Prix Ishtar du Livre Anticolonial à partir de 21h30
Le Prix sera remis au livre Histoire de la colonisation. Réhabilitations, Falsifications et Instrumentalisations (Paris, éd. les Indes savantes, 2007), publié sous la direction de Sébastien Jahan et Alain Ruscio.
Le calligraphe Irakien Mahmoud El Baghdadi offrira une calligraphie en langue arabe au lauréat du Prix Ishtar.