Événements

Masques de la lune de Bereba (Burkina Faso)
Dans le cadre du cycle « Le corps en mouvement » du 19 au 28 juin 2008

Français

Réalisation artistique : Anne-Laure Bourget

Premiere partie : Performance choregraphique par Nelisiwe Xaba (solo)
Née à Soweto, Nelisiwe Xaba propose une création qui sert d’introduction à la représentation des masques de la lune. Nelisiwe Xaba, jeune danseuse né à Soweto, appartient à cette nouvelle scène chorégraphique d’Afrique du sud, pleine d’invention et de vitalité.
Avec le soutien de l’Institut Français et de l’Ambassade de France en Afrique du Sud

Deuxieme partie : Masques de la lune de Bereba
Les masques blancs Sumbo Poa appelés également « masques de tissus » appartiennent aux griots du village de Bereba : la famille Bihoun. Ces masques blancs confectionnés en tissus aux crêtes richement décorées de cauris ne dansent que la nuit au clair de lune. Très spectaculaires, leurs danses énergiques et acrobatiques sont accompagnées par le xylophone tiohoun, des tambours et un choeur de femmes.
L’apparition des masques provoque la joie et déchaîne des excès corporels (danses anarchiques, mouvements désordonnés) et affectifs (enthousiasme, surexcitation) qui marquent bien le caractère de fête que revêt le retour de la divinité Do sur la terre, fils du dieu suprême Dobweni, envoyé auprès des hommes pour servir d’intermédiaire entre ces derniers et les forces de la nature.

Représentations (tous publics) : jeudi 19, vendredi 20 juin à 20h, dimanche 22 juin à 17h au théâtre Claude Lévi-Strauss.