Événements

Ecritures en partage
Thème : Violences et catharsis

Français

Café littéraire organisé par Monique Blin et Caya Makhélé
AVEC LE SOUTIEN DE LA SACD

Les Rencontres Écritures en Partages se veulent un lieu de découverte de la diversité des écritures d’aujourd’hui, elles se présentent sous la
forme d’un Café littéraire animé par Caya Makhélé au Lavoir Moderne Parisien. Chaque rencontre donne à entendre, les mots d’un auteur
invité, à travers des textes travaillés par un metteur en scène, lus par des comédiens et enrichis d’une discussion avec le public. Les auteurs
venus d’horizons divers sont le lien créatif avec un monde sans cesse en mutation.

LES BORGNES de Mustapha Benfodil (Algérie)
Lecture réalisée en partenariat avec le collectif À Mots Découverts
Dirigée par Michel Cochet
Lecteurs : Michel Cochet, Pierre-Yves Desmonceaux et Nicolas Lambert

Dans un asile de fous croupit Salah, un vieil instituteur affaibli et aveugle. Trente ans auparavant, il fut arrêté, torturé et soumis à toutes sortes de persécutions pour avoir enseigné à ses élèves que « le 5 juillet 1962, l’Algérie a quitté la France après 132 ans de colonisation ». Il faut noter que ce jour-là, Salah avait « chaussé » le mauvais oeil, son oeil gauche, celui avec lequel il voit tout à l’envers, lui dont la lignée se réclame des Borgnes Lumineux, des gens qui, par la grâce d’un gène magique, ont le don de voir la chose et son contraire selon qu’ils la considèrent de l’oeil gauche ou de l’oeil droit…

Mustapha Benfodil est né en 1968 à Relizane, dans l’Ouest de l’Algérie. Romancier, dramaturge, poète et nouvelliste, il a fait des études de mathématiques avant de se consacrer au journalisme. Comme reporter, Mustapha Benfodil s’est rendu deux fois en Irak en pleine guerre, expérience qu’il relate dans un récit poignant : Les Six Derniers Jours de Baghdad – Journal d’un voyage de guerre. Il a été publié chez Barzakh (Alger) avec Zarta, (2000) Les bavardages du Seul (2003) Archéologie du chaos amoureux (2007) L’avant scène théâtre a publié Clandestinopolis, plusieurs textes ont été mis en scène pour la Cie Gare au Théâtre à Vitry (publication : Le bocal) Il a reçu plusieurs prix dont le prix international Omar Ourtilane. Mustapha Benfodil vit et travaille à Alger.

Le manuscrit « Les borgnes » a été écrit à la suite d’une résidence organisée par ANETH À Mots Découverts : Véritable laboratoire au service de l’écriture dramatique, l’association propose aux auteurs un espace de débats, de rencontres et d’expérimentation sur des textes en finition avec accompagnement dramaturgique, mises en voix, séance de travail à la table ou sur le plateau, lectures publiques…